Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

20 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

17 janvier 2010

Obama visite la Chine : Hu Jintao vise une coopération accrue


Mathieu Rheault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

mars
2018
Abolition de la limite de deux mandats présidentiels en Chine

octobre
2017
Ouverture du XIXe Congrès du Parti communiste chinois

novembre
2015
Poignée de main historique entre les présidents de la Chine et de Taïwan

octobre
2015
Fin de la politique de l'enfant unique en Chine

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

septembre
2014
Mouvement de protestation populaire à Hong Kong

novembre
2012
Ouverture du XVIIIe congrès du Parti communiste chinois

août
2008
Ouverture des Jeux olympiques de Beijing

mars
2008
Montée de la violence dans les rues de Lhassa au Tibet

octobre
2007
Ouverture du XVIIe Congrès du Parti communiste chinois

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

octobre
2003
Première mission chinoise envoyant un homme dans l'espace

mars
2003
Alerte au SRAS par l'Organisation mondiale de la santé

novembre
2002
Ouverture du XVIe Congrès du Parti communiste chinois

décembre
2001
Adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce

décembre
1999
Rétrocession de Macao à la Chine

septembre
1997
Ouverture du XVe Congrès du Parti communiste chinois

À la mi-novembre 2009, le Président des États-Unis Barack Obama se rendit pour la première fois, depuis son investiture, dans l'Empire du milieu, soit en Chine. Cette visite s'est inscrite dans le cadre de sa tournée asiatique au cours de laquelle le Président américain passa de Tokyo, à Singapour (pour participer au Forum Asie-Pacifique), à Shanghai, à Pékin et à Séoul (1). Le séjour en territoire chinois permit au chef d'État des États-Unis de répondre à l'invitation de son homologue Hu Jintao, le Président de la République populaire de Chine.

Une visite « merveilleuse » de quatre jours, selon Obama (2)

Barack Obama arriva à Shanghai le 15 novembre 2009 pour d'abord y rencontrer le maire de cette ville de 19 millions d'habitants, Han Zheng, et le chef du Parti communiste chinois, Yu Zhengsheng. Le lendemain, le Président américain donna une conférence pour un groupe d'étudiants chinois, avant de se rendre à Pékin où le Président Hu Jintao l'accueillit (3).

À ce moment, des discussions diplomatiques entre les chefs d'État des deux puissances débutèrent et se poursuivirent jusqu'au 18 décembre. Celles-ci furent entrecoupées, le 17 décembre, par la visite de la Cité interdite, de la place Tiananmen et d'une conférence de presse. Puis, le 18 décembre, Obama eu une discussion avec le Premier ministre chinois Wen Jiabao avant de marcher sur la Grande Muraille de Chine (4).

Relations Chine/États-Unis : Hu expose ses priorités

En invitant à discuter le Président américain, Hu Jintao avait certainement au préalable quelques idées des enjeux à soulever lors de leur rencontre. Bien que les deux chefs d'État se soient, entre autres, entretenus d'économie, de changement climatique et des programmes nucléaires nord-coréen et iranien, le Président chinois avaient des objectifs plus spécifiques à cibler (5). En effet, ce dernier fit des demandes précises à son homologue américain.

D'une part, Hu insista auprès d'Obama pour qu'il reconnaisse le principe qu'il existe une seule Chine. Le Président américain accepta en avançant que les États-Unis traiteront de façon appropriée le problème de Taïwan et qu'ils ne permettront pas aux mouvements indépendantistes tibétains et ouïgours de s'organiser au sein de leur territoire (6).

D'autre part, le gouvernement chinois partagea, comme il l'a fait plusieurs fois antérieurement, ses inquiétudes à propos de la forte dette des États-Unis et, par ricochet, de la dévaluation rapide du dollar américain. L'État chinois possède à cet effet une quantité importante de bons du trésor états-uniens (7) (798,9 milliards de dollars US en date d'octobre 2009) (8). Par cette dévaluation, l'État chinois reçoit ainsi des intérêts d'une moins grande valeur venant de la part de la dette publique américaine qu'elle possède, donc, dans les circonstances, la Chine en retire moins d'argent. Hu proposa aussi de favoriser les investissements entre les deux pays, d'éviter le protectionnisme et de freiner le contrôle, par les Américains, de l'exportation des biens de haute technologie vers la Chine (9).

Hu tenta également de convaincre Obama d'augmenter la coopération entre les deux pays dans plusieurs domaines, dont la recherche sur les énergies moins polluantes, la lutte contre les crimes internationaux, le traitement de maladies contagieuses, la coordination de leurs politiques économiques respectives et l'échange d'étudiants (10).

Enfin, il est à prévoir que le développement des relations sino-américaines n'est pas prêt de l'estompement. Malgré le désir affiché par les présidents d'accroître les relations de collaboration entre leurs pays respectifs, les quelques dossiers de désaccord (Iran/Corée du Nord, valeurs des monnaies, droits humains, droits sur la propriété intellectuelle) empêchent la création d'une atmosphère de pleine ouverture entre les deux leaders (11).

Le Président Obama a d'ailleurs invité, lors de son séjour en Chine, le Président Hu à venir aux États-Unis en 2010 pour poursuivre les discussions afin d'évaluer les endroits où des nouvelles ententes sont possibles (12). La reconnaissance de la Chine comme un acteur d'importance sur l'échiquier international se veut de plus en plus présente dans la perspective américaine, ce que démontre le désir accru de coopération et de créer des liens constants avec cette puissance asiatique.




Références:

(1) AGENCE FRANCE-PRESSE. «Obama parle de démocratie en Chine», Le Parisien, 16 novembre 2009, http://www.leparisien.fr/international/obama-parle... (Page consultée le 9 janvier 2010).

(2). XINHUA. «Obama qualifie sa visite en Chine de "merveilleuse"», 18 novembre 2009, http://french.news.cn/chine/2009-11/18/c_1391310.htm (Page consultée le 9 janvier 2010).

(3). AGENCE FRANCE-PRESSE.. «Pour Obama, les "droits universels" doivent s'appliquer pour tous, même en Chine», L'Express, 16 novembre 2009, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/pour-o... (Page consultée le 9 janvier 2010).

(4). XINHUA. «Le Premier ministre chinois va rencontrer le président américain», 18 novembre 2009, http://french.news.cn/chine/2009-11/18/c_1391074.htm (Page consultée le 9 janvier 2010).

(5). WONG, Edward et Helene Cooper. «In Beijing, Obama Calls for ‘Strong Dialogue'», New York Times, 16 novembre 2009, http://www.nytimes.com/2009/11/17/world/asia/17prexy.html (Page consulté le 9 janvier 2010).

(6). XINHUA. «Hu makes 5 proposals for Sino-US relations», 17 novembre 209, http://www.chinadaily.com.cn/china/2009-11/17/cont... (Page consultée le 10 janvier 2010).

(7). BARBOZA, David. «Obama Walks a Delicate Tightrope on His 1st Trip as President to China», New York Times, 13 novembre 2009, http://www.nytimes.com/2009/11/14/business/global/... (Page consultée le 10 janvier 2010)

(8). U.S. DEPARTMENT OF THE TRESORY. «Major foreign holders of treasury securities», 15 décembre 2009, http://www.treas.gov/tic/mfh.txt (Page consultée le 11 janvier 2010).

(9). XINHUA. «Hu makes …», op. cit.

(10). Loc. cit.

(11). RAMZY, AUSTIN. «Five Things the U.S. and China Still Disagree On», Time, 16 novembre 2009, http://www.time.com/time/world/article/0,8599,1939... (Page consultée le 14 janvier 2009).

(12). XINHUA. «Principaux points du communiqué final sino-américain», 18 novembre 2009, http://french.news.cn/documents/2009-11/18/c_1391075.htm (Page consultée le 9 janvier 2010).

Dernière modification: 2010-01-25 08:08:53

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Kim Jong-un et Xi Jinping : un partenariat sans faille?
>novembre 2018


Le parti indépendantiste HKNP s'attire les foudres de Pékin
>octobre 2018


La rencontre de Wuhan : un retour au calme entre l'Inde et la Chine?
>septembre 2018


La Route de la soie : un projet titanesque qui pourrait changer l'ordre mondial
>avril 2018


Organisation de coopération de Shanghai : lorsque deux rivaux s'unissent
>mars 2018


Xi Jinping : ambitions et pouvoir
>février 2018


La peine de mort en Chine : l'évolution d'un phénomène culturel
>décembre 2017


La Chine, entre le bois et l'écorce
>octobre 2017


Passage du flambeau à l'Organisation mondiale de la santé
>septembre 2017


Un chemin périlleux pour l'intégration du christianisme en Chine
>décembre 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016