22 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

15 octobre 2012

Les droits et libertés restent fragiles en Égypte


Lysandre Beauchemin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

janvier
2014
Référendum sur une nouvelle Constitution en Égypte

juillet
2013
Renversement du président Mohamed Morsi en Égypte

décembre
2012
Référendum constitutionnel en Égypte

septembre
2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

juin
2012
Annonce de l'élection de Mohamed Morsi à la présidence de l'Égypte

février
2011
Démission du président égyptien Hosni Moubarak

juin
2009
Discours de Barack Obama à l'université du Caire

septembre
2005
Élection de Hosni Moubarak à la présidence de l'Égypte

janvier
1992
Entrée en fonction de Boutros Boutros-Ghali au poste de secrétaire général des Nations unies

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

octobre
1981
Assassinat du président égyptien Anouar el-Sadate

septembre
1978
Signature des accords de camp David entre Israël et l'Égypte

novembre
1977
Discours historique du président Anouar el-Sadate devant la Knesset

octobre
1973
Début du premier «choc pétrolier»

octobre
1973
Déclenchement de la guerre du Kippour au Moyen-Orient

avril
1971
Proclamation de l’Union des Républiques arabes

septembre
1970
Décès du président égyptien Gamal Abdel Nasser

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

juin
1967
Début de la guerre des Six jours au Moyen-Orient

Le 31 mai 2012 marque une nouvelle page pour l'Égypte. Dans le contexte sociopolitique du printemps arabe, les jeunes militants « prodémocratie », de même que les défenseurs des droits de l'homme, ont en effet accueilli avec enthousiasme la levée officielle de l'état d'urgence (1). Celle-ci a été promulguée par l'armée qui est temporairement au pouvoir depuis la chute du régime de Hosni Moubarak. Dans l'espoir de rassurer la population égyptienne, le Conseil suprême des forces armées a annoncé qu'il « continuera à assumer la responsabilité nationale de protéger la sécurité de la nation et des citoyens [...] jusqu'à la remise du pouvoir à un président civil (2)».

Une opposition muselée

L'état d'urgence a été instauré après l'assassinat du président Anouar Al-Sadate, le 6 octobre 1981, par un commando extrémiste musulman. De 1981 à 2010, cette loi d'exception a été reconduite sans discontinuer par le régime de Moubarak (3). Sa dernière extension, d'une durée de 2 ans, a pris fin le 31 mai 2012.

Au plan social, cette loi brime de nombreuses libertés publiques et individuelles telles que l'interdiction de manifester et de répandre de fausses rumeurs (4). Elle procure également un pouvoir agrandi à la police en ce qui à trait aux arrestations et aux détentions, et autorise le « renvoi devant des tribunaux d'exception (5) ».

Au plan politique, l'état d'urgence, qui incarne la répression de l'ancien régime, servait littéralement à briser les autres partis d'opposition (6). Quelques exemples témoignent de la dureté de cette loi : « détentions arbitraires, civils jugés par des tribunaux militaires à huis clos, restrictions des libertés publiques, interdiction des grèves et des manifestations, tout était permis au nom de la protection de l'ordre public (7)».

Rappelons qu'en 1981 le premier ministre Ahmed Nazif avait assuré que « le gouvernement s'engageait à ne pas utiliser les mesures d'exception disponibles pour autre chose que la lutte contre les menaces du terrorisme et de la drogue (8)». Toutefois, certains auteurs s'entendent pour dire que cette affirmation servait de prétexte pour préserver le régime en place (9).

Une liberté contrôlée avec les Frères musulmans

Bien qu'on en fasse l'éloge, les libertés de presse et d'expression font l'objet de nouvelles controverses. Avec l'arrivée au pouvoir des Frères musulmans en juin 2012, des projets de loi en défaveur des libertés individuelles confirment un désir de renouer avec l'état d'urgence (10).

Plus concrètement, le ministre de l'Intérieur, Ahmad Gamaleddine, vient de présenter plusieurs amendements au Code pénal ainsi que sur le droit de manifester. Celui-ci a d'abord établi un renforcement des sanctions, amendes et peines de prison. De plus, il s'attribue le droit de « disperser les manifestants et d'avoir recours à l'utilisation progressive de la force si le rassemblement perturbe la circulation ou entrave le travail des autorités ou encore empêche l'application des règlements (11)». Toujours dans l'esprit de protection du travail de l'État, le ministre de la Justice autorise la police à « arrêter des civils sans l'autorisation préalable du Parquet (12)».

Depuis l'annonce de ces projets de loi, de nombreux militants des droits de l'homme se disent tourmentés quant aux libertés publiques qui seront prochainement modifiées. Ceux-ci appréhendent que « la religion ne soit utilisée pour limiter la liberté et la créativité (13)». Enfin, Saadeddine Ibrahim, un militant pour les droits de l'homme emprisonné sous le régime Moubarak, considère que « ces mesures confirment que les Frères musulmans veulent trouver tous les moyens possibles pour perpétuer leur séjour au pouvoir (14)».




Références:

(1) AGENCE FRANCE PRESSE. « En vigueur depuis 1981, l'état l'urgence en Égypte est levé », Le Monde, 31 mai 2012, [En ligne], http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/05/31/..., (Page consultée le 5 octobre 2012).

(2) AGENCE FRANCE PRESSE. « Égypte: fin de l'état d'urgence, plus de 30 ans après son instauration », Le Point, 1er juin 2012, [En ligne], http://www.lepoint.fr/monde/egypte-fin-de-l-etat-…, (Page consultée le 5 octobre 2012).

(3) RFI. « Fin de l'état d'urgence en Égypte plus de 30 ans après son instauration », RFI, 31 mai 2012, [En ligne], http://www.rfi.fr/moyen-orient/20120531-fin-etat-u... (Page consultée le 5 octobre 2012).

(4) DELMAS, Jean. « État d'urgence », Encyclopedia Universalis, [En ligne], http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/etat-d-urgence/, (Page consultée le 5 octobre 2012).

(5) AL YOUM, Al-Masry. « Égype : l'état d'urgence est levé », Radio-Canada, 31 mai 2012, [En ligne], http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... (Page consultée le 5 octobre 2012).

(6) AL-KORACHI, Aliaa. « L'état d'urgence dans un gant de velours », Al-Ahram Hebdo, 25 septembre 2012, [En ligne], http://hebdo.ahram.org.eg/arab/ahram/2012/9/19/dosp2 .htm, (Page consultée le 5 octobre 2012).

(7) Loc. Cit.

(8) AFP, « En vigueur depuis 1981...», op. Cit.

(9) EL-AMIR Ayman. « ÉGYPTE - Actualité (2010) », Encyclopaedia Universalis, [En ligne], http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/egypte... (Page consultée le 5 octobre 2012).

(10) AL-GAMAL, Samar. « Le vent des privations se lève », Al-Ahram Hebdo, 25 septembre 2012, [En ligne], http://hebdo.ahram.org.eg/Archive/2012/9/19/doss1.htm, (Page consultée le 15 octobre 2012).

(11) Loc. Cit.

(12) Loc. Cit.

(13) AL-KORACHI, Aliaa, Op. Cit

(14) AL-GAMAL, Samar. Op. Cit.

Dernière modification: 2012-10-22 08:11:48

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Égypte : le régime de la terreur d'al-Sissi
>avril 2019


La dette égyptienne : difficile de s'en sortir
>octobre 2018


Le canal de Suez : un tremplin pour l'économie égyptienne
>mars 2017


Boutros Boutros-Ghali : un « dirigeant mémorable » des Nations unies
>février 2017


La justice égyptienne sévère à l'endroit d'un ex-président
>novembre 2016


Al-Sissi : de l'armée à la présidence égyptienne
>novembre 2015


Afrique : un pas de plus vers l'intégration économique
>septembre 2015


Égypte : la liberté d'expression en danger
>février 2015


L'armée égyptienne : acteur immuable du pouvoir présidentiel
>décembre 2014


Égypte : une économie asphyxiée, une destination délaissée
>avril 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016