24 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

14 septembre 2010

Heinz Fischer réélu facilement président de l'Autriche


Edwin Moreno
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2016
Élection d'Alexander van der Bellen à la présidence de l'Autriche

janvier
2013
Tenue d’un référendum sur la conscription en Autriche

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

janvier
1999
Passage à l'euro pour onze pays de l'Union européenne

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

janvier
1995
Entrée de l'Autriche, la Finlande et la Suède dans l'Union européenne

juin
1986
Élection de Kurt Waldheim à la présidence de l'Autriche

novembre
1985
Ouverture du Sommet de Genève entre Mikhaïl Gorbatchev et Ronald Reagan

avril
1983
Démission du chancelier autrichien Bruno Kreisky

avril
1979
Signature d'un accord sur les tarifs douaniers et le commerce à Genève

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

octobre
1973
Ouverture à Vienne des négociations pour la Mutual and Balance Force Reduction

janvier
1972
Entrée en fonction de Kurt Waldheim au poste de secrétaire général des Nations unies

mars
1970
Élection en Autriche d'un gouvernement socialiste dirigé par Bruno Kreisky

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

juin
1961
Rencontre entre John F. Kennedy et Nikita Khrouchtchev à Vienne

janvier
1960
Création de l'Association européenne de libre-échange

Heinz Fischer a été réélu président des Autrichiens lors de l'élection tenue le 25 avril 2010. Avec 79,3 % de voix, ce social-démocrate (Centre gauche) a été le grand gagnant de l'élection, suivi de la candidate du Parti autrichien de la liberté (Extrême droite), Barbara Rosenkranz, avec 15,2 % des voix, et du candidat du Parti chrétien d'Autriche, Rudolf Gehring (1). La participation a été moindre à cette occasion, passant de 71,6 % en 2004, à 49,2 % en 2010. Heinz Fischer a été élu pour la première fois comme président lors des élections de 2004. 6,35 millions d'Autrichiens étaient appelés aux urnes (2).

Des absences remarquées

Cette campagne a été marquée par quelques faits importants. D'abord, on peut souligner la non-participation du principal parti d'opposition, le Parti populaire (ÖVP). Dans un communiqué de presse émis en février, son porte-parole, Eva Glawischnig-Piesczek, a informé qu'une des priorités du parti est de concentrer ses forces sur les élections régionales au Burgenland, en Styrie et à Vienne, et que, pour cette raison, le parti ne participerait pas à l'élection présidentielle de 2010 (3). D'autre part, les Verts autrichiens, qui sont dirigés par Alexander van der Bellen, ont décidé de renoncer à participer à ces élections.

Une candidate controversée

Mais ce qui a causé le plus de controverse dans cette campagne a été le discours populiste de la candidate du Parti autrichien de la liberté, Barbara Rosenkranz. La candidate Rosenkranz a été accusée de nier l'utilisation des chambres de gaz durant la Seconde Guerre mondiale et de prôner l'idéologie nazie et le négationnisme. Elle s'est prononcée en faveur de la révocation des lois qui interdisent la discussion ouverte sur le régime nazi(4). Cette position a fait élever des voix contre la personnalité de Barbara Rosenkranz.

Un des archevêques les plus importants d'Autriche, Christoph Schönborn, a dit qu'il ne votera pas pour la candidate du Parti autrichien de la liberté. « Une personne qui remet en cause la loi sur la "prohibition du national-socialisme" et ne parvient pas à avoir de position claire sur l'Holocauste ne représente pas pour moi une option possible », a-t-il déclaré(5). Cette loi qui, depuis 1947, interdit de propager l'idéologie nazie comme de soutenir ou de fonder une organisation ou un parti néo-nazi, est une des plus strictes d'Europe. De plus, le 25 mars 2010, environ 3000 personnes portant chacune une bougie, se sont réunies dans le centre de Vienne pour élever leur voix contre la candidature de Rosenkranz(6).

Cette campagne a été aussi marquée par un nombre à la baisse d'opposants au chef de l'État sortant, Heinz Fischer, en comparaison de l'élection de 2004. Cette situation a donné un grand avantage au président, car les partisans du Parti populaire (ÖVP) ont été libres de voter pour le candidat de leur préférence. Soulignons en terminant que le discours de Heinz a été basé sur la neutralité de l'Autriche, la justice sociale et le développement durable.




Références:

1. Perspective monde, Élections pour le chef d'État Autriche, mis à jour le 13 septembre 2010,http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servl... (page consultée le 12 septembre 2010)

2. LEMONDE, Fr, Autriche : le président Heinz Fischer triomphalement réélu face à l'extrême droite, Mis à jour le 26 avril 2010, http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/04/25/he... (page consultée le 12 septembre 2010)

3. JOANNIN, Pascale, Autriche : Présidentielle du 25 avril 2010 (Analyse), Election présidentielle en Autriche, Fondation Robert Schuman, 24 avril 2010, 29 mars 2010, http://www.robert schuman.eu/oee.php?num=622 (page consultée le 12 septembre 2010)

4. L'actualité internationale 24h/24, Nazisme: une candidate à la présidentielle renvoie l'Autriche à ses vieux démons, France 24, 8 mars 2010, http://www.france24.com/fr/20100308-nazisme-une-ca... (page consultée le 12 septembre 2010)

5. JOANNIN, Pascale, Op.cit.

6. Loc.cit.

Dernière modification: 2010-09-20 10:01:04

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

20 septembre à Salzbourg : un sommet informel pour gérer la crise du Brexit
>janvier 2019


Décembre 2016 : entente pétrolière à Vienne teintée de scepticisme
>février 2017


L'immigration en Autriche : vers une politique de « tolérance zéro »?
>septembre 2016


Peu de surprise aux élections autrichiennes
>novembre 2013


Heinz Fischer réélu facilement président de l'Autriche
>septembre 2010


Mort de Jörg Haider : l'extrême droite autrichienne sous le choc
>novembre 2008


Il y a 25 ans : Kurt Waldheim quittait le poste de Secrétaire général de l'ONU
>novembre 2006


L'Autriche à l'heure des négociations
>octobre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016