Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

1 octobre 2016

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux | Recherche

Un site pédagogique


Depuis 1945, le monde a changé. Des pays ont émergé, des régimes politiques sont tombés et des centaines d'événements majeurs ont transformé nos sociétés. Pour mieux comprendre les phénomènes qui ont marqué le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour trouver des données sur la population ou l'économie, pour visualiser par des graphiques et des cartes la répartition de la richesse, utilisez le site Perspective monde.

Il ne s'agit pas d'un site spécialisé, mais d'un site pédagogique. On y a regroupé les données les plus importantes et les plus fréquemment utilisées par les étudiants et le grand public. Les informations, les illustrations graphiques ou les cartes peuvent être récupérées et reproduites sans permission ou restriction dans la mesure où la source est identifiée et dans le mesure où les récupérations demeurent ponctuelles.

Des données accessibles


Pays

Accédez à une foule d'informations sur plus de 150 pays. Des cartes, des graphiques, des statistiques, des données historiques et politiques, etc.

Statistiques

260 statistiques, regroupées en quinze grands thèmes, touchant presque tous les pays et qu'on peut voir sous forme de graphiques, de nuages de points, de cartes, etc.

Événements

Plus de 1400 événements qui ont marqué l'histoire mondiale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, présentés et expliqués en un coup d'oeil, des hyperliens et des chronologies.

Analyses

Plus de 1000 bulletins d'analyse sur l'actualité mondiale rédigés par des analystes en formation surpervisés par notre rédacteur en chef.

Documents

Des grands textes (conventions, discours, rapports, etc.) et une présentation des grandes organisations internationales des Nations Unies.

Glossaire

Une centaine de termes définis simplement et clairement. Illustrées, associées à des exemples, ces définitions permettent de mieux comprendre le monde depuis 1945.

Quiz  

Six jeux simples et amusants sur les drapeaux, les cartes et les capitales mais aussi sur les personnalités marquantes, les grandes dates et les phénomènes qui ont ponctué les 70 dernières années. Participez souvent et améliorez votre score.

Un site de référence


14 000 pages vues par jour, 100 000 par semaine. À l'échelle d'une année, c'est plus de 5 millions de pages vues! (Données de Google Analytics)

Le site est principalement utilisé en France (57%), au Canada (18%), en Belgique (5%), en Suisse (3%). Il a une vocation pédagogique reconnue dans des écoles, des lycées, des collèges et des universités. Ajoutez le site à vos favoris!

Un site en évolution, appuyé par l'Université de Sherbrooke et sa Fondation, la Faculté des lettres et sciences humaines de même que de généreux donateurs.

Le site repose sur des pages dynamiques générées par une combinaison de technologies: Apache, Tomcat, MySQL, Java, Javascript et JQuery. La plupart des graphiques découlent d'une adaptation des modules développés par l'équipe de Highchart.com.

Vous souhaitez nous souligner une erreur, formulez un commentaire, proposez un ajout... communiquez avec nous

Dans l'actualité

Cameroun : encore des embûches malgré le chemin accompli

Yolande Mindjongo Mvogo,
analyste en formation,
École de politique appliquée

« L'Afrique en miniature ». Cette appellation communément attribuée au Cameroun tire sa source de la diversité de ses milieux naturels. Pays d'Afrique centrale de 475 440 km², le Cameroun possède une population de 23 739 218 âmes (1). Malgré son potentiel humain et naturel, ce pays affiche des indicateurs de développement qui stagnent, voire qui se dégradent, depuis quelques décennies. La situation socio-politique camerounaise pourrait être une cause importante du retard de son développement.

Une paix sociale fragile

Comme la quasi-totalité des États africains, le Cameroun a une population multiethnique, multiculturelle et multireligieuse. Plus de 250 langues nationales y sont parlées. Ce morcellement a favorisé le maintien du français et de l'anglais comme langues officielles du Cameroun après son indépendance (2). Ainsi, le Nord du pays est majoritairement composé de musulmans francophones, alors que le Sud, l'Ouest et l'Est sont à majorité chrétienne, francophone et anglophone.

Des heurts ethniques ou religieux ne font pas partie de l'histoire politique récente du Cameroun. D'ailleurs, les institutions républicaines sont dirigées par les ressortissants de toutes les régions du pays, selon le principe d'équilibre régional en vigueur depuis 1975 (3). La politique des quotas d'admission aux concours publics selon l'appartenance régionale a contribué à donner à l'administration publique camerounaise un visage laïc et équitable (4).

Toutefois, ces mesures n'ont pas permis d'éviter la dégradation croissante du tissu social camerounais au cours des dernières années. Les commentaires intolérants à caractère ethnique, qui pullulent dans les médias sociaux, démontrent qu'il existe aujourd'hui un profond malaise au sein de la population. Ce phénomène pourrait s'expliquer par une situation politique délétère.

Une gérontocratie décriée

Depuis son indépendance, en 1960, le Cameroun n'a connu que deux présidents de la République. Malgré une population dont l'âge médian est de 18 ans, la gestion des affaires politiques du pays est prise en otage par une élite politique dont l'âge médian est de 77 ans (5). Le président Paul Biya est âgé de 83 ans, alors que son dauphin constitutionnel, le président du Sénat, est âgé de 81 ans. De plus, le leader de l'opposition camerounaise, Ni John Fru Ndi, est âgé de 74 ans. L'Assemblée nationale et la Cour suprême sont également dirigées par des septuagénaires.

Il est plausible de penser qu'un tel clivage générationnel pourrait contribuer à créer des frustrations au sein d'une population jeune. Ces frustrations pourraient se nourrir du fait que Paul Biya est à la tête du pays depuis 34 ans.

[...]

Accès à l'article complet, références comprises. Vous y trouverez également une chronologie du pays concerné.


Dans le passé

Contestation étudiante à Berkeley

Il y a 52 ans, soit le 1 octobre 1964

Initié par des étudiants de l'Université de Berkeley en Californie, aux États-Unis, le Free Speech Movement (FSM) incarne à la fois la contestation d'une génération et l'opposition à la guerre au Viêt-nam.


Pour en savoir plus

Des réalités à explorer


Profil historique et politique du pays
Une carte Googlemap de la capitale
Leaders politiques au fil des dernières années
Portrait de son commerce international

Des graphiques à interpréter



Pour en savoir plus



Pour en savoir plus

Ailleurs, à la tête des États


À titre de Chef de gouvernement

Il y a 71 ans, soit en 1945: [Syrie] Saadallah al-Jabiri accède à la tête du gouvernement.
Il y a 67 ans, soit en 1949: [Chine] Zhou Enlai accède à la tête du gouvernement.
Il y a 65 ans, soit en 1951: [Cuba] Óscar Gans y López Martínez accède à la tête du gouvernement.
Il y a 64 ans, soit en 1952: [Liban] Amir Khalid Chehab accède à la tête du gouvernement.
Il y a 34 ans, soit en 1982: [Allemagne] Helmut Kohl accède à la tête du gouvernement.
Il y a 25 ans, soit en 1991: [Roumanie] Teodor Stolojan accède à la tête du gouvernement.
Il y a 17 ans, soit en 1999: [Kazakhstan] Kasymzhomart Kemelevich Tokayev accède à la tête du gouvernement.
Il y a 15 ans, soit en 2001: [Belarus] Henadz Navitski accède à la tête du gouvernement.


À titre de Chef d'État

Il y a 68 ans, soit en 1948: [Panama] Domingo Díaz Arosemena accède à la tête de l'État
Il y a 67 ans, soit en 1949: [Chine] Mao Zedong accède à la tête de l'État
Il y a 64 ans, soit en 1952: [Panama] José Antonio Remón Cantera accède à la tête de l'État
Il y a 60 ans, soit en 1956: [Panama] Ernesto de la Guardia Navarro accède à la tête de l'État
Il y a 56 ans, soit en 1960: [Panama] Roberto Francisco Chiari Remón accède à la tête de l'État
Il y a 52 ans, soit en 1964: [Panama] Marco Aurelio Robles Méndez accède à la tête de l'État
Il y a 48 ans, soit en 1968: [Panama] Arnulfo Arias Madrid accède à la tête de l'État
Il y a 37 ans, soit en 1979: [Nigeria] Shehu Shagari accède à la tête de l'État

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016