22 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

8 novembre 2011

Course électorale gambienne : le président Jammeh désire un quatrième mandat


Sabrina Bourgeois
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

janvier
2017
Assermentation d’Adama Barrow à la présidence de la Gambie

juillet
1994
Renversement du président Dawda Jawara en Gambie

janvier
1982
Entrée en vigueur de la confédération de Sénégambie

janvier
1981
Accession d'Abdou Diouf à la présidence du Sénégal

Le 24 novembre, la Gambie tiendra sa quatrième élection présidentielle depuis le coup d'État de 1994 qui porta le président Yahyah Jammeh au pouvoir (1).Certains observateurs émettent cependant des doutes sur la légitimité du scrutin après que le président ait dit que « par la volonté de Dieu, je dirigerai ce pays aussi longtemps que j'en ai envie et je choisirai quelqu'un pour me remplacer » (2).

Le vote citoyen : niveau de vie contre démocratie

La jeunesse de l'Alliance for Patriotic Reorientation and Construction (APRC), a réitéré son appui au président Yahyah Jammeh le 19 octobre. Sous le thème « une élection sans violence », les militants présentent le président comme l'« homme du développement » (3). Dans les douze dernières années, il aurait construit plus de 226 écoles et hôpitaux (4).

Dans la continuité de la campagne présidentielle de 2006, Yahyah Jammeh propose sa « vision 2020 : The Gambia Incorporated ». Ce plan de société de grande ampleur propose la « transformation du Gambie en un pays à revenu intermédiaire » d'ici 2020 (5). Des mesures sont annoncées, entre autres, pour la construction d'écoles et une industrialisation de l'agriculture, l'activité économique dominante.

L'opposition officielle, l'United Democratic Party (UDP), promeut les concepts de la démocratie dite « occidentale ». Son candidat, Ousainou Darboe, propose plusieurs réformes claires, telle que la modification de la Constitution et des lois électorales pour une véritable transition démocratique. Il milite également pour la liberté de la presse et un système judiciaire indépendant (6).

Certains partis d'opposition, incapables d'accéder au pouvoir depuis 17 ans, ont choisi de faire front commun et de ne présenter qu'un seul candidat (7). Selon le site d'opposition au pouvoir Foroyaa, ils étaient 212 députés de six différents partis politiques à élire leur nouveau candidat au Laico Atlantic Hotel, le 3 novembre (8). Hamat Bah a été élu avec une majorité de 49 votes.

Dans son discours d'investiture, il a encouragé les Gambiens et la diaspora à soutenir la coalition. Sa « priorité sera de promouvoir la dignité humaine et la justice sociale » (9).

Le site internet Perspectives économiques en Afrique note que le PIB reste relativement stable en Gambie, malgré la crise économique et l'inquiétude alimentaire mondiale. L' « intérêt pour une réforme des institutions semble cependant faible » chez le gouvernement (10). Les enjeux de cette campagne électorale présidentielle sont profondément idéologiques. Pour les uns, il s'agit de l'amélioration du niveau de vie à moyen terme, pour les autres de la démocratie à atteindre.

Un système électoral partisan

La Commission électorale indépendante (IEC) est l'organe qui régule, supervise et administre les élections en Gambie. Pour être enregistré, il faut avoir la nationalité gambienne, vivre sur le territoire et avoir 18 ans (11). La diaspora n'est donc pas éligible, malgré la pression qu'elle tente d'exercer sur le gouvernement gambien (12).

La République de Gambie tient deux élections consécutives; l'élection présidentielle, suivie l'année suivante par les élections législatives. Le président est élu au suffrage universel pour un mandat de 5 ans. Il est le chef du gouvernement et nomme les membres de son cabinet (13). La Constitution, votée par référendum en 1996, permet le renouvellement illimité du nombre de mandats consécutifs du président (14). Si l'élection ne donne pas plus de 50% de votes à un candidat, un second tour doit être effectué dans les 14 jours qui suivent (15).

Le système politique a une structure unicamérale. Aux élections législatives, 47 députés sont élus pour un mandat de cinq ans (16). Le système électoral est multipartiste et, selon l'IEC, dix partis sont enregistrés(17).

Le président est le chef d'État, du gouvernement et de l'armée. Aucune limitation de ses pouvoirs n'est inscrite dans la Constitution, à moins qu'il ait une incapacité physique ou mentale (18). Selon la Constitution, écrite par l'APRC, le président est celui qui domine la sphère politique.

Enfin, l'IEC a annoncé en octobre que la campagne électorale présidentielle ne durerait que onze jours. Les partis d'opposition doivent respecter ce délai, mais le président n'y est pas contraint (19). Dans un État où ce dernier possède l'ensemble des pouvoirs politiques, il est fort possible que cette élection suive l'exemple des précédentes dans cette « transition démocratique » singulière.




Références:

(1) U.S DEPARTMENT OF STATES, Background Notes: The Gambia, [EN LIGNE], 22 avril 2011, http://www.state.gov/r/pa/ei/bgn/5459.htm (page consultée le 5 novembre 2011).

(2) ANONYME, «Gambie : Yahya Jammeh quittera-t-il le pouvoir?», [EN LIGNE], 11 mai 2011, http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... (page consultée le 5 novembre 2011)

(3) CEESAY, Fatoumata, « APRC Youths Eager to Nominate President Jammeh », All Africa ,[EN LIGNE], 25 octobre 2011, http://allafrica.com/stories/201110251346.html (page consultée le 7 novembre 2011)

(4) FLEMING, Lucy, «Gambia's struggle to embrace democracy», BBC, [EN LIGNE], 20 septembre 2006, http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/5365256.stm (page consultée le 7 novembre 2011).

(5) Republic of the Gambia : State House Online, [EN LIGNE], 5 novembre 2011, http://www.statehouse.gm/ (page consultée le 5 novembre 2011).

(6) United Democratic Party : Policy, [EN LIGNE], 3 novembre 2011, http://www.udpgambia.com/programme.html (page consultée le 7 novembre 2011).

(7) ANONYME, Gambie : les partis d'opposition s'unissent en prélude aux élections prochaines, Afriquejet, [EN LIGNE], 19 octobre 2011, http://www.afriquejet.com/elections-gambie-2011011... (page consultée le 5 novembre 2011).

(8) SALLAH, Halifa. Foroyaa Online: Editorial, [EN LIGNE], 7 novembre 2011, http://www.foroyaa.gm/modules/news/article.php?storyid=8235 (page consultée le 7 novembre 2011).

(9) AFRIQUEJET.COM, Une alliance contre le président Jammeh en Gambie, [EN LIGNE], 5 novembre 2011, http://www.seneweb.com/news/Afrique/une-alliance-c... (page consultée le 5 novembre 2011).

(10) ANONYME. «Gambie: vue d'ensemble», Perspectives économiques en Afrique, [EN LIGNE], 10 juin 2011, http://www.africaneconomicoutlook.org/fr/countries... (page consultée le 7 novembre 2011).

(11) COMMONWEALTH OBSERVER GROUP. The Gambia Presidential Election :18th October 2011, Londres, Commonwealth Secretariat, 2002, 32 p.

(12) BARRY, Moustapha, Des gambiens dénoncent le régime de Yaya Jammeh, All Africa, [EN LIGNE], 2 novembre 2011, http://fr.allafrica.com/stories/201111020839.html (page consultée le 5 novembre 2011).

(13) EAST, Roger, THOMAS, Richard. «The Gambia», Profiles of people in power: The World's government, New York, Routledge, 2003, 635 p.

(14) SAINE, Abdoulaye. The Paradoxe of Third-Wave Democratization in Africa: The Gambia under AFPRC-APRC Rule, 1994-2008, Lanham, Lexington Books, 2009, 185 p.

(15) BARRY, Moustapha, op.cit.

(16) Election Guide, [EN LIGNE], 26 octobre 2011, http://www.electionguide.org/country.php?ID=80(page consultée le 7 novembre 2011).

(17) Independent Electoral Commission: The Gambia, [EN LIGNE], 2011, http://www.iec.gm/(page consultée le 7 novembre 2011).

(18) Constitution of the Republic of the Gambia, [EN LIGNE], 1997, http://www.ncce.gm/files/constitution.pdf(page consultée le 8 novembre 2011).

(19) ANONYME, Opposition Decries 11-Day Election Campaign Period, All Africa, [EN LIGNE], 6 octobre 2011, ttp://allafrica.com/stories/201110060718.html (page consultée le 7 novembre 2011).

Autres références

AL HADGIE, Sheikh. Entrevue avec Yahyah Jammeh, journal La dépêche diplomatique, 22 janvier 2010.

ANONYME, Gambia: NRP will not subscribe to UDP-Led Alliance, ShoutAfrica, [EN LIGNE], 20 septembre 2011, http://www.shout-africa.com/politics/gambia-%E2%80... (page consultée le 5 novembre 2011).

ANONYME, Gambia News : Neither election, nor coup can end my gov't ? Jammeh, GambiaNow, [EN LIGNE], 20 juillet 2011, http://www.gambianow.com/news/News/1949.html (page consultée le 5 novembre 2011).

BAIN, Olivier. « 1998-2001 : Bilan économique et social », Bilan du siècle : Afrique, [EN LIGNE], http://afriquepluriel.ruwenzori.net/gambie-d.htm (page consultée le 5 novembre 2011).

GROUPE INTERPARLEMENTAIRE D'AMITIÉ N0 99. « La Gambie, le Sénégal et le Cap-Vert : un creuset ouest-africain? », Europe et international, [EN LIGNE], 28 juin 2011, http://www.senat.fr/ga/ga99/ga99_mono.html (page consultée le 5 novembre 2011).

MARENAH, Sainey, Hamat Bah to lead opposition United Front, The Point, [EN LIGNE], 4 novembre 2011, http://thepoint.gm/africa/gambia/article/hamat-bah... (page consultée le 5 novembre 2011).

SOW, Cécile, Gambie : des signes de décrispation entre le pouvoir et la presse, Jeune Afrique, [EN LIGNE], 31 octobre 2011, http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB201110... consultée le 5 novembre 2011).

Dernière modification: 2011-11-14 08:52:35

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

De la Gambie d'un seul parti à la démocratie
>janvier 2017


La liberté de presse se détériore encore en Gambie
>janvier 2014


Course électorale gambienne : le président Jammeh désire un quatrième mandat
>novembre 2011


Gambie: remède miracle?
>mars 2007


Élections législatives en Gambie: résultats peu surprenants
>février 2007


Des élections sans surprise en Gambie ?
>septembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016