Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

5 February 2006

L'Arctique : point stratégique


Julie Addison
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

October
2018
Légalisation du cannabis au Canada

October
2015
Élection au Canada du Parti libéral de Justin Trudeau

May
2011
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

October
2008
Ouverture du douzième Sommet de la Francophonie

October
2008
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

January
2006
Élection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

June
2004
Élection au Canada du Parti libéral de Paul Martin

November
2000
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

September
1999
Ouverture du huitième Sommet de la Francophonie

June
1997
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

October
1995
Tenue d'un référendum sur la souveraineté du Québec

October
1993
Élection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

December
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

October
1992
Tenue d'un référendum au Canada sur l'entente de Charlottetown

June
1990
Échec de l'accord constitutionnel du lac Meech au Canada

November
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

November
1988
Réélection au Canada du Parti progressiste-conservateur de Brian Mulroney

September
1987
Ouverture du deuxième Sommet de la Francophonie

C'est à l'approche des élections fédérales canadiennes du 23 janvier 2006 que l'ambassadeur des Etats-Unis au Canada, M. David Wilkins, a ravivé le débat sur la souveraineté canadienne dans l'Arctique. Celui-ci a en fait rappelé, lors d'une table ronde avec des étudiants de l'Université Western, en Ontario, que la position américaine relative au passage du Nord-ouest était toujours la non reconnaissance de la souveraineté canadienne.

Cette déclaration a fait réagir le Premier Ministre élu, M. Stephen Harper, qui a rapidement répondu à ces propos lors de la première conférence de presse suivant son élection, jeudi le 26 janvier (1). « Les Etats-Unis défendent leur souveraineté. Nous défendons la nôtre. Nous recevons notre mandat de la population canadienne et non pas de l'ambassadeur des Etats-Unis » a-t-il clamé haut et fort sans même que les journalistes ne lui posent de question sur le sujet.

Un passage stratégique

Les Etats-Unis ne sont pas le seul pays avec qui le Canada se dispute le tracé des frontières de l'Arctique. En fait, si le Canada négocie avec les Etats-Unis relativement à la Mer de Beaufort, il entretient également des différends avec la Russie et le Danemark au sujet des limites des détroits et chenaux de l'archipel de l'Arctique (2).

En effet, le réchauffement climatique et, par conséquent, la fonte des glaces de l'Arctique, favorise la navigation sur le passage du Nord-ouest, une route maritime reliant l'Amérique à l'Asie. Ce trajet offre l'avantage d'être 7000 Km plus court que celui habituellement emprunté, soit le canal de Panama (3).

De plus, la fonte des glaces favorise la découverte de nouvelles îles, extrêmement riches en ressources, notamment en ressources pétrolières. Les énormes réserves naturelles de l'Arctique, estimées au quart des ressources en gaz et en pétrole non découvertes, sont d'autant plus attrayantes qu'elles constituent une alternative sécuritaire qu'elles offrent par rapport aux pays du Moyen-Orient. Elles ont également l'avantage d'être à proximité de grandes régions consommatrices comme les Etats-Unis et l'Europe (4).

Cependant, cette route si convoitée est, selon le Canada, en territoire exclusivement canadien. En effet, en 1986, les autorités du pays traçaient les frontières maritimes de la région de l'archipel de l'Arctique par des lignes droites, incluant ainsi dans le territoire canadien la plupart des îles de la région. Ce n'est pas l'avis de tous les autres États et particulièrement des Etats-Unis, qui affirment que la région est une zone internationale où tous peuvent naviguer sans avoir à demander préalablement la permission au gouvernement du Canada (3).

Les conservateurs sur la sellette

C'est deux jours après que le journal anglophone le « National Post » ait rendu public l'information selon laquelle le sous-marin nucléaire américain « USS Charlotte » aurait navigué dans les eaux territoriales canadiennes sans autorisation, en novembre 2005, que les conservateurs ont présenté leur plan de défense de l'Arctique (5).

L'ampleur de ce programme n'est pas négligeable : addition de 500 soldats canadiens dans le Grand Nord, établissement d'une nouvelle base militaire, achat d'avions de surveillance sans pilote, construction d'installations de mises à quai pour les vaisseaux militaires et civils en plus d'un nouveau système de brise-glaces et de radars. Évalué à environ 2 milliards de dollars sur huit ans, le nouveau programme de défense des conservateurs élèverait le budget de la défense du Canada à 20 milliards de dollars, pour le premier mandat du PCC (2).

Le premier ministre Harper doit maintenant prouver à la population canadienne et au monde entier qu'il peut se dresser contre les politiques étatsuniennes lorsqu'il en va de l'intérêt national canadien. Bref, il doit surtout démontrer qu'il ne sera pas le valet de Washington, comme le dépeignait M. Martin pendant la campagne.




Références:

(1)BELLAVANCE, Denis et Gilles TOUPIN, « Stephen Harper met les américains en garde », La Presse, 27 janvier 2006, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

(2)PÉLOQUIN, Christian, « Harper veut des brise-glaces et des radars dans l'Arctique », La Presse, 23 décembre 2005, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

(3)BYERS, Michael et Suzanne LALONDE, « Les eaux de l'Arctique sont canadiennes », Le Devoir, 24 janvier 2006, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

(4)McELDERRY, Kevin (AFP), « L'Arctique, une solution de rechange aux pays du Golf », La Presse, 28 janvier 2006, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

(5)CAUCHY, Clairandrée, « Harper veut mieux défendre l'intégrité territoriale du Canada », Le Devoir, 23 décembre 2005, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

Consultatio... Denis, « Rebuffade de Stephen Harper», La Presse, 28 janvier 2006, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

COTÉ, Charles, « Les sentinelles de l'Arctique », La Presse, 29 janvier 2006, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

CARDINAL, François, « Stéphane Dion s'insurge contre la décision inattendue de Washington », La Presse, 20 janvier 2006, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

PC, « Un député promet des relations plus diplomatiques », La Presse, 28 janvier 2006, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

ROBITAILLE, Antoine, « L'ambassadeur américain est ébranlé par les propos de Harper », Le Devoir, 28 janvier 2006, consulté [En ligne] le 31 janvier 2006, adresse URL : http://www.biblio.eureka.cc

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016