10 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

24 octobre 2011

Cap-Vert : la bonne gouvernance de Pedro Pires lui vaut le prix Mo Ibrahim


Emmanuelle Munanga Nduang
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
1980
Renversement du gouvernement de Luis Cabral en Guinée-Bissau

Après deux anciens présidents africains respectivement du Mozambique, Joachim Chissano (2007), et du Botswana, Festus Mogae (2008), c'est l'ex-président capverdien Pedro Pires qui reçoit le troisième prix Mo Ibrahim, le 10 octobre 2011 (1). Le lauréat a reçu «un chèque de 5 millions de dollars versé sur dix ans, complété par une rente annuelle de 200 000 dollars à vie» (2). La cérémonie de remise du prix Ibrahim est prévue le 12 novembre 2011 à Tunis (3).

Pedro de Verona Rodrigues Pires, 77 ans, a cédé le pouvoir, le 9 septembre, après avoir rempli deux mandats d'une durée de 5 ans, de 2000 à 2011, comme l'autorise la Constitution du Cap-Vert. Situé dans l'océan Atlantique, au large des côtes du Sénégal, de la Gambie et de la Mauritanie, le Cap-Vert compte 513 000 habitants (4).

La Fondation Mo Ibrahim porte le nom de son fondateur, un milliardaire soudanais qui a fait fortune grâce à la téléphonie mobile en Afrique, «Celtel». Celle-ci compte «plus de 24 millions de clients et un chiffre d'affaires qui frôle le milliard de dollars» (5). Créée en 2006, la fondation récompense des anciens dirigeants africains qui ont instauré une bonne gouvernance démocratique durant leurs mandats (6).

L'indice Ibrahim est composé d'une équipe de chercheurs soutenue par un Comité technique comprenant des représentants d'Afrobaromètre, un Centre pour le développement démocratique (CDD), le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODERSRIA) et l'Institut de recherche en économie politique empirique (IREEP) (7).

Pedro Pires a réussi à sortir son pays de la catégorie des pays les moins avancés (PMA) au rang des pays intermédiaires au niveau politique, économique et social. Le jury a été convaincu par «sa détermination et son engagement sans faille pour la démocratie» (8). Selon le Fonds monétaire international (FMI), le PIB du Cap-Vert a progressé de plus de 6% par an entre 2000 et 2009 (9).




Références:

(1) LAM, Florence. «Pedro Pires lauréat du prix Mo Ibrahim 2011», Afrik.com, publié le 11 octobre 2011, [En ligne], http://www.afrik.com/article23894.html (page consultée le 11 octobre 2011)

(2) MEYER, Jean-Michel. «Prix Mo Ibrahim : Pedro Pires personnifie le type de gouvernance que nous entendons distinguer», JeuneAfrique, publié le 11 octobre 2011, [En ligne], http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB201110... (page consultée le 12 octobre 2011)

(3) MEYER, Jean-Michel. «Pedro Pires, la gouvernance modèle», JeuneAfrique, publié le 20 octobre 2011, [En ligne], http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2649p02... (page consultée le 20 octobre 2011)

(4) France DIPLOMATIE. «Présentation du Cap-Vert», mise à jour le 13 mai 2011, [En ligne], http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_83... (page consultée le 12 octobre 2011)

(5) LAM, Florence. Op.cit.

(6) Ibid.

(7) IBRAHIMA DIA, Ousmane. «Le prix Ibrahim 2011 attribué à Pedro Pires», Agence de Presse Sénégalaise, Dakar, publié le 10 octobre 2011, [En ligne], http://aps.sn/spip.php?article85281 (page consultée le 12 octobre 2011)

(8) MEYER, Jean-Michel. Op.cit.

(9) Ibid.

Dernière modification: 2011-10-24 12:23:36

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Cap-Vert : la bonne gouvernance de Pedro Pires lui vaut le prix Mo Ibrahim
>octobre 2011


Une élection exemplaire au Cap-Vert
>septembre 2011


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019