Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

18 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

10 October 2011

La navette Atlantis se pose pour une dernière fois


Charles Bélanger Bertrand
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

C'est le 8 juillet 2011 que la navette Atlantis est lancée en orbite avec comme dernière mission le ravitaillement de la station spatiale internationale. Après plus de 30 ans d'activité, le gouvernement américain met un terme au programme de navettes spatiales de la NASA, lancé en 1972 par le président Richard Nixon. Les objectifs initiaux de ce programme spatial étaient avant tout d'améliorer l'accessibilité des vols spatiaux et de les rendre beaucoup moins dispendieux afin d'en augmenter le nombre (1).

Cependant, le vieillissement des technologies spatiales et les problèmes rencontrés avec l'explosion au décollage de la navette Columbia, en 2003, ont poussé les Américains à revoir leurs stratégies en matière d'exploitation spatiale. La 135e et dernière mission d'une navette spatiale américaine aura été l'une des plus simples à ce jour. Malgré cela, elle demeure l'une des plus primordiales, car elle assurera l'approvisionnement en nourriture, vêtements et équipements scientifiques de la station spatiale internationale pour plus d'un an (2).

Après ce dernier ravitaillement, des entreprises privées, en collaboration avec la Nasa, seront maintenant chargées d'effectuer cette tâche avec de nouvelles technologies beaucoup moins coûteuses et plus efficaces (3).

La guerre froide conduit à la guerre des étoiles

Après la Seconde Guerre mondiale, la guerre froide que se livrent Américains et Soviétiques mène à l'explosion des programmes spatiaux. Tout en étant l'une des meilleures stratégies politiques pour démontrer son avancement technologique par rapport à l'autre, la conquête spatiale permet aussi aux deux pays de se servir de cette vitrine comme arme pour influencer l'opinion publique (4).

En 1957, les Soviétiques créent une onde de choc en Amérique lorsque le satellite Spoutnik est envoyé en orbite. La suprématie technologique américaine est alors remise en doute et de nombreuses mesures sont prises pour remédier à la situation. Le plan d'exploration lunaire deviendra l'élément clé de la reconquête technologique américaine (5).

La course sera officiellement remportée par les États-Unis qui confirment du même coup leur domination en envoyant le premier homme sur la lune avec la mission Apollo 11 en 1969. Cette guerre technologique prend fin au milieu des années 70, ce qui permettra un échange scientifique prolifique entre les deux anciens ennemis qui servira à fixer de nouveaux objectifs pour les années à venir (6).

C'est ainsi que la Nasa développe en 1981 le projet de création de cinq navettes spatiales, de même modèle, connues sous le nom d'Atlantis, Columbia, Discovery, Endeavour et Challenger. Ces navettes, différentes des autres engins spatiaux développés auparavant par la Nasa, sont conçues pour se poser sur une piste d'atterrissage tel un avion. Elles ont été inventées pour être réutilisables, réduisant du même coup les coûts d'exploitation (7).

Les navettes spatiales américaines ont réalisé 135 missions et ont permis à plus de 300 astronautes d'atteindre l'espace. Elles ont aussi servi à expédier des pièces nécessaires à la mise sur pied de la station spatiale internationale qui est encore en fonction aujourd'hui. De plus, les voyages en orbite ont permis d'envoyer de nombreux satellites dans la galaxie, tout cela en menant conjointement de multiples études scientifiques qui ont fait avancer les technologies aérospatiales (8).

La disparition des navettes spatiales

La décision de mettre un terme au programme et au développement des navettes spatiales américaines a été prise en 2004, un an après la tragédie de la navette Columbia. Celle-ci s'est désintégrée au retour de sa 28e mission, en 2003, donnant la mort à sept astronautes (9).

Avec le ralentissement économique qui frappe les États-Unis, le président George W. Bush décide en 2004 de stopper le programme des navettes spatiales. Les coûts importants d'entretien, qui frôlent les 500 millions de dollars pour chaque mission, ainsi que les coûts opérationnels d'exploitation, d'environ 4 milliards de dollars par an, nécessaires au maintien et à l'amélioration technologique, influencent grandement cette décision (10). De plus, les nombreuses inquiétudes de la Nasa quant à la sécurité des astronautes en orbite sont l'une des raisons majeures qui ont incité les Américains à mettre un terme au programme des navettes spatiales (11).

En fait, plusieurs qualifient d'échec le projet de navette spatiale du président Richard Nixon. Au départ, la navette spatiale américaine devait être fiable comme un avion de ligne sans engendrer de coûts trop importants, car elle se devait d'être réutilisable. Par contre, cela ne s'est jamais produit et l'explosion de Challenger en 1986 et de Columbia en 2003, qui ont coûté la vie à 14 astronautes, a diminué la pertinence de maintenir le développement du projet (12).

Que nous réserve l'avenir aérospatial?

Le programme Constellation de retour sur la Lune, qui avait été inauguré par George W. Bush lors de son deuxième mandat, et qui devait envoyer de nouveaux astronautes sur la lune, a été arrêté prématurément par le président Barack Obama lorsqu'il fût élu président des États-Unis en 2008 (13).

La nouvelle stratégie spatiale américaine, annoncée en 2010 par Obama, favorisera la perspective de vols au-delà de l'orbite basse de la Terre, pour ensuite, après 2030, se concentrer sur le développement de la mission vers Mars. Cette nouvelle stratégie prévoit aussi la mise en oeuvre d'une capsule de transport vers la station spatiale internationale (14).

Le prochain engin américain sera possiblement créé par le secteur privé en partenariat avec la Nasa. Cependant, on estime que ce projet ne verra pas le jour avant au moins 2015. Pour le moment, et jusqu'à ce que le projet de partenariat privé voit le jour, les astronautes américains sont dépendants des navettes russes pour accéder à la Station spatiale internationale (15).

Après avoir servi pendant plus de trente ans, la navette spatiale Atlantis sera maintenant exposée au Centre spatial Kennedy de Cap Canaveral (16). Malgré les problèmes rencontrés depuis ses débuts, l'histoire des navettes spatiales américaines a marqué le monde et influencé l'avenir de notre planète.




Références:

1. JOUVE, Arnaud. Le retour d'Atlantis marque la fin du programme spatial lancé en 1972, RFI, [En ligne], 21 juillet 2011, http://www.rfi.fr/science/20110721-le-retour-atlan... (page consultée le 11 octobre 2011).

2. MINET, Pascaline. Dernier vol de la navette spatiale américaine Atlantis, La recherche [En ligne], 8 juillet 2001, http://www.larecherche.fr/content/actualite-astres... (page consultée le 10 octobre 2011).

3. FRANCE SOIR, Atlantis tourne la dernière page de l'histoire des navettes, [En ligne], 20 juillet 2011, http://www.francesoir.fr/actualite/scienceecologie... (page consultée le 10 octobre 2011).

4. SPACECONQUEST, L'épopée de la conquête spatiale : passé, présent et avenir, [en ligne], http://spaceconquest.pagesperso-orange.fr/MainCH1.htm, ( page consultée le 11 octobre 2011).

5. Loc. Cit.

6. Loc. Cit.

7. MARAND, Patrick, La navette spatiale, A525G, [En ligne], 3 mars 2003, http://www.a525g.com/astronomie/navette-spatiale.php, ( page consultée le 10 octobre 2011).

8. MINET, Op. Cit.

9. DUNN, Marcia, Atlantis revient sur Terre et tourne une page de l'histoire spatiale, L'Express, [En ligne], 21 juillet 2011, http://www.lexpress.to/pc/7564384/, ( page consultée le 11 octobre 2011).

10. VELY, Yannick. Requiem pour Atlantis, Paris-Match, [En ligne], 21 juillet 2011, http://www.parismatch.com/Actu-Match/Environnement... (page consultée le 10 octobre 2011).

11. JOUVE, Op. Cit.

12. LEWINO, Frédéric. Adieu, navette spatiale, lepoint.fr [En ligne], 7 juillet 2011, http://www.lepoint.fr/science/adieu-navette-spatia... (page consultée le 11 octobre 2011).

13. RADIO-CANADA, Programme spatial, les choix du président, [En ligne], 16 avril 2011, http://www.radio-canada.ca/nouvelles/science/2010/... ( page consultée le 10 octobre 2011).

14. DUNN, Op. Cit.

15. VELY, Op. Cit.

16. DUNN, Op. Cit.

Dernière modification: 2011-10-17 12:50:28

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016