18 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

29 janvier 2013

Le voyage fructueux de Morsi en Chine


Elisanne Pellerin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2014
Référendum sur une nouvelle Constitution en Égypte

juillet
2013
Renversement du président Mohamed Morsi en Égypte

décembre
2012
Référendum constitutionnel en Égypte

septembre
2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

juin
2012
Annonce de l'élection de Mohamed Morsi à la présidence de l'Égypte

février
2011
Démission du président égyptien Hosni Moubarak

juin
2009
Discours de Barack Obama à l'université du Caire

septembre
2005
Élection de Hosni Moubarak à la présidence de l'Égypte

janvier
1992
Entrée en fonction de Boutros Boutros-Ghali au poste de secrétaire général des Nations unies

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

octobre
1981
Assassinat du président égyptien Anouar el-Sadate

septembre
1978
Signature des accords de camp David entre Israël et l'Égypte

novembre
1977
Discours historique du président Anouar el-Sadate devant la Knesset

octobre
1973
Début du premier «choc pétrolier»

octobre
1973
Déclenchement de la guerre du Kippour au Moyen-Orient

avril
1971
Proclamation de l’Union des Républiques arabes

septembre
1970
Décès du président égyptien Gamal Abdel Nasser

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

juin
1967
Début de la guerre des Six jours au Moyen-Orient

Le 28 août 2012, s'amorçait pour le président de l'Égypte, Mohamed Morsi, un voyage de trois jours en Chine. Des impératifs économiques et politiques semblent être à l'origine de la visite de Morsi alors que son parti, le Parti Liberté et Justice, a remporté le second tour des élections du 17 et 18 juin 2012(1). Ce parti est, en fait, celui mis sur pied par le groupe des Frères musulmans, une association fondée en Égypte faisant la promotion de l'islamisme.

Économie et politique à l'agenda

Trois activités principales retiennent l'attention au cours de ce périple. D'abord, M. Morsi a jugé pertinent de rencontrer la communauté égyptienne vivant en Chine. Il a pu ainsi entendre les critiques et les propositions de ce groupe. Cette attention particulière du président n'est certainement pas étrangère au fait que celui-ci, nouvellement élu, doit faire ses preuves auprès de ses électeurs, surtout si l'on prend en compte le fait que l'Égypte a été un État affecté par les révoltes populaires qui ont mené aux secondes élections démocratiques du pays en juin dernier. Celles-ci ont permis à Mohamed Morsi d'être élu. Il est donc particulièrement important pour lui de montrer qu'il tient compte des idées de la population. Cette activité était très significative en ce qui a trait aux aspects diplomatiques et politiques du voyage.

Morsi a également rencontré les principales figures politiques de Chine durant ces trois jours : le haut législateur Wu Bangguo, le premier ministre Wen Jiabao, le vice-président Xi Jinping (qui a d'ailleurs été élu président de la république en novembre dernier) et, évidemment, le président Hu Jintao. Pour rencontrer ce dernier, Morsi se rendit au Grand palais du peuple.

Parmi les sujets abordés, beaucoup sont d'ordre économique. En premier lieu, Morsi voudrait plus de multilatéralisme économique de la part de son pays, ce qui passe en partie par l'augmentation des investissements chinois en Égypte(2). Les deux hommes ont d'ailleurs tenu une conférence sur le multilatéralisme et ont signé plusieurs ententes de coopération et commerciales. Morsi a également tenté de convaincre Hu Jintao de se rallier à lui concernant le conflit en Syrie. Les deux hommes ont profité de l'intérêt médiatique provoqué par l'arrivée de Morsi en Chine pour se prononcer tous deux contre la violence sur le territoire syrien et demander aux autres États de faire des pressions pacifiques pour faire cesser le conflit. Ils se sont, par le fait même, prononcés contre une intervention armée sur le territoire(3).

La troisième activité importante de Morsi a été sa participation à un forum sur l'économie entre l'Égypte et la Chine. Plus de 200 personnes à la tête de grandes entreprises, ou provenant du milieu politique de la Chine ou de l'Égypte, ont participé à cette rencontre.

Remonter la pente

Il convient de préciser que les relations bilatérales entre la Chine et l'Égypte étaient déjà au centre des priorités du gouvernement précédent, avant que le président Hosni Moubarak soit chassé du pouvoir par une révolte populaire en février 2011(4). Par contre, Morsi fait face aux conséquences du renversement du dernier gouvernement puisque le pays a perdu plusieurs investissements étrangers, ce qui a contribué à le plonger dans une situation économique difficile(5). Le principal problème de l'Égypte est le manque d'emplois pour les jeunes diplômés, ce qui cause beaucoup de chômage. Les investissements chinois semblent être une solution à ce problème.

Le fait que plus de 70 hommes aient accompagné Morsi dans son voyage en Chine montre bien l'importance que celui-ci a pour le gouvernement. Parmi les voyageurs, on compte plusieurs ministres du Parti Liberté et Justice ainsi que plusieurs conseillers politiques et économiques du président. Des hommes d'affaires influents ont également pris part à la visite. Aussi, Morsi tente de rétablir des relations multilatérales puisque son prédécesseur avait coupé les relations diplomatiques et économiques avec plusieurs autres États, notamment l'Iran(6).

Bien que l'économie ait été au centre des discussions entre les politiciens, les motifs de la rencontre n'étaient donc pas strictement économiques. L'image du gouvernement de Morsi était en jeu lors de ce voyage. L'enjeu était également important pour la Chine qui tente de s'ouvrir de plus en plus au capitalisme et qui doit continuer sa progression économique.

À cet égard, le président chinois a déclaré : « Le fait que vous ayez choisi la Chine parmi vos tout premiers pays à visiter montre que vous attachez une grande importance au développement des relations sino-égyptiennes (7)». Ce qui tend à démontré que la Chine souhaite diversifier ses relations économiques. Il sera intéressant de voir si la multiplication des échanges avec la Chine aura des impacts sur les relations de l'Égypte avec des États occidentaux comme les États-Unis. Il sera également intéressant d'évaluer les impacts des investissements de la Chine sur la situation économique de l'Égypte.




Références:

(1)CHARTRAND, Luc. «Proclamé vainqueur de la présidentielle égyptienne, Mohamed Morsi se veut rassurant », [En ligne], http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... (page consultée le 20 janvier 2013).

(2) ALBARRACIN, Javier et Paula CUSI. « Les islamistes : analyse d'un agenda économique en construction », Confluences Méditerranée, no 83, 2012, p.113-119.

(3) Loc. cit.

(4) Loc. cit.

(5) Loc. cit.

(6) CHARTRAND, Luc, op. cit.

(7) HUANG, Carol. « Egypte: le président Morsi à Pékin pour doper les investissements chinois », AFP, [En ligne], http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM... (page consultée le 20 janvier 2013).

Autres références

L'EXPRESSION, « L'investissement chinois au coeur de la visite de Morsi », [En ligne], http://www.lexpressiondz.com/internationale/159370... , (page consultée le 20 janvier 2013).

LE PROGRÈS ÉGYPTIEN, « Égypte-Chine, nouveaux horizons de coopération », [En ligne] http://213.158.162.45/~progres/index.php?action=ne... consultée le 20 janvier 2013).

Dernière modification: 2013-02-04 07:55:32

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Égypte : le régime de la terreur d'al-Sissi
>avril 2019


La dette égyptienne : difficile de s'en sortir
>octobre 2018


Le canal de Suez : un tremplin pour l'économie égyptienne
>mars 2017


Boutros Boutros-Ghali : un « dirigeant mémorable » des Nations unies
>février 2017


La justice égyptienne sévère à l'endroit d'un ex-président
>novembre 2016


Al-Sissi : de l'armée à la présidence égyptienne
>novembre 2015


Afrique : un pas de plus vers l'intégration économique
>septembre 2015


Égypte : la liberté d'expression en danger
>février 2015


L'armée égyptienne : acteur immuable du pouvoir présidentiel
>décembre 2014


Égypte : une économie asphyxiée, une destination délaissée
>avril 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019