18 août 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

27 septembre 2011

La santé de la couche d'ozone inquiète l'OMM


Gwladys Sebogo
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juillet
2012
Confirmation de l’existence du boson de Higgs

octobre
2010
Ouverture du treizième Sommet de la Francophonie

avril
1993
Élargissement de l’accès public au World Wide Web

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

février
1971
Référendum favorable au droit de vote des femmes en Suisse

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

janvier
1960
Création de l'Association européenne de libre-échange

août
1955
Ouverture d’une conférence internationale sur l’énergie atomique à Genève

avril
1948
Création de l'Organisation européenne de coopération économique

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) est une branche des Nations unies. Elle fait autorité «pour tout ce qui concerne l'état et le comportement de l'atmosphère terrestre, son interaction avec les océans, le climat qui en est issu et la répartition des ressources en eau qui en résulte»(1).

L'OMM en bref

Depuis le 4 décembre 2009, l'OMM, qui a succédé à l'Organisation météorologique internationale (OMI) en 1959, compte 189 États et territoires membres. Parmi les différents rôles de cette organisation, soulignons qu'elle cherche à faciliter la coopération mondiale en matière d'observation et de services météorologiques, et à s'assurer de la publication des données d'observation et des statistiques correspondantes (2). Cette organisation a permis d'améliorer la sécurité et les conditions de vie de l'humanité. L'OMM veut aider tous les pays membres, surtout ceux qui sont le plus vulnérables, à faire face aux changements climatiques. Elle cherche aussi à réduire les risques de catastrophes naturelles.

Aussi, à toute heure, l'OMM facilite la diffusion et l'échange en temps quasi réel d'informations normalisées émanant de 189 Services météorologiques et hydrologiques nationaux et de 35 centres météorologiques régionaux spécialisés répartis dans le monde entier (3).

Une couche d'ozone détruite?

Le 5 avril 2011, l'OMM a publié, lors de la journée météorologique mondiale 2011, un rapport sur l'état de la couche d'ozone.

Ledit rapport contient les objectifs de l'OMM pour les quatre années futures. Ceux-ci sont de définir les grandes orientations ; d'approuver le plan stratégique de l'OMM ; d'élire les membres du bureau de l'organisation ; de se prononcer sur diverses questions d'ordre budgétaire ou relatives aux programmes et aussi de faire une rétrospective de l'année précédente (4).

Pour les quatre prochaines années, le congrès, qui forme le noyau de l'OMM, a cinq priorités. Celles-ci sont: le cadre mondial pour les services climatologiques ; la réduction des risques de catastrophes; les systèmes d'observation et d'information; le renforcement des capacités des pays en développement et les services météorologiques pour le secteur de l'aéronautique (5).

Le rapport décrit également les besoins de la société à l'échelle du globe; tels que l'amélioration de la protection des personnes et des biens, la réduction de la pauvreté, la préservation des moyens de subsistance, le soutien de la croissance économique, l'exploitation durable des ressources naturelles et l'amélioration de la qualité de l'environnement (6).

Le rapport mentionne aussi que le trou dans la couche d'ozone est à un niveau record en Arctique Sipa. Une situation très inquiétante pour les environnementalistes que la protection de l'Arctique tient à coeur. En effet, selon l'OMM, la perte de la couche d'ozone a atteint environ 40% au-dessus de l'Arctique (7).

Par ailleurs, l'OMM affirme dans un communiqué que l'année 2010 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée. D'après cette institution spécialisée des Nations unies, le réchauffement climatique mondial futur dépendra étroitement des actions et des mesures prises pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le rapport mentionne également les évènements importants qui ont ébranlé le monde. L'Organisation météorologique mondiale évoque, par exemple, la violence de la mousson en Asie, entre juillet et septembre 2010, qui est à l'origine de pluies diluviennes et d'inondations catastrophiques au Pakistan (jusqu'à 3 mètres tombés en 4 jours), dans le nord de l'Inde et dans l'ouest de la Chine (8).

Avec ce rapport inquiétant, l'Organisation météorologique mondiale espère, grâce à ses objectifs pour les prochaines années, la collaboration de tous ses pays membres pour améliorer la santé de la couche d'ozone.




Références:

(1) OMM, «l'OMM en bref», [en ligne], http://www.wmo.int/pages/about/index_fr.html, date de consultation : 23 septembre 2011.

(2) Sommet de Johannesburg, «OMM : Organisation météorologique mondiale», [en ligne], http://www.sommetjohannesburg.org/institutions/fra... date de consultation : 23 septembre 2011.

(3) Organisation météorologique mondiale, «Communiqué de presse N° 910», [en ligne], http://www.wmo.int/pages/mediacentre/press_release... date de consultation : 26 septembre 2011.

(4) Nations Unies, «Communiqué de presse N° 914», [en ligne], http://www.wmo.int/pages/mediacentre/press_release... date de consultation : 23 septembre 2011.

(5) Organisation météorologique mondiale, «météo monde», [en ligne], http://www.wmo.int/pages/publications/meteoworld/d... date de consultation : 23 septembre 2011.

(6) OMM, «plan stratégique de l'OMM», [en ligne], ftp://www.wmo.ch/Documents/SESSIONS/Cg-XVI/French/... date de consultation 26 septembre 2011.

(7) Nations Unies, «La perte de la couche d'ozone a atteint environ 40% en Arctique, selon l'OMM», [en ligne], http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=24... date de consultation 23 septembre 2011.

(8) Centre d'actualité de l'ONU, «2010, l'une des trois années les plus chaudes depuis 1850», [en ligne], http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=23... date de consultation : 26 septembre 2011.

Dernière modification: 2011-10-25 10:14:57

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La dynamique inégalitaire mondiale se poursuit
>février 2019


Le référendum suisse: abolissons le nucléaire!
>septembre 2017


La Suisse : toujours sur la liste noire ?
>décembre 2016


L'argent se gagne en travaillant : l'échec du référendum suisse sur le revenu garanti
>septembre 2016


Couse à la présidence de la Fifa : Blatter s'accroche
>février 2015


La santé de la couche d'ozone inquiète l'OMM
>septembre 2011


XIIIe Sommet de la Francophonie en Suisse : plusieurs défis pour les francophones dans le monde
>novembre 2010


La Suisse verte
>mars 2010


La Suisse tente un rapprochement avec l'Union européenne
>janvier 2009


La Suisse vote pour le « statut quo »
>mars 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019