Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Vendredi 31 juillet 2015      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     


Un site pédagogique


Depuis 1945, le monde a changé. Des pays ont émergé, des régimes politiques sont tombés et des centaines d'évenements majeurs ont transformé nos sociétés. Pour mieux comprendre les phénomènes qui ont marqué le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour trouver des statistiques démographiques ou économiques, pour visualiser par des graphiques et des cartes la répartition de la richesse, utilisez le site Perspective monde.

Il ne s'agit pas d'un site spécialisé, mais d'un site pédagogique. On y a regroupé les données les plus importantes et les plus fréquemment utilisées par les étudiants et le grand public. Les informations, les illustrations graphiques ou les cartes peuvent être récupérées et reproduites sans permission ou restriction dans la mesure où la source est identifiée et dans le mesure où les récupérations demeurent ponctuelles.

Des données accessibles

Pays

Accédez à une foule d'informations sur plus de 150 pays. Des cartes, des graphiques, des statistiques, des données historiques et politiques, etc.

Statistiques

200 statistiques, regroupées en quinze grands thèmes, touchant presque tous les pays et qu'on peut voir sous forme d'histogrammes, de nuages de points, de cartes, etc.

Événements

Plus de 1200 événements qui ont marqué l'histoire mondiale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, présentés et expliqués en un coup d'oeil, des hyperliens et des chronologies.

Analyses

Presque 500 bulletins d'analyse sur l'actualité mondiale rédigés par des analystes en formation surpervisés par notre rédacteur en chef.

Documents

Des grands textes (conventions, discours, rapports, etc.) et une présentation des grandes organisations internationales des Nations Unies.

Glossaire

Une centaine de termes définis simplement et clairement. Illustrées, associées à des exemples, ces définitions permettent de mieux comprendre le monde depuis 1945.

Quiz  

Des jeux de type choix de réponses sur les drapeaux, les cartes et les capitales. Participez souvent et améliorez votre score.

Un site de référence


14 000 pages vues par jour, 100 000 par semaine. À l'échelle d'une année, c'est plus de 5 millions de pages vues! (Données de Google Analytics)

Le site est principalement utilisé en France (57%), au Canada (18%), en Belgique (5%), en Suisse (3%) . Il a une vocation pédagogique reconnue dans des écoles, des lycées, des collèges et des universités. Ajoutez le site à vos favoris!

Un site en évolution, appuyé par l'Université de Sherbrooke et la Faculté des lettres et sciences humaines!

Vous souhaitez nous souligner une erreur, formulez un commentaire, proposez un ajout... communiquez avec nous


Dans l'actualité


La démographie chinoise : la crise des seniors

Dragana Puhalo,
analyste en formation,
École de politique appliquée

La Chine fait des efforts gigantesques pour être considérée parmi les grands de ce monde, tant au niveau économique que politique. Elle détient près de 20% de la population mondiale, ce qui lui permettait jusqu'à présent d'avoir une place prépondérante sur la scène économique et géopolitique internationale(1). Devançant ses principaux rivaux sur la scène économique, la Chine était perçue comme un hégémon.

Toutefois, cette croissance démographique risque de ne pas de durer, le ralentissement commence à se ressentir et la population devrait plafonner d'ici 2030(2). Ce qui risque d'occasionner de nombreux problèmes pour l'État chinois, notamment le vieillissement de la population. Cet enjeu, auquel le gouvernement chinois va devoir faire face, s'accélère à une vitesse exponentielle et il sera nécessaire pour ce dernier de se préparer d'avance afin de répondre adéquatement aux demandes et aux besoins de la population.

Le vieillissement de la population : des causes politiques et sociales

Le vieillissement de la population chinoise est causé principalement par une chute de la natalité, mais aussi par une augmentation de l'espérance de vie, ce qui impacte inévitablement sur la moyenne d'âge des Chinois(3).

La chute de la natalité en Chine s'explique en grande partie par la mise en place de la politique de l'enfant unique en 1979. Le gouvernement chinois, craignant une surpopulation, a mis en place cette mesure drastique afin de faire chuter l'indice synthétique de fécondité (ISF)(4). Cette politique eut un franc succès puisqu'en 2014 l'ISF a atteint 1,55 enfant par femme contre 2,35 en 1979(5).

Or, pour que la population se renouvelle, l'ISF doit être égal ou supérieur à 2,1, mais avec la politique de l'enfant unique qui limite le nombre d'enfants par famille à 1, nous sommes loin du compte(6). Seules quelques exceptions sont permises, par exemple les familles habitant à la campagne peuvent avoir deux enfants si leur premier enfant est une fille. Les couples dont les deux membres sont des enfants uniques peuvent aussi avoir deux enfants, mais seulement dans certaines régions. Ultimement, une femme enceinte de son deuxième enfant peut le garder moyennant une amende de plus de 40 000 yuans, soit plus de 8 000 $ canadiens, ce qui est énorme considérant que le salaire moyen en milieu urbain est d'environ 30 000 yuans(7).

Cette politique est d'autant plus insidieuse qu'elle favorise l'infanticide des bébés filles. Effectivement, en Chine, on considère les filles comme une charge, alors que les garçons sont nécessaires pour transmettre l'héritage et s'occuper des parents lorsqu'ils ne seront plus aptes à se prendre en charge(8). Cette politique a créé une diminution du pourcentage de filles en Chine, qui était de 120 garçons pour 100 filles en 2011. Cet écart se creuse d'autant plus que les parents tuent souvent leur fille à la naissance pour avoir un garçon(9). Bref, moins de femmes entraîne nécessairement une diminution des naissances.

D'autre part, le vieillissement de la population est aussi causé par l'amélioration de l'espérance de vie. En Chine, celle-ci a augmenté de 7 ans en 20 ans pour atteindre 73 ans en 2012, alors qu'elle était de 45 ans en 1950(10). En 2008, seulement 8% de la population avait plus de 65 ans, tandis que l'on estime que ce pourcentage devrait atteindre plus de 25% en 2050(11). Entre 2011 et 2012 seulement, la population active chinoise a diminué de 3,5 millions de personnes, alors que la population en âge de travailler est en diminution. De grands défis attendent la Chine(12).

Un enjeu de taille pour la Chine

Évidemment, ce vieillissement de la population ne se fait pas sans conséquence. La chute de la proportion de la population active, jumelée à la problématique de la gestion des retraites et des soins de santé, posent des problèmes majeurs en Chine(13).

Au niveau de la chute de la population active, les conséquences sont fort simples. On constate une atrophie de l'économie causée par une réduction de la main-d'oeuvre. Mais il y a plus grave, soit une hausse des dépenses de l'État pour prendre les personnes âgées en charge, en plus d'une chute des revenus. Un enjeu de saine gestion des dépenses publiques semble donc s'imposer au gouvernement chinois. Cette chute est d'autant plus importante qu'elle entraînera une explosion des coûts du système de santé en Chine.

Étant le pays le plus peuplé de la planète, la Chine a une problématique d'envergure avec la gestion des retraites. Traditionnellement, les Chinois âgés étaient pris en charge par leur fils, mais aujourd'hui beaucoup ne sont pas en mesure de s'en occuper, par manque de temps ou d'espace, ou simplement ne souhaitent pas le faire.

D'ici 2030, on estime que le nombre de Chinois de plus de 60 ans doublera, alors que le quart de la population sera admissible à la retraite(14). En 2015, la seule solution pour le gouvernement consiste à augmenter l'âge de la retraite de 5 ans, mais cela ne fait que retarder le problème. Il mise aussi sur la planification des retraites et espère convaincre les citoyens d'économiser pour leur retraite, car le soutien étatique est loin d'être suffisant(15). Puisque les sommes versées par le gouvernement dépendent des revenus de travail et que la majorité des Chinois à l'âge de la retraite avaient de faibles revenus, il n'est pas rare qu'ils touchent aux environs de 300 yuans (50$) par mois, alors que les frais de résidence pour les retraités tournent davantage autour de 3 000 yuans par mois(16).

Si en 2015 les retraités vivant en résidence représentent seulement 2% des retraités, plusieurs croient que l'utilisation de ces résidences risque d'être exponentielle et craignent une pénurie de places(17).

Quoi qu'il en soit, le vieillissement de la population chinoise est un problème de grande envergure qui touche à la fois le gouvernement chinois, les jeunes Chinois ainsi que la communauté internationale. C'est pourquoi, d'ici 2030, les défis pour le gouvernement chinois seront nombreux. Si l'État chinois désire rester un hégémon, il devra d'abord et avant tout stabiliser sa structure sociale, pour tenter d'équilibrer sa pyramide des âges. Avec l'économie mondiale qui devient de plus en plus instable, ainsi que le vieillissement de sa population qui a pour effet le ralentissement de la croissance économique nationale, la Chine doit prendre les mesures qui s'imposent afin de ne pas perdre la course.




Accès à l'article complet, références comprises. Vous y trouverez également une chronologie du pays concerné.


Des événements en perspective


Il y a 24 ans, soit le 31 juillet 1991:
Signature du Traité de réduction des armes stratégiques Start

Le président américain George Bush et le leader soviétique Mikhail Gorbatchev sont réunis à Moscou, dans le cadre d'un sommet de deux jours, pour signer un important accord qui prévoit une réduction du nombre d'armes nucléaires stratégiques déployées par les deux superpuissances.

Des réalités à explorer


                  Profil historique et politique
                  Une carte statique et dynamique
                  Leaders politiques au fil du temps
                  Portrait du commerce international

Des graphiques à interpréter





Et plus encore.

Il y a 47 ans, soit en 1968: [Irak] Ahmad Hassan al-Bakr accède à la tête du gouvernement.
Il y a 19 ans, soit en 1996: [Burundi] Pascal-Firmin Ndimira accède à la tête du gouvernement.
Il y a 17 ans, soit en 1998: [Géorgie] Vazha Lortkipanidze accède à la tête du gouvernement.
Il y a 13 ans, soit en 2002: [Albanie] Fatos Nano accède à la tête du gouvernement.
Il y a 13 ans, soit en 2002: [Corée du Sud] Jeon Yun-churl accède à la tête du gouvernement.
Il y a 11 ans, soit en 2004: [Luxembourg] Jean-Claude Juncker accède à la tête du gouvernement.
Il y a 9 ans, soit en 2006: [Cuba] Raul Castro accède à la tête du gouvernement.
Il y a 8 ans, soit en 2007: [Bhoutan] Kinzang Dorji accède à la tête du gouvernement.
Il y a 9 ans, soit en 2006: [Cuba] Raul Castro accède à la tête de l'État
 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 10.7 2015    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension