17 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

3 octobre 2011

Nigeria : Boko Haram attaque le siège de l'ONU à Abuja


Emmanuelle Munanga Nduang
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mars
2015
Élection de Muhammadu Buhari à la présidence du Nigeria

avril
2014
Enlèvement de lycéennes nigérianes par le Boko Haram

mai
1999
Assermentation d'Olusegun Obasanjo à la présidence du Nigeria

octobre
1979
Assermentation d'Alhaji Shehu Shagari à la présidence du Nigeria

février
1976
Tentative de coup d'État et assassinat du président Murtala Ramat Mohammed au Nigeria

mai
1967
Proclamation de l'indépendance du Biafra

janvier
1966
Accession du général Johnson T.U. Aguiyi-Ironsi à la présidence du Nigeria

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Le 26 août 2011, le bâtiment du siège des Nations unies (ONU) à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, a été le théâtre d'un attentat kamikaze à la voiture piégée faisant une vingtaine de morts. Neuf membres des Nations unies ont succombé à l'attaque, selon l'organisation internationale (1). Les agences onusiennes concernées, soit le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), comptaient environ 400 personnes (2).

Des images du bâtiment des Nations unies ravagé par l'explosion ont été diffusées sur les chaines de télévision nigérianes, laissant les spectateurs sous le choc (3). Par la suite, un homme se disant membre de la secte islamiste Boko Haram, un groupe ayant commis plusieurs attentats dans le passé, revendiqua ces actes terroristes à la police nigériane (4).

Une mystérieuse secte islamique

Le mouvement armé Boko Haram se trouve dans le nord-est du Nigeria, un pays de l'Afrique de l'Ouest situé dans le golfe de Guinée qui abrite plus de 160 millions d'habitants. Ce groupe a été fondé en 2002, dans la ville de Maiduguri, par Mohamed Yusuf, un religieux radical. Boko Haram signifie que l'éducation occidentale est un péché (5).

Le but de ce groupe est d'imposer la charia dans tout le pays. Précisons que le niveau de vie dans le nord musulman est moins élevé que dans le sud à majorité chrétienne. Pour imposer leur volonté, les partisans de la secte se donnèrent comme objectif d'attaquer les dirigeants gouvernementaux (6). Ils progressèrent à un point tel que : «En 2009, le mouvement Boko Haram était devenu si populaire que le gouvernement étatique de Maiduguri ordonna aux forces de l'ordre de donner l'assaut sur la mosquée et le complexe de Mohammed Yusuf » (7).

De l'interne à l'international

Avant l'attentat du 26 août, ce groupe s'attaquait seulement aux autorités gouvernementales (8). Cette action a donc sonné l'état d'alerte au sein du gouvernement de Goodluck Jonathan, de la communauté internationale et des autorités américaines, dont l'ambassade se situe pas loin de la bâtisse de l'ONU. Le président nigérian a assuré dans un communiqué de presse que son gouvernement usera de tout son pouvoir afin de mener les responsables de cet acte en justice (9). Car selon lui, ce groupe est de dimension locale. Il est donc de sa responsabilité d'assurer que les Nigérians et les expatriés se sentent en sécurité. Celle-ci fut par la suite renforcée autour du site ainsi que dans l'ensemble du pays avec la collaboration du FBI.

Après avoir mené des enquêtes, la police sécrète nigériane révéla que le cerveau de cette attaque à la bombe, Mamman Nur, aurait des liens avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) (10). Cette révélation inquiète les États occidentaux, particulièrement les États-Unis. Le groupe islamique Al-Qaïda est notamment l'auteur des attentats du 11 septembre 2001 qui marquèrent les Américains avec un bilan de 2 997 morts.

D'après le général américain Carter Ham, le chef du commandement Afrique de l'armée américaine (AFRICOM), « trois organisations islamistes africaines menacent les intérêts américains et plus généralement occidentaux: Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), basé principalement en Algérie; Al Chabaab, actif avant tout en Somalie; et Boko Haram, au Nigeria» (11).

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, le Parlement européen, ainsi que le président américain Barack Obama ont fortement condamné ce kamikaze. Conscient de l'objectif de ces terroristes, Ban Ki-Moon, déclara : «Notre objectif doit être de rester, pas de partir, dans des conditions de sécurité difficiles. Nous devons continuer à mener notre travail vital, pas nous enfermer dans des forteresses. Nous devons gérer le risque, pas devenir opposés au risque» (12).

Finalement, quatre hommes, soit Salisu Mohammed, Yunisa Mukaila, Danzumi Haruna et Abdulsalami Adamu, sont accusés d'avoir conspiré cet attentat, selon le jugement du tribunal d'instance d'Abuja. Ils ont donc conclu que ces hommes devront être jugés par une autre juridiction le 3 novembre 2011, en raison de la gravité du crime (13).




Références:

(1) UN. «L'ONU déterminée à poursuivre sa mission après un attentat contre elle au Nigéria», [En ligne], http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=26... (Page consultée le 2 octobre 2011)

(2) CHAMPEAUX, Nicolas. «Attentat au Nigeria : quels sont les liens entre Boko Haram et Aqmi ?», RFI, publié le 27 Août 2011, [En ligne], http://www.rfi.fr/afrique/20110827-attentat-nigeri... (page consultée le 02 octobre 2011)

(3) FTV. «Un attentat contre l'Onu à Abuja: 23 morts», France 2, publié le 28 août 2011, [En ligne], http://info.france2.fr/monde/un-attentat-contre-l-... (page consultée le 02 octobre 2011)

(4) Ibid.

(5) DYER, Gwynne. « Le Nigeria et le Boko Haram», Capacadie, publié le 11 septembre 2011, [En ligne], http://www.capacadie.com/chroniques/2011/9/11/le-n... (page consultée le 03 octobre 2011

(6) Ibid.

(7) Ibid.

(8) CHAMPEAUX, Nicolas. Op.cit.

(9) DYER, Gwyne. Op.cit.

(10) AFP. « Nigéria : l'auteur présumé de l'attentat d'Abuja contre l'ONU apparait dans une vidéo», JeuneAfrique, publié le 18 septembre 2011, [En ligne], http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20110918... (page consultée le 04 octobre 2011)

(11) REUTERS. « Des groupes islamistes se rapprocheraient», LePotentiel, publié le 17 septembre 2011, [En ligne], http://www.lepotentiel.cd/2011/09/des-groupes-isla... (page consultée le 02 octobre 2011)

(12) FTV. «Un attentat contre l'Onu à Abuja: 23 morts», France 2, publié le 28 août 2011, [En ligne], http://info.france2.fr/monde/un-attentat-contre-l-... (page consultée le 02 octobre 2011)

(13) AFP. «Attentat contre l'ONU au Nigeria : quatre islamistes formellement accusés», JeuneAfrique, publié le 17 septembre 2011, [En ligne], http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20110917... (page consultée le 03 octobre 2011)

Dernière modification: 2011-10-25 09:16:36

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Bukola Saraki entre dans la course présidentielle nigériane
>septembre 2018


L'africapitalisme : un développement économique différent
>avril 2018


Hausse des pirates maritimes du Nigeria
>octobre 2017


À la recherche d'une croissance inclusive pour l'Afrique
>janvier 2017


L'huile de palme en Afrique de l'Ouest : or rouge ou cadeau empoisonné?
>mars 2015


Boko Haram : un kidnapping qui suscite de vives émotions mondiales
>octobre 2014


Le delta du Niger : une région souillée par l'industrie pétrolière
>février 2014


Mesure exceptionnelle au Nigeria : l'état d'urgence déclaré
>septembre 2013


Un autre pas vers la démocratisation en Afrique
>février 2012


Nigeria : Boko Haram attaque le siège de l'ONU à Abuja
>octobre 2011


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019