Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

17 January 2012

Une Québécoise engagée se distingue sur la scène internationale


Marie-Hélène Brault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

October
2018
Légalisation du cannabis au Canada

October
2015
Élection au Canada du Parti libéral de Justin Trudeau

May
2011
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

October
2008
Ouverture du douzième Sommet de la Francophonie

October
2008
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

January
2006
Élection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2004
Élection au Canada du Parti libéral de Paul Martin

November
2000
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

September
1999
Ouverture du huitième Sommet de la Francophonie

June
1997
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

October
1995
Tenue d'un référendum sur la souveraineté du Québec

October
1993
Élection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

December
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

October
1992
Tenue d'un référendum au Canada sur l'entente de Charlottetown

June
1990
Échec de l'accord constitutionnel du lac Meech au Canada

November
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

November
1988
Réélection au Canada du Parti progressiste-conservateur de Brian Mulroney

September
1987
Ouverture du deuxième Sommet de la Francophonie

Chaque année, la Fondation Jacques Chirac décerne un prix spécial à une personnalité de la société civile s'étant distinguée pour le maintien de la paix. Le 22 novembre 2011, c'est la Québécoise Louise Arbour qui a remporté le prix spécial du jury en raison du rôle qu'elle a joué en tant que procureure des tribunaux pour le Rwanda et l'ex-Yougoslavie (1).

Feuille de route impressionnante

Madame Abour est née à Montréal, en 1947. Elle étudie à l'Université de Montréal, avant d'être admise à l'École du Barreau du Québec en 1971 et à celle de l'Ontario en 1977 (2). Puis, elle se joint notamment au corps enseignant de l'Osgoode Hall Law School, de l'Université York (1974-1987), où elle publie de nombreux écrits sur les droits de la personne et les droits civils, tout en occupant la fonction de vice-présidente de l'Association canadienne des libertés civiles (1985-1987). Après quoi, elle est juge à la Cour suprême de l'Ontario (1988-1990), puis à la Cour d'appel de cette même province (1990-1995), ainsi qu'à la Cour suprême du Canada (1999-2005) (3).

Grande fervente du respect et du maintien des droits de la personne, Louise Arbour s'est rapidement fait connaître sur la scène internationale avec différentes interventions. Occupant, de 2004 à 2008, le poste de haut commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, elle n'hésite pas à se rendre directement sur le terrain, souvent dans les pays les plus pauvres, afin de constater elle-même l'état des droits de la personne et les conditions de vie des populations touchées (4).

De plus, lors de son mandat en tant que procureure pour le Tribunal pénal internationale, elle supervisait deux tribunaux crées par les Nations unies, soit celui du Rwanda et celui de la l'ex-Yougoslavie. C'est durant cette période qu'elle parvient à faire inculper Slobodan Milosevic, le président de la Serbie en exercice, pour crime de guerre et crimes contre l'humanité. Son action a permis d'arrêter et d'inculper les 131 principaux responsables de la tragédie yougoslave (5).

En outre, la Fondation Jacques Chirac a honoré madame Arbour pour tous ses efforts en faveur de la préservation, mais aussi en ce qui concerne l'efficacité même de la justice internationale. La récompense, dotée d'une bourse de 100 000 euros (140 000 $CA), lui a été remise le 24 novembre 2011, lors d'une cérémonie au musée du Quai Branly, près de la tour Eiffel (6).

Une mission importante

C'est le 9 juin 2008, au Musée du Quai Branly à Paris, que la Fondation de Jacques Chirac a officiellement été lancée (7). À la suite de son double mandat de président de la République française (1995-2007), monsieur Chirac a décidé de s'impliquer au niveau international avec cette institution en faisant différents types d'interventions pour la prévention des conflits.

Plus particulièrement, la fondation agit au service de la paix à travers quatre grands domaines d'intervention : l'accès à l'eau et à l'assainissement, l'accès à la santé et aux médicaments de qualité, la lutte contre la déforestation et la désertification ainsi que la protection de la diversité culturelle (8). Les premières réalisations concrètes de la fondation consistent notamment à donner l'accès à l'eau au Sénégal et au Mali, avec le soutien de la Banque africaine de développement. Une autre est l'accès à des médicaments certifiés de qualité au Bénin. En fait, elle intervient principalement dans les pays en voie de développement, donc surtout sur le continent africain.

Afin de sélectionner les lauréats, la Fondation Chirac réunit un Jury international ainsi qu'un Comité d'experts. Dans un premier temps, le Comité d'experts identifie les zones de conflits potentiels. Puis, il propose au Jury une liste des personnalités ou d'institutions qui sont intervenues dans les zones ciblées (9). Ensuite, le Jury, composé par des personnes reconnues ayant oeuvré pour la paix, choisit les lauréats se démarquant pour l'exemplarité et l'urgence de leur action.

C'est donc la Québécoise Louise Arbour qui, cette année, a gagné la reconnaissance de la Fondation Jacques Chirac grâce à sa persévérance pour la préservation de la paix dans le monde. Lors de la remise du prix, fière du travail accompli par la justice internationale, elle a tenu à rappeler que les vrais changements prennent du temps (10).




Références:

(1) RADIO-CANADA, «Louis Harbour honorée par la Fondation Chirac», jeudi 24 novembre 2011, http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... (page consultée le 9 janvier 2012).

(2) AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET COMMERCE INTERNATIONAL CANADA, « L'honorable Louise Harbour», 2 septembre 2008, http://www.international.gc.ca/department/skelton_... (page consultée le 9 janvier 2012).

(3) GOUVERNEMENT DU QUÉBEC, «Louise Arbour », Grande officielle (2009), 2011, http://www.ordre-national.gouv.qc.ca/membres/membr... (page consultée le 9 janvier 2012).

(4) Loc.cit.

(5) RADIO-CANADA, op.cit.

(6) LA PRESSE CANADIENNE, «Louise Arbour honorée», 28 septembre 2011, http://www.ledevoir.com/politique/canada/332372/en... (page consultée le 9 janvier 2012).

(7) LE NOUVEL OBSERVATEUR, «La fondation Jacques Chirac officiellement lancée», 22 juin 2008, http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20080309.... (page consultée le 12 janvier 2012).

(8) LE FIGARO.FR, «Chirac : "je veux réveiller les consciences"», 5 juin 2008, http://www.lefigaro.fr/politique/2008/06/05/01002-... (page consultée le 12 janvier 2012).

(9) FONDATION CHIRAC, «Les raisons d'un engagement», 2011, http://www.fondationchirac.eu/fondation/les-raison... (page consultée le 9 janvier 2012).

(10) RADIO-CANADAN, op.cit.

Dernière modification: 2012-01-23 08:49:55

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016