6 avril 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

28 février 2012

Levée de l'état d'urgence aux îles Fidji


Charles Boulanger Lavoie
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
1987
Renversement du gouvernement de Timoci Bavadra aux îles Fidji

Les îles Fidji, comme tous les archipels des coins chauds du globe, sont synonymes de tranquillité et de repos pour les Occidentaux avides de vacances au soleil. Mais pour plusieurs de ces îlots, la tranquillité n'est offerte qu'aux touristes et n'est guère présente pour les populations locales.

C'est le cas aux îles Fidji qui, depuis 1987, sont aux prises avec une instabilité politique importante. Durant les 25 dernières années, celles-ci ont connu quatre coups d'État et une mutinerie de l'armée. Ces bouleversements politiques sont à l'origine des tensions ethniques entre la minorité indienne et la majorité indigène (1).

Les raisons de l'état d'urgence

Pour comprendre les « récentes » agitations et l'annonce de la fin de l'état d'urgence, il faut remonter en 2006, lors du dernier coup d'État. En décembre de cette même année, le chef de l'armée, le contre-amiral Bainimarama, prend le pouvoir par la force en réaction contre un projet de loi qui prévoit blanchir les auteurs des coups d'État antérieurs (2). Il forme un nouveau gouvernement dont il devient le premier ministre et redonne les pouvoirs à Josefa Lloilo, président fidjien depuis 2000 (3).

Une fois le gouvernement civil déchu, le régime militaire instaure son autorité. Les membres du Commonwealth donneront 6 mois aux dirigeants pour tenir une élection démocratique afin de justifier la légitimité du gouvernement (4). La pression internationale n'a aucun effet important (5).

En 2009, la Cour suprême de l'État statue que la prise de pouvoir de Bainimarama est illégale et inconstitutionnelle. Au lendemain du jugement, le gouvernement abroge la Constitution et révoque les magistrats appliquant l'état d'urgence (6).

L'état d'urgence aux îles Fidji consiste en une censure générale et une restriction des droits et libertés individuels et collectifs. Selon les autorités, il fut installé afin de minimiser les risques d'incitation à la haine raciale, au terrorisme et de minimiser la liberté des groupes « à risque » (7).

Cette décision suscite des réactions. À Genève, le Haut commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) dénonce le fait que l'état d'urgence a « gravement restreint le droit au rassemblement public et à la liberté d'expression [donnant] aux autorités des pouvoirs étendus en matière d'arrestation et de détention (8) ».

Vers une démocratisation

Finalement, le dirigeant militaire fidjien, Frank Bainimarama, annonce la levée des mesures d'urgence le 7 janvier 2012 pour permettre une consultation publique en vue de la création d'une nouvelle Constitution. Ces consultations commenceront en février et précéderont la tenue d'une élection générale en 2014 (9).

Lors de la prise du pouvoir en 2009, Bainimarama justifiait ses actes en évoquant la défense des minorités et l'égalité des peuples (10). La levée de l'état d'urgence et l'annonce d'une nouvelle Constitution s'appuient sur ce même argument. Bainimarama veut abolir les droits politiques fondés sur des critères ethniques, garantir le suffrage égalitaire suivant les principes démocratiques et abolir le système de classes selon leur appartenance ethnique (11).

Les membres de la communauté internationale comme l'Union européenne, le Commonwealth et les Nations unies saluent les autorités des îles et assurent qu'ils vont rester attentifs aux futurs développements (12).




Références:

1. REUTERS, « levée samedi de l'état d'urgence aux Fidji », Reuters général, 2 janvier 2012.

2. Radio France International, « L'archipel à nouveau plongé dans une crise politique », RFI, 10 avril 2009.

3. Le Monde des Parlements, « évolution parlementaire », juillet 2009, [en ligne] http://www.ipu.org/news-f/wop/34/9.htm (page consultée le 26 février 2012)

4. BBC, « Fiji coup regime ruled unlawful », 9 avril 2009, [en ligne] news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/7991427.stm (page consultée le 26 février 2012)

5. Radio France International, « Coup d'état militaire aux îles Fidji », 5 décembre 2006.

6. Radio France International, Op. Cit.

7. News Pad pacific infos, « L'union européenne salue la levée de l'état d'urgence à Fidji », 10 janvier 2012, [en ligne] https://orama.assemblee.pf/oramaDoc /revuepacifiq... (page consultée le 26 février 2012)

8. Ibid.

9. AFP, « Le FMI relaie des appels à organiser des élections aux îles Fidji », 21 février 2012.

10. News Pad pacific infos, Op. Cit.

11. L'Express, « Levée imminente de l'état d'urgence aux Fidji », 2 janvier 2012

12. News Pad pacific infos, Op. Cit.

Dernière modification: 2012-03-05 08:53:17

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Levée de l'état d'urgence aux îles Fidji
>février 2012


Fidji : troubles au paradis
>octobre 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019