Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

18 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

8 février 2010

El-Baradei : Candidat du renouveau démocratique en Égypte ?


Harold Agbenonci
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2014
Référendum sur une nouvelle Constitution en Égypte

juillet
2013
Renversement du président Mohamed Morsi en Égypte

décembre
2012
Référendum constitutionnel en Égypte

septembre
2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

juin
2012
Annonce de l'élection de Mohamed Morsi à la présidence de l'Égypte

février
2011
Démission du président égyptien Hosni Moubarak

juin
2009
Discours de Barack Obama à l'université du Caire

septembre
2005
Élection de Hosni Moubarak à la présidence de l'Égypte

janvier
1992
Entrée en fonction de Boutros Boutros-Ghali au poste de secrétaire général des Nations unies

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

octobre
1981
Assassinat du président égyptien Anouar el-Sadate

septembre
1978
Signature des accords de camp David entre Israël et l'Égypte

novembre
1977
Discours historique du président Anouar el-Sadate devant la Knesset

octobre
1973
Début du premier «choc pétrolier»

octobre
1973
Déclenchement de la guerre du Kippour au Moyen-Orient

avril
1971
Proclamation de l’Union des Républiques arabes

septembre
1970
Décès du président égyptien Gamal Abdel Nasser

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

juin
1967
Début de la guerre des Six jours au Moyen-Orient

C'est en 2011 que sera organisée la prochaine élection présidentielle égyptienne (1). Mohamed El-Baradei, l'ex-numéro un de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), semble être l'invité de dernière minute. Diplomate et juriste international de formation, l'homme de 67 ans constitue un sérieux obstacle au camp du Président Hosni Moubarak, qui occupe le pouvoir depuis plus de 29 ans.

Baradei ou le parcours atypique de l'ex-patron de l'AIEA

Né le 17 juin 1942 au Caire, Mohamed El-Baradei a suivi de brillantes études en droit et en diplomatie. Il est titulaire d'un Ph.d en droit international de l'Université de New York. Ancien professeur universitaire et membre du gouvernement égyptien durant les années 1970, il commence à travailler à l'AIEA en tant qu'assistant à partir de 1984. En 1997, il en devient le directeur général (2).

Réélu en 2001, El-Baradei obtient le prix Nobel de la Paix en 2005 pour s'être opposé au gouvernement de George Bush en 2003 (3). En effet, il fut l'un des opposants à l'intervention américaine en Iraq de mars 2003; réfutant les preuves d'armements nucléaires apportées par les enquêteurs américains.

Cependant, après avoir effectué 4 mandats à la tête de l'AIEA, France 24 analyse son bilan comme plutôt mitigé. Il n'a pas su faire cesser les envies des dirigeants iraniens concernant le développement de leur arsenal nucléaire. Les négociations étant au «point mort» avec la communauté internationale, il s'agit d'un double échec puisque Baradei est critiqué par Washington et par Téhéran. C'est dans ce contexte qu'il quitte son poste de directeur général de l'AEIA en novembre 2009.

Une candidature difficile, mais ambitieuse

Après avoir fait planer le doute sur sa probable candidature à la présidentielle égyptienne, Mohamed El-Baradei s'est déclaré officiellement candidat (4). Il est soutenu par l'opposition égyptienne et par la jeunesse car cette dernière voit en lui un homme de changement, charismatique, capable de diriger un pays de plus de 83 millions d'habitants. Son expérience diplomatique passée sur la scène internationale constitue sans nul doute un point non-négligeable qui serait bénéfique aux affaires étrangères égyptiennes.

L'article 76, l'un des amendements de la Constitution égyptienne en 2005, pourrait constituer l'un des freins à la candidature de Baradei. En effet, le candidat aux élections doit être un membre du haut comité d'un parti présent depuis plus d'un an avant une élection présidentielle. La seule exception à cette règle est si le parti a une existence légale d'au moins cinq années consécutives, et s'il a obtenu au moins 3% des sièges au sein des deux assemblées aux élections précédentes. Il peut alors se présenter. Face à cela, le parti libéral Al-Wafd, qui remplit les exigences requises, propose de mettre El-Baradei à sa tête (5).

Mohamed El-Baradei constitue un candidat potentiel à la succession du général Moubarak. Mais sur sa route il devra faire face à d'autres adversaires de poids. Depuis novembre 2009, Gamal Moubarak, fils de Hosni Moubarak, a ouvertement affirmé son intention de se présenter à la course à la présidence de 2011 (6). Il y a également Omar Suleiman, le chef des services de renseignements égyptiens, qui bénéficie d'une opinion favorable dans les milieux militaires et ceux du camp présidentiel. El-Baradei aura fort à faire face à ces deux candidats.

Le principal intéressé se dit, en tout cas, prêt à être candidat à condition que l'élection présidentielle se déroule « comme dans les pays démocratiques» et qu'elle soit «entièrement supervisée par un organisme national indépendant » (7).

Le peuple égyptien a des attentes énormes concernant les prochaines élections. On se rappelle des émeutes de la faim qui avaient éclaté au Caire en 2008. D'après Mahmoud Abaza, chef du parti al-Wafd, l'opinion publique souhaite maintenant tourner la page Moubarak. Dans un contexte d'élections libres et impartiales, Mohamed El-Baradei fera-t-il oublier des années politiques où le niveau de démocratie est demeuré faible ?




Références:

(1) KHOURY, Jack « Mubarak: Egypt presidential elections will be freer in 2011 » Haaretz http://www.haaretz.com/hasen/spages/1145235.html (06 février 2010)

(2) Biographie.net, Mohamed-ElBaradei http://www.biographie.net/Mohamed-ElBaradei (07 février 2010)

(3) Mohamed el-Baradei quitte l'AIEA sur un bilan mitigé http://www.france24.com/fr/20091129-aiea-baradei-d... (07 février 2010)

(4) JEUNE AFRIQUE, El-Baradei président ? http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20091006... (08 février 2010)

(5) LE MONDE, « ElBaradei candidat à la présidence égyptienne en 2011? » http://www.lemonde.fr/afrique/article/2009/12/04/e... (page consultée le 07 février 2010)

(6) CYBERPRESS, «Égypte: Gamal Moubarak veut succéder à son père » http://www.cyberpresse.ca/international/afrique... (07 février 2010)

(7) MOALI, Hassan, « El Baradei menace ?Al Moubarak? » El Watan quotidien indépendant. http://www.elwatan.com/El-Baradei-menace-Al-Moubarak (07 Février 2010)

Autres références

(1) TÉLÉVISION SUISSE ROMANDE, Géofiche Egyptehttp://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=750005 ( 08 février 2010)

(2) JEUNE AFRIQUE, Chiffres clés http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2555p06... (06 février 2010)

Dernière modification: 2010-02-15 09:22:38

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La dette égyptienne : difficile de s'en sortir
>octobre 2018


Le canal de Suez : un tremplin pour l'économie égyptienne
>mars 2017


Boutros Boutros-Ghali : un « dirigeant mémorable » des Nations unies
>février 2017


La justice égyptienne sévère à l'endroit d'un ex-président
>novembre 2016


Al-Sissi : de l'armée à la présidence égyptienne
>novembre 2015


Afrique : un pas de plus vers l'intégration économique
>septembre 2015


Égypte : la liberté d'expression en danger
>février 2015


L'armée égyptienne : acteur immuable du pouvoir présidentiel
>décembre 2014


Égypte : une économie asphyxiée, une destination délaissée
>avril 2014


Deux ans après la révolution, les manifestations continuent en Égypte
>mars 2013


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016