Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Samedi 28 mars 2015      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

Un site pédagogique


Depuis 1945, le monde a changé. Des pays ont émergé, des régimes politiques sont tombés et des centaines d'évenements majeurs ont transformé nos sociétés. Pour mieux comprendre les phénomènes qui ont marqué le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour trouver des statistiques démographiques ou économiques, pour visualiser par des graphiques et des cartes la répartition de la richesse, utilisez le site Perspective monde.

Il ne s'agit pas d'un site spécialisé, mais d'un site pédagogique. On y a regroupé les données les plus importantes et les plus fréquemment utilisées par les étudiants et le grand public. Les informations, les illustrations graphiques ou les cartes peuvent être récupérées et reproduites sans permission ou restriction dans la mesure où la source est identifiée et dans le mesure où les récupérations demeurent ponctuelles.

Des données accessibles

Pays

Accédez à une foule d'informations sur plus de 150 pays. Des cartes, des graphiques, des statistiques, des données historiques et politiques, etc.

Statistiques

200 statistiques, regroupées en quinze grands thèmes, touchant presque tous les pays et qu'on peut voir sous forme d'histogrammes, de nuages de points, de cartes, etc.

Événements

Plus de 1200 événements qui ont marqué l'histoire mondiale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, présentés et expliqués en un coup d'oeil, des hyperliens et des chronologies.

Analyses

Presque 500 bulletins d'analyse sur l'actualité mondiale rédigés par des analystes en formation surpervisés par notre rédacteur en chef.

Documents

Des grands textes (conventions, discours, rapports, etc.) et une présentation des grandes organisations internationales des Nations Unies.

Glossaire

Une centaine de termes définis simplement et clairement. Illustrées, associées à des exemples, ces définitions permettent de mieux comprendre le monde depuis 1945.

Quiz  

Des jeux de type choix de réponses sur les drapeaux, les cartes et les capitales. Participez souvent et améliorez votre score.

Un site de référence


14 000 pages vues par jour, 100 000 par semaine. À l'échelle d'une année, c'est plus de 5 millions de pages vues! (Données de Google Analytics)

Le site est principalement utilisé en France (57%), au Canada (18%), en Belgique (5%), en Suisse (3%) . Il a une vocation pédagogique reconnue dans des écoles, des lycées, des collèges et des universités. Ajoutez le site à vos favoris!

Un site en évolution, appuyé par l'Université de Sherbrooke et la Faculté des lettres et sciences humaines!

Vous souhaitez nous souligner une erreur, formulez un commentaire, proposez un ajout... communiquez avec nous


Dans l'actualité


Le centrisme britannique s'effrite

Jose Morilla-Ugaz,
analyste en formation,
École de politique appliquée

Le 7 mai 2015 auront lieu les élections générales britanniques dans un contexte où le parti de Nick Clegg, le Parti libéral démocrate (PLD), connaît une importante chute de popularité depuis plusieurs années. Le troisième parti britannique, en ce qui a trait au nombre de députés, forme depuis les dernières élections une coalition au gouvernement avec le Parti conservateur de David Cameron.

L'union de deux partis centristes

Le Parti libéral démocrate fut créé en 1988 avec la fusion du Parti libéral et du Parti social-démocrate. Les gouvernements formés avec l'appui de Parti libéral instaurèrent d'importantes réformes sociales au Royaume-Uni comme les assurances sociales. Cependant, les électeurs plus à gauche finirent peu à peu par se tourner vers le Parti travailliste qui est nettement à gauche de l'axe politique, contrairement au Parti libéral qui était plus au centre. Ainsi, c'est en fusionnant avec le Parti social-démocrate que cette formation connut une renaissance et une hausse de popularité (1).

De son côté, le Parti social-démocrate était, avant la fusion, un parti de centre fondé par des membres du Parti travailliste qui considéraient que ce dernier était trop à gauche. Ce parti crée en 1981 s'allia rapidement avec le Parti libéral lors des élections de 1982, puis celles de 1987. C'est finalement l'année suivante que ce parti fusionna avec l'autre parti centriste pour donner naissance au PLD. Ensemble, ils formèrent l'un des trois principaux partis politiques du Royaume-Uni avec le Parti conservateur, de droite et le Parti travailliste, de gauche (2).

Habituellement centriste, le PLD se déplaça souvent d'un bord ou de l'autre de l'axe gauche-droite en fonction du climat politique britannique. Néanmoins, les idées que ce parti politique défend sont généralement une baisse d'impôt pour les plus démunis, une réduction du nombre d'élèves par classe et la tenue d'un referendum pour rejoindre la zone euro ou non. Par ailleurs, le PLD est aussi en faveur d'une réforme électorale afin de changer le nombre d'élus et d'instaurer un système d'élection proportionnel (3).

Promesses non tenues et rapprochements avec la droite

Nick Clegg et son parti connaissent depuis 2010 une chute de popularité. Elle fut, au départ, liée à l'adoption par la coalition au pouvoir d'une loi qui permet aux universités de tripler leurs frais d'inscription. Ainsi, Nick Clegg, qui fut un jour le chef de parti britannique le plus populaire de l'histoire après Winston Churchill, affirma avant les élections de 2015 qu'il s'opposerait à toute hausse éventuelle des frais de scolarité. Devant ce revirement d'idée, sa popularité chuta considérablement et 46% des personnes ayant voté pour son parti affirmèrent qu'elles ne voteraient pas pour celui-ci aux prochaines élections (4).

Le parti a atteint les plus faibles taux de popularité dans les sondages depuis 25 ans avec seulement 6% des intentions de vote, alors qu'il avait récolté 23% des voix aux élections de 2010. De plus, 62% des personnes qui ont l'intention de voter pour le PLD disent qu'elles pourraient changer d'avis, ce qui est beaucoup plus élevé que dans les autres partis (5).

Certains analystes croient aussi que le fait d'avoir appuyé une augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée et d'autres mesures d'austérité nuisirent au parti, d'autant plus qu'il s'y était aussi fortement opposé lors de la campagne électorale. Aussi, au-delà des promesses électorales non tenues, ses nombreux rapprochements avec le Parti conservateur ont, selon des analystes, contribué à donner l'image que le parti perdait de son identité centriste. Ce qui eut comme conséquence de voir les partisans du PLD quitter vers le Parti travailliste, mais aussi vers des partis plus petits comme le Parti vert (6).

Pour certains l'histoire se répète, car le Parti libéral qui précéda le Parti libéral démocrate vit aussi ses électeurs quitter pour des partis de droite ou de gauche. Plusieurs se questionnent alors à savoir si un parti de centre peut véritablement se trouver une place auprès de l'électorat du Royaume-Uni (7).




Accès à l'article complet, références comprises. Vous y trouverez également une chronologie du pays concerné.


Des événements en perspective


Il y a 22 ans, soit le 28 mars 1993: Tenue d'élections législatives en France

L'écrasante majorité obtenue au second tour des élections législatives par le Rassemblement pour la République (RPR) et l'Union pour la démocratie française (UDF) entraîne une seconde expérience de cohabitation en France. Cette fois, le président François Mitterrand se tourne vers Édouard Balladur du RPR pour former le gouvernement.

Des réalités à explorer

Des graphiques à interpréter





Il y a 49 ans, soit en 1966: [Turquie] Cevdet Sunay accède à la tête de l'État
Il y a 43 ans, soit en 1972: [Pologne] Henryk Jablonski accède à la tête de l'État
Il y a 42 ans, soit en 1973: [Turquie] Tekin Ariburun accède à la tête de l'État
Il y a 16 ans, soit en 1999: [Paraguay] Luis Ángel González Macchi accède à la tête de l'État
Il y a 1 ans, soit en 2014: [Australie] Peter Cosgrove accède à la tête de l'État
 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension