24 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

15 février 2010

« L'État » Hezbollah


Christian Lajoie
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

novembre
2015
Attentats terroristes au Liban

juillet
2006
Début d'un conflit entre le Hezbollah et Israël dans le sud du Liban

février
2005
Assassinat de l'ex-premier ministre libanais Rafiq Hariri

octobre
2002
Ouverture du neuvième Sommet de la Francophonie

mars
1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

octobre
1989
Signature de l'accord de Taëf sur la paix au Liban

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

octobre
1983
Attentat meurtrier au Liban contre des troupes américaines et françaises

juin
1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

avril
1975
Déclenchement d'une guerre civile au Liban

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

juillet
1958
Intervention de troupes américaines au Liban

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

janvier
1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Le Hezbollah, ou « parti de Dieu » en arabe, voit le jour en 1982 sous l'impulsion de Hassan Nassrallah (1). Toujours à la tête du mouvement, Nassrallah est devenu aujourd'hui un acteur clé de la politique libanaise et a même réussi à étendre son influence au-delà des limites du pays du Cèdre. Mouvement de résistance pour les uns, groupe terroriste pour les autres, le Hezbollah polarise les opinions. Les États-Unis et le Canada ont déclaré l'organisation groupe terroriste (2), alors que l'Europe, plus sensible au maintien de la fragile stabilité libanaise, ne l'a pas encore reconnue comme tel, malgré le fait que le Parlement européen a voté une motion en ce sens (3). Pour leur part, l'avis des Libanais et des autres pays arabes paraît plus nuancé et est souvent lié la confession de l'interlocuteur. Le Hezbollah, mouvement chiite, est ouvertement appuyé par l'Iran (4). Téhéran utilise le mouvement comme un véhicule de diffusion efficace de son idéologie.

La guerre éclair d'Israël contre les positions du Hezbollah en 2006 illustre bien le rayonnement et surtout la façon dont le mouvement fait avancer ses revendications. Lors de son intervention militaire en sol libanais, Tsahal s'est embourbé dans une guerre qui a nui à sa réputation et a montré certaines de ses faiblesses (5). Bien que l'État hébreu n'ait pas perdu militairement, son prestige fût terni par un conflit aux objectifs non atteints (6). En effet, le Liban a payé un lourd tribut matériel.

Pour sa part, le Hezbollah est sorti galvanisé et apparaît aujourd'hui en meilleure position qu'il ne l'était avant 2006. Le mouvement clame haut et fort avoir obtenu une première victoire contre l'État hébreu en dépit des lourdes pertes en effectif et en matériel. Bien qu'il ne s'agisse d'une victoire militaire à proprement dire, Hezbollah aura au moins réussi à briser l'aura d'invincibilité des troupes de Tsahal. Par ailleurs, il aura gagné l'appui d'une partie des Libanais à sa cause (7).

Instrumentalisant la reconstruction des quartiers chiites de la banlieue de Beyrouth et du sud du pays, le Hezbollah s'est montré maître dans la récupération politique (8). Le mouvement a non seulement financé la reconstruction d'habitations et d'infrastructures chiites, mais il a aussi supporté la reconstruction de certaines Églises et habitations de familles chrétiennes (9). En fait, le Hezbollah dépasse de loin la simple milice terroriste comme certains médias occidentaux tentent de le montrer. Le mouvement est une sorte d'État dans l'État qui s'occupe et supporte une foule d'activités et de services des communautés dans les régions où il est implanté. Des quartiers entiers de Beyrouth ne sont plus contrôlés par le gouvernement libanais, mais par les forces de sécurité du mouvement. Il aide les familles, bâtit des écoles, possède son propre réseau de radio et télévision avec al Manar et rebâtit des habitations.

Le déploiement du Hezbollah et l'étendue de son influence sont loin d'échapper à Tel-Aviv, ce que laisse penser la mort mystérieuse d'Imad Moughniyah le 12 février 2008. En janvier 2010, l'ex-premier ministre Ehud Barak a mis en garde le Liban contre toute velléité de remettre en cause le « calme » régnant à la frontière israélo-libanaise. Devant la relative incapacité de l'État libanais à mâter le mouvement, la patience de l'État hébreu paraît s'effriter. Cependant, après l'accablant rapport Goldstone, l'arrivée d'une administration démocrate à Washington et les tractations dans le dossier nucélaire iranien, Israël ne possède peut-être pas le capital politique pour le déclenchement d'une autre invasion en sol libanais.




Références:

(1) BBC, Who are Hezbollah?, [en ligne], http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/4314423.stm, [page consultée le 2 février 2010].

(2) THE NEW YORK TIMES, Times Topics : Hezbollah, [en ligne], http://topics.nytimes.com/topics/reference/timesto... , [page consultée le 2 février 2010].

(3) FRANCE DIPLOMATIE, Favoriser l'ancrage du Hezbollah comme formation proprement libanaise et uniquement politique, [en ligne], http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_83... [page consultée le 2 février 2010].

(4) CENTER FOR STRATEGIC AND INTERNATIONAL STUDIES, Iran's Support of the Hezbollah in Lebanon, [en ligne], http://csis.org/files/media/csis/pubs/060715_hezbollah.pdf, [page consultée le 2 février 2010].

(5) HUMAN RIGHTS IN PALESTINE AND OTHER OCCUPIED ARAB TERRITORIES, Report of the United Nations Fact Finding Mission on the Gaza Conflict∗ HUMAN RIGHTS COUNCIL Twelfth session Agenda item 7, A/HRC/12/48 15 September 2009.

(6) loc. cit.

(7) THE NEW YORK TIMES, Times Topics : Hezbollah, [en ligne], http://topics.nytimes.com/topics/reference/timesto... , [page consultée le 2 février 2010].

(8) GIRARD, Renault, La guerre ratée d'Israël contre le Hezbollah, Perrin, Paris, 2006, p. 176.

(9) GIRARD, Renault, ibid., p. 9.

Dernière modification: 2010-03-16 07:54:00

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'appareil démocratique rouillé du Liban
>février 2018


Michel Aoun : de militaire à président du Liban
>novembre 2016


Liban : des actes de terrorisme aux conséquences multiples?
>février 2016


La présidentielle libanaise : un casse-tête tant interne qu'externe
>octobre 2014


« L'État » Hezbollah
>février 2010


Le retour de la stabilité au pays du Cèdre?
>février 2010


La politique étrangère d'Obama au Moyen-Orient
>février 2010


Attaque du « Drakkar » au Liban : 25 ans déjà
>octobre 2008


Chrétiens et musulmans, main dans la main au Liban
>mars 2008


Une cinquième personnalité antisyrienne assassinée au Liban
>décembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016