26 avril 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

6 novembre 2012

«Non!», à la libération provisoire de Laurent Gbagbo


Loussika Charles
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

avril
2011
Arrestation de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo

septembre
2002
Tentative de coup d'État en Côte d'Ivoire contre le président Laurent Gbagbo

octobre
2000
Assermentation de Laurent Gbagbo à la présidence de la Côte d'Ivoire

décembre
1999
Renversement du président Henri Konan Bédié en Côte d'Ivoire

décembre
1993
Décès du président ivoirien Félix Houphouët-Boigny

septembre
1990
Inauguration d'une basilique somptueuse en Côte-d'Ivoire

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

septembre
1961
Création de l'Union africaine et malgache

août
1960
Proclamation de l'indépendance de la Côte d'Ivoire

Le 26 octobre 2012, la Cour pénale internationale (CPI) a refusé la demande de libération provisoire de l'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo. Depuis le 30 novembre 2011, celui-ci est détenu à la Haye. La crise ivoirienne et cet emprisonnement sont d'ailleurs des sujets controversés, qui ont même engendré des tensions au sein des médias sociaux ivoiriens(1).

L'Homme, dans l'ombre du chef d'État

Certes, l'incarcération de Laurent Gbagbo à la Haye est un sujet qui génère énormément d'opinions. L'homme politique qu'il a été est notamment très critiqué par certains médias et, en même temps, idéalisé par d'autres. Cependant, peu d'entre eux se sont attardés au personnage qui se trouve derrière l'image publique connue.

Né le 31 mai 1945 à Gagnoa en Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo est issu d'une famille modeste. Historien de formation, son parcours académique ne laisse nullement présager une éventuelle carrière sur la scène politique ivoirienne. Après avoir obtenu un baccalauréat en philosophie ainsi qu'une licence en histoire, ce dernier devient professeur d'histoire et de géographie au Lycée Classique d'Abidjan. Puis, en 1974, il obtient également une maîtrise en histoire de la Sorbonne et entreprend l'écriture d'une thèse de doctorat, à l'Université de Paris VII, qui sera complétée en 1979 (2).

L'opposition farouche qu'il manifeste envers le Parti démocratique de la Côte d'Ivoire dans les années 80, l'amène cependant à être plus présent sur la scène politique. En 1996, il devient le président du Front populaire ivoirien, considéré à l'époque comme le principal parti de l'opposition.

Après avoir manifesté pendant plusieurs années pour l'avènement de la démocratie en Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo accède enfin à la présidence en remportant l'élection présidentielle de 2000. À ce moment-là, le Front populaire ivoirien remporte la majorité des sièges, une nouvelle ère politique commence. Empreint de nationalisme identitaire et de socialisme, la gouvernance Gbagbo vise le développement intégral du pays(3).

Toutefois, à l'arrivée de Gbagbo au pouvoir, sa politique de refondation cède la place à un régime de terreur. La population ivoirienne, principale témoin, assiste à une dégradation totale du pays. La corruption connaît en peu de temps un essor fulgurant. Les infrastructures laissées à elles-mêmes se sont dégradées. La naissance d'une milice répressive au sein des associations étudiantes universitaires contribue aussi à discréditer la qualité de l'enseignement qui est donné.

Bref, de 2000 à 2010, outre la réforme scolaire permettant d'augmenter le taux d'alphabétisation des enfants de l'école primaire, l'administration Gbagbo génère un bilan négatif (4). De plus, la crise post-électorale qui a sévi au pays en 2010 a non seulement contribué au départ de Laurent Gbagbo de la présidence pour sa détention à la Haye en novembre 2011, mais elle a entaché les relations des citoyens entre eux (5).

L'incarcération de Gbagbo

À la suite de la crise, Laurent Gbagbo, le président déchu, est arrêté et envoyé à la Haye pour répondre à des accusations qui le désignent comme le responsable indirect du conflit. Précisons que le refus continuel de l'ex-président de céder le pouvoir à Alassane Ouattara a engendré la crise qui a fait plus de 3000 morts. Des luttes armées entre les troupes pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont les principales causes des décès survenus (6).

Dans la nuit du 30 novembre 2011, l'ex-président ivoirien est amené en avion aux Pays-Bas pour être détenu. Il doit répondre à plusieurs chefs d'accusation, parmi les plus graves les meurtres de civils, les viols ainsi que les persécutions faites aux personnes qui se sont opposées à son régime sont mis en évidence(7). En somme, la Cour pénale internationale accuse Gbagbo d'avoir commis des crimes contre l'humanité.

Liberté provisoire refusée

Le 26 octobre 2012, moins d'un an après la détention de Gbagbo, une demande de liberté provisoire, déposée par l'ex-chef d'État depuis le mois d'avril 2012, est refusée. Selon les avocats de ce dernier, cette liberté provisoire lui aurait permis de se reposer. Depuis son arrivée à la Haye, M. Gbagbo est suivi par trois experts médicaux. Étant donné que celui-ci souffre de fatigue respiratoire et musculaire, un repos avant d'entamer les longues procédures judiciaires est souhaitable dans son cas, afin de lui permettre d'assister correctement aux audiences (8).

Cette liberté, loin de faire l'unanimité, a été refusée pour plusieurs raisons. Tout d'abord, les chefs d'accusation sont trop graves pour permettre une éventuelle liberté provisoire, car elle pourrait entraver le bon déroulement de la procédure judiciaire. Possédant un réseau de partisans soudés tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de son pays natal, l'ex-chef d'État reste une menace et le délit de fuite n'est pas exclu dans son cas.

De plus, l'argument de ses « avoirs gelés », avancé par les avocats de la défense, est rejeté, car la preuve est faite que certains montants de la famille Gbagbo sont encore disponibles selon la juge qui préside la chambre d'appel. Par conséquent, pour toutes ces raisons, Laurent Gbagbo ne peut bénéficier d'une liberté provisoire(9).

La portée de l'affaire Gbagbo

L'affaire Gbagbo est sans aucun doute, sans précédent. En effet, c'est la première fois qu'un ancien chef d'état est jugé à la Cour pénale internationale depuis sa création en 2002. À cause de cela, la compétence de la Cour est très critiquée.

Aussi, la détention de Laurent Gbagbo à la Haye a eu pour effet d'enflammer la résistance panafricaine qui, dans une pétition soumise à la CPI en décembre 2011, poursuit certains pays occidentaux et européens pour certains crimes perpétrés par eux. Dans leur pétition, ils accusent également la CPI d'être l'instrument utilisé par les pays occidentaux pour recoloniser l'Afrique(10). Finalement, même si l'ancien président est jugé pour des crimes contre l'humanité, il continue à être idéalisé et défendu par d'autres. Seule l'issue de ce procès permet d'espérer un dénouement (11).




Références:

(1) SLATE AFRIQUE, «Médias ivoiriens: comment faire la paix? », [En ligne], publié le 20/ 04/ 2011, http://www.slateafrique.com/1501/medias-ivoiriens-... (page consultée le 03 novembre 2012)

(2) LAURENT BAGBO, « 574 jours de détention», [En ligne], publié en 2011, http://www.gbagbo.ci/gbagbo_homme.asp, (page consultée le 03 novembre 2012)

(3) Ibid.

(4) SLATE AFRIQUE, «Les partisans de Gbagbo ont la mémoire courte », [En ligne], publié le 18/06/2012, http://www.slateafrique.com/89443/tribune-les-part... (page consultée le 04 novembre 2012)

(5) SLATE AFRIQUE, « Il faut faire le deuil de Laurent Gbagbo », [En ligne], publié le26/06/2012, http://www.slateafrique.com/89973/tribune-il-faut-... (page consultée le 04 novembre 2012)

(6) BBC NEWS AFRICA, «Ivory Coast's Laurent Gbagbo fit for Hague trial», [En ligne], publié le 2 Novembre 2012, http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-20185558, (page consultée le 03 novembre 2012)

(7) THE GUARDIAN, «Laurent Gbagbo faces murder and rape charges», [En ligne], publié le 30 Novembre 2011, http://www.guardian.co.uk/world/2011/nov/30/lauren... , (page consultée le 04 novembre 2012)

(8) KOACI.COM, « COTE D'IVOIRE : Audience à la Haye sur l'état de santé de Laurent Gbagbo le 24 septembre prochain», [En ligne], publié le 12/09/2012, http://koaci.com/articles-77456, (page consultée le 03 novembre 2012)

(9) NEWS ABIDJAN.NET, «Chambre d'appel de la CPI : Pourquoi Gbagbo n'a pas été libéré», [En ligne], publiée le 29 octobre 2012, http://news.abidjan.net/h/443796.html, (page consultée le 03 novembre 2012)

(10) SURVIE.13 FRANCAFRIQUE, « La résistance panafricaine en marche », [En ligne], publiée le 27 juillet 2012, http://survie13.fr/archives/71, (page consultée le 5 novembre 2012)

(11) JEUNE AFRIQUE, «Côte d'Ivoire : manifestation pro-Gbagbo à Paris », [En ligne], publié le 04 novembre 2012, http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121104... (page consultée le 5 novembre 2012)

Dernière modification: 2012-11-13 07:51:26

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La population première victime de la grève du personnel de la santé en Côte d'Ivoire
>janvier 2019


Sommet Union africaine-Union européenne : plus symbolique que pratique
>janvier 2018


Les législatives 2016 : un test pour la démocratie en Côte d'Ivoire
>janvier 2017


«Non!», à la libération provisoire de Laurent Gbagbo
>novembre 2012


Côte d'Ivoire : la crise postélectorale persiste
>février 2011


La Côte Ivoire plongée dans une nouvelle crise
>février 2010


Quand Félix Houphouët-Boigny était l'homme de la France
>décembre 2008


Une Côte d'Ivoire en paix
>mars 2007


Grève des producteurs de cacao en Côte d'Ivoire
>octobre 2006


Déversement de déchets toxiques à Abidjan : plus qu'une simple question environnementale
>septembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016