Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

25 mai 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

Un site pédagogique


Depuis 1945, le monde a changé. Des pays ont émergé, des régimes politiques sont tombés et des centaines d'événements majeurs ont transformé nos sociétés. Pour mieux comprendre les phénomènes qui ont marqué le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour trouver des données sur la population ou l'économie, pour visualiser par des graphiques et des cartes la répartition de la richesse, utilisez le site Perspective monde.

Il ne s'agit pas d'un site spécialisé, mais d'un site pédagogique. On y a regroupé les données les plus importantes et les plus fréquemment utilisées par les étudiants et le grand public. Les informations, les illustrations graphiques ou les cartes peuvent être récupérées et reproduites sans permission ou restriction dans la mesure où la source est identifiée et dans le mesure où les récupérations demeurent ponctuelles.

Des données accessibles


Pays

Accédez à une foule d'informations sur plus de 150 pays. Des cartes, des graphiques, des statistiques, des données historiques et politiques, etc.

Statistiques

260 statistiques, regroupées en quinze grands thèmes, touchant presque tous les pays et qu'on peut voir sous forme de graphiques, de nuages de points, de cartes, etc.

Événements

Plus de 1400 événements qui ont marqué l'histoire mondiale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, présentés et expliqués en un coup d'oeil, des hyperliens et des chronologies.

Analyses

Plus de 1000 bulletins d'analyse sur l'actualité mondiale rédigés par des analystes en formation surpervisés par notre rédacteur en chef.

Documents

Des grands textes (conventions, discours, rapports, etc.) et une présentation des grandes organisations internationales des Nations Unies.

Glossaire

Une centaine de termes définis simplement et clairement. Illustrées, associées à des exemples, ces définitions permettent de mieux comprendre le monde depuis 1945.

Quiz  

Six jeux simples et amusants sur les drapeaux, les cartes et les capitales mais aussi sur les personnalités marquantes, les grandes dates et les phénomènes qui ont ponctué les 70 dernières années. Participez souvent et améliorez votre score.


Un site de référence


14 000 pages vues par jour, 100 000 par semaine. À l'échelle d'une année, c'est plus de 5 millions de pages vues! (Données de Google Analytics)

Le site est principalement utilisé en France (57%), au Canada (18%), en Belgique (5%), en Suisse (3%). Il a une vocation pédagogique reconnue dans des écoles, des lycées, des collèges et des universités. Ajoutez le site à vos favoris!

Un site en évolution, appuyé par l'Université de Sherbrooke et sa Fondation, la Faculté des lettres et sciences humaines de même que de généreux donateurs.

Le site repose sur des pages dynamiques générées par une combinaison de technologies: Apache, Tomcat, MySQL, Java, Javascript et JQuery. La plupart des graphiques découlent d'une adaptation des modules développés par l'équipe de Highchart.com.

Vous souhaitez nous souligner une erreur, formulez un commentaire, proposez un ajout... communiquez avec nous

Dans l'actualité

L'Allemagne de Merkel : Wir Schaffen Das

Dominic Cabrera-Gagnon,
analyste en formation,
École de politique appliquée

En septembre 2015, l'Institut économique de recherche de Munich prévoyait que plus de 800 000 migrants allaient déposer une demande d'asile en Allemagne avant le début de 2016. Au mois de décembre de la même année, il revoyait son ancienne prévision à la hausse, faisant passer le nombre de demandes prévues à 1,1 million (1). Une des causes de cet accroissement migratoire était la déstabilisation dans plusieurs pays du Moyen-Orient, mais c'est la guerre civile en Syrie qui provoquait le plus d'expatriés. En effet, le tiers des demandes d'asile déposées en Allemagne en 2015 provenaient du pays de Bachar El-Assad (2).

Trois ans plus tard, comment la société civile allemande reçoit-elle la décision du gouvernement d'accueillir davantage d'étrangers? Quelle est la réalité des nouveaux arrivants en 2018 et avec quels défis doivent-ils composer ?

Merkel par elle-même

Gagnante du titre de « Personnalité de l'année 2015 » décerné par le magazine Time, la chancelière allemande était citée ainsi : « Je suis surprise de voir à quel point nous sommes parfois pusillanimes et avec quelle rapidité nous perdons courage (3).» Cette même hardiesse amenait Angela Merkel à ne pas poser de limites au nombre de réfugiés qu'accepterait l'Allemagne en 2015. Aux critiques et aux sceptiques, qui provenaient autant de partis alliés que de l'opposition, Merkel répondait : « wir schaffen das » ou « nous pouvons le faire ».

Le résultat de cet entêtement s'était d'abord ressenti dans les sondages, où la popularité de la chancelière connaissait son niveau le plus bas depuis 2011. À l'approche des élections fédérales de novembre 2017, le risque politique était élevé. L'année 2016 a d'ailleurs été ponctuée de manifestations par des groupes d'extrême droite et des néo-nazis (4).

Afin de séduire l'électorat conservateur et d'apaiser la grogne liée à l'accueil des migrants, Angela Merkel émit, en février 2017, un plan en 15 points pour raccourcir le processus de déportation des réfugiés. Parmi ces points, on compte la permission aux autorités de regarder les données cellulaires des nouveaux arrivants et le renforcement des mesures de surveillance des demandeurs d'asile suspects (5). En 2016, il y eut également 21,5 % de plus de déportations qu'en 2015 (6).

Avant l'implantation de ces 15 points, le parti de Merkel perdait pour la première fois dans les sondages (7), mais la situation se replaça à partir du mois d'avril. Aux élections du 24 septembre 2017, le parti d'Angela Merkel fut réélu avec 8,6 % d'appuis de moins qu'en 2013, alors que le parti d'extrême droite l'Alternative pour l'Allemagne (AFD) remporta 7,9 % d'appuis supplémentaires et fit ainsi son entrée au Bundestag avec 94 sièges.

On peut donc conclure que l'attitude d'ouverture de Merkel à l'égard des réfugiés lui coûta beaucoup en capital politique, allant même jusqu'à donner une chance aux partis adverses.

L'immigration remis en question

Les gains de l'AFD exposent un phénomène de clivage assez important sur le territoire allemand. En effet, si l'on observe les résultats des élections de septembre 2017, on peut remarquer que la région orientale du territoire, incluant la Bavière et les cinq anciens länder de la République démocratique allemande, a davantage voté pour l'Alternative pour l'Allemagne que l'ouest (8). Cette réalité est d'ailleurs exprimée par les nouveaux arrivants qui préfèrent, selon leur propre aveu, s'établir dans des régions comme la Rhénanie-du-Nord-Westphalie (9). En plus d'abriter 21 % de la population, celle-ci compte 27 % des demandes d'asile déposées en 2016.

Or, même si des communautés musulmanes peuvent être créées afin de faciliter l'intégration des nouveaux arrivants, celles-ci peuvent tout de même être la cible d'actes haineux. En 2017, 950 crimes islamophobes ont été commis en Allemagne et 33 personnes ont été blessées.

[...]

Accès à l'article complet, références comprises. Vous y trouverez également une chronologie du pays concerné.


Dans le passé

Élection en Italie d'un gouvernement dirigé par Amintore Fanfani

Il y a 60 ans, soit le 25 mai 1958

La Démocratie chrétienne (DC) arrive en tête des formations représentées aux élections législatives italiennes avec 42,2% des voix. Elle obtient 273 sièges contre 140 pour le Parti communiste (PC) et 80 pour le Parti socialiste.


Pour en savoir plus


Des réalités à explorer


Profil historique et politique du pays
Une carte Googlemap de la capitale
Leaders politiques au fil des dernières années
Portrait de son commerce international

Des graphiques à interpréter



Pour en savoir plus




Pour en savoir plus


Ailleurs, à la tête des États


Chef de gouvernement, date d'accession

Soudan, il y a 49 ans, en 1969:
Babiker Awadalla


Maroc, il y a 24 ans, en 1994:
Abdellatif Filali


Corée du Sud, il y a 14 ans, en 2004:
Lee Hun-jai


Népal, il y a 9 ans, en 2009:
Madhav Kumar Nepal


Algérie, il y a 1 ans, en 2017:
Abdelmadjid Tebboune




Chef d'État, date d'accession

Jordanie, il y a 72 ans, en 1946:
Abdallah I ibn al-Hussein al-Hashimi


Panama, il y a 67 ans, en 1951:
Alcibíades Arosemena Quinzada


Haïti, il y a 61 ans, en 1957:
Pierre Eustache Fignolé


Soudan, il y a 49 ans, en 1969:
Gaafar Mohammed Nimeiry


Argentine, il y a 45 ans, en 1973:
Héctor José Cámpora Demaestre


Sierra Leone, il y a 21 ans, en 1997:
Johnny Paul Koroma


Argentine, il y a 15 ans, en 2003:
Néstor Carlos Kirchner


Liban, il y a 10 ans, en 2008:
Michel Suleiman


Liban, il y a 4 ans, en 2014:
Tammam Salam


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016