Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

7 February 2012

Une année mouvementée à Trinité-et-Tobago


Caroline Duteau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

Le gouvernement de Trinité-et-Tobago a déclaré l'état d'urgence en août 2011 afin de mener une lutte sérieuse contre le trafic de drogue et la hausse considérable de la criminalité(1). L'année politique 2011 à Trinité-et-Tobago a été marquée de quelques rebondissements. La première ministre, Kamla Persad-Bissessar, a-t-elle réussi à garder le cap?

Des restrictions partiellement approuvées

L'état d'urgence a été annoncé par la première ministre à la télévision locale le 21 août 2011(2). Les membres du Parlement se sont prononcés à 29 contre 10, le 5 septembre, en faveur de la prolongation de l'état d'urgence pour une durée de trois mois. Cette disposition restreint certaines libertés civiles, comme la liberté de circuler, et permet aux autorités policières d'arrêter des suspects ou de saisir des biens sans mandat d'arrestation(3).

L'emploi d'une telle mesure était justifié par la nécessité du gouvernement d'entreprendre des actions concrètes contre les narcotrafiquants. En effet, les îles de Trinité-et-Tobago seraient utilisées comme plaque tournante de la cocaïne, provenant du continent sud-américain, destinée aux marchés américain et européen(4). De plus, le pays figure en tête de liste des pays des Caraïbes en ce qui concerne son taux d'homicide élevé. La décision gouvernementale a notamment été annoncée à la suite de 11 homicides commis en deux jours(5).

Un couvre-feu a été imposé, d'abord de 21 h 00 à 5 h 00, puis de 23 h 00 à 4 h 00, dans six zones jugées plus à risque par les autorités afin de faciliter leur tâche(6). La première ministre a déclaré la levée du couvre-feu le 7 novembre 2011, deux mois et 17 jours après son entrée en vigueur, en soulignant que le travail des autorités avait, à ce jour, réussi à faire reculer considérablement la criminalité(7). La presse locale a d'ailleurs avancé que plusieurs plaintes concernant les pertes financières engendrées par le couvre-feu avaient récemment été adressées à la première ministre et que la fin du couvre-feu représentait un soulagement, mais que peu de gens semblaient préoccupés par le maintient de l'état d'urgence(8).

Un « réel » complot d'assassinat contrecarré

Le 23 novembre 2011, les autorités policières ont arrêté 17 individus suspectés d'avoir pris part à un complot d'assassinat contre Mme Persad-Bissessar et trois de ses ministres(9). La chef du gouvernement a ensuite prononcé un discours télévisé, rappelant que, depuis le début des opérations, les autorités ont procédé, entre autres, à 7 269 arrestations et à la saisie de l'équivalent de plus de 230 millions de dollars canadiens de drogue(10). De plus, elle s'est dite très reconnaissante du travail fait afin de contrecarrer cette menace et juge que la planification de telles représailles démontre que les activités menées depuis l'instauration de l'état d'urgence portent fruits(11).

Les 17 détenus ont été relâchés quelques semaines plus tard et ont tous fermement nié avoir pris part à toute forme de complot. L'enquête de police n'a d'ailleurs relevé aucune preuve tangible de l'existence d'un complot d'attentat(12). Le chef de l'opposition, Keith Rowley, a même accusé le gouvernement en place de vouloir tirer profit d'un tel événement pour marquer des points sur la scène publique(13).




Références:

1. FIESER, Ezra. « Trinidad and Tobago extends state of emergency », InfoSur Hoy, 13 novembre 2011, [En ligne], http://infosurhoy.com/cocoon/saii/xhtml/en_GB/feat... (page consultée le 6 février 2012).

2. ARCHIBOLD, Randal C. « Trinidad and Tobago Declares Emergency Over Drug Crimes », The New York Times, 25 août 2011, [En ligne], http://www.nytimes.com/2011/08/25/world/americas/2... (page consultée le 6 février 2012).

3. FIESER, Ezra. op. cit.

4. HUTCHINSON-JAFAR, Linda. « Trinidad PM says police thwarted assassination plot », Reuters, 24 novembre 2011, [En ligne], http://www.reuters.com/article/2011/11/24/us-trini... (page consultée le 6 février 2012).

5. ARCHIBOLD, Randal C. op.cit.

6. BBC. « Trinidad declares state of emergency in crime hot-spots », BBC News, 23 aôut 2011, [En ligne], http://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-14627050, (page consultée le 6 février 2012).

7. TRINIDAD EXPRESS. « NO CURFEW! - Breaking News », Trinidad Express, 7 novembre 2011, http://www.trinidadexpress.com/news/NO-CURFEW---Br... (page consultée le 6 février 2012).

8. RAMDASS, Anna. « CURFEW ENDS! ...But State of Emergency stays, says PM », Trinidad Express, 7 novembre 2011, [En ligne], http://www.trinidadexpress.com/news/CURFEW_ENDS_-1... (page consultée le 6 février 2012).

9. AFP. « Trinidad releases 17 detained in alleged plot », InfoSur Hoy, 5 décembre 2011, [En ligne], http://infosurhoy.com/cocoon/saii/xhtml/en_GB/feat... (page consultée le 6 février 2012).

10. GOV.TT. « Statement by the Honorable Prime Minister on Assassination Plot », 24 novembre 2011, [En ligne], Government of the Republic of Trinidad and Tobago, http://www.opm.gov.tt/media_centre.php?mid=5&eid=55, (page consultée le 6 février 2012).

11. Loc. cit.

12. SIMON, Akile. « Plot was not real : Cops find no evidence to support plan to kill PM », Trinidad Express, 7 janvier 2012, [En ligne], http://www.trinidadexpress.com/news/Plot_was_not_r... (page consultée le 6 février 2012).

13. AFP. op. cit.

Dernière modification: 2012-02-13 08:43:29

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016