23 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

9 février 2013

L'Irlande ou la longue marche vers le redressement


Khalid Adnane
économiste,
enseignant à l'École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2018
Tenue d’un référendum sur l’accès à l’avortement en Irlande

mai
2015
Référendum en Irlande sur le mariage entre conjoints de même sexe

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

janvier
1999
Passage à l'euro pour onze pays de l'Union européenne

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

avril
1998
Signature de l'accord du « Vendredi saint » sur la paix en Irlande du Nord

novembre
1995
Référendum sur la légalisation du divorce en Irlande

juin
1994
Tenue d'élections au Parlement européen

février
1992
Signature du traité de Maastricht

juin
1989
Tenue d'élections au Parlement européen

mai
1981
Décès du gréviste de la faim irlandais Bobby Sands

août
1979
Attentats contre des cibles britanniques revendiqués par l'ARIP

juin
1979
Tenue d'une première élection au suffrage universel au Parlement européen

mars
1979
Création du système monétaire européen

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

février
1973
Élection d'un gouvernement de Coalition nationale en Irlande

janvier
1973
Entrée du Royaume-Uni, de l'Irlande et du Danemark dans la CEE

La Saint-Patrick arrive à grands pas et comme à l'habitude, les Irlandais, fidèles à leurs traditions, vont se réunir en famille, festoyer et chanter. Mais cette année en particulier, ils auront certainement le coeur à la fête. Et pour cause! Ils commencent enfin à voir des résultats positifs à tous ces plans d'austérité mis en place par leur gouvernement depuis l'éclatement de la crise économique de 2008, ainsi qu'aux sacrifices qu'ils ont dû faire afin que leur pays sorte du marasme économique.

Un tigre écorché!

Rappelons qu'il n'y a pas si longtemps, l'Irlande faisait figure de modèle à suivre pour son ascension économique : des taux de croissance annuelle de plus 6 pour cent en moyenne, un taux de chômage très bas, un PIB par habitant enviable à environ 60 000 $ par an, une fiscalité très attrayante et compétitive pour les entreprises, un solde budgétaire excédentaire et un niveau d'endettement public très bas. Cette réussite a d'ailleurs valu à l'Irlande l'étiquette symbolique de « tigre celtique », à l'image des tigres asiatiques : une sorte de fierté nationale.

Pourtant, tout bascule en 2008. En effet, on réalise que derrière ce dynamisme de l'économie irlandaise, se cachait une grosse bulle spéculative immobilière. Lorsque celle-ci éclate, elle entraîne dans son sillage l'ensemble du secteur bancaire. Le gouvernement doit agir : sans son intervention (une opération qu'on pourrait qualifier de quasi-nationalisation), le secteur bancaire aurait été techniquement mis en faillite, et l'économie du pays se serait littéralement écroulée.

Cette recapitalisation du secteur bancaire (environ 40 % du PIB) aura des conséquences négatives très importantes sur les indicateurs économiques du pays. Le PIB recule de 3,5 % en 2008 et de 7,5 % en 2009; le taux de chômage qui se situait à environ 4,5 % en 2007, grimpe à 12 % en 2009; et la situation budgétaire du pays se creuse subitement. D'un léger surplus en 2007, on passe à un déficit budgétaire de plus de 7 % en 2008, de 14 % en 2009 et de 32 % en 2010. Quant à la dette, elle passe de 25 % du PIB en 2007 à presque 100 % en 2010 (OCDE/FMI). Tout d'un coup, c'est toute la réussite de l'Irlande qui semble remise en question.

Sacrifices énormes

Devant cette situation budgétaire intenable et son incapacité à se financer sur les marchés, le gouvernement irlandais n'a d'autre choix, à l'automne 2010, que de se tourner vers la Troïka (la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le FMI) pour obtenir de l'aide. Celle-ci accorde au gouvernement irlandais une aide de 85 milliards d'euros, contre l'adoption d'un plan d'austérité de grande envergure.

Pour les citoyens irlandais, la pilule est dure à avaler. Premièrement, parce que les mesures adoptées - dans le cadre de ce plan d'austérité - pour redresser l'économie se traduisent, nécessairement, par des baisses de dépenses sociales, des abolitions de postes dans la fonction publique, des gels (ou diminutions) des salaires, des hausses des taxes, etc. Deuxièmement, ce n'est pas un plan d'austérité, mais huit, consécutifs en trois ans, que les citoyens irlandais vont subir. Résultat : une baisse substantielle de leur niveau de vie et un PIB par habitant, aujourd'hui, d'environ 50 000 $ (soit 10 000 $ de moins qu'en 2008).

Au moins, contrairement aux autres pays fragiles de la zone euro (comme la Grèce ou l'Espagne), les Irlandais peuvent se consoler à l'idée que la recette de la rigueur mise en place dans leur pays semble porter ses fruits et que les résultats qui en découlent sont pour le moment probants. Le pays est à nouveau sur le chemin de la croissance (2 % du PIB en 2012 et 2,4 % en 2013), les exportations atteignent doucement leur niveau d'avant la crise, les capitaux et les multinationales sont de retour sur le sol irlandais, le marché immobilier retrouve petit à petit son aplomb et le déficit a été abaissé à 8 % du PIB. De plus, depuis l'été dernier, le pays est de nouveau capable de se financer sur les marchés et ses obligations se négocient à des taux très favorables, signe que la confiance des investisseurs est de retour.

Le coeur à la fête!

Enfin, l'Irlande vient de conclure cette semaine un accord historique avec la Banque centrale européenne, qui allègera de 20 milliards d'euros la dette découlant du sauvetage de ses banques, notamment de l'Anglo Irish Bank. À cet égard, le premier ministre irlandais, Enda Kenny, s'est félicité de cet heureux dénouement : « C'est une étape historique sur le chemin du redressement économique [qui] sécurise la situation financière future de l'État, tout en réduisant le fardeau pour les contribuables irlandais ».

C'est toute une bonne nouvelle pour les Irlandais, qui ont été les premiers à faire les frais de ces sauvetages. Et le 17 mars prochain, journée de la Saint-Patrick, lorsqu'ils regarderont tous les sacrifices qu'ils ont dû faire ces dernières années, ils auront certainement davantage le coeur à la fête.

Une pause salutaire, en attendant la suite...



Dernière modification: 2013-03-18 10:38:17

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Une question référendaire qui soulève les passions en Irlande
>octobre 2017


Une croissance économique phénoménale pour l'Irlande
>janvier 2017


Peu de changement prévu pour l'Irlande le 26 février 2016
>février 2016


L'Irlande dit un «oui» sincère au mariage gai
>septembre 2015


L'année économique irlandaise : le retour du tigre celtique
>janvier 2015


Le Sénat irlandais menacé d'abolition
>janvier 2014


L'avortement : un sujet sensible en Irlande
>octobre 2013


L'Irlande ou la longue marche vers le redressement
>février 2013


L'économie européenne en référendum en Irlande
>octobre 2012


Une élection présidentielle hors du commun en Irlande
>novembre 2011


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019