17 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

20 novembre 2012

Élections en Ukraine : une démocratie à la dérive


Laurent Aubin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

avril
2019
Élection de Volodymyr Zelensky à la présidence de l’Ukraine

juillet
2014
Écrasement d'un avion de la Malaysia Airline au-dessus du territoire ukrainien

mars
2014
Tenue d'un référendum en Crimée

février
2014
Renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovytch

février
2010
Élection de Viktor Ianoukovytch à la présidence de l'Ukraine

décembre
2004
Élection de Viktor Yushchenko à la présidence de l'Ukraine

décembre
1991
Création de la Communauté des États indépendants

Durement frappée par la crise économique internationale, les scandales de corruption et la dérive autoritaire de son président, l'Ukraine se trouve maintenant à la croisée des chemins, près de trois ans après l'élection de Viktor Ianoukovitch à la présidence de la République. C'est dans ce contexte que les Ukrainiens ont élu, le 28 octobre 2012, les 450 membres de la Verkhovna Rada Oukraïny, le Parlement ukrainien.

Une campagne marquée par la désillusion

D'après un sondage réalisé par l'institut de recherche IFAK à la veille des élections, 73% des Ukrainiens doutent de la légitimité du prochain scrutin qui selon eux ne serait ni libre ni juste. De surcroît, plus de la moitié des personnes interrogées (57%) déclarent n'avoir confiance en aucun des partis politiques (1). Ces résultats reflètent parfaitement le désenchantement collectif éprouvé à la suite de l'échec de la Révolution orange de 2004.

La campagne électorale se déroule par ailleurs dans une atmosphère singulière puisque Ioulia Timochenko, principale égérie de la révolution et figure de proue de l'opposition, se trouve derrière les barreaux. Elle est considérée comme une prisonnière politique par de nombreuses organisations, dont le Commissariat aux Droits de l'homme du Conseil de l'Europe (2).

Il est intéressant de noter qu'à la suite d'une réforme adoptée l'an dernier, la moitié des députés est désormais élue à la proportionnelle sur des listes présentées par les partis, tandis que l'autre moitié est élue au scrutin majoritaire uninominal à un tour selon une réforme adoptée l'an dernier. Toutefois, selon plusieurs analystes de l'espace postsoviétique, cette loi serait défavorable à l'opposition (3).

Montée des extrêmes et fraudes massives

Avec 30% des voix, le Parti des régions du président Ianoukovitch, porte-étendard des russophones d'Ukraine, est considéré comme le grand gagnant des législatives du 28 octobre. La grande surprise du scrutin est la percée des communistes avec 13% des suffrages. Alliés d'Ianoukovitch, ceux-ci lui donnent la majorité des sièges au Parlement. Batkivshchyna, le parti d'opposition de l'ancienne première ministre Timochenko, récolte quant à lui 26% des voix. L'Alliance démocratique ukrainienne pour la réforme, le nouveau parti du boxeur-vedette Vitali Klitschko, déçoit avec seulement 14 % des suffrages. Finalement, l'entrée au Parlement des nationalistes d'extrême-droite de Svoboda constitue une première qui en a étonné plus d'un (4).

Dès l'annonce des premiers résultats, les trois partis d'opposition accusent le président Viktor Ianoukovitch de «voler des voix des Ukrainiens et de modifier les résultats du vote en faveur de ses candidats (5)». Ils menacent même de faire invalider le nouveau Parlement. Le 5 novembre, plus de 2000 Ukrainiens manifestent leur colère dans les rues de Kiev, répondant ainsi à l'appel de l'opposition. Le lendemain, l'Union européenne se dit extrêmement préoccupée par les allégations de fraude massive et de falsifications (6).

Le même jour, la Commission électorale centrale de l'Ukraine charge le Parlement de fixer la date d'une nouvelle élection dans cinq circonscriptions. Elle juge en effet qu'il était impossible d'y établir les résultats du vote en raison de nombreuses irrégularités et estime que la Constitution et les lois n'avaient pas été respectées pendant le déroulement du scrutin (7).

Une situation explosive

Après une campagne électorale caractérisée par le désenchantement et le cynisme de la population, la victoire du parti du président Ianoukovitch semble de plus en plus entachée par de graves irrégularités. Un rapport dévastateur de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe déplore un important recul de la démocratie au pays.

L'opposition reste également fortement divisée. La grève de la faim de plus de deux semaines de l'opposante Timochenko et les actes de violence perpétrés par les sympathisants néonazis de Svoboda laissent présager des jours sombres pour la fragile démocratie ukrainienne.




Références:

1. MANENT, Laure, «En Ukraine, des législatives sur fond de fraudes et de corruption», France 24, [En ligne], 28 octobre 2012 http://www.france24.com/fr/20121026-ukraine-... (consultée le 17 novembre 2012)

2. Ibid.

3. FIRTASH, Dmyro, «Ukraine changes election rules ahead of 2012 vote», Kyiv Post, 18 novembre 2011, [En ligne], http://www.kyivpost.com/content/politics/ukraine-c... (consultée le 17 novembre 2012)

4. JÉGO, Marie, «L'Ukraine plus divisée que jamais après les élections législatives», Le Monde, [En ligne], 30 octobre 2012, http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/10/30/l-... (consultée le 17 novembre 2012)

5. AFP, «Manifestation contre des «fraudes» aux élections», Le Devoir, [En ligne], 6 novembre 2012, http://www.ledevoir.com/international/actualites-i... (consultée le 17 novembre 2012)

6. REUTERS, Nouvelles législatives promises dans cinq circonscriptions, La Croix, [En ligne], 7 novembre 2012, http://www.la-croix.com/Archives/2012-11-07/UKRAIN... (consultée le 17 novembre 2012)

7. Ibid.

Dernière modification: 2012-11-26 08:02:29

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le désastre démographique ukrainien
>avril 2018


L'extrême droite en Ukraine : gains et recul
>mars 2017


Écrasement du vol MH17 : la guerre de l'information continue
>novembre 2015


Toujours le même refrain : guerre larvée dans l'est, luttes entre oligarques, endettement colossal, révisionnisme idéologique et, en prime, un raton-laveur venu de Géorgie
>juin 2015


La Voïvodine, nouvelle cible de désintégration des Balkans
>mars 2015


Accords de Minsk II : en attendant la reprise des combats
>février 2015


Vent de changement en Ukraine lors de la présidentielle
>septembre 2014


Une Ukraine en éruption
>février 2014


Des manifestations majeures en Ukraine divisent le pays entre deux camps
>février 2014


Élections en Ukraine : une démocratie à la dérive
>novembre 2012


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019