18 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

21 septembre 2010

Guinée : une élection historique


Olivier Paquette
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

août
2014
Annoce de l'Organisation mondiale de la santé sur le virus Ebola

décembre
2008
Décès du président guinéen Lansana Conté

décembre
1993
Élection de Lansana Conté à la présidence de la Guinée

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

mars
1984
Décès du président guinéen Ahmed Sékou Touré

août
1977
Révolte des femmes du marché de Conakry, en Guinée

janvier
1971
Répression en Guinée

novembre
1970
Invasion de la Guinée par des troupes portugaises

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

Le 27 juin 2010, la Guinée connaissait sa première élection libre depuis l'accès à son indépendance en 1958. Le défi était donc au rendez-vous le jour du premier tour de cette élection, alors que 4,2 millions de citoyens exprimèrent leur choix politique (1). Il est intéressant de constater que vingt-quatre candidats à la présidence figuraient sur le bulletin de vote des Guinéens.

L'instabilité gouvernementale en voie de stabilisation

En 1984, à la suite du décès d'Ahmed Sékou Touré, un ancien président de la Guinée élu en 1961 qui resta en fonction jusqu'à sa mort, un coup d'État militaire fut orchestré par Lausana Conté (2). Ce dernier s'empara du pouvoir jusqu'à sa mort, en 2008, à la suite d'un long combat contre la maladie (3). Quelques jours plus tard, l'histoire se répétait et Sékouba Konaté, devenu général, prenait le pouvoir avec un coup d'État militaire, mais laissait le pouvoir politique entre les mains de Moussa Dadis Camara. Ce dernier était très populaire au sein des troupes guinéennes (4). Cependant, Dadis Camara était victime d'une tentative d'assassinat, en décembre 2009, ce qui mit fin à son pouvoir politique. Par la suite, Sékouba Konaté reprenait le contrôle politique de l'État guinéen avec l'intention d'en faire une démocratie (5).

L'élection du 27 juin est donc très importante pour la Guinée puisque la future démocratie semble transiter dans un climat pacifique. Après les différents régimes militaires, il est intéressant que l'auteur d'un coup d'État devienne l'instigateur d'un pas vers une démocratie. Sékouba Konaté est aussi louangé par nul autre que Barack Obama, ainsi que Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner, sans oublier le peuple guinéen (6). Il est très rare dans l'histoire de constater qu'une personne qui détient du pouvoir souhaite s'en départir. Montesquieu écrit dans son ouvrage De l'esprit des lois : « Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir ». L'exemple guinéen reflète bien cette pensée.

Des candidats qualifiés

Bien que le premier tour de cette élection ait eu lieu le 27 juin 2010, les résultats portant un candidat au poste de président se font toujours attendre. En effet, le second tour est reporté à chaque occasion qu'une date est fixée. Les résultats du premier tour ont par contre permis de distinguer les deux candidats qui se feront face lors de ce scrutin.

Cellou Dalein Diallo, candidat de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), est diplômé de l'École supérieure d'Administration de l' Université de Conakry et a aussi suivi d'autres études a Paris ainsi qu'à Washington. M. Dalein Diallo a travaillé comme cadre dans le domaine financier pendant plusieurs années, notamment à la Banque centrale de la République de Guinée. En 1996, Cellou Calein Diallo entre sur la scène politique guinéenne en tant que ministre des Transports. Il dirige plusieurs ministères jusqu'à sa nomination au poste de Premier ministre de la Guinée en 2004 (7).

Alpha Condé est le leader du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG). Il a fait ses études en France à l'Université de la Sorbonne. M. Condé poursuit ses études et devient docteur d'État en droit public à la Faculté de Droit de Paris, Panthéon. Après ses études, il enseigne le droit dans différentes universités de France pendant plus de dix ans. Il est important de noter que M. Condé n'en est pas à sa première expérience de campagne pour la présidence guinéenne. En effet, la campagne de 1993 l'opposait à nul autre que Lausana Conté qui remporta 51,7 % des votes, ce qui laissa les observateurs internationaux perplexes. En 1998, Alpha Condé se présente de nouveau à la présidence guinéenne, mais il sera kidnappé et emprisonné avant le dévoilement des résultats(8).

Les agendas politiques des candidats possèdent plusieurs points en commun, tels que la quête de l'égalité des sexes et le développement qui se retrouvent en tête de leurs priorités. Pour Dallein Diallo comme pour Condé, le développement dont il est question passe par l'agriculture qui est le moteur de l'économie guinéenne (20 % du PIB) (9). Le second tour sera donc disputé entre les deux candidats sortants. Il s'agit de Cellou Dalein Diallo qui obtint 39,7 % des voix et d'Alpha Condé avec 20,67 % des voix lors du premier tour. Il sera intéressant de connaitre la date et les futurs résultats de ce vote historique pour la Guinée.




Références:

(1) DABO, Séni, « L'espoir vient maintenant des urnes », Courrier international, 28 juillet 2010, [en ligne] http://www.courrierinternational.com/article/2010/... (Pages consulté le 19 septembre 2010)

(2) Perspective Monde, « Décès du président guinéen Ahmed Sékou Touré », Perspective Monde, [en ligne] http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... (Pages consulté le 19 septembre 2010)

(3) HERROU, Anissa, « Lausana Conté : mort d'un héro devenu dictateur », Afrik.com, 23 décembre 2008, [en ligne] http://www.afrik.com/article15982.html, (Pages consulté le 19 septembre 2010)

(4) YÉRIM SECK, Cheikh, « Sékonba Konaké : l'homme qui n'aimait pas le pouvoir » Jeune Afrique, 17 septembre 2010, [en ligne] http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJA... (Pages consulté le 19 septembre 2010)

(5) Loc.cit.

(6) Loc.c... DALEIN, « Qui est Cellou Dalein Diallo ? », Union des Forces Démocratique de Guinée, 10 mars 2010, [en ligne] http://celloudalein.org/index.php?option=com_conte... (Pages consulté le 20 septembre 2010)

(8) CONDÉ, Alpha, « Ensemble Changeons la Guinée », Rassemblement du Peuple de Guinée, [en ligne] http://alphaconde.com/alpha_conde/?page_id=2, (Pages consulté le 20 septembre 2010)

(9) CELLOU DALEIN, « Gouvernance économique et réformes structurelles », Union des Forces Démocratique de Guinée, 20 juin 2010, [en ligne] http://celloudalein.org/index.php?option=com_conte... (Pages consulté le 20 septembre 2010)

Dernière modification: 2010-09-27 08:47:58

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Rencontre Chine-Guinée : les affaires d'abord
>février 2017


Guinée : une élection historique
>septembre 2010


Guinée : Vers des élections libres et démocratiques ?
>janvier 2010


Révolte populaire en Guinée
>octobre 2009


De banquier à premier ministre, Kabiné Komara revient en Guinée
>janvier 2009


Guinée: la loi martiale décrétée, la population prête à tout
>mars 2007


Grève générale en Guinée: la présidence sous tension
>janvier 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019