22 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

14 février 2012

Menace nucléaire : vers des sanctions de l'UE contre l'Iran


Vincent Guimond
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2017
Tremblement de terre dévastateur en Iran

mai
2017
Réélection en Iran du président Hassan Rohani

avril
2015
Entente préliminaire sur l'utilisation de l'énergie nucléaire en Iran

janvier
2015
Chute importante du prix du baril de pétrole

novembre
2013
Entente internationale intérimaire sur le développement du programme nucléaire iranien

juin
2013
Élection de Hassan Rohani à la présidence de l'Iran

juin
2009
Tenue d'une élection présidentielle en Iran

décembre
2003
Tremblement de terre en Iran

mai
1997
Élection de Mohammed Khatami à la présidence de l'Iran

juin
1990
Tremblement de terre en Iran

juin
1989
Décès de l’ayatollah Rouhollah Khomeiny en Iran

août
1988
Entrée en vigueur d'un cessez-le-feu mettant fin à la guerre entre l'Iran et l'Irak

mars
1988
Utilisation d'armes chimiques en Irak contre les Kurdes

novembre
1987
Publication du rapport d'une Commission d'enquête sur l'affaire Iran-Contra

août
1981
Assassinat du président et du premier ministre de l’Iran

septembre
1980
Début de la guerre Iran-Irak

novembre
1979
Occupation de l'ambassade des États-Unis à Téhéran

mars
1979
Début du deuxième « choc pétrolier »

février
1979
Retour d'exil de l'ayatollah Rouhollah Khomeiny

En 1985, l'expansion de la puissance militaire israélienne amène l'Iran, la Libye et la Syrie à s'entendre sur le besoin d'entamer un processus d'armement nucléaire. Vraisemblablement, la période des années 1990 constitue le début du plan de relance nucléaire iranien (1).

En septembre 2002, l'Iran amorce sa première centrale nucléaire sur le site historique de l'ancien réacteur de Bouchehr. En décembre, des images d'Iran, provenant d'aménagements nucléaires secrets à Natanz et Arak, sont émises sur les fréquences de télévision américaine. En réaction, Washington a reproché à Téhéran d'enrichir de l'uranium afin de concevoir des armes de destruction massive (2).

Élu en 2005, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad entreprend une orientation pro-nucléaire. Celui-ci déclare à l'Assemblée générale des Nations unies (ONU) que la nation iranienne a le droit de procéder au développement d'un programme nucléaire civil, nonobstant la ratification par l'Iran du traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP) en 1968 (3).

Au début de l'année 2008, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) expose le fait que le projet nucléaire iranien comporte probablement une dimension militaire. En 2010, un récent compte rendu de cette organisation dévoile que l'Iran fabrique possiblement une ogive nucléaire (4).

Sanctions à saveur économique et politique

À la suite du non-respect des résolutions 1696, 1767 et 1929, ainsi que des sanctions émises par l'ONU à l'encontre de l'Iran entre 2006 et 2010, l'Union européenne (UE) a mis de l'avant ses propres sanctions (5). En effet, les nations de l'UE se sont entendues, le 23 janvier 2012, pour infliger un embargo pétrolier progressif à l'endroit de l'Iran. Par ailleurs, ils ont établi des sanctions pour réprimer sa banque centrale (6).

L'objectif de cette mesure est de réduire suffisamment les finances de celle-ci pour entraver le financement du programme nucléaire. En outre, l'entente prévoit une prohibition immédiate de tous les contrats pétroliers avec l'Iran. Cette mesure, qui a provoqué le gel des avoirs de 433 sociétés iraniennes, inclut aussi un «élargissement de l'interdiction d'investissements dans l'industrie pétrochimique, l'interdiction de produire des pièces et billets de banque pour le compte de la banque centrale iranienne, ainsi que celle de vendre de l'or ou d'autres métaux précieux et diamants à l'Iran (7)».

Par ces actions, l'UE essaie d'accentuer la pression sur l'Iran afin qu'il révise son programme nucléaire qui, selon l'Occident, existe dans le seul but de fabriquer une bombe atomique à des fins militaires.

La position unilatérale iranienne

En 2011, le rapport de l'AIEA dévoilait d'importantes révélations sur une envisageable dimension militaire du projet nucléaire de Téhéran (8). Malgré ces faits, Ahmadinejad assure que l'Iran ne flanchera pas «d'un iota» sur son programme nucléaire (9).

Le 29 janvier 2012, les agents de l'AIEA ont entamé une visite des sites nucléaires en Iran. À cet égard, le gouvernement iranien dénonce depuis plusieurs années les rapports selon lui faussés et idéologisés de cette instance onusienne à son endroit. L'administration locale a averti l'agence que ce déplacement est un test pour celle-ci (10).

À propos de l'embargo de l'UE, le porte parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Ramin Mehmanparast, a évalué que «la menace, la pression et les sanctions étaient injustes et vouées à l'échec. Elles n'empêcheront pas l'Iran d'obtenir ses droits fondamentaux en matière nucléaire (11).» De plus, il a mentionné que le programme était pacifique et transparent et que le pays maintenait une coopération constante et étroite avec l'AIEA (12). Par ailleurs, le ministre du Pétrole, Rostam Qhasemi, a confirmé que le commerce pétrolier vers certains pays pourrait éventuellement être paralysé (13).

Le président de la commission des Affaires extérieures, Allaeddine Boroujerdi, a également mentionné que même si les Occidentaux souhaitent le forcer à modifier sa politique, l'Iran garderait le cap nucléaire. En outre, il a prédit qu'il y aurait des hausses de pétrole et que seule l'économie occidentale en souffrira (14).

Malgré les multiples stratégies politiques et sanctions économiques de l'Occident, l'Iran ne semble toujours pas vouloir reculer sur la question de son programme nucléaire. Néanmoins, le président français Nicolas Sarkozy affirme que ces sanctions sont l'unique solution pour balayer l'option d'une escalade militaire avec l'Iran (15).




Références:

(1) Le Monde, L'évolution du programme nucléaire iranien depuis 1953, [En ligne], 8 novembre 2011, http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/1... (page consultée le 10 février 2012).

(2) Ibid.

(3) Ibid.

(4) Ibid.

(5) Ibid.

(6) REUTERS, L'UE, impose un embargo pétrolier contre l'Iran, L'Express, [En ligne], 23 janvier 2012, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/l-ue-impose... (page consultée le 10 février 2012).

(7) Ibid.

(8) Le Monde, op.cit.

(9) GUNEEV, Sergey, L'Iran poursuivra son programme nucléaire (Ahmadinejad), Rianovosti, [En ligne], 9 novembre 2011, http://fr.rian.ru/world/20111109/ 191895257.html, (page consultée le 10 février 2012).

(10) NAGL, Dieter, Programme nucléaire iranien: visite "test" pour l'AIEA, [En ligne], L'Express, 30 janvier 2012, http://www.lexpress.fr/actualite/monde/programme-n... (page consultée le 10 février 2012).

(11) AFP, L'Iran dénonce l'embargo de l'UE, [En ligne], Le Point, 23 janvier 2012, http://www.lepoint.fr/monde/l-iran-denonce-l-embar... (page consultée le 10 février 2012).

(12) IRNA, Ramin Mehmanparast, a critiqué dimanche les propos du président français, [En ligne], 22 janvier 2012, http://www2.irna.ir/fr/news/view/menu-306/12012255... (page consultée le 10 février 2012).

(13) Ibid.

(14) APT, L'Iran cessera l'exportation du pétrole, [En ligne], 31 janvier 2012, http://www.taghribnews.com/vdchzmn6.23nz-df4t2.html, (page consultée le 10 février 2012).

(15) LE FIGARO, Iran: vers des sanctions de l'UE, [En ligne], 23 janvier 2012, http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/01/23/97002-... (page consulté le 10 février 2012).

Dernière modification: 2012-02-20 08:28:30

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le Moyen-Orient s'enflamme dans une nouvelle guerre froide
>octobre 2019


Réélection de Rouhani en Iran : vers l'ouverture et la modération
>septembre 2017


Téhéran frappé par le groupe État islamique
>septembre 2017


L'accord nucléaire iranien remis en question
>février 2017


Iran - Arabie Saoudite : des décennies de relations abruptes
>mars 2016


L'Iran entre réforme et tradition
>février 2016


L'Iran : une population qui sombre dans la drogue
>décembre 2015


Signature d'un accord historique sur le nucléaire iranien
>janvier 2014


Nucléaire iranien : un accord historique réjouit la communauté internationale
>décembre 2013


Élection de Rohani : naissance d'un espoir international
>octobre 2013


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019