16 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

20 septembre 2011

Le premier latino-américain élu à la tête de la FAO souhaite une réforme


Christine Bureau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

octobre
2018
Élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil

avril
2018
Arrestation de l’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva

août
2016
Destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff

août
2016
Ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro

octobre
2014
Réélection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

juin
2013
Manifestations d'envergure au Brésil

octobre
2010
Élection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

octobre
2006
Réélection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

mai
2006
Rébellion simultanée dans les prisons de Sao Paulo, au Brésil

octobre
2002
Élection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

janvier
2001
Ouverture du premier Forum social mondial à Porto Alegre

avril
1993
Tenue d’un référendum sur le régime et le système politique au Brésil

décembre
1992
Démission du président brésilien Fernando Collor

octobre
1992
Émeute dans la prison Carandriu de Sao Paulo, au Brésil

juin
1992
Ouverture du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro

mars
1991
Signature du traité menant à la création du Mercosur

janvier
1985
Élection de Tancredo Neves à la présidence du Brésil

janvier
1984
Création du Mouvement des Sans terre au Brésil

Avec l'élection du brésilien Graziano da Silva à la tête de l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), l'Amérique latine a obtenu, le 26 juin 2011, son premier représentant à ce poste depuis la création de cette agence de l'ONU en 1945. Élu jusqu'en 2015 par 92 votes contre 88 pour l'espagnol Miguel Angel Moratinos, l'ancien ministre entend faire subir à la machine bureaucratique de la FAO une cure de minceur. Dans un contexte où le niveau des prix alimentaires atteint des records, le défi est de taille pour cet économiste et agronome de formation.

Un mandat en deux temps

Avec un dernier budget biannuel s'élevant à plus de deux milliards de dollars (1), la FAO, dont la mission première est de permettre au plus grand nombre d'atteindre la sécurité alimentaire, est considérée comme l'agence spécialisée la plus importante de l'ONU (2). Succédant au sénégalais Jacques Diouf, en poste depuis 14 ans, Graziano da Silva prendra officiellement les rênes de la FAO le 1er janvier 2012, pour un mandat se déclinant principalement en deux volets.

D'abord, la publication en 2007 d'un rapport dénonçant la centralisation de son système et sa faible capacité d'adaptation a mis en lumière les faiblesses de son organisation. En réponse à ces critiques, l'ancien ministre de la Sécurité alimentaire a fait campagne en promettant de réduire les procédures bureaucratiques et de favoriser l'autonomie et l'initiative des 130 bureaux sur le terrain de la FAO (3). Considéré comme l'une des figures emblématiques du programme Faim Zéro, entamé au Brésil en 2003, Graziano da Silva a réussi, avec 0,5 % du PIB brésilien (4), à couper de 25 % le nombre de personnes sous-alimentées au Brésil (5).

Durant son mandat, le nouveau directeur général de la FAO devra également faire face au défi que pose la hausse mondiale du niveau des prix alimentaires, qui a atteint un record en février dernier. Cette augmentation générale des prix, prédit Graziano da Silva, n'est pas un phénomène temporaire (6). Il risque plutôt de s'aggraver aussi longtemps que les marchés resteront instables (7) et que la demande des pays émergents sera en hausse (8). Graziano da Silva a souligné l'effort des ministres de l'Agriculture du G20, réunis à Paris trois jours auparavant, dans la mise sur pied d'un «plan d'action sur la volatilité des prix alimentaires et sur l'agriculture» (9). Depuis 2010, l'augmentation des prix a entrainé 44 millions de personnes sous le seuil de la pauvreté (10), alors que les statistiques dénombrent déjà 925 millions de personnes sous-alimentées dans le monde (11).

Un candidat de choix

Il faut reconnaître dans cette dernière élection une nouvelle tendance au sein de la FAO à vouloir élire au poste de directeur général des représentant des pays du Sud (12). Celui qui était assistant directeur général de l'agence et représentant régional pour l'Amérique latine et les Caraïbes a d'ailleurs remercié, dans son discours d'investiture, tous les pays africains et autres nations en développement pour avoir vu à travers sa candidature une nouvelle façon de promouvoir la coopération Sud-Sud (13). De plus, aucun directeur d'origine latino-américaine n'avait encore été élu à la tête de la FAO.

Certains peuvent également voir à travers cette élection la reconnaissance des succès brésiliens en matière de lutte contre la pauvreté, de réduction de la faim et de revalorisation de l'agriculture familiale. Le slogan de campagne de l'ancien ministre brésilien de la Sécurité alimentaire, «Assurons trois repas par jour», résume en peu de mots l'objectif du programme Faim Zéro, dont il a été l'un des principaux instigateurs, avec le président Luis Inacio da Silva, en 2003. Le nombre de personnes vivant sous le seuil de l'extrême pauvreté est alors passé de 12 % en 2003 à 4,8 % en 2009 (14). La stratégie du Brésil était, entre autres, basée sur la promotion de l'agriculture familiale (15).




Références:

(1) MERCOPRESS. «Brazil's former Food Security minister voted next FAO Director General», 27 juin 2011, http://en.mercopress.com/2011/06/27/brazil-s-forme... (page consultée le 10 septembre 2011)

(2) HEUZÉ, Richard. «Économie : Un Brésilien, ex-ministre de Lula, élu à la tête de la FAO. José Graziano da Silva fut l'un des pilotes de l'emblématique programme de lutte contre la faim au Brésil», Le Figaro, no. 20808, 27 juin 2011, p. 25.

(3) WINFIELD, Nicole. «Brazil's Graziano da Silva elected chief of UN Food and Agriculture Organization», AP, 26 juin 2011.

(4) S.A. «PORTRAIT : José Graziano da Silva va diriger la FAO», La Croix, no. 39006, 27 juin 2011, [s.p.].

(5) AFP - INFOS FRANÇAISES. «Le Brésilien José Graziano premier latino-américain à la tête de la FAO», 26 juin 2011.

(6) WINFIELD, Nicole. «New FAO chief predicts volatile, high food prices for years; says UN agency on front lines», AP, 27 juin 2011.

(7) Loc. cit.

(8) RUITENBERG, Rudy. «UN Food Agency Picks Brazil's Graziano da Silva as New Head», 26 juin 2011, Business Week, http://www.businessweek.com/news/2011-06-26/un-foo... (page consultée le 10 septembre 2011)

(9) AFP - INFOS FRANÇAISES. «Paris félicite le Brésilien José Graziano pour son élection à la FAO», 26 juin 2011.

(10) MERCOPRESS, Op. cit.

(11) WINFIELD, Nicole. «Brazil's Graziano da Silva elected...», Op. cit.

(12) PEOPLE'S DAILY ONLINE. «Brazilian economist elected new FAO director», 27 juin 2011, http://english.peopledaily.com.cn/90001/90777/9085... (page consultée le 10 septembre 2011)

(13) WINFIELD, Nicole. «Brazil's Graziano da Silva elected...», Op. cit.

(14) MERCOPRESS, Op. cit.

(15) DA SILVA, Luis Inacio. «Comment: Our battle to end hunger: Access to food is crucial for the world's poorest people. Leadership on this issue is urgently needed». The Guardian, 20 juin 2011, [s.p.].

Autres références

AFP - INFOS FRANÇAISES. «M. Graziano, figure du programme brésilien de lutte contre la faim», 26 juin 2011.

FAO. «À propos de la FAO», 10 août 2011, http://www.fao.org/about/fr/ (page consultée le 10 septembre 2011.

Dernière modification: 2011-09-26 12:50:15

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'agriculture au Brésil : relancer l'économie, mais à quel prix?
>septembre 2019


Le Brésil paralysé par une grève des routiers
>novembre 2018


Élection présidentielle au Brésil : un conservateur et misogyne au pouvoir
>octobre 2018


Inculpation de Luiz Inacio Lula da Silva : la déchéance d'un héros brésilien
>avril 2018


Mobilisation citoyenne au Brésil : la tête de Temer en jeu
>septembre 2017


Petrobras : toxique pour l'État brésilien?
>avril 2017


La situation amazonienne: un éternel débat entre environnement et économie
>novembre 2016


Le Brésil au bord de la crise
>octobre 2016


Des jeux Olympiques inoubliables et une facture salée
>septembre 2016


JO Rio2016 : des Jeux olympiques à rabais
>février 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019