21 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

8 novembre 2011

Papandreou abandonne l'idée d'un référendum


Éric Bouchard
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2019
Élections au Parlement européen

septembre
2018
Référendum en Macédoine sur un éventuel changement de nom du pays

septembre
2015
Tenue d'élections législatives en Grèce

juillet
2015
Tenue d'un référendum sur un plan d'aide financière européenne à la Grèce

janvier
2015
Élection de la Coalition de la gauche radicale d'Alexis Tsipras en Grèce

juin
2012
Tenue d'élections législatives en Grèce

mai
2012
Tenue d'élections législatives en Grèce

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

juin
1994
Tenue d'élections au Parlement européen

février
1992
Signature du traité de Maastricht

juin
1989
Tenue d'élections au Parlement européen

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

juillet
1974
Fin du régime des colonels en Grèce

juillet
1974
Intervention turque à Chypre

mai
1969
Remise du prix du jury à Cannes au film Z de Costa-Gavras

avril
1967
Renversement du gouvernement grec par une junte militaire

C'est dans un climat de crise que les 20 pays les plus puissants du monde se sont réunis le 4 novembre 2011 à Cannes, dans le cadre du sommet du G20. Ils ont profité de cette tribune pour critiquer la décision du premier ministre grec de soumettre le plan de sauvetage des finances de son pays à un référendum populaire. Georges Papandreou expliquait sa décision en soutenant que ce référendum «va renforcer le pays dans la zone euro et sur le plan international» (1).

Surprise générale

Sa décision, annoncée le 1er novembre, a eu de telles conséquences qu'il risquait de perdre la confiance du Parlement ainsi que de plusieurs membres de son propre parti (2). Le 4 novembre également, le gouvernement de M. Papandreou faisait face à un vote de confiance à la Chambre législative. À l'annonce de ce référendum, deux parlementaires socialistes affirmaient qu'ils s'opposeraient au gouvernement lors de ce vote afin de manifester leur désaccord. Cela a eu pour effet de réduire à 152 sur 300 le nombre de députés en faveur du premier ministre (3).

Ses adversaires et plusieurs médias s'accordaient à dire qu'il s'agissait d'une manoeuvre politique de celui-ci afin de s'assurer le pouvoir et négocier avec les banques (4). Par contre, les analystes grecs affirment que Papandreou n'avait pas le choix étant donné le refus catégorique de l'opposition de lui venir en aide, en plus d'une contestation sociale généralisée (5).

Lors du sommet du G20, Papandreou est revenu sur sa décision. C'est en effet sous la pression des dirigeants européens, que le président français Nicolas Sarkozy a qualifié « d'électrochocs », qu'il a abandonné son idée (6).

Sa décision a également été appuyée par le chef de l'opposition Antonis Samaras qui s'est rallié au plan européen. Celui-ci s'opposait jusqu'alors à toute proposition du gouvernement (7). Lors du début de la crise, l'opposition exigeait même que « M. Papandreou laisse place à un gouvernement intérimaire composé de techniciens, qui seraient chargés de faire adopter le plan d'aide et de déclencher des élections anticipées » (8).

« Oui » ou « non » à l'Euro ?

Rester dans la zone Euro ? C'est à cette question, autrefois taboue pour les pays européens, que devait répondre le référendum. « Mais par essence, ce n'est pas seulement une question de programme, c'est la question de savoir si nous voulons rester dans la zone euro », a déclaré le premier ministre grec en conférence de presse plus tôt au courant de la semaine (9).

M. Papandreou demeurait confiant quant à l'issue d'un référendum sur cette question : « Je crois que le peuple grec veut que la Grèce reste dans la zone euro [...] Je veux dire que nous aurons un 'oui' »(10). Pour lui, il s'agissait de gagner autant de légitimité politique que possible afin de faciliter l'implantation de ses mesures d'austérité budgétaires.

Cette proposition n'a évidemment pas fait l'unanimité au sein même de la population grecque. Le journal Le Monde a pour sa part demandé l'avis de plusieurs de ses lecteurs grecs. La plupart s'opposerait à un référendum. Les Grecs n'ont désormais plus le choix que d'aller dans la direction du plan de sauvetage européen. Une des lectrices du Monde est même allée jusqu'à dire que le référendum de Papandreou revenait à demander à la dinde de Noël comment elle voulait se faire cuire (11).

Papandreou sur la corde raide

Cette tempête politique en Grèce et cette volte-face de M. Papandreou a bien sûr fait des dommages irréversibles sur sa crédibilité comme premier ministre. Déjà, à la suite de l'annonce qu'il abandonnait le projet de référendum, plusieurs analystes affirmaient que les jours étaient comptés pour lui (12).

Lors de la fin de semaine suivant ces évènements, les deux principaux partis politiques grecs, soit le Mouvement socialiste panhéllenique de M. Papandreou et la Nouvelle démocratie d'Antonis Samaras, ont négocié et signé un accord historique (13). Ceux-ci formeront un gouvernement d'unité nationale c'est-à-dire un gouvernement de transition qui aura la lourde tâche d'implanter le plan de sauvetage européen et ce, avant le mois de février où se tiendront des élections législatives anticipées (14).

Cependant, M. Papandreou ne sera pas à la tête de ce gouvernement. En effet, celui-ci cède sa place mais négociera avec son opposant, M. Samaras, à savoir qui sera à la tête du gouvernement de transition (15).




Références:

(1) LE DEVOIR, Actualités économiques, Référendum surprise - Faillite possible de la Grèce en cas de «non», [En ligne], 2 novembre 2011, http://www.ledevoir.com/economie/actualites-econom... (Page consultée le 4 novembre 2011)

(2) LE POST, Économie, Papandréou abandonne le référendum : tout ça pour ça ?, [En ligne], 3 novembre 2011, http://www.lepost.fr/article/2011/11/03/2629420_pa... (Page consultée le 4 novembre 2011)

(3) LE DEVOIR, op cit.

(4) LE POST, Économie, op cit.

(5) LE DEVOIR, op cit.

(6) LE DEVOIR, Actualités économiques, G20: l'«électrochoc» porte ses fruits, [En ligne], 4 novembre 2011, http://www.ledevoir.com/economie/actualites-econom... (Page consultée le 4 novembre 2011)

(7) loc cit.

(8) ATHENS NEWS, News, Papandreou faces knife-edge survival vote, [En ligne], 4 novembre 2011, http://www.athensnews.gr/portal/8/49965 (Page consultée le 4 novembre 2011)

(9) EURATIV, Économie et finances, Zone euro : la Grèce devra dire "oui" ou "non", [En ligne], 3 novembre 2011, http://www.euractiv.fr/zone-euro-grece-article (Page consultée le 7 novembre 2011)

(10) Loc cit.

(11) LE MONDE, Crise financière, Papandréou nous impose de choisir entre lui et la drachme, [En ligne], 3 novembre 2011, http://www.lemonde.fr/crise-financiere/article/201... (Page consultée le 7 novembre 2011)

(12) ATHENS NEWS, op cit.

(13) PERSPECTIVE MONDE, Grèce, Gouvernements - Partis politiques - Élections, [En ligne], juillet 2011, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... (Page consultée le 7 novembre 2011)

(14) LE DEVOIR, Europe, Grèce: le premier ministre Papandréou cède sa place - Accord de coalition pour sortir de la crise, [En ligne], 7 novembre 2011, http://www.ledevoir.com/international/europe/33550... (Page consultée le 7 novembre 2011)

(15) ATHENS NEWS, News, Coalition government deal reached, [En ligne], 6 novembre 2011, http://www.athensnews.gr/portal/8/50081 (Page consultée le 7 novembre 2011)

Dernière modification: 2011-11-14 08:27:09

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

1967 à 1974 : la Grèce paralysée sous le régime des colonels
>février 2017


Grèce : le flamboyant ministre des Finances Yanis Varoufakis démissionne
>octobre 2015


Une rencontre Grèce-Russie qui soulève des questionnements
>septembre 2015


Le Pasok : un parti politique en voie de disparition en Grèce
>février 2015


La Grèce et l'Union européenne de retour à la table de négociation
>février 2015


Merkel vis-à-vis Tsipras
>janvier 2015


La crise grecque, 6 ans plus tard : un lourd bilan socioéconomique
>avril 2014


Le réveil inattendu de l'extrême droite en Grèce
>mars 2013


La Grèce a-t-elle troqué sa souveraineté ?
>mars 2012


Papandreou abandonne l'idée d'un référendum
>novembre 2011


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019