21 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

16 novembre 2009

La population polonaise : une « denrée » de plus en plus rare


Stéphane Lépine
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

octobre
2015
Élection en Pologne du parti Droit et Justice

avril
2010
Écrasement d'un avion transportant le président polonais Lech Kaczynski

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

octobre
2007
Élection en Pologne d'un gouvernement dirigé par Donald Tusk

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

avril
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

juillet
1997
Annonce de l'intégration de la Hongrie, la Pologne et la République tchèque au sein de l'OTAN

mai
1997
Tenue d’un référendum constitutionnel en Pologne

décembre
1990
Élection de Lech Walesa à la présidence de la Pologne

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

septembre
1980
Fondation du syndicat Solidarnosc en Pologne

juin
1979
Premier voyage du pape Jean-Paul II en Pologne

octobre
1978
Élection du pape Jean-Paul II

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

décembre
1970
Soulèvements ouvriers dans plusieurs villes polonaises

juin
1956
Dénouement d'une grève spontanée à Poznan, en Pologne

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

octobre
1947
Annonce de la fondation du Kominform

janvier
1947
Tenue d'élections législatives en Pologne

Au fil du temps, la population mondiale ne cesse d'augmenter. D'ici 2050, la planète bleue devrait compter 9,3 milliards d'habitants. Les pays en voie de développement, avec l'Inde en tête, devraient voir leur population croître de 55 % (1). Mais cette situation n'est pas la même en Europe. En effet, le Vieux Continent devra accueillir 79 millions de travailleurs immigrés d'ici 2050 afin de répondre à la demande du marché du travail (2). Les pays de l'Europe de l'Est sont les plus touchés par cette crise démographique.

L'exemple de la Pologne est assez révélateur. En effet, ce pays devrait enregistrer une baisse de population de l'ordre de 20 % d'ici le milieu du siècle (3). De la fin de l'Union soviétique à 2003, 350 000 Polonais ont quitté leur pays, et les chiffres sont encore plus impressionnants depuis l'adhésion à l'Union européenne(UE) de 2004(4). De ce fait, le gouvernement doit faire face à une importante crise démographique qui devrait laisser un vide à combler dans le marché du travail.

Une migration exponentielle

La Pologne a connu de nombreux mouvements de population, que ce soit lors de la Seconde Guerre mondiale ou de la période communiste d'après-guerre. Cependant, la plus importante vague de migration polonaise se fait ressentir depuis l'adhésion du pays à l'UE en 2004(5). En 1998, la population polonaise a atteint son apogée avec 38 666 100 habitants (6). Puis, entre 1998 et 2003, elle a considérablement diminué passant à 38 196 000 habitants. L'ouverture des frontières à l'UE n'a rien fait pour améliorer la situation, car près de 1 million de Polonais seraient partis pour travailler à l'étranger depuis 2004 (7).

En 2008, on comptait 38 079 800 Polonais. Cette baisse ne semble pas considérable, mais de ce nombre il faut considérer les nombreux Polonais en exil temporaire afin de profiter d'un marché du travail plus lucratif dans l'ouest du continent. En effet, un grand nombre de jeunes Polonais quittent afin de s'enrichir sous d'autres cieux avec l'intention de revenir. En décembre 2007, 2,2 millions de Polonais travaillaient à l'étranger depuis plus de 3 mois (8). Cependant, après avoir amassé la somme désirée au bout de cinq ans ou plus, les travailleurs en exil préfèrent souvent rester dans leur terre d'accueil et y faire leur vie. Malgré une croissance rapide de l'économie polonaise et une augmentation de 40 % de la valeur du zloty, la devise polonaise, par rapport à la livre, seulement 12 % des travailleurs polonais en Grande-Bretagne ressentent l'envie de revenir à la maison (9). Au contraire, plutôt que d'aller retrouver leur famille, ces derniers préfèrent les attirer. Au total, 93 % des gens qui quittent la Pologne n'ont pas 34 ans. Les médias polonais reprochent à ces jeunes qui n'ont pas connu les difficultés de la période soviétique de ne pas participer à la reconstruction du pays (10).

Cette migration polonaise jumelée à une baisse de la natalité, 1,28 enfant par femme, entraîne un taux de croissance négatif de la population (11). En effet, depuis 1998, le taux de croissance de la population polonaise est négatif, variant entre -0,1 % et -0,5 % (12). Afin de faire face à la crise démographique, l'Europe doit se tourner vers l'immigration. Pour ce qui est de la Pologne, la situation n'est pas si simple. En effet, l'immigration polonaise est quasi inexistante, de telle sorte que l'immigration nette en 2008 se situait à -290 517 personnes (13). De ce fait, la population du pays est constituée à 97,8 % de Polonais d'origine (14).

Une population vieillissante de retour au travail

Comme dans la plupart des pays occidentaux, la Pologne connait un reversement de la pyramide des âges. Effectivement, 19,4 % de la population est âgé de 60 ans et plus et seulement 15 % de population a 15 ans et moins (15). Ce vieillissement de la population représente un défi de taille pour le marché du travail qui manque de main-d'oeuvre. Malgré la croyance populaire, il ne manque pas seulement de travailleurs manuels, mais aussi de main-d'oeuvre qualifiée. Par exemple, la Pologne vit actuellement une pénurie d'informaticiens, eux qui quittent en masse pour la Grande-Bretagne et l'Irlande, qui est aussi la destination favorite des médecins polonais (16).

Les autorités politiques se doivent donc de trouver des solutions originales afin de pallier aux problèmes du marché du travail. C'est dans cette optique que le gouvernement a lancé un programme appelé la « Solidarité des générations ». Ce programme consiste à accroître l'activité professionnelle des personnes de plus de 50 ans. Actuellement, 28,1 % des Polonais de 55 à 64 ans occupent une place sur le marché du travail. Dans le cadre de ce programme, le gouvernement polonais espère que 50 % des « seniors » travailleront en 2020. Afin d'atteindre ce but, le programme contient une série d'objectifs comme (17):

- La promotion des travailleurs de plus de 50 ans en donnant une image positive des aînés; - L'amélioration des compétences des gens de plus de 50 ans en facilitant l'accès à la formation aux gens de 45 ans et plus; - La diminution des cotisations sociales et la réduction de la durée du maintien du salaire des aînés par l'employeur en cas de maladie et; - Le relèvement de l'âge légal du départ à la retraite

D'autres clientèles sont également appelées à intégrer massivement le marché du travail. En effet, l'intégration des personnes handicapées sur le marché du travail est prise en considération. De plus, l'amélioration de la conciliation travail/famille afin de favoriser l'intégration des femmes sur le marché du travail fait aussi partie des mesures établies par le gouvernement polonais (18).

Appel à la main-d'oeuvre ukrainienne

Les travailleurs ukrainiens semblent également être une bonne solution afin de combler des postes. À ce sujet, Varsovie s'est entendu avec Kiev sur une législation du travail des immigrants ukrainiens en Pologne. Malgré un taux de chômage qui frôle les 20 % en Pologne, 56 % de la population est en accord avec une telle entente puisque les travailleurs ukrainiens exerceront les emplois manuels peu payés qu'elle ne veut pas occuper (19). Cependant, l'exode des cerveaux est également un problème croissant. Devant cette situation, Bronislaw Komorowski, député de la Diète, l'Assemblée nationale polonaise, affirme que le gouvernement doit « commencer à réfléchir pour savoir comment profiter non seulement du travail manuel ukrainien, mais aussi des cerveaux ukrainiens » (20).

Bref, les autorités polonaises semblent avoir trouvé des solutions afin de combler le manque de main-d'oeuvre criant que vit le pays. Cependant, ces solutions sont essentiellement basées sur le court terme. En effet, si on considère que l'espérance de vie en Pologne est de 75 ans et que l'âge médian est de 37,9 ans (21), l'éventuel départ à la retraite des « seniors » fera resurgir le problème. De plus, les travailleurs ukrainiens sont considérés comme des « immigrés de passage ». Ces derniers repartiront donc pour leur pays d'origine afin de poursuivre leur vie. Le gouvernement polonais devra donc envisager des mesures à long terme qui pourraient inciter les jeunes à rester en Pologne afin d'y faire leur vie.




Références:

(1) ROLLOT, Catherine, Une nouvelle donne démographique d'ici 2050, Le Monde, Économie, 7 septembre 2004, p.5

(2) QUIOC, Georges, L'Europe en 2050 : moins d'actifs, plus d'immigrés, Le Figaro, Économie, no.19428, 18 janvier 2007, p.20

(3) ROLLOT, Catherine, op. cit.

(4) QUIOC, Georges, op. cit.

(5) PARINAUD, Nicolas, 168 ans d'immigration polonaise en France [En ligne], Regard sur l'est, Société, 11/11/2009, http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=56 (page consultée le 8 novembre 2009)

(6) PERSPECTIVE MONDE, La population totale : Pologne[En ligne], http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... (page consultée le 8 novembre 2009)

(7) PERCHOC, Philippe et Zbigniew Truchlewski, Émigration polonaise[En ligne], Nouvelle-Europe, 10/11/2006, http://www.nouvelle-europe.eu/geographie/europe-ce... , (page consultée le 8 novembre 2009)

(8) WRABEC, Pawel, La grande émigration polonaise n'est pas terminée, Courrier international, no. 935, 2 octobre 2008, p.22

(9) Loc. cit.

(10) PERCHOC, Philippe et Zbigniew Truchlewski, op. cit.

(11) CIA, The World Factbook, Poland [En ligne], dernière mise à jour le 11/11/2009, https://www.cia.gov/library/publications/the-world... , (page consultée le 13 novembre 2009)

(12) PERSPECTIVE MONDE, Croissance annuelle de la population : Pologne [En ligne],http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/ser... , (page consultée le 8 novembre 2009)

(13) PERSPECTIVE MONDE, Immigration nette sur cinq ans : Pologne [En ligne], http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... , (page consultée le 8 novembre 2009)

(14) LA POSTE, Structure de la population : Pologne [En ligne], http://www.laposte-export-solutions.com/fr/marches... , (page consultée le 9 novembre 2009)

(15) CIA, op. cit.

(16) PERCHOC, Philippe et Zbigniew Truchlewski, op. cit.

(17) PLANET LABOR, Pologne : le plan du gouvernement pour remettre les seniors sur le chemin de l'emploi [En ligne], Metis, http://www.metiseurope.eu/pologne-le-plan-du-gouve... (page consultée le 8 novembre 2009)

(18) Loc. cit.

(19) PERCHOC, Philippe et Zbigniew Truchlewski, op. cit.

(20) Loc. cit.

(21) STATISTIQUES MONDIALES, Âge médian par ordre alphabétique de pays [En ligne], http://www.statistiques-mondiales.com/age_moyen.htm , (page consultée le 15 novembre 2009)

Dernière modification: 2009-11-23 08:18:43

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Une confrontation entre la Pologne et l'Union européenne
>octobre 2018


Pologne : des mouvements migratoires inégaux
>avril 2017


L'avortement en Pologne : volte-face du gouvernement
>novembre 2016


Élections en Pologne : un vent de changements
>janvier 2016


Une surprise lors de l'élection présidentielle en Pologne
>septembre 2015


Donald Tusk : la détermination que l'Europe attendait
>janvier 2015


L'héritage controversé de Wojciech Jaruzelski
>septembre 2014


Le parcours d'un célèbre politicien polonais : Lech Walesa
>janvier 2014


« Steadfast Jazz » de l'OTAN: un écho de la guerre froide ?
>janvier 2014


Varsovie : aucun progrès mesurable lors du sommet sur les changements climatiques
>janvier 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016