Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Dimanche 21 décembre 2014      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

Un site pédagogique


Depuis 1945, le monde a changé. Des pays ont émergé, des régimes politiques sont tombés et des centaines d'évenements majeurs ont transformé nos sociétés. Pour mieux comprendre les phénomènes qui ont marqué le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour trouver des statistiques démographiques ou économiques, pour visualiser par des graphiques et des cartes la répartition de la richesse, utilisez le site Perspective monde.

Il ne s'agit pas d'un site spécialisé, mais d'un site pédagogique. On y a regroupé les données les plus importantes et les plus fréquemment utilisées par les étudiants et le grand public. Les informations, les illustrations graphiques ou les cartes peuvent être récupérées et reproduites sans permission ou restriction dans la mesure où la source est identifiée et dans le mesure où les récupérations demeurent ponctuelles.

Des données accessibles

Pays

Accédez à une foule d'informations sur plus de 150 pays. Des cartes, des graphiques, des statistiques, des données historiques et politiques, etc.

Statistiques

200 statistiques, regroupées en quinze grands thèmes, touchant presque tous les pays et qu'on peut voir sous forme d'histogrammes, de nuages de points, de cartes, etc.

Événements

Plus de 1200 événements qui ont marqué l'histoire mondiale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, présentés et expliqués en un coup d'oeil, des hyperliens et des chronologies.

Analyses

Presque 500 bulletins d'analyse sur l'actualité mondiale rédigés par des analystes en formation surpervisés par notre rédacteur en chef.

Documents

Des grands textes (conventions, discours, rapports, etc.) et une présentation des grandes organisations internationales des Nations Unies.

Glossaire

Une centaine de termes définis simplement et clairement. Illustrées, associées à des exemples, ces définitions permettent de mieux comprendre le monde depuis 1945.

Quiz  

Des jeux de type choix de réponses sur les drapeaux, les cartes et les capitales. Participez souvent et améliorez votre score.

Un site de référence


14 000 pages vues par jour, 100 000 par semaine. À l'échelle d'une année, c'est plus de 5 millions de pages vues! (Données de Google Analytics)

Le site est principalement utilisé en France (57%), au Canada (18%), en Belgique (5%), en Suisse (3%) . Il a une vocation pédagogique reconnue dans des écoles, des lycées, des collèges et des universités. Ajoutez le site à vos favoris!

Un site en évolution, appuyé par l'Université de Sherbrooke et la Faculté des lettres et sciences humaines!

Vous souhaitez nous souligner une erreur, formulez un commentaire, proposez un ajout... communiquez avec nous


Dans l'actualité


L'euroscepticisme gagne du terrain lors des élections européennes de 2014

Marc-Alexis Laroche,
analyste en formation,
École de politique appliquée

En mai 2014, avaient lieu les élections européennes, et ce, sur l'entièreté du territoire de l'Union européenne(UE). Les résultats du scrutin se sont révélés plutôt surprenants, car ils ont permis de constater une montée des partis eurosceptiques. Ce qui vient changer la conception qu'ont certains de l'Union européenne comme étant un bloc homogène et fort. Ces élections ont plutôt démontré une certaine hétérogénéité au sein des différents pays de l'UE qui connaissent chacun un contexte social et économique différent. L'émergence des mouvements eurosceptiques provient essentiellement de ces différences entre les pays. Paradoxalement, celles-ci constituent également le principal défi que ces mouvements devront surmonter.

L'euroscepticisme : un mouvement éclaté

L'euroscepticisme peut se caractériser par une volonté de sortie de l'Union européenne. En effet, la majorité des partis eurosceptiques ont des réticences par rapport à l'UE qu'ils jugent inefficace dans le contexte actuel. Comme le souligne le politologue Timm Beichelt, les partis eurosceptiques sont principalement divisés en deux catégories quant à leur conception de l'Union européenne. Les premiers sont contre l'idée d'intégration à la base, car ils considèrent cette pratique comme étant excessive(1). Les deuxièmes ne sont pas contre l'idée d'intégration, mais ils désapprouvent la manière dont l'UE exécute la sienne(2). Ces partis exigent tout de même souvent une sortie de l'Union européenne. Ils sont non seulement présents aux élections européennes, mais ils occupent parfois une place importante lors d'élections nationales(3).

Tout comme l'Union européenne, il serait faux de caractériser les partis eurosceptiques comme un mouvement aligné qui suit une direction bien précise. Ceux-ci sont bien différents l'un de l'autre. Par exemple, la conception populaire veut que les partis eurosceptiques soient des partis d'extrême droite(4). Ce n'est pas faux dans le cas de la France, mais cette affirmation est loin de définir l'ensemble des partis eurosceptiques dont certains sont même d'extrême gauche(5). De plus, ce n'est pas l'ensemble de ces formations qui occupent une place importante au sein de l'arène politique. On en retrouve qui obtiennent peu de voix, entre autres en Irlande, au Portugal, en Espagne et en Croatie(6). Selon les spécialistes, les mouvements eurosceptiques, à l'intérieur de ces pays, ont de la difficulté à adapter leur message au contexte national, ce qui explique qu'ils soient moins populaires(7).

Le mouvement eurosceptique tient principalement ses forces des faiblesses stratégiques et institutionnelles de l'UE. Tout d'abord, la crise économique de 2008 a eu un impact majeur sur l'économie européenne et plusieurs blâment l'Union européenne. Selon eux, la monnaie unique instaurée par celle-ci n'aurait pas permis le redressement de certains États qui avaient de la difficulté(8). De plus, ceux-ci déplorent que l'UE ait appliqué une politique d'austérité afin de contrer les effets de la crise économique(9). Ce n'est donc pas seulement les fondements de ce partenariat qui sont remis en cause, mais également sa façon de faire.

Par ailleurs, certains enjeux tels que l'immigration ont été un tremplin pour certains partis eurosceptiques, notamment le Front national en France. Cette formation prône également une régulation de l'immigration qui rassemble une certaine base populaire(10). La question est maintenant de savoir si le Front national récolte un appui grâce à ses convictions eurosceptiques ou à cause des autres réformes qu'il met de l'avant.

Une représentativité inégale

Les dernières élections européennes ont été principalement marquées par une montée en force des partis eurosceptiques. D'une part, ils ont obtenu un résultat très impressionnant. Dans certains cas, ils constituent même le parti qui a obtenu le plus de voix. Les plus grandes manifestations du mouvement eurosceptique proviennent principalement de la France et du Royaume-Uni. Le Royaume-Uni a élu 23 députés issus de partis eurosceptiques sur une possibilité de 73, alors que la France en a élu 24 sur une possibilité de 74(11). Ce qui représente environ 30% dans les deux cas. À noter que la France n'avait élu que trois députés eurosceptiques en 2009.

D'autre part, certains de ces partis ont eu un résultat moindre, mais tout de même considérable. C'est le cas pour l'Allemagne et l'Italie qui ont respectivement élu huit et cinq députés eurosceptiques(12). Par contre, certains pays ont été moins touchés, comme la Pologne, l'Autriche et le Danemark qui ont élu chacun quatre députés(13). Au total, le mouvement eurosceptique a réussi à obtenir près d'une centaine de sièges sur 751 au Parlement européen pour les cinq prochaines années(14).

Le Royaume-Uni : naissance et montée du mouvement

Lorsque l'on décrit le phénomène eurosceptique, il est impératif de décrire le mouvement qui est apparu au Royaume-Uni. C'est après tout au Royaume-Uni qu'est né le terme euroscepticisme. Celui-ci est apparu pour la première fois en 1980 et désignait les partisans des politiques de Margaret Thatcher(15).

Au fil du temps, sa signification a changé pour se rapprocher des mouvements dénonçant les politiques de l'Union européenne. Au Royaume-Uni, le principal parti eurosceptique est le United Kingdom Independance Party (UKIP) dirigé par Nigel Farange (16). Contrairement à un parti comme le Front national qui a plusieurs priorités politiques, l'UKIP prône d'abord et avant tout une désintégration de l'UE(17). En fait, son chef Nigel Farange a récemment déclaré qu'il souhaitait que l'Europe toute entière abandonne celle-ci.

De plus en plus, l'UKIP devient une force incontournable au Royaume-Uni. Ce parti est non seulement présent au Parlement européen, mais également au sein de la politique nationale. Selon Magalie Balent, chercheuse pour la fondation Robert Schuman, le parti ne cherche pas nécessairement à atteindre une majorité au Parlement européen, mais tend plutôt à trouver des alliés et transmettre ses idées au contient en entier(18). Malheureusement pour lui, il ne réussit pas à trouver d'alliés jusqu'à présent et ne souhaite pas s'allier avec le Front national, qu'il considère instable et radical(19).

À l'intérieur du Royaume-Uni, l'UKIP reçoit de plus en plus d'appuis et accentue la pression sur le gouvernement de David Cameron. Récemment, l'UKIP a tellement mis de pression et récolté d'appuis que le premier ministre Cameron s'est vu obligé de promettre à contrecoeur de lancer un référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE(20).

Avec les élections législatives qui sont prévues pour 2015 au Royaume-Uni, l'UKIP pourrait bien avoir un impact sur les politiques nationales. Les récents sondages indiquent que 90% des électeurs qui ont voté pour l'UKIP aux élections européennes voteront encore pour lui aux législatives de 2015(21). Le siège de David Cameron à la Chambre des communes et ceux du Parti conservateur sont remis en cause. Ainsi, le mouvement eurosceptique pourrait bien obtenir sa première victoire nationale. Reste à savoir si cela peut constituer le début d'un effet boule de neige sur le reste de l'Europe ou si le mouvement va se restreindre au Royaume-Uni.




Accès à l'article complet, références comprises. Vous y trouverez également une chronologie du pays concerné.


Des événements en perspective


Il y a 26 ans, soit le 21 décembre 1988: Explosion d'un Boeing 747 au-dessus de Lockerbie, en Écosse

L'explosion d'un Boeing 747 de la compagnie Pan Am au-dessus du village de Lockerbie, en Écosse, entraîne la mort de 270 personnes. Une enquête révélera qu'il s'agit d'un attentat pour lequel deux Libyens seront jugés plusieurs années après.

Des réalités à explorer

Des graphiques à interpréter





Et plus encore.

Il y a 59 ans, soit en 1955: [Jordanie] Ibrahim Hashim accède à la tête du gouvernement.
Il y a 47 ans, soit en 1967: [Bénin] Iropa Maurice Kouandété accède à la tête du gouvernement.
Il y a 42 ans, soit en 1972: [Syrie] Mahmoud al-Ayyubi accède à la tête du gouvernement.
Il y a 19 ans, soit en 1995: [Lettonie] Andris Skele accède à la tête du gouvernement.
Il y a 19 ans, soit en 1995: [Ouzbékistan] Utkir Sultanov accède à la tête du gouvernement.
Il y a 18 ans, soit en 1996: [Niger] Amadou Boubacar Cissé accède à la tête du gouvernement.
Il y a 14 ans, soit en 2000: [Kirghizstan] Kurmanbek Saliyevich Bakiyev accède à la tête du gouvernement.
Il y a 13 ans, soit en 2001: [Géorgie] Avtandil Jorbenadze accède à la tête du gouvernement.
Il y a 10 ans, soit en 2004: [Roumanie] Eugen Bejinariu accède à la tête du gouvernement.
Il y a 3 ans, soit en 2011: [Espagne] Mariano Rajoy Brey accède à la tête du gouvernement.
Il y a 1 ans, soit en 2013: [Somalie] Abdiweli Sheikh Amhed accède à la tête du gouvernement.
Il y a 70 ans, soit en 1944: [Hongrie] Béla Zsedényi accède à la tête de l'État
Il y a 57 ans, soit en 1957: [Honduras] José Ramón Villeda Morales accède à la tête de l'État
Il y a 47 ans, soit en 1967: [Bénin] Alphonse Amadou Alley accède à la tête de l'État
Il y a 16 ans, soit en 1998: [Burkina Faso] Blaise Compaoré accède à la tête de l'État
Il y a 13 ans, soit en 2001: [Argentine] Federico Ramón Puerta accède à la tête de l'État
Il y a 10 ans, soit en 2004: [Niger] Mamadou Tandja accède à la tête de l'État
Il y a 9 ans, soit en 2005: [Tanzanie] Jakaya Mrisho Kikwete accède à la tête de l'État
Il y a 8 ans, soit en 2006: [Turkménistan] Gurbanguly M. Berdymukhammedov accède à la tête de l'État
Il y a 5 ans, soit en 2009: [Roumanie] Traian Basescu accède à la tête de l'État
Il y a 4 ans, soit en 2010: [Guinée] Alpha Condé accède à la tête de l'État
 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension