21 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

1 février 2011

Robert Sargent Shriver n'est plus : les Kennedy en deuil


Karla Karene Adewinogo Nkoma
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

novembre
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

septembre
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

juin
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

mars
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

janvier
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

octobre
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

décembre
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

septembre
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

novembre
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Sargent Shriver, un Kennedy par alliance, est né le 9 novembre 1915 à Westminster et est mort le 19 janvier 2011 à l'âge de 95 ans lorsqu'il succombe à la maladie d'Alzheimer (1). Sargent Shriver a notamment été un ancien candidat à la vice-présidence des États-Unis ainsi que le leader du Peace Corps.

Une vie politique marquée d'échecs

Sargent Shriver était un diplomate et homme politique démocrate américain. Le début de sa carrière est favorisé par des liens de famille directs avec la famille Kennedy. Il épouse Eunice Kennedy, la soeur de John F. Kennedy, avec qui il élève leurs cinq enfants. D'autre part, il est lié par le mariage de sa fille Maria à Arnold Schwarzenegger, l'ancien gouverneur de la Californie (2).

Quand il commence sa carrière politique en 1961, Shriver travaille dans l'administration de J.F.Kennedy, puis dans celle de Lyndon Johnson. Et même après cela, il va continuer de s'intéresser de près à la scène politique durant une bonne partie de sa vie (3). Sargent Shriver participe par exemple à l'un des objectifs les plus importants de la « guerre contre la pauvreté » alors qu'il dirige le bureau des opportunités économiques entre 1964-1968 (4). Sargent Shriver contribue aussi largement à différents programmes gouvernementaux, à l'instar de Head Start en 1965. Head Start est un programme de santé, d'éducation et de services sociaux américains (5) mis en place par le gouvernement américain en 1965. C'est dans cette optique que le président américain, Barack Obama, décrivait Shriver comme une « incarnation du service public ».

Nommé ambassadeur des États-Unis en France en 1969, Shriver contribue à adoucir les relations franco-américaines qui étaient un peu tendues depuis les dernières années. Il est de retour aux États-Unis en 1970 où il commence véritablement à mettre en exergue ses ambitions politiques et tente de briguer le poste de gouverneur du Maryland. Mais très vite, il y renonce à cause des résultats de sondages qui ne lui étaient pas favorables (6).

En 1972, en remplacement de Thomas Eagleton, Shriver est nommé candidat démocrate à la vice-présidence américaine, mais il subit un échec manifeste face au républicain Richard Nixon. Pour une bonne partie de la population américaine, les maladresses du candidat à la vice-présidence, comme ses manières bourgeoises, seraient l'une des causes de cette défaite (7). Mais cet échec ne le fait pas reculer parce qu'il tente de se présenter comme candidat à l'investiture démocrate en vue de la présidentielle en 1976. Là encore, il va se retirer très rapidement de la course, largement devancé par Jimmy Carter. Plus tard, il décline le poste d'ambassadeur des États-Unis en URSS que lui propose par ce dernier.

Un partisan de la paix

En dehors de ses rapports avec les Kennedy, et quelques échecs politiques, ce qui marque le parcours de Sargent Shriver est l'une de ses plus grandes réalisations : le Peace Corps (les corps de la paix). Fondé en 1961, le Peace Corps est une agence qui regroupe des volontaires américains dont la mission principale est de « favoriser la paix et l'amitié dans le monde » en particulier les pays du tiers-monde(8). Après avoir largement travaillé à la mise sur pied de cette agence lors de la campagne de son beau-frère John F. Kennedy, Sargent Shriver a occupé le poste de directeur pendant cinq ans. Au cours de son mandat à la direction du Peace Corps, Shriver a réussi à réunir près de 14 500 volontaires travaillant pour la coopération dans près de 55 pays (9). De cette manière, il a largement contribué à la politique sociale progressiste du Parti démocrate américain.

Progressivement, après ses échecs de 1972 et 1976, Shriver se retire de la vie politique tout en continuant de soutenir d'autres causes. Toutefois, à travers ses oeuvres, un grand homme ne meurt jamais dit-on souvent. Les résultats des efforts de Shriver existent encore, par exemple, les jeux paralympiques fondés par sa femme qu'il a continué à diriger pendant plusieurs années. Même chose avec le « Peace Corps » qui est toujours actif et compte plus de 187 000 volontaires dans 139 pays du monde (10).




Références:

(1) KAHINA SEKKAI, Sergent Shriver, mort d'un Kennedy. Ledevoir.com, (En ligne). Consulté le 28 janvier 2011.

(2) AGENCE FRANCE-PRESSE. Décès du fondateur de peace corps et beau-père de Schwarzenegger. http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis... (En ligne). Consulté le 28 janvier 2011.

(3) Ibid.

(4) JACQUES RODRIGUEZ, Les experts de la pauvreté aux États-Unis, La vie des idées, (archives), 2 septembre 2008.

(5) AMERICAN ECONOMIC REVIEW, vol 85, n 3, 1995, p.341.

(6) LEWIS GRIZZARD, « Bush needs tougher image », the Victoria avocate, 23 juin 1988, p.7.

(7) Ibid.

(8) TVA NOUVELLES, Membre du clan Kennedy, Sargent Shriver n'est plus. Publié le 18 janvier 2011. http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/... (En ligne). Consulté le 29 janvier 2011.

(9) KAHINA SEKKAI, Ledevoir.com. Op cit.

(10) Ibid.

Dernière modification: 2011-02-07 09:18:11

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'extrême gauche aux États-Unis à l'ère Trump? Plutôt marginale
>avril 2019


Les élections de mi-mandat, ou la ruée vers l'or au pays des droits et libertés
>mars 2019


Joe Biden comme antidote au syndrome McGovern
>mars 2019


Présidentielle américaine de 2020 : une nouvelle stratégie démocrate, la clé face à Trump ?
>mars 2019


La Californie brûle à petit feu, ou plutôt à grands feux!
>février 2019


Qui a tué le Weekly Standard?
>février 2019


Le président Trump frappe encore sur Twitter
>février 2019


La persistance du racisme aux États-Unis
>février 2019


For the land of the free...mais l'est-ce vraiment?
>février 2019


Fahrenheit 11/9 : Michael Moore manque de nouveau la cible avec son plus récent documentaire
>janvier 2019


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016