Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Lundi 20 octobre 2014      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

Un site pédagogique


Depuis 1945, le monde a changé. Des pays ont émergé, des régimes politiques sont tombés et des centaines d'évenements majeurs ont transformé nos sociétés. Pour mieux comprendre les phénomènes qui ont marqué le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour trouver des statistiques démographiques ou économiques, pour visualiser par des graphiques et des cartes la répartition de la richesse, utilisez le site Perspective monde.

Il ne s'agit pas d'un site spécialisé, mais d'un site pédagogique. On y a regroupé les données les plus importantes et les plus fréquemment utilisées par les étudiants et le grand public. Les informations, les illustrations graphiques ou les cartes peuvent être récupérées et reproduites sans permission ou restriction dans la mesure où la source est identifiée et dans le mesure où les récupérations demeurent ponctuelles.

Des données accessibles

Pays

Accédez à une foule d'informations sur plus de 150 pays. Des cartes, des graphiques, des statistiques, des données historiques et politiques, etc.

Statistiques

200 statistiques, regroupées en quinze grands thèmes, touchant presque tous les pays et qu'on peut voir sous forme d'histogrammes, de nuages de points, de cartes, etc.

Événements

Plus de 1200 événements qui ont marqué l'histoire mondiale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, présentés et expliqués en un coup d'oeil, des hyperliens et des chronologies.

Analyses

Presque 500 bulletins d'analyse sur l'actualité mondiale rédigés par des analystes en formation surpervisés par notre rédacteur en chef.

Documents

Des grands textes (conventions, discours, rapports, etc.) et une présentation des grandes organisations internationales des Nations Unies.

Glossaire

Une centaine de termes définis simplement et clairement. Illustrées, associées à des exemples, ces définitions permettent de mieux comprendre le monde depuis 1945.

Quiz  

Des jeux de type choix de réponses sur les drapeaux, les cartes et les capitales. Participez souvent et améliorez votre score.

Un site de référence


14 000 pages vues par jour, 100 000 par semaine. À l'échelle d'une année, c'est plus de 5 millions de pages vues! (Données de Google Analytics)

Le site est principalement utilisé en France (57%), au Canada (18%), en Belgique (5%), en Suisse (3%) . Il a une vocation pédagogique reconnue dans des écoles, des lycées, des collèges et des universités. Ajoutez le site à vos favoris!

Un site en évolution, appuyé par l'Université de Sherbrooke et la Faculté des lettres et sciences humaines!

Vous souhaitez nous souligner une erreur, formulez un commentaire, proposez un ajout... communiquez avec nous


Dans l'actualité


Un contexte difficile au Portugal

Marc Robidoux,
analyste en formation,
École de politique appliquée

Depuis 2008, la zone euro fait face à une crise des dettes souveraines, ce qui signifie que la dette d'un pays est plus élevée que le produit intérieur brut (PIB) de celui-ci. Certains membres de la zone euro sont davantage touchés par cette crise, tels que le Portugal (1). La dette portugaise est non seulement plus élevée que le produit intérieur brut, elle équivaut même à 125% de celui-ci (2).

En conséquence, ce pays doit se réapprovisionner sur les marchés financiers. Or, le taux d'emprunt est passé de 1,5% à 8%. Cette hausse est attribuable au contexte politique. Les marchés financiers craignaient que celui-ci affecte les chances de réussite du programme d'aide financière accordé au Portugal. Nous faisons ici référence à la double démission des ministres des Finances, Vitor Gaspar, et des Affaires étrangères, Paulo Portas, en juillet 2013. Il est généralement admis qu'un seuil de 7% est insoutenable pour une économie (3).

Pour remédier à la situation, un regroupement d'organismes financiers (Fonds monétaire international, Commission et Banque centrale européenne) a prêté 78 milliards au pays dès mai 2011 (4). Ces bailleurs de fonds exigent en contrepartie des réductions de dépenses et des augmentations de revenus, notamment en réduisant les salaires, en coupant dans les programmes sociaux et en augmentant les impôts (5).

Une croissance négative

Selon Eurostat, le pays se trouve toujours dans un État économique précaire (6). En effet, le Portugal n'est plus en récession, mais il a une croissance négative. Selon la Banque du Portugal, le PIB en 2013 devait subir un recul de 2,3% comparativement à 1,9% en 2012 (7). De plus, le taux de chômage demeure élevé, avoisinant les 20% en 2013 (8). Au deuxième trimestre de 2013, il a cependant chuté à 16,4% (9).

Selon les analystes, la situation économique portugaise trouve trois explications. On note tout d'abord l'instabilité politique qui s'articule autour de la double démission des ministres des Finances et des Affaires étrangères. Ces démissions ne rassurent pas les investisseurs (10). De plus, on observe une chute de la demande intérieure, le gouvernement de centre droit ayant adopté une politique de dévaluation des coûts et des salaires (11). En conséquence, d'après la responsable des banques alimentaires portugaises, Isabel Jonet, deux millions de personnes sont dans une situation de pauvreté (12). Toujours selon elle, s'appuyant sur un sondage, les gens ont de plus en plus de difficulté à se procurer de la nourriture (23% en 2013 contre 49% en 2010). Finalement, selon la Banque du Portugal, le troisième élément expliquant la situation économique du Portugal est l'essoufflement des exportations (13).

Un gouvernement soucieux d'économie

Pour le gouvernement du premier ministre Pedro Passos Coelho le Portugal doit relancer l'économie de deux façons: couper dans les dépenses et aller chercher de nouveaux revenus. Dans un discours prononcé le 3 mai 2013, il parle de réduction des dépenses de tous les ministères (15). En conséquence, l'âge de la retraite sera repoussé de 65 à 66 ans et 30 000 personnes, sur une fonction publique de 700 000, prendront leur retraite volontairement (15). Toujours selon le premier ministre, le temps de travail sera allongé de cinq heures pour les fonctionnaires, comme c'est le cas dans le privé (16).

Dans un second temps, le gouvernement veut aller chercher de nouveaux revenus en aidant les petites et moyennes entreprises (PME) qui font de l'exportation (17). En effet, le ministre de l'Économie, Alvaro Santos Pereira, met à la disposition des PME un crédit de 500 000 000 d'euros à bas taux d'intérêt (18). De plus, la banque publique Caixa Geral de Depositos renforcera ce dernier en mettant des fonds à la disposition des PME (19).




Accès à l'article complet, références comprises. Vous y trouverez également une chronologie du pays concerné.


Des événements en perspective


Il y a 3 ans, soit le 20 octobre 2011: Décès de l'ex-président libyen Mouammar Kadhafi

Évincé du pouvoir par un mouvement de contestation armé, l'ex-président Mouammar Khadafi est tué le 20 octobre à Syrte. Un Conseil national de transition (CNT), tenant les rênes du pays depuis août, annonce par la suite la fin de la guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts et de blessés.

Des réalités à explorer

Des graphiques à interpréter





Et plus encore.

Il y a 69 ans, soit en 1945: [Laos] Prince Phaya Khammao accède à la tête du gouvernement.
Il y a 53 ans, soit en 1961: [Burundi] André Muhirwa accède à la tête du gouvernement.
Il y a 36 ans, soit en 1978: [Belgique] Paul Vanden Boeynants accède à la tête du gouvernement.
Il y a 28 ans, soit en 1986: [Israël] Yitzhak Shamir accède à la tête du gouvernement.
Il y a 70 ans, soit en 1944: [Guatemala] Junte révolutionnaire du gouvernement accède à la tête de l'État
Il y a 69 ans, soit en 1945: [Laos] Prince Phaya Khammao accède à la tête de l'État
Il y a 47 ans, soit en 1967: [Nouvelle-Zélande] Herbert Richard Churton Wild accède à la tête de l'État
Il y a 15 ans, soit en 1999: [Centrafricaine (rep)] Ange-Félix Patassé accède à la tête de l'État
Il y a 15 ans, soit en 1999: [Indonésie] Abdurrahman Wahid accède à la tête de l'État
Il y a 10 ans, soit en 2004: [Indonésie] Susilo Bambang Yudhoyono accède à la tête de l'État
Il y a 5 ans, soit en 2009: [Indonésie] Susilo Bambang Yudhoyono accède à la tête de l'État
 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension