Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

12 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

22 January 2011

La restauration du rêve américain


Gilles Vandal
historien,
Ph.D.
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

L'expression « rêve américain » a été inventée par l'historien James Adams Truslow avec la publication, en 1931, de son ouvrage L'épopée en Amérique. En pleine grande dépression, l'Amérique vivait alors une atmosphère de désespoir beaucoup plus grande que celle d'aujourd'hui. Aussi, Truslow proposait aux Américains une relecture de l'Histoire des États-Unis dans laquelle il démontrait que la croyance à une vie meilleure, à une prospérité partagée et à un accès au bonheur pour tous était profondément ancrée dans la psyché américaine depuis les origines de l'Amérique. Bien plus, il affirmait que cette croyance représentait la plus grande contribution de l'Amérique à l'histoire de l'humanité. Pour Truslow, les Américains devaient donc se mobiliser à chaque génération pour affronter de nouveaux défis et réaliser ainsi le rêve américain.

Pendant des générations, l'Amérique s'est démarquée du reste du monde par sa vision optimiste du futur. Mais ce rêve a été mis à rude épreuve depuis l'automne 2007. Alors que dans des pays comme le Brésil, la Chine ou l'Inde, les gens sont pleins d'espoir, qu'ils ont foi en l'avenir et démontrent de l'ambition, le climat aux États-Unis est plutôt morose. Les gens sont découragés et en colère. La classe moyenne se sent prise d'assaut. Un sondage de Newsweek en septembre 2010 révélait que 63 % des Américains pensaient être incapables de maintenir leur niveau de vie actuel.

Décidément, les Américains sont beaucoup plus inquiets que d'habitude. Ils craignent donc que la réalisation du rêve américain soit menacée dans ses fondements alors que les familles de la classe moyenne sont confrontées à des baisses de revenus, des pertes d'emplois, une inégalité croissante, des saisies hypothécaires et un endettement croissant. Bien plus, ils craignent que la présente récession soit plus qu'un simple ralentissement cyclique et qu'elle représente en fait un changement structurel. Par conséquent, ils craignent que la plupart des millions d'emplois perdus dans la crise ne reviennent pas.

Économie et innovation

Aujourd'hui, plus que jamais, l'économie américaine est confrontée à une virulente concurrence mondiale. Les emplois de qualité sont étroitement liés à l'économie du savoir. Des pays comme la Corée du Sud, Singapour ou la Chine investissent massivement en recherche et développement. Après la Deuxième Guerre mondiale, les États-Unis ont été un laboratoire de recherche mondial et furent pendant plus de deux générations au centre de toutes les grandes découvertes. Ils doivent renouer avec cette tradition, s'ils veulent restaurer le rêve américain.

Lors de la campagne présidentielle de 2008, Obama a affirmé à de multiples reprises que l'Amérique pouvait toujours être une terre d'opportunités pour le reste du monde, un endroit où tout individu pouvait, grâce au travail acharné et par des sacrifices, poursuivre ses rêves individuels. Il proposait par conséquent avec son slogan « Yes we can » de restaurer le rêve américain. Depuis son accession à la Maison-Blanche, Obama a à plusieurs reprises réitéré cette promesse.

L'administration Obama convient que la restauration du rêve américain passe par le maintien aux États-Unis d'emplois de qualité. Mais cette restauration passe par le creuset de l'innovation qui permet de créer de nouvelles industries et entreprises. Toutefois, l'innovation implique des investissements massifs en recherche, en nouvelles technologies et en développement. Comme cela avait été le cas durant les années 1950, Obama propose ainsi de faire passer le taux d'investissement en recherche et développement de 3 % à 6 % du PIB américain.

Après la Deuxième Guerre mondiale, l'économie américaine a été marquée par une forte demande en travailleurs de plus en plus spécialisés. Grâce au GI Bill, puis à une expansion exponentielle des études universitaires, la société américaine a été en mesure de réponde à la demande croissante de compétences. Mais depuis la fin des années 1980, les États-Unis ont graduellement perdu l'avantage en termes de niveaux de scolarité qu'ils avaient sur les autres sociétés développées.

Réussite scolaire

Bien plus, un rapport récent de l'OCDE notait que le système d'éducation américain avait glissé en une génération de la première place au 12e rang mondial. L'administration Obama convient que les États-Unis ne peuvent pas se permettre d'ignorer des tendances inquiétantes dans l'enseignement supérieur. La situation présente est, selon Obama, inacceptable et il est impératif que les États-Unis reprennent la première place.

Le 9 août dernier, Obama insistait devant un auditoire d'étudiants de l'Université du Texas sur la nécessité pour les États-Unis d'accroître la réussite scolaire, si l'Amérique veut prospérer économiquement et concurrencer les autres nations sur la scène mondiale. Il affirma que l'éducation représentait une importante question économique, alors que huit des dix nouveaux emplois exigeront dans le futur une formation en enseignement supérieur.

Le président Barack Obama est donc très conscient de la situation. En dépit du fait que la conjoncture économique aux États-Unis soit difficile, il reconnaît la nécessité pour la société américaine d'investir massivement dans l'enseignement supérieur et de faire de l'éducation une priorité nationale.

Le maintien d'un système d'éducation de première qualité est donc, selon Obama, garant des espoirs de la nation et permettra aux États-Unis d'être en mesure d'affronter la concurrence de demain et de restaurer le rêve américain. C'est dans ce contexte que le président Obama a ni plus ni moins proposé aux Américains l'adoption d'une sorte de nouveau GI Bill.



Dernière modification: 2013-03-19 10:03:35

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016