12 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

Un site pédagogique


Depuis 1945, le monde a changé. Des pays ont émergé, des régimes politiques sont tombés et des centaines d'événements majeurs ont transformé nos sociétés. Pour mieux comprendre les phénomènes qui ont marqué le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour trouver des données sur la population ou l'économie, pour visualiser par des graphiques et des cartes la répartition de la richesse, continuez votre navigation dans nos pages.

Un travail collectif


Perspective monde est un site de l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke. Étudiants et étudiantes de premier de second cycle y contribuent sous la supervision de l'équipe enseignante. Visitez nos pages pour en savoir plus sur les programmes de deuxième cycle de l'École de politique appliquée.



Il ne s'agit pas d'un site spécialisé, mais d'un site pédagogique. On y a regroupé les données les plus importantes et les plus fréquemment utilisées par les étudiants et le grand public. Les informations, les illustrations graphiques ou les cartes peuvent être récupérées et reproduites sans permission ou restriction dans la mesure où la source est identifiée et dans le mesure où les récupérations demeurent ponctuelles.

Des données accessibles


Pays

Accédez à une foule d'informations sur plus de 150 pays. Des cartes, des graphiques, des statistiques, des données historiques et politiques, etc.

Statistiques

260 statistiques, regroupées en quinze grands thèmes, touchant presque tous les pays et qu'on peut voir sous forme de graphiques, de nuages de points, de cartes, etc.

Événements

Plus de 1400 événements qui ont marqué l'histoire mondiale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, présentés et expliqués en un coup d'oeil, des hyperliens et des chronologies.

Analyses

Plus de 1000 bulletins d'analyse sur l'actualité mondiale rédigés par des analystes en formation surpervisés par notre rédacteur en chef.

Documents

Des grands textes (conventions, discours, rapports, etc.) et une présentation des grandes organisations internationales des Nations Unies.

Glossaire

Une centaine de termes définis simplement et clairement. Illustrées, associées à des exemples, ces définitions permettent de mieux comprendre le monde depuis 1945.

Quiz  

Six jeux simples et amusants sur les drapeaux, les cartes et les capitales mais aussi sur les personnalités marquantes, les grandes dates et les phénomènes qui ont ponctué les 70 dernières années. Participez souvent et améliorez votre score.


Un site de référence


Selon les données de l'automne 2018, 23 000 pages vues par jour, 160 000 par semaine. À l'échelle d'une année, c'est plus de 8 millions de pages vues! (Données de Google Analytics)

Le site est principalement utilisé en France, en Belgique et au Canada mais il est aussi largement utilisé dans l'Afrique francophone. Il a une vocation pédagogique reconnue dans des écoles, des lycées, des collèges et des universités. Ajoutez le site à vos favoris!

Un site en évolution, appuyé par l'Université de Sherbrooke et sa Fondation, la Faculté des lettres et sciences humaines de même que de généreux donateurs.

Le site repose sur des pages dynamiques générées par une combinaison de technologies: Apache, Tomcat, MySQL, Java, Javascript et JQuery. La plupart des graphiques découlent d'une adaptation des modules développés par l'équipe de Highchart.com.

Vous souhaitez nous souligner une erreur, formulez un commentaire, proposez un ajout... communiquez avec nous

Dans l'actualité

Hong Kong : la loi sur l'extradition déstabilise le gouvernement

Clément Le Goff,
analyste en formation,
École de politique appliquée

Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif de Hong Kong, a déposé en 2019 un projet de loi d'extradition. Celui-ci consiste à trouver un arrangement judiciaire, entre autres avec la Chine et Taïwan, afin de restituer des fugitifs au pays qu'ils ont déserté. Cet amendement a été impulsé par un meurtre commis à Taïwan en 2018 : un jeune homme y a tué sa petite amie enceinte et est venu se réfugier à Hong Kong, où il était protégé par les lois en vigueur.

Un pays, deux systèmes

Hong Kong a toujours eu un statut particulier. Colonie britannique jusqu'à sa rétrocession à la Chine en 1997, c'est aujourd'hui une région administrative spéciale (RAS). On entend par ce titre que Hong Kong a son propre gouvernement, ses propres lois, mais qu'elle appartient quand même à la Chine. De plus, l'autonomie offerte à Hong Kong, et partiellement garantie par la common law, est éphémère. D'après la déclaration commune sino-britannique, elle cessera d'être une RAS et sera définitivement rattachée à la Chine en 2047 (1). D'ici là, les Hongkongais restent attachés à leur indépendance relative, et l'amendement sur la loi d'extradition arrive comme un pavé dans la mare.

En effet, cette loi prévoit d'autoriser l'extradition de personnes n'ayant pas encore été jugées, afin que le procès se tienne dans leur pays d'origine (2). C'est le cas pour les Hongkongais, mais également pour les étrangers présents en grand nombre dans la ville. Cela a déclenché, et ce, depuis le mois d'avril 2019, de nombreuses manifestations. Le dimanche 9 juin, les organisateurs recensent plus d'un million de participants dans les rues de Hong Kong, pour un peu plus de 7 millions d'habitants (3). La mobilisation est colossale, pour un enjeu de taille.

Des manifestations réprimées

Se méfiant des accusations d'ingérence, les États qui ne sont pas concernés ne se prononcent généralement pas sur la question. Beaucoup, comme les États-Unis ou la France, soutiennent le point de vue des Nations unies : ils condamnent les violences qui peuvent survenir lors des manifestations et appellent à trouver des solutions dans un cadre pacifique (4). Peu de pays s'expriment réellement, mais on trouve parmi eux la Corée du Nord, qui se range derrière la Chine au nom de la souveraineté et de la sécurité sur le territoire (5). On comprend donc ici que la Corée du Nord cautionne cet amendement, contrairement au Japon. Lors d'une rencontre entre le président chinois Xi Jingping et le premier ministre japonais Shinzo Abe, ce dernier aurait d'ailleurs souligné l'importance du modèle « un pays, deux systèmes (6) ».

On peut également prendre en compte l'avis de Tsai Ing-wen, présidente de la République de Chine, l'actuel Taïwan. Les deux républiques chinoises étant toutes deux comprises dans le projet de loi, l'aversion historique entre celles-ci pousse naturellement Tsai Ing-wen à encourager les Hongkongais dans leurs revendications : la Chine pourrait alors poursuivre un Taïwanais présent sur le territoire de Hong Kong.

Des organisations non gouvernementales (ONG) de défense des droits humains ont décrié la situation, et condamné ce projet de loi.

[...]

Accès à l'article complet, références comprises. Vous y trouverez également une chronologie du pays concerné.


Nouveautés

Parution de la nouvelle revue Climatoscope de l'Université de Sherbrooke. Pour tout savoir sur les enjeux environnementaux.

Suivez-nous sur Facebook pour être informés des activités récentes et des nouvelles parutions de notre équipe.

Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Dans le passé

Démission du premier ministre de la Nouvelle-Zélande, John Key

Il y a 3 ans, soit le 12 décembre 2016

Cinq jours après en avoir fait l’annonce, le premier ministre néo-zélandais, John Key, quitte officiellement ses fonctions le 12 décembre 2016. La nouvelle étonne d’autant plus que Key, en poste depuis 2008, et son Parti national mènent largement dans les sondages à moins d’un an des élections prévues pour l’automne 2017.


Pour en savoir plus


Des réalités à explorer


Profil historique et politique du pays
Une carte Googlemap de la capitale
Leaders politiques au fil des dernières années
Portrait de son commerce international

Des graphiques à interpréter



Pour en savoir plus




Pour en savoir plus


Ailleurs, à la tête des États


Chef de gouvernement, date d'accession

Nouvelle-Zélande, il y a 62 ans, en 1957:
Walter Nash


Kenya, il y a 55 ans, en 1964:
information non pertinente


Grèce, il y a 52 ans, en 1967:
Georgios C. Papadopoulos


Afghanistan, il y a 47 ans, en 1972:
Mohammad Musa Shafiq


Nouvelle-Zélande, il y a 44 ans, en 1975:
Robert David Muldoon


Corée du Sud, il y a 40 ans, en 1979:
Shin Hyon-hwak


Mauritanie, il y a 39 ans, en 1980:
Ahmed Ould Bneijara


Mongolie, il y a 35 ans, en 1984:
Dumaagiyn Sodnom


Mauritanie, il y a 35 ans, en 1984:
Maaouya Ould Sid Ahmed Taya


Hongrie, il y a 26 ans, en 1993:
Péter Boross


Roumanie, il y a 23 ans, en 1996:
Victor Ciorbea


Centrafricaine (rep), il y a 16 ans, en 2003:
Célestin Le Roi Gaombalet




Chef d'État, date d'accession

Royaume-Uni, il y a 83 ans, en 1936:
George VI


Haïti, il y a 63 ans, en 1956:
Joseph Nemours Pierre-Louis


Kenya, il y a 56 ans, en 1963:
Malcolm John MacDonald


Kenya, il y a 55 ans, en 1964:
Jomo Kenyatta


Mongolie, il y a 35 ans, en 1984:
Jambyn Batmönh


Mauritanie, il y a 35 ans, en 1984:
Maaouya Ould Sid Ahmed Taya


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019