Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

18 novembre 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche


Parlement




Pour en savoir plus



Pour en savoir plus



Pour en savoir plus



Pour en savoir plus



Pour en savoir plus



Pour en savoir plus

Philippines


Capitale:Manille
Superficie(km²):298 170
Indépendance:1946
Monnaie: peso

Société

Les Philippines sont un pays d'Asie orientale divisé en 16 régions administratives qui regroupent 79 provinces. L'archipel philippin comprend deux grandes îles (Luçon et Mindanao); neuf îles de taille moyenne et plus de 5000 îles et îlots. L'anglais est la langue officielle. On y parle aussi le philippin, de même que plusieurs langues régionales. La grande majorité de la population est de confession catholique.

  • Évolution démographique par année
  • Pyramide des âges
  • Composantes du PIB
  • Évolution des températures mensuelles depuis 1960
  • Accès à Googlemap
  • Politique intérieure

    Un an après la capitulation du Japon, en 1945, les Américains accordent l'indépendance aux Philippines. Les gouvernements s'attèlent a la reconstruction du pays qui sort éprouvé de la guerre. Ils doivent également endiguer la menace des Hukbalahaps, des paysans pro-communistes qui se rebellent contre le régime. Grâce à une importante aide américaine, l'économie des Philippines se modernise. Elle continue de croître sous la présidence de Ferdinand Marcos, élu pour la première fois en 1965. En réaction à la contestation des communistes et des musulmans, celui-ci proclame la loi martiale en 1971. L'attitude autoritaire du président, en qui le pouvoir est concentré, nourrit le mécontentement. Il entraîne son départ après la tenue d'élections controversées, en 1986. Celle qui lui succède, Corazon Aquino, fait adopter des réformes démocratiques qui subsistent malgré des tentatives de coups d'État. Les Philippines retrouvent une certaine stabilité au cours des années 1990. Elle favorise le relèvement de leur économie qui sort tout de même écorchée de la crise asiatique du tournant du siècle. Malgré quelques crises et la question persistante de la corruption au sein de l'appareil gouvernemental, le pays est même considéré par des observateurs comme une puissance émergente en Asie.

    Depuis 1945, ce pays a été marqué par l'affrontement avec 9 groupe(s), faction(s) ou territoire(s) ayant fait, pendant les périodes indiquées, au moins 25 morts par année:

  • Faction militaire (forces Honasan, Abenina et Zumel)
  • Front Moro islamique de libération
  • Groupe Abu Sayyaf
  • Huks
  • Mouvement de la liberté islamique Bangsamoro
  • Mouvement indépendantiste Mindanao
  • Mouvement national de libération Moro
  • Mouvement national de libération Moro - NM
  • Parti communiste des Philippines (marxiste-léniniste)

  • Au plan de l'organisation des pouvoirs, il s'agit d'un État unitaire. Le régime politique est présidentiel; le président gouverne sans nécessairement avoir l'appui de la branche législative. Le système électoral est du type mixte (parallèle). Le droit de vote pour les femmes a été reconnu en 1937.

  • Chronologie contemporaine
  • Liste des dirigeants politiques depuis 1945
  • Indice de corruption
  • Évolution du niveau de démocratie
  • Résultats des dernières élections
  • Opinion publique (World Values Survey)
  • Politique extérieure

    Des liens étroits continuent d'unir les Philippines et les États-Unis, même après la proclamation d'indépendance de 1946. Les Américains fournissent une importante assistance économique aux dirigeants philippins qui leur permettent de maintenir des bases militaires sur leur territoire. Dans le contexte de la guerre froide, ces derniers adhèrent en 1954 à l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est (OTASE), une alliance militaire qui regroupe des puissances occidentales et des pays asiatiques. Sous Ferdinand Marcos, les Philippines appuient même l'intervention américaine au Vietnam, une décision qui est contestée par une partie de la population. Après avoir soutenu Marcos, les États-Unis s'en détournent au cours des années 1980 et apportent leur soutien à celle qui lui succède, Corazon Aquino. À la suite d'une entente, les bases militaires américaines en sol philippin sont évacuées quelques années plus tard.

    Ce pays est membre de plusieurs organisations internationales dont:

  • ONU [24 octobre 1945]
  • OMC [1 janvier 1995]
  • CIO [0 1929]

  • Pour accéder à une série de statistiques sur le commerce international:

  • Commerce des marchandises: importations et exportations
  • Balance commerciale: en % du PIB

  • Opinion publique selon le World Values Survey (WVS)

    Confiance dans les institutions

    Gouvernement
    Parlement
    Fonction publique
    Forces armées
    Police
    Organisations syndicales
    Comportements justifiables

    Évitement fiscal
    Avortement
    Prostitution
    Homosexualité
    Divorce
    Euthanasie


    Autres sources

    Quelques médias:

    The Daily Tribune
    Philippine Star
    Philippine Daily Inquirer
    The Manila Times
    Sites gouvernementaux:

    Republic of the Philippines (official site)
    National Statistics Office



     

    Liens internes

    Les objectifs de Perspective monde
    Son équipe au fil des ans
    Les sources et les mises à jour
    Récupérer des éléments de Perspective monde

    Pour en savoir plus

    Pour nous écrire un commentaire
    Pour visionner la vidéo d'introduction
    Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
    Dimension, sur le langage statistique R

    Liens externes

    Observatoire des politiques publiques
    Observatoire des Amériques
    Politique appliquée.tv
    Cahiers de recherche

    Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016