23 mars 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

26 janvier 2010

Guinée : Vers des élections libres et démocratiques ?


Harold Agbenongci
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

août
2014
Annoce de l'Organisation mondiale de la santé sur le virus Ebola

décembre
2008
Décès du président guinéen Lansana Conté

décembre
1993
Élection de Lansana Conté à la présidence de la Guinée

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

mars
1984
Décès du président guinéen Ahmed Sékou Touré

août
1977
Révolte des femmes du marché de Conakry, en Guinée

janvier
1971
Répression en Guinée

novembre
1970
Invasion de la Guinée par des troupes portugaises

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

Avec la Mauritanie et Madagascar, la Guinée fait partie des pays où la démocratie n'est pas légitime (1). Des coups d'État se sont succédé de Sékou Touré à Lansana Conté, les seuls présidents qu'ait connus la Guinée. Le gouvernement militaire installé actuellement au pouvoir est très contestable parce qu'il n'a pas été élu démocratiquement. En effet, le 24 décembre 2008, Moussa Dadis Camara s'est autoproclamé «président intérimaire» en attendant la tenue d'élections. Un an après, la promesse du chef de l'État n'a pas été respectée et le pays de Lansana Conté, ancien président assassiné deux jours avant la prise de pouvoir par la junte, reste en proie à des troubles sociaux signes d'une instabilité politique.

D'une tenue électorale échouée en 2009...

Le Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD), censé assurer la tenue prochaine d'une élection présidentielle, a échoué dans sa mission. Alors, pourquoi n'y a-t-il pas eu d'élections libres et transparentes en 2009 ?

L'ambition politique de l'ex-homme fort de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, en est la première cause. Ce dernier n'avait en effet pas rassuré la communauté internationale quand à sa non participation aux prochaines élections.

La Guinée semble être poursuivie par ses vieux démons : Corruption et déficit démocratique restent les plus significatifs. Selon Transparancy International, sur une échelle allant de 0 à 10, l'indice de perception de corruption de la Guinée obtenait un score de 1.8. Précisons que le chiffre 10 correspond à un fort niveau d'intégrité (2).

La crise a atteint son paroxysme le 28 septembre 2009, lors d'une manifestation pacifique de l'opposition à Conakry qui fit 150 morts (3). Les sanctions mises en place par l'Union européenne à l'encontre des dirigeants guinéens impliqués dans le massacre semblent avoir été sans effet. De plus, le pays a frôlé le chaos avec l'assassinat manqué de Dadis Camara par son aide de camp, le 3 décembre 2009.

...À une probable élection en 2010

Le 15 janvier 2010, à Ouagadougou, une rencontre a été organisée par le président burkinais, Blaise Compaoré, entre le chef autoproclamé de la junte guinéenne Dadis Camara et le général Sékouba Konaté. Celle-ci a donné lieu à l'espoir d'une prochaine sortie de crise pour la Guinée(3). La promesse que Dadis Camara ne se présentera pas aux prochaines élections sert à rassurer la communauté internationale, dont les États-Unis et la France (4).

L'hypothèse d'une prochaine élection organisée dans six mois est fortement envisagée. Le premier ministre de transition a d'ores et déjà été désigné : il s'agit de Jean-Marie Doré qui fut le chef de l'opposition. Par ailleurs, 10 postes de ministres provisoires dans le gouvernement ont été distribués au camp de l'ex-chef de la Junte, Moussa D. Camara, et 10 autres au camp de l'opposition en place. De plus, Dadis Camara s'est retiré et est parti en exil au Burkina Faso, un départ qui favorise le processus démocratique (5).

On portera désormais attention à l'évolution du respect de la feuille de route proposée par l'accord d'Ouagadougou. Le général Konaté, nouvel homme fort du pays, s'est montré favorable à la rapide tenue d'élections en Guinée (6). La marche vers des élections enfin démocratiques pourrait bien avoir commencé en 2010.




Références:

(1) L'EXPRESS, Onze pays d'Afrique où la démocratie recule http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afr... (consulté le 18 janvier 2010)

(2) Transparence internationale France, L'Indice de Perception de la Corruption 2009 indique que la corruption risque de menacer la reprise économique mondiale http://www.transparence-france.org/e_upload/div/ip... (consulté le 23 janvier 2010)

(3) HUGUEUX Vincent, « Comment se débarrasser de Dadis en Guinée? », L'EXPRESS, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/com... (consulté le 18 janvier 2010)

(4) Le Monde « Guinée : il faut des élections équitables pour régler la crise, par Alpha Condé »http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/01/18... (consulté le 18 janvier 2010)

(5) Le Monde, « Accord de sortie de crise » http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Internation... (consulté le 18 janvier 2010) BBC news , « Camara's absence from Guinea welcomed by world leaders » http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/8463404.stm (consulté le 17 janvier 2010)

(6) GUINÉE NEWS, Jean Marie Doré remercie le général Konaté d'avoir «ratifié» sa nomination, mais récuse les « accords de Ouaga » http://www.guineenews.org/articles/?num=201012117560 (Consulté le 23 janvier 2010)

Dernière modification: 2010-02-01 09:40:00

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Rencontre Chine-Guinée : les affaires d'abord
>février 2017


Guinée : une élection historique
>septembre 2010


Guinée : Vers des élections libres et démocratiques ?
>janvier 2010


Révolte populaire en Guinée
>octobre 2009


De banquier à premier ministre, Kabiné Komara revient en Guinée
>janvier 2009


Guinée: la loi martiale décrétée, la population prête à tout
>mars 2007


Grève générale en Guinée: la présidence sous tension
>janvier 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016