Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

9 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

10 October 2011

Le décès de Jack Layton affecte la gauche canadienne


Francis Boutin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

October
2018
Légalisation du cannabis au Canada

October
2015
Élection au Canada du Parti libéral de Justin Trudeau

May
2011
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

October
2008
Ouverture du douzième Sommet de la Francophonie

October
2008
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

January
2006
Élection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2004
Élection au Canada du Parti libéral de Paul Martin

November
2000
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

September
1999
Ouverture du huitième Sommet de la Francophonie

June
1997
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

October
1995
Tenue d'un référendum sur la souveraineté du Québec

October
1993
Élection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

December
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

October
1992
Tenue d'un référendum au Canada sur l'entente de Charlottetown

June
1990
Échec de l'accord constitutionnel du lac Meech au Canada

November
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

November
1988
Réélection au Canada du Parti progressiste-conservateur de Brian Mulroney

September
1987
Ouverture du deuxième Sommet de la Francophonie

C'est le 22 août 2011 qu'est décédé à l'âge de 61 ans John Gilbert Layton, chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) et important personnage de la politique fédérale canadienne(1). Mieux connu sous le nom de Jack Layton, le chef de ce parti de gauche avait dû se retirer de ses fonctions au mois de juillet afin de combattre un cancer(2).

Le vent dans les voiles

Bien qu'il fût impliqué au sein du NPD depuis 1970, ce n'est qu'en 2003 que Jack Layton devint le chef de son parti(3). Ce dernier était reconnu comme étant sympathique, rassembleur et d'un charisme certain. Il ne tarda pas à se faire remarquer et, en huit ans à la tête du parti, ses idées dans le domaine de l'environnement et son approche pacifique touchèrent la population canadienne.

Lorsque Jack Layton prit la tête du NPD, le parti ne comptait que 13 députés(4). Aux élections suivantes, en 2004, le NPD obtiendra 19 sièges, puis 29 en 2006 et 37 en 2008(5). Lors de la mort de Jack Layton, le NPD détenait 103 sièges, ce qui lui permettait de représenter l'opposition officielle à la Chambre des communes(6). Les 103 sièges amassés par le NPD aux élections législatives de 2011 constituaient le plus haut total pour une opposition officielle depuis plus de 30 ans(7)

Un chef qui voulait aider la population

En tant que chef de parti, Layton se fit un devoir de tenter de bâtir un Canada plus équitable à ses yeux. Quelques mois seulement après avoir mérité sa place au Parlement, il démontra sa volonté et sa capacité d'utiliser les fonds publics afin de servir la population. Bien que dans l'opposition, il influença le budget fédéral en faisant rediriger 4,6 milliards vers des programmes sociaux comme l'éducation et le transport en commun(8). À l'époque, le gouvernement minoritaire libéral de Paul Martin n'eut d'autre choix que de se plier aux demandes du chef néo-démocrate(9).

Jack Layton et son équipe ont également forcé le gouvernement minoritaire de Stephen Harper à changer son point de vue sur des enjeux comme le coût de la vie, les soins de santé, et le changement. En 2008, selon le site officiel du NPD, Jack Layton a aussi eu un rôle à jouer lorsque le premier ministre du Canada a formulé des excuses aux survivants des pensionnats autochtones(10).

Une chaude lutte pour la succession

Dans une lettre émouvante écrite avant sa mort, Jack Layton recommande à Nycole Turmel, député de Hull-Aylmer, de poursuivre son travail de chef intérimaire jusqu'à ce que le nouveau chef du parti soit élu par les membres du NPD. Il recommande également au parti de procéder à « un vote quant au leadership du parti le plus tôt possible dans la nouvelle année, en s'inspirant de l'échéancier de 2003, afin que notre nouveau ou nouvelle chef ait amplement le temps de reconsolider notre équipe, de renouveler notre parti et notre programme, et puisse aller de l'avant et se préparer pour la prochaine élection (11)».

La course à la succession au poste de chef du NPD est maintenant ouverte. C'est les 23 et 24 mars 2012 que se déroulera le congrès du parti. Pendant ce congrès, on dévoilera lequel des candidats sera élu à la tête du parti par des milliers de Canadiens (12). Ils sont quelques-uns dans la course jusqu'à présent. Parmi les favoris, nous retrouvons Brian Topp, président du NPD, et Thomas Mulcair, député d'Outremont au Québec. Les deux hommes sont vus comme des candidats de taille, mais l'avantage semble aller du côté de Topp. Thomas Mulcair est en grande partie responsable du fort gain de popularité du NPD au Québec, mais on craint qu'il n'ait pas la capacité de s'attirer les faveurs des électeurs dans le reste du Canada(13).

Chose certaine, les néo-démocrates sont en deuil et les souliers de Jack Layton seront bien grands pour son successeur. Il sera intéressant d'observer si les grandes orientations du NPD changeront avec l'arrivée d'un nouveau chef, et si l'unité demeurera après cette course à la succession.




Références:

1. tvanouvelles.ca, Jack Layton est décédé, [en ligne] 22 août 2011, http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives... (page consultée le 8 octobre 2011).

2. radio-canada.ca, Décès de Jack Layton, [en ligne], 23 août 2011, http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/201... (page consultée le 8 octobre 2011)

3. tvanouvelles.ca, op.cit.

4. lesaffaires.com, Jack Layton est décédé, [en ligne], 22 août 2011, http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/gou... (page consultée le 8 octobre 2011)

5. tvanouvelles.ca, op.cit.

6. lesaffaires.com, op.cit.

7. npd.ca, Jack Layton (1950-2011), [en ligne], http://www.npd.ca/jacklayton, (page consultée le 8 octobre 2011)

8. Ibíd.

9. cyberpresse.ca, Jack Layton est mort, [en ligne], 22 août 2011, http://www.cyberpresse.ca/actualites/dossiers/jack... (page consultée le 8 octobre 2011)

10. npd.ca, op.cit.

11. cyberpresse.ca, op.cit.

12. npd.ca, leadership 2012, [en ligne], http://www.npd.ca/leadership-2012, (page consultée le 8 octobre 2011)

13. VASTEL Marie, Course à la chefferie du NPD - Nouveaux appuis pour Topp, nouveau coup dur pour Mulcair, ledevoir.com, [en ligne], 24 septembre 2011, http://www.ledevoir.com/politique/canada/332159/co... (page consultée le 8 octobre 2011)

Dernière modification: 2011-10-17 12:50:38

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016