Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

12 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

29 January 2013

Un grand pacifiste américain repose dorénavant en paix


Ismira Salihovic
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

À quelque deux semaines de l'élection présidentielle américaine de 2012, les démocrates perdirent un de leurs plus fervents membres. Le 21 octobre 2012, George McGovern, un ancien candidat démocrate à la présidence américaine, décéda à l'âge de 90 ans. Il laissa derrière lui le souvenir d'un député, sénateur et ambassadeur, ainsi que l'héritage d'un homme progressiste qui aimait profondément son pays. McGovern demeure un personnage important aux États-Unis et son décès suscita beaucoup de réactions au sein de la sphère politique américaine.

Une défaite écrasante ne freinant pas son parcours

La carrière politique de McGovern s'amorce en 1953 lorsqu'il laisse tomber l'enseignement pour s'engager au sein du Parti démocrate. En 1956, il est élu à la Chambre des représentants où il complète deux mandats. En 1962, deux ans après la fin de son deuxième mandat, il devient le premier démocrate à être élu sénateur dans le Dakota du Sud en 22 ans (1).

Lors de l'élection présidentielle de 1972, il se lance dans la course contre son opposant, le républicain Richard Nixon. Bien qu'ayant combattu durant la Deuxième Guerre mondiale, George McGovern axe sa campagne sur le pacifisme et évite autant que possible les artifices (2). Il pose clairement son désir de retirer dans les plus brefs délais les troupes américaines du Vietnam, ce qui est peut-être son erreur. Richard Nixon remporte l'élection avec une majorité et McGovern entre dans les annales en tant que candidat ayant subi la plus écrasante défaite de toute l'histoire des élections présidentielles américaines avec seulement 37,5% de voix(3).

Après cette tentative, il retourne au Congrès américain et s'implique davantage dans la lutte contre la guerre et la faim. Il est réélu en tant que sénateur pour la troisième fois de sa carrière en 1974, mais perd sa place en 1981 dans la foulée de l'élection à la présidence de Ronald Reagan (4). Ayant grandi dans une famille d'agriculteurs et étant donc très porté vers les causes sociales rattachées à la lutte contre la faim, il en devient un porte-parole à la fin de sa carrière au Congrès américain. En 1998, le président Bill Clinton le nomme ambassadeur des États-Unis aux Nations unies à Rome pour la lutte contre la faim et pour la promotion de l'agriculture. Deux années plus tard, il reçoit la Presidential Medal of Freedom, la plus haute distinction honorifique aux États-Unis, des mains de Clinton (5).

Les réalisations de McGovern tout au long de sa carrière furent impressionnantes, tant au niveau national qu'international. Coopérant avec le sénateur républicain Bob Dole, ils réussirent à mettre en place des programmes tels que les bons d'alimentation créés durant les années 1960, qui ont aidé à nourrir des millions de personnes à travers les États-Unis, ainsi que le programme d'alimentation scolaire internationale dans les années 1990 (6).

Honoré pour sa propre personne

George McGovern restera dans les mémoires américaines comme un homme de dignité, de principes et de décence. L'héritage qu'il a laissé surpasse le faux pas majeur de sa carrière politique. En effet, on se souvient de lui comme d'un grand homme et non plus comme le candidat ayant connu la plus grande défaite aux élections présidentielles américaines. Ses actions au niveau social pèsent plus lourd dans la balance et, à sa mort, on le remercie pour tout ce qu'il a apporté à la société américaine.

Ayant été un fort opposant à la guerre tout au long de sa vie, il est reconnu et honoré comme un héros de guerre devenu champion de la paix par le président Barack Obama (7). L'ancien président Bill Clinton et la secrétaire d'État des États-Unis, Hillary Clinton, lui rendent ainsi hommage en ajoutant qu'il était un professeur distingué et un homme passionné (8). Le vice-président actuel, Joe Biden, parle de McGovern comme d'un homme de courage et de coeur qui croyait profondément au service public. À cela, Bob Dole ajoute qu'il était un homme humble, compatissant et bienveillant, qui a toujours pris soin de ceux qui avaient besoin d'un coup de main (9).

Soulignons que l'opinion est partagée entre républicains et démocrates; à savoir que George McGovern restera dans les annales américaines comme un grand homme qui avait la main sur le coeur et le coeur sur la main. Selon un libéral progressiste, il était même probablement le politicien le plus décent de l'histoire des États-Unis (10).




Références:

(1) E. MEYER, Richard. « George McGovern dies at 90; liberal standard-bearer against Nixon in '72 », Los Angeles Times, 21 octobre 2012, http://articles.latimes.com/2012/oct/21/local/la-m... (page consultée le 26 janvier 2013).

(2) BAILEY, Tom. « George McGovern, 1972 White House hopeful, dies aged 90 », Reuters, 21 octobre 2012, http://www.reuters.com/article/2012/10/21/us-usa-m... )page consultée le 17 janvier 2013).

(3) Loc. cit.

(4) TROTT, Bill. « Factbox : Facts about former Senator George McGovern », Reuters, 21 octobre 2012, http://www.reuters.com/article/2012/10/21/us-usa-m... (page consultée le 17 janvier 2013).

(5) DAKOTA WESLEYAN UNIVERSITY. « George Mc Govern United Nations Global Ambassador on World Hunger », The McGovern Center Conference, 15 novembre 2005, http://www.mcgoverncenter.com/conference4/speaker.htm, (page consultée le 25 janvier 2013).

(6) DOLE, Bob. « George McGovern, the man who never gave up », The Washington Post, 21 octobre 2012, http://articles.washingtonpost.com/2012-10-21/opin... (page consultée le 26 janvier 2013).

(7) THE ASSOCIATED PRESS. « Obama remembers McGovern as 'champion for peace' », Yahoo! News, 21 octobre 2012, http://news.yahoo.com/obama-remembers-mcgovern-cha... (page consultée le 17 janvier 2013).

(8) Loc. cit.

(9) Loc. cit.

(10) FEINMAN, Ronald. « George McGovern: The Most Decent Politician Of Our Lifetime, Dies At Age 90 », The Progessive Professor, 21 octobre 2012, http://www.theprogressiveprofessor.com/?p=19752, (page consultée le 17 janvier 2013).

Dernière modification: 2013-02-04 08:43:56

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016