20 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

5 février 2013

Turquie et Russie : des alliés aux positions divergentes


Stéphane Laroche-Villeneuve
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2018
Réélection de Recep Tayyip Erdogan à la présidence de la Turquie

avril
2017
Tenue d’un référendum constitutionnel en Turquie

juillet
2016
Échec d'une tentative de coup d'État en Turquie

juin
2015
Tenue d'élections législatives en Turquie

mai
2013
Mouvement de contestation populaire en Turquie

juin
2011
Réélection en Turquie du Parti justice et développement de Recep Tayyip Erdogan

juillet
2007
Élection en Turquie du Parti justice et développement de Recep Tayyip Erdogan

août
1999
Tremblement de terre en Turquie

juin
1996
Accession de Necmettin Erbakan au poste de premier ministre de la Turquie

novembre
1983
Tenue d'élections législatives en Turquie

septembre
1980
Renversement du gouvernement de Süleyman Demirel en Turquie

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

juillet
1974
Fin du régime des colonels en Grèce

juillet
1974
Intervention turque à Chypre

octobre
1973
Retour de la démocratie et élections législatives en Turquie

avril
1971
Imposition de l'état de siège en Turquie par le gouvernement de Cevdet Sunay

mars
1964
Arrivée des forces des Nations unies à Chypre

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

juillet
1960
Proclamation de l'indépendance de Chypre

Le 3 décembre 2012, le président Vladimir Poutine s'est rendu à Istanbul rencontrer le premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Cette rencontre, le conseil de haut niveau de coopération, s'inscrit dans une logique de bon voisinage, suivant une année pourtant parsemée de mésententes entre les deux nations.

Un vecteur de discorde s'est en effet développé dans la région lorsque des soulèvements ont éclaté en Syrie, pays limitrophe à la Turquie et proche voisin de la Russie. Ce conflit armé à la frontière turque a amené Ankara à demander l'installation de missiles Patriot par l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) à sa frontière commune à la Syrie, créant par le fait même un froid avec le Kremlin.

Puis, le 11 octobre 2012, l'armée turque a intercepté un avion de ligne russe en direction de Damas, prétextant que celui-ci contenait des armes illégales. Les autorités russes ont nié avec véhémence, affirmant que l'avion ne contenait que des radars et des matériaux connexes (1). C'est donc avec le spectre de ces différends planant au-dessus de la réunion que le président russe s'est présenté en sol turc au début de décembre.

Des intérêts communs importants

Dans un communiqué, le conseiller de M. Poutine pour les Affaires étrangères, Iouri Ouchakov, a affirmé que ce sommet coopératif a porté sur une série de questions internationales et régionales urgentes, dont la réconciliation au Proche-Orient, la situation dans la bande de Gaza, la crise en Syrie ainsi que la coopération au sein des organisations internationales(2). Toutefois, d'importants projets économiques et énergétiques conclus entre les deux pays ont également démontré leur étroite collaboration dans ce domaine.

Soulignons que la Turquie importe 60% de son gaz de Russie (3) et que 10 ententes concernant divers projets dans le domaine de l'énergie, dont un partenariat dans la construction d'une nouvelle centrale nucléaire, ont été conclues lors de la rencontre du 3 décembre dernier(4). En 2004, les échanges bilatéraux russo-turcs s'élevaient à 11 milliards de dollars(5). Sept ans plus tard, ils sont de 30 milliards de dollars(6). Les deux nations projettent des échanges commerciaux se rapprochant des 100 milliards d'ici quelques années (7), leurs différends politiques concernant le conflit syrien ne devraient donc pas interférer dans cette relation économique d'une grande importance.

Une relation stable essentielle

Le nouveau millénaire a marqué la naissance d'un cycle de coopération et les relations entre la Russie et la Turquie ont évolué de façon spectaculaire au cours de la dernière décennie. En réalité, elles ont probablement atteint en 2005 un niveau sans précédent(8). Pour la Russie, cette alliance permet l'acheminement de gaz et de pétrole dans la région. En effet, la Turquie est « un pays de transit, elle est en position de pivot, depuis les producteurs russes, centre-asiatiques et iraniens (et même irakiens) vers l'Europe occidentale et méditerranéenne (9) ». Il est donc important pour le Kremlin de s'assurer que cette bonne relation ne s'estompe pas au profit d'un rapprochement turc avec l'OTAN.

Bien qu'un rapprochement sur la question syrienne n'a pas eu lieu lors de la visite du président Poutine en décembre, le dialogue entrepris a mené à une déclaration commune des deux protagonistes en janvier 2013. En effet, les parties ont souligné la nécessité de stopper le plus rapidement possible les massacres, la souffrance des civils et les violences armées en Syrie. Les intérêts des deux parties, qu'ils soient politiques ou économiques, furent donc protégés. De plus, l'objectif de collaboration du sommet a également été atteint, entraînant peut-être une année 2013 sous le signe de l'entraide plutôt que celui de l'affrontement.




Références:

(1) Le Monde, « L'avion de la discorde entre Ankara, Moscou et Damas », Le Monde.fr avec AFP et Reuters, dernière mise à jour le 12.10.2012 à 10h28, http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/1... pages consultées le 3 février 2013

(2) AFP, « Russie : Vladimir Poutine en Turquie pour parler de la Syrie », dernière mise à jour le 03/12/2012 à 12:15, http://mayotte.orange.fr/news/monde/russie-vladimi... pages consultées le 3 février 2013

(3) LEBLANC Valérie, « La Turquie et la Russie inaugurent le « courant bleu », Perspective monde, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... pages consultées le 6 février 2013

(4) NIKOLSKI Alexei, « Poutine en Turquie; signature d'une dizaine d'accords », RIA Novosti, dernière mise à jour le 03.12.2012 à 20h19, http://fr.rian.ru/world/20121203/196808332.html, pages consultées le 3 février 2013

(5) GALSTYAN Garik, « Les intérêts géopolitiques russes dans la région caspienne; rivalités anciennes, enjeux nouveaux », Harmattan 2007, p. 203

(6) DORMAN Veronika, « Turquie : La Syrie au menu de la visite officielle », RFI, dernière mise à jour 03.12.2012, http://www.rfi.fr/europe/20121202-turquie-syrie-vl... page consultée le 3 février 2013

(7) Ibid.

(8) HILL Fiona, TASPINAR Omer, « La Russie et la Turquie au Caucase; se rapprocher pour preserver le statut quo? », IFRI programme de recherche Russie/NEI, janvier 2006, page 4

(9) CHUVIN Pierre, « La Turquie : future Hub énergétique de l'Europe? », Revue Tiers Monde 2/2008 (n° 194), p. 359.

Dernière modification: 2013-02-11 09:05:04

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Turquie : indispensable dans la gestion de la crise des réfugiés syriens
>février 2019


Élections en Turquie : quel avenir pour le parti pro-kurde?
>septembre 2018


Du mouvement dans le paysage médiatique turc
>septembre 2018


Une démission à saveur de mise à pied pour l'ancien premier ministre turc Ahmet Davutoglu
>novembre 2016


La purge du président Erdogan en Turquie inquiète la communauté internationale
>octobre 2016


Le G20 face à de nombreux enjeux à Antalya
>février 2016


Processus d'adhésion de la Turquie au sein de l'Union européenne : entre patience et espoir
>novembre 2015


Voyage du pape François en Turquie : une visite historique
>janvier 2015


Élection présidentielle en Turquie : Erdogan gagne son pari
>septembre 2014


Le double malaise turc
>juin 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019