Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

21 février 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

27 septembre 2011

Albanie : des élections locales paralysent le pays


Katherine Viens
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

juillet
1997
Démission du président albanais Sali Berisha

mai
1996
Tenue d'élections législatives en Albanie

mars
1992
Tenue d'élections législatives en Albanie

novembre
1990
Vote sur la démocratisation du régime en Albanie

avril
1985
Décès du leader politique albanais Enver Hodja

octobre
1979
Attribution du prix Nobel de la paix à mère Teresa de Calcutta

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

Des élections partielles ont eu lieu en Albanie, le 8 mai 2011, visant à déterminer le prochain maire de la capitale, Tirana (1). Ce scrutin mettait en scène le chef de l'opposition, Lulzim Basha, ainsi que le candidat sortant à la tête du Parti socialiste, Edi Rama (2). Celui-ci tentait d'être élu à la mairie de la capitale pour un quatrième mandat consécutif (3).

Des élections qui confirment l'instabilité politique du pays

La crise politique qui règne en Albanie est une des plus longues observées au pays, depuis la fin du régime autoritaire. En effet, celle-ci paralyse le pays depuis les dernières élections législatives du 28 juin 2009 (4). Le dépouillement procurait alors la victoire au premier ministre sortant, et chef du Parti démocratique, Sali Berisha (5). Ces résultats sont contestés depuis par l'opposition socialiste, dirigée par le maire de Tirana. Celui-ci accusait son opposant de fraudes (6). Par le fait même, M. Rama a demandé un recomptage des votes qui fut refusé par Sali Berisha, se réfugiant derrière une décision juridique (7). Par mesure de rétorsion, l'opposition a décidé de boycotter les travaux parlementaires (8).

Les contestations furent nombreuses, mais la plus marquante eut lieu le 21 janvier 2011 (9). À cette occasion, quatre manifestants de l'opposition socialiste furent tués par les unités spéciales de la police, en face du siège du gouvernement (10). En signe d'opposition, Edi Rama avait même envisagé de boycotter les élections locales (11).

Les enjeux de l'élection du 8 mai étaient donc nombreux, principalement pour le maire sortant. En effet, une victoire lui aurait donné encore plus de poids pour contester les élections législatives de 2009 (12). Bien que le scrutin se soit déroulé dans le calme, les contestations furent nombreuses après le dépouillement (13).

Proclamé vainqueur dans un premier temps, Edi Rama a été détrôné par le candidat du pouvoir, Lulëzim Basha, après un nouveau décompte (14). Ces derniers résultats officiels sont également contestés par l'opposition (15). Tous ces retournements se sont joués sur quelques dizaines de voix (16). Depuis les années 90, toutes les élections ont fait l'objet de contestations en Albanie (17).

Le 5 septembre 2011, le chef de l'opposition socialiste, Edi Rama, a décidé de mettre fin au boycottage parlementaire. Par le fait même, il s'engage à « prendre ses responsabilités nationales en vue de l'intégration de l'Albanie à l'Union européenne (UE) (18) ».

Une démocratie fragile

Selon l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), la campagne électorale aurait mis en relief de graves irrégularités. Parmi celles-ci sont répertoriés des actes tels que la manipulation des listes électorales, ainsi que de la violence contre les candidats (19). Ce scrutin municipal devait être un test pour confirmer aux pays européens que l'Albanie pouvait tenir des élections démocratiques. De toute évidence, un test raté (20). Par le fait même, le climat politique tendu en Albanie freine l'entrée de ce pays à l'Union européenne (21).

Depuis 2009, l'Albanie a ratifié les structures de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), ce qui a été salué par les médias du pays. Selon Reporters sans frontières, l'Albanie se trouve au 79e rang sur 178 pays dans le classement mondial de la liberté de presse (22). Toujours selon cet indice, « le contrôle des médias publics par le pouvoir est omniprésent (23) ». Les journalistes ne bénéficient alors pas de cadre légal pour l'exercice de leur profession, ce qui favorise la corruption ainsi que la censure (24).

Selon Amnistie internationale, la démocratie s'améliore en Albanie. Par contre, la corruption demeure un problème, surtout au sein de l'appareil judiciaire et des pouvoirs publics (25). De plus, la torture et les menaces pratiquées par les autorités contribuent à bafouer les droits de l'homme (26).

L'indice de la démocratie développé par The Economist classe l'Albanie au 84e rang sur 167 pays (27). En se basant sur des critères tels que le fonctionnement du gouvernement, les libertés civiles ainsi que la participation politique, ce pays obtient un indice de 5,86 sur 10 (28). Selon cet indice, l'Albanie se retrouve dans la catégorie des régimes hybrides, ce qui signifie que la démocratie y est quelque peu problématique (29).




Références:

(1)THE ASSOCIATED PRESS, « Albanie : Élections locales sur fond de crise politique », La Tribune, Lundi 9 mai 2011.

(2)AGENCE DE PRESSE, « Albanie : coup d'envoi des élections municipales », Xinhua, Dimanche 8 mai 2011.

(3)MEMA, Briseida, « Albanie : deux ans de crise politique, lassitude des Européens », AFP, Journal Internet, Mardi 28 juin 2011.

(4)REUTERS, « Élections municipales en Albanie », Reuters économique, Dimanche 8 mai 2011.

(5)Loc.cit.

(6)MEMA, Briseida, op.cit., Mardi 28 juin 2011.

(7)Loc.cit.

(8)DERENS, Jean-Arnault, « Bataille électorale cruciale pour l'Albanie », Le Temps, Samedi 7 mai 2011.

(9)AFP, « Pour le premier ministre albanais, le processus d'intégration dans l'UE est « inarrêtable » », Le Monde.fr, Lundi 9 mai 2011.

(10)Loc.cit.

(11) DERENS, Jean-Arnault, « Bataille électorale cruciale pour l'Albanie », Le Temps, Samedi 7 mai 2011.

(12) AFP, « Albanie/élections : appel des observateurs étrangers à respecter la démocratie », Infos Françaises, Mardi 17 mai 2011.

(13) AFP, « Albanie : un scrutin local au climat tendu », El Watan, Dimanche le 8 mai2011.

(14) MEMA, Briseida, op.cit., Mardi 28 juin 2011.

(15) AFP, « L'Albanie est dans une « impasse politique » », Infos Françaises, Jeudi 16 juin 2011.

(16) DERENS, Jean-Arnault, « Tout au bord du gouffre ? », L'Humanité, Vendredi 20 mai 2011.

(17) PORTES, Thierry, « La violence de ses combats électoraux éloigne l'Albanie des portes de l'UE », Le Figaro, Lundi 9 mai 2011.

(18) AFP, « Albanie : l'opposition met fin au boycott du parlement », Infos Mondiales, Lundi 5 septembre 2011.

(19) THE ASSOCIATED PRESS, « Albanie : Élections locales sur fond de crise politique », La Tribune, Lundi 9 mai 2011.

(20)SMOLAR, Piotr, « Le comptage des votes à Tirana débouche sur une crise politique en Albanie », Le Monde, Lundi 23 mai 2011.

(21)SMOLAR, Piotr, « L'Albanie paralysée par ses divisions politiques », Le Monde, Jeudi 12 mai 2011.

(22)RAPPORT MONDIAL, Albanie, Reporters sans frontières, 23 juin 2010, http://fr.rsf.org/report-albanie,86.html, (25 septembre 2011).

(23)Loc. cit.

(24)Loc. cit.

(25)AMNESTY INTENATIONAL, Albanie- rapport 2010 d'Amnesty international, 2010, http://www.amnesty.org/fr/region/albania/report-2010, (25 septembre 2011).

(26)Loc. cit.

(27)ECONOMIST INTELLIGENCE UNIT, Democracy index 2010, 2010, http://graphics.eiu.com/PDF/Democracy_Index_2010_web.pdf, (25 septembre 2010)

(28)Loc. cit

(29)Loc. cit.

Dernière modification: 2011-10-25 10:13:04

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Criminalité en Albanie : l'hégémonie de la mafia en déclin
>mars 2018


Exil de masse de la population albanaise vers l'Europe
>octobre 2017


L'après-Berisha: la fin d'un règne politique controversé
>février 2014


L'Albanie : peut-être un pas vers l'Union européenne
>novembre 2013


Albanie : des élections locales paralysent le pays
>septembre 2011


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016