Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

17 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

25 January 2011

Le sommet de Cancún : la réconciliation au rendez-vous


Mathilde Beauchemin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

July
2018
Élection d’Andrés Manuel Lopez Obrador à la présidence du Mexique

September
2017
Tremblement de terre dévastateur au Mexique

July
2012
Élection d'Enrique Pena Nieto à la présidence du Mexique

June
2009
Confirmation d'une pandémie de grippe A (H1N1) par l'OMS

July
2006
Élection de Felipe Calderon à la présidence du Mexique

July
2000
Élection de Vicente Fox à la présidence du Mexique

January
1994
Début du soulèvement des Indiens du Chiapas, au Mexique

December
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

July
1988
Élection de Carlos Salinas de Gortari à la présidence du Mexique

September
1985
Tremblement de terre meurtrier au Mexique

July
1982
Élection de Miguel de la Madrid Hurtado à la présidence du Mexique

August
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

June
1975
Ouverture d'une conférence internationale sur les femmes à Mexico

October
1968
Répression d'une manifestation étudiante sur la Place des trois cultures à Mexico

February
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

December
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

March
1948
Création de l'Organisation des États américains

September
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

Du 29 novembre au 10 décembre 2010, le dossier des changements climatiques a été à l'agenda des 194 pays participant à la 16e session de la Conférence des Parties se tenant à Cancún, au Mexique. Cet événement a réuni la totalité des États ayant adhéré à la Convention-cadre des Nations unies (ONU) sur les changements climatiques (CCNUCC), conclue à Rio en 1992.

Un sommet pas comme les autres

Chaque année, la Conférence des Parties, qui est « l'organe suprême de la Convention » [1], tient un sommet afin de traiter et de mettre en oeuvre des mesures ayant pour objectif de « stabiliser [...] les concentrations de gaz à effet de serre » [2]. Ces rencontres intergouvernementales se terminent fréquemment par la création de programmes ou d'ententes guidant l'action des pays dans leur lutte contre les changements climatiques. Le Protocole de Kyoto, un traité juridiquement contraignant expirant en 2012 [3], est un exemple de réalisation émanant de ces conférences [4].

Le but visé par le sommet de Cancún était cependant différent de celui des rencontres précédentes. En effet, « [l]'objectif de ce rendez-vous [...] était d'abord de redonner souffle au processus de négociation onusien » [5], mis à mal lors de la conférence de Copenhague en 2009 [6]. Cette dernière, qui devait entre autres traiter de l'après-Kyoto [7], avait été marquée par des dissensions majeures entre les parties et s'était soldée par un accord non contraignant et peu rassembleur [8]. Dans cette perspective, le sommet de Cancún représentait donc un test déterminant pour l'avenir et la pertinence du rôle de l'ONU dans le dossier des changements climatiques. Dans la mesure où cette rencontre était l'avant-dernière avant la date butoir de 2012, une nouvelle mésentente entre les pays aurait pu avoir des conséquences négatives sur « tout le processus de négociation entourant Kyoto » [9].

Une réussite selon plusieurs

Si le sommet de Copenhague de 2009 a été perçu comme un échec par la plupart des participants, le sommet de Cancún a, au contraire, été qualifié de succès par la majorité d'entre eux. La reprise des négociations entre les pays est une des raisons les motivant à affirmer que l'événement a été une réussite. Un accord approuvé par 193 pays a d'ailleurs découlé de cette bonne entente [10]. En outre, Ban Ki-Moon, le secrétaire général des Nations unies, s'est réjoui de l'issue de cette rencontre qu'il considère comme un « succès important » [11] attribuable à la collaboration dont ont fait preuve les États [12]. Pour sa part, Patricia Espinosa, ministre des Affaires étrangères du Mexique, est d'avis que le sommet a ouvert « une nouvelle ère de coopération internationale sur le climat » [13].

L'accord final en lui-même explique également pourquoi cette conférence a été déclarée un succès. Selon José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, l'entente représente « « un pas important » vers un cadre global et contraignant de lutte contre le réchauffement climatique » [14]. Le texte adopté par la presque totalité des États comporte trois mesures principales. Tout d'abord, une somme de 30 milliards de dollars sera allouée d'ici 2012 aux pays pour faciliter leur adaptation aux fluctuations des conditions climatiques. Un montant annuel de 100 milliards de dollars sera également débloqué afin de permettre aux pays en développement de se préparer et de diminuer les conséquences du phénomène à long terme. Enfin, un programme contre la déforestation, proposant des crédits de carbone équivalant à la valeur des forêts non coupées, a été mis sur pied [15].

Malgré le bilan plutôt positif du sommet, l'avenir de l'accord de Cancún reste toutefois incertain. En effet, la Bolivie prévoit le contester devant la Cour internationale de justice de La Haye. Ce pays, le seul à s'opposer à l'entente, juge que son adoption n'est pas en règle étant donné que la CCNUCC stipule « que les décisions [doivent] être prises par consensus » [16].




Références:

1- NATIONS UNIES. « Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques », [En ligne], 1992, http://unfccc.int/resource/docs/convkp/convfr.pdf, (page consultée le 27 janvier 2011).

2- Loc. Cit.

3- BUSINESS & THE ENVIRONMENT. « COP 16 : Modest Progress on a Climate Change Agreement », Business & the Environment, Vol. XXII, No. 1, janvier 2011, p. 1.

4- WILLIAMS, Tim. « Les changements climatiques : la 11e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nation Unies », Bibliothèque du Parlement, [En ligne], 22 décembre 2005, http://www2.parl.gc.ca/content/lop/researchpublica... (page consultée le 27 janvier 2011).

5- LA PRESSE CANADIENNE. « Sommet de Cancún sur le climat ? L'accord ouvre une nouvelle ère de coopération », Le Devoir, 13 décembre 2010, p. A3.

6- Loc. Cit.

7- LE MONDE. « Climat : les clés pour comprendre le sommet de Copenhague », [En ligne], 6 décembre 2009, http://abonnes.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/ARCHIVES/... (page consultée le 27 janvier 2011).

8- LE MONDE. « Le bilan décevant du sommet de Copenhague », [En ligne], 19 décembre 2009, http://abonnes.lemonde.fr/le-rechauffement-climati... (page consultée le 27 janvier 2011).

9- CARDINAL, François. « Étapisme climatique », La Presse, 29 novembre 2010, p. A16.

10- LOSSON, Christian. « Cancún : le sommet se raccroche aux branches », Libération, 13 décembre 2010, p. 18.

11- LA PRESSE CANADIENNE. Op. Cit.

12- NATIONS UNIES. « UN officials hail at climate change deal reached at Cancún conference », [En ligne], 11 décembre 2010, http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=37034, (page consultée le 27 janvier 2011).

13- LA PRESSE CANADIENNE. Op. Cit.

14- Loc. Cit.

15- BUSINESS & THE ENVIRONMENT. Op. Cit. p. 2-3.

16- AGENCE FRANCE-PRESSE. « Morales confirme le recours bolivien contre l'accord de Cancun », Cyberpresse, [En ligne], 14 décembre 2010, http://www.cyberpresse.ca/environnement/dossiers/c... (page consultée le 27 janvier 2011).

Dernière modification: 2011-01-31 07:51:59

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016