25 août 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

29 janvier 2006

Telesur : la guerre entre l'information et la dictature médiatique


Annie Chaloux
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2019
Autoproclamation de Juan Guaido à la présidence par intérim du Venezuela

juillet
2017
Élection controversée d’une Assemblée constituante au Venezuela

décembre
2015
Victoire de l'opposition aux législatives vénézuéliennes

mars
2013
Décès du président vénézuélien Hugo Chavez

octobre
2012
Réélection de Hugo Chavez à la présidence du Venezuela

février
2009
Tenue d'un référendum au Venezuela

décembre
2006
Réélection de Hugo Chavez à la présidence du Venezuela

avril
2002
Tentative de coup d'État contre Hugo Chavez au Venezuela

décembre
1999
Pluies torrentielles et inondations au Venezuela

décembre
1998
Élection de Hugo Chavez à la présidence du Venezuela

janvier
1994
Émeute dans la prison de Maracaibo, au Venezuela

août
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

novembre
1975
Déclenchement de l'opération Condor

mai
1969
Création du Pacte andin

septembre
1960
Création de l'Organisation des pays producteurs de pétrole

avril
1960
Dévoilement de la doctrine Betancourt à Caracas

février
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

décembre
1958
Retour de Romulo Betancourt à la présidence du Venezuela

avril
1958
Début de la visite du vice-président américain Richard Nixon en Amérique latine

Le 24 juillet 2005, Telesur, une nouvelle chaîne d'information, a vu le jour en Amérique latine. Destinée à contrer « l'hégémonie » des chaînes américaines comme CNN, Telesur vise à montrer une réalité différente aux latino-américains, à travers par leur propre regard, et non celui des grandes chaînes américaines. Briser ce monopole d'idées et en faire une « alternative latino-américaine à l'impérialisme culturel des médias états-uniens [?] (1) », voilà le véritable enjeu.

Installée provisoirement à Caracas, quatre pays se sont associés afin de créer cette nouvelle chaîne : le Venezuela avec 51 % du financement, l'Argentine (20 %), Cuba (19 %) et l'Uruguay (10 %) (2). Déjà, cette perspective suscite des réactions chez ses détracteurs, qui craignent que Telesur devienne le porte-voix des idéologies du président du Venezuela, Hugo Chavez, au détriment d'une information réelle et exacte (3). Chose certaine, déjà, elle attire les foudres de Washington.

Ayant pour slogan « Notre Nord est le Sud », la chaîne compte « travailler à l'intégration des peuples et nations d'Amérique latine et des Caraïbes, reprenant ainsi le rêve du « Libérateur » Simón Bolivar » (4). C'est pour cette raison, entre autres, que Telesur a débuté officiellement ses activités le 24 juillet, jour de l'anniversaire de Simón Bolívar, héros de l'Amérique du Sud et de la « révolution bolivarienne », ainsi que figure emblématique du président Chavez. Simón Bolívar a amené à l'indépendance cinq pays d'Amérique du Sud, au XIXe siècle, face à l'Espagne colonialiste.

Certains affirment que cette nouvelle chaîne est anti-nord-américaine, d'autres qu'elle serait une Al-Bolivar (en référence à la chaîne Al-Jazira). Le président Chavez assure qu'elle sera indépendante et libre, mais pas neutre (5). D'ailleurs, d'après Andres Canizalez, directeur du bureau de Caracas de l'Institut presse et société (IPYS), il est « naturel que les Etats essayent de rééquilibrer le paysage médiatique en Amérique du Sud, les Etats-Unis ont trop de poids. [?] Dans un continent où la télévision est reine, Telesur pourrait tout changer, si elle parvient à garder ses distances avec le pouvoir (6). »

Ayant des correspondants en Colombie, au Brésil, au Mexique, en Argentine, en Bolivie, au Venezuela, à Cuba, en Uruguay et aux États-Unis, Telesur entend aller chercher une information différente et plus près des latino-américains, afin de montrer leur réalité. Environ 45 % de la grille horaire est consacrée à de l'information. L'autre section est dédiée davantage à des documentaires et du cinéma. Ceci montre la prédominance désirée pour l'information.

Ce qui risque cependant de nuire à cette chaîne, c'est qu'elle est financée par les fonds publics gouvernementaux, alors que Al-Jazira, cette chaîne indépendante arabe, est privée.

De plus, les Etats-Unis, suite à la condamnation du projet de Telesur, ont permis, par un amendement par la Chambre des représentants, de diffuser des émissions de télévision américaines pour le Venezuela. Ils espèrent ainsi donner aux Vénézuéliens une information plus vraie et objective des faits. Chavez, quant à lui, s'est dit « prêt à livrer une bataille technologique pour bloquer les émissions nord-américaines (7) ». La tension entre les Etats-Unis et le Venezuela ne fait que s'amplifier.

Malgré tout, il y a fort à parier selon plusieurs que si réellement Telesur montre une information de qualité et qu'elle transmet un message objectif, elle pourrait « devenir sous peu la principale source de nouvelles latino-américaines pour l'ensemble de la planète » (8).




Références:

(1) GUZMAN, Roberto, « Telesur, l'al-Jazira sud-américaine ? », Le Devoir, 30 juillet 2005, p. b3.

(2) Loc. cit.

(3) « Telesur, le nouvel écran latino », L'Humanité, 10 septembre 2005, p. 19

(4) SOLARI, Nils, « Telesur, une télévision qui promeut l'intégration latino-américaine », RISAL, 1er décembre 2005, [En ligne], http://risal.collectifs.net/imprimer.php3?id_article=1524 (Page consultée le 26 janvier 2006)

(5) PIGNOTTI, Darío, « Une télévision latino contre la pensée unique », Courrier international, no. 770-771-772, 4 août 2005, p. 17.

(6) OUALALOU, Lamia, « Caracas va lancer sa télé en Amérique latine », Le Figaro, no. 18944, 1 juillet 2005, p. 2.

(7) MEURISSE, François, « Telesur, la télé du Sud sous surveillance », Libération, no 7532, 28 juillet 2005, p.17.

(8) R. GUZMAN, « Telesur, l'al-Jazira?, p. b3.

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Pauvreté et criminalité : le cocktail explosif de Caracas
>octobre 2018


L'élection présidentielle au Venezuela : des résultats contestés
>octobre 2018


Le leader de l'opposition Antonio Ledezma fuit le Venezuela
>janvier 2018


Une Assemblée constituante sème l'inquiétude au Venezuela
>octobre 2017


Impasse institutionnelle au Venezuela : suspension du référendum révocatoire
>novembre 2016


L'économie du Venezuela: au fond du baril
>février 2016


Une victoire progressive pour Leopoldo López au Venezuela
>octobre 2015


Venezuela : après Chavez, la crise
>février 2015


Le Venezuela de Nicolas Maduro: l'essoufflement d'une révolution
>novembre 2014


Manifestations à Caracas : la ville divisée entre les rouges et les blancs
>février 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019