Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

8 November 2011

Brésil : un des plus grands barrages hydroélectriques est contesté


Catherine Salvail
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

October
2018
Élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil

April
2018
Arrestation de l’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva

August
2016
Destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff

August
2016
Ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro

October
2014
Réélection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

June
2013
Manifestations d'envergure au Brésil

October
2010
Élection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

July
2007
Présentation de la journée Live Earth

October
2006
Réélection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

May
2006
Rébellion simultanée dans les prisons de Sao Paulo, au Brésil

October
2002
Élection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

January
2001
Ouverture du premier Forum social mondial à Porto Alegre

April
1993
Tenue d’un référendum sur le régime et le système politique au Brésil

December
1992
Démission du président brésilien Fernando Collor

October
1992
Émeute dans la prison Carandriu de Sao Paulo, au Brésil

June
1992
Ouverture du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro

March
1991
Signature du traité menant à la création du Mercosur

January
1985
Élection de Tancredo Neves à la présidence du Brésil

January
1984
Création du Mouvement des Sans terre au Brésil

L'Amazonie est un trésor pour l'humanité, et ce, sous plusieurs aspects. Entre autres, depuis plusieurs années des compagnies énergétiques désirent construire un barrage dans cette région du nord du Brésil, près de Belo Monte. Toutefois, plusieurs mouvements citoyens et internationaux font de la pression pour empêcher cet immense chantier de progresser. C'est dans cette foulée que des protestataires occupaient le site de la construction le 27 octobre 2011 (1).

Le site choisi pour le barrage est sur la rivière Xingu, qui se trouve dans le nord-est du territoire brésilien, à l'intérieur du bassin de l'Amazone.

Contestations populaires

En janvier 2011, l'Agence environnementale du Brésil a donné son aval à la construction du barrage de Belo Monte. Le projet avait été abandonné, dans les années 90, sous une pression provenant à la fois de la population brésilienne, mais également de partout à travers le monde. Le gouvernement se justifie en rappelant le caractère crucial du barrage pour le développement et la création d'emplois (2). Depuis le début, l'exploitation hydroélectrique de la rivière Xingu est controversée.

Depuis 2010, les indigènes de la région cherchent des appuis parmi la communauté internationale. Ils ont un support de la part de plusieurs personnalités publiques, telles que James Cameron, réalisateur de la fresque environnementale Avatar, ainsi que de l'actrice Sigourney Weaver. Pour sa part, le chanteur Sting appuie les contestataires depuis 1988 (3).

Les habitants de la région reçoivent également le soutien de Greenpeace. Un porte-parole de cet organisme avance «[qu'il] y a d'autres sources d'énergie possibles comme l'énergie éolienne, biomasse ou solaire»(4). Il ajoute qu'il y a une absence de réponse majeure de la part des autorités «à une série de questions telles que le déplacement de 20 000 à 30 000 familles de la région, l'impact sur la pêche et la biodiversité». Les différents groupes environnementaux insistent sur le fait que le barrage menacera la survie des indigènes de la région, qu'il pourrait provoquer 50 000 sans-abri, tandis que 500 km2 de terres seront inondées.

En réponse à l'attribution du contrat, des indigènes ont menacé de construire un village permanent sur le terrain de cette construction. Ils se sont rétractés en espérant pouvoir rencontrer les entrepreneurs, ce qui ne semble pas dans les plans de ces derniers (5). En février 2011, une pétition, lancée par un leader indigène et signée par un demi-million de personnes, a été déposée à Brasilia en contestation à la construction. Le leader Raoni explique son geste en déclarant que ce barrage va détruire les rivières, certes, mais également la jungle et le mode de vie indigène (6).

Une partie de la population soutient tout de même le projet. En effet, celle-ci espère pouvoir bénéficier des 18 000 emplois directs et 80 000 emplois indirects qui seraient générés par le projet, selon les estimations du gouvernement (7).

Un gigantesque chantier

Le gouvernement a accordé le contrat à la Companhia Hidro-Eletrica do Sao Francisco après un troisième tour d'appels d'offres. Répondant aux critiques environnementales, le ministre de l'Énergie Marcio Zimmerman a déclaré qu'il s'agissait du «barrage le mieux planifié du monde, avec cinq ans d'études d'impact sur l'environnement» (9).Le gouvernement allègue que cette construction, qui oscillera entre 10 et 17 milliards de dollars, est indispensable. Elle permettrait de répondre aux besoins énergétiques du pays qui seront multipliés par 2,5 d'ici 2030. En effet, plus de 23 millions de maisons pourront être munies de l'électricité provenant de ce seul barrage.

Avec une production de 11 000 mégawatts, le barrage de Belo Monte deviendrait le troisième plus grand au monde, après celui des Trois Gorges en Chine et d'Itaipu, à la frontière du Brésil et du Paraguay (10).

Au cours des dernières années, maints événements ont arrêté, puis permis la reprise des activités sur le chantier. Or, le 28 septembre 2011, un juge brésilien a ordonné l'arrêt de tous les travaux en lien avec le barrage. En appui à un groupe de pêcheurs, le juge Carlos Castro Martins stipule que le barrage nuirait aux stocks de poissons, ainsi qu'à toute la population qui vit de cette pêche. Les autorités s'attendent à ce que le consortium derrière le projet porte le jugement en appel (8). C'est d'ailleurs ce jugement qui a encouragé l'occupation du 27 octobre 2011.




Références:

(1) BBC News, «Brazil Amazon campaigners occupy Belo Monte dam», mis à jour le 28 octobre 2011, http://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-15487852, page consultée le 6 novembre 2011.

(2) BBC News, «Brazil approves start of Belo Monte dam construction», mis à jour le 27 janvier 2011, http://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-12295662, page consultée le 6 novembre 2011.

(3) AFP, «Des écolos freinent la construction d'un gigantesque barrage en Amazonie», Cyberpresse.ca, mis à jour le 26 avril 2010, http://www.cyberpresse.ca/environnement/201004/20/... page consultée le 6 novembre 2011.

(4) Ibid.

(5) AFP, «Brésil : les Indiens tentent de s'unir contre la construction d'un barrage», Cyberpresse.ca, mis à jour le 26 avril 2010, http://www.cyberpresse.ca/environnement/201004/26/... page consultée le 6 novembre 2010.

(6) BBC News, «Brazil : Indigenous tribes protest against Amazon dam», mis à jour le 8 février 2011, http://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-12399817, page consultée le 6 novembre 2011.

(7) AFP, «Des écolos freinent la...», op.cit.

(8) BBC News, «Brazil judge halts work on Belo Monte Amazon dam», mis à jour le 28 septembre 2011, http://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-15102520, page consultée le 6 novembre 2011.

(9) AFP, «Brésil : les Indiens tentent de s'unir...», op.cit.

(10) AFP, «Des écolos freinent la...», op.cit.

(11) BBC News, «Brazil : Indigenous tribes protest...», op.cit.

Dernière modification: 2011-11-14 08:05:24

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016