21 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

19 mars 2013

Une campagne présidentielle jouée à l'avance en Arménie?


Stéphane Laroche-Villeneuve
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

octobre
2018
Ouverture du XVIIe Sommet de la Francophonie

avril
2018
Démission du président arménien Serzh Sargsyan

octobre
1999
Assassinat du premier ministre arménien Vazgen Sargsian

février
1998
Démission du président arménien Levon Ter-Petrossian

septembre
1996
Réélection de Levon Ter-Petrossian en Arménie

décembre
1991
Création de la Communauté des États indépendants

septembre
1991
Proclamation officielle d'indépendance de l'Arménie

août
1991
Proclamation d'indépendance de l'Azerbaïdjan

Le 21 janvier 2013, l'Arménie fut plongée dans une campagne présidentielle par le président sortant Serge Sargsian. Leader du Parti républicain d'Arménie, Sargsian était donné gagnant par de multiples sondages, dont un sondage Gallup lui donnant 68% d'appuis(1).

Considérant que le président sortant a obtenu 58,64%(2) des suffrages à la suite du vote du 18 février 2013, les sondages dressaient un portrait somme toute réaliste. Cette apparence de démocratie vigoureuse est toutefois entachée par plusieurs éléments relevés par les observateurs internationaux présents tout au long de la campagne(3).

Une présidentielle ou un couronnement?

Un des aspects soulevés par les observateurs internationaux était le nombre trop peu important d'adversaires faisant face au président sortant(4). Tonino Picula, observateur en chef, fut agréablement surpris par plusieurs aspects de la campagne, mais il affirme que la compétition demeure un élément critique si l'Arménie veut répondre aux aspirations de son peuple, entre autres celle de vivre dans une démocratie vibrante et engageante(5).

Ce manque de compétition est lié au choix de nombreux partis de ne pas présenter de candidats à l'élection de 2013. Ainsi, la majorité des principaux partis tels qu'Arménie prospère, le Congrès national arménien et la Fédération révolutionnaire arménienne ont préféré s'abstenir de participer à ce qu'ils qualifient de mascarade, affirmant du même souffle que leur participation ne ferait que légitimer le système en place(6).

Selon l'opposition, ce système favorise le président sortant. Levon Zourabian, coordinateur du Congrès national arménien, va encore plus loin, dénonçant un « puissant système de falsifications des élections », aux mains du pouvoir. Selon lui : « C'est un système qui garantit la victoire des autorités dans n'importe quelle campagne(7).»

Andrias Ghukassian, politicologue arménien ayant commencé une grève de la faim pour protester contre la corruption planant sur la présidentielle, affirme que « d'année en année, ils(le gouvernement en place) distribuent ouvertement des pots-de-vin avant les élections, obligent les fonctionnaires à voter pour eux. Je considère que de telles actions sont criminelles(8).» C'est donc sous ces prétextes que l'opposition a décidé de boycotter la campagne amorcée en janvier.

Une liberté de presse déficiente

Un deuxième élément empêche une légitimité totale des dernières élections arméniennes, soit le manque de liberté de presse. Freedom House qualifie d'ailleurs la liberté de presse d'absente(9). De plus, les observateurs internationaux ont également fait état de cette situation préoccupante. Ceux-ci ont souligné l'absence de débat entre les candidats, ne permettant pas une grande compréhension des enjeux pour l'électeur moyen(10). Cet élément, combiné à un manque de journalisme critique pouvant exposer les différentes plateformes des différents partis, illustre une fois de plus les limites démocratiques de cette élection(11).




Références:

(1) NEWS. AM, «68% percent of Armenia's electorate ready to vote for President Sargsyan ? Gallup International», dernière mise à jour le 07/02/13, http://news.am/eng/news/139216.html, page consultée le 18 mars 2013

(2) NEWS. AM, «Armenian CEC members sign protocol of presidential vote preliminary results», dernière mise à jour le 19/02/13, http://news.am/eng/news/140979.html, page consultée le 18 mars 2013

(3) ARMENIANOW.COM, «Decision 2013: More than 7,000 observers monitoring Monday ballot», dernière mise à jour le 18/02/13, http://www.armenianow.com/vote_2013/43540/armenia_... page consultée le 18 mars 2013

(4) NEWS. AM, «OSCE PA observers call Armenian election improved, but lacking competition», dernière mise à jour le 19/02/13, http://news.am/eng/news/140982.html, page consultée le 18 mars 2013

(5) Ibid.

(6) ARMENIANOW.COM, « Vote 2013: Opposition bloc refuses to take part in presidential race», dernière mise à jour le 27/12/12, http://www.armenianow.com/vote_2013/42319/armenia_... page consultée le 18 mars 2013

(7) BECCHIO Anastasia, « Election présidentielle en Arménie: le président sortant Sarkissian grand favori», RFI, dernière mise à jour le 18/02/13, http://www.rfi.fr/europe/20130218-election-preside... page consultée le 22 mars 2013

(8) Ibid.

(9) FREEDOM HOUSE, « Armenia », dernière mise à jour inconnu, http://www.freedomhouse.org/country/armenia, page consultée le 18 mars 2013

(10) ARMENIANOW.COM, « Improved, but not genuinely competitive: Observers assess Vote 2013 », dernière mise à jpour le 19/02/13, http://www.armenianow.com/vote_2013/43659/armenian... page consultée le 18 mars 2013

(11) Ibid.

Dernière modification: 2013-03-25 08:07:34

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'Arménie sur la corde raide
>avril 2019


Serzh Sargsyan : de chef d'État à futur premier ministre?
>février 2018


Crise démographique : un avenir incertain pour l'Arménie
>novembre 2016


Une campagne présidentielle jouée à l'avance en Arménie?
>mars 2013


De la théorie à la pratique : un chemin sinueux pour l'accord turco-arménien
>octobre 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019