23 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

26 février 2013

Législatives en pleine effervescence en Italie : Beppe Grillo chamboule les cartes


Roxanne Sabi-Mouka
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

février
2019
Début d’une rencontre au Vatican sur La protection des mineurs dans l’Église

avril
2018
Tenue d’élections législatives en Italie

mai
2017
Ouverture du sommet du G7 à Taormina, en Italie

décembre
2016
Tenue d’un référendum constitutionnel en Italie

août
2016
Tremblement de terre dévastateur en Italie

avril
2015
Naufrage de plus de 800 immigrants clandestins en Méditerranée

mai
2014
Début des élections législatives au Parlement européen

avril
2014
Canonisation de Jean XXIII et Jean Paul II

mars
2013
Élection du pape François

février
2013
Élections législatives en Italie

novembre
2011
Démission du président du Conseil italien, Silvio Berlusconi

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

avril
2008
Élection en Italie d'un gouvernement dirigé par Silvio Berlusconi

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

avril
2006
Élection en Italie d'un gouvernement dirigé par Romano Prodi

avril
2005
Décès du pape Jean-Paul II

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

mai
2001
Élection en Italie d'un gouvernement dirigé par Silvio Berlusconi

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

En Italie, on observe cinq types d'élections : européennes, législatives, régionales, provinciales et communales. Après la dissolution du Parlement, le 22 décembre 2012, le gouvernement italien s'apprête à revivre, le 24 et 25 février 2013, les élections législatives. Comme à l'accoutumée, celles-ci ont lieu aux cinq ans.

Les Italiens choisissent alors 630 membres à la Chambre des députés (Chambre basse) et 315 membres au Sénat (Chambre haute). Les leaders de la Chambre basse sont élus dans 26 circonscriptions, précisément au sein des régions ou des subdivisions des plus grandes régions. Quant à eux, les membres du Sénat sont élus au sein de 20 régions italiennes. Ces élections se tiennent selon le système de la proportionnelle (1).

Beppe Grillo, un ancien humoriste en lice pour les législatives, donnera une tournure inattendue à cette course électorale. Autrefois considéré comme un fanfaron, ce dernier pourrait imposer son parti politique, le Mouvement cinq étoiles, après les résultats définitifs du lundi 25 février 2013.

De l'humour à la politique

Né à Gênes, Beppe Grillo, de son vrai nom Giuseppe Piero Grillo, reçut une formation de comptable avant de faire son entrée dans le domaine de l'humour. À la suite d'un concours d'improvisation, ce dernier se fait connaitre et apprécier de tous (2). Humoriste, acteur et blogueur militant sont les trois rôles dans lesquelles il excelle jusqu'à temps qu'il entre en politique. Il est également le fondateur en chef du Parti du Mouvement cinq étoiles, depuis le 4 octobre 2009. Son idéologie est axée sur la critique à l'égard des autres partis politiques et des instances politiques italiennes. Il prône la démocratie directe, la décroissance et la défense de l'environnement (3).

À l'âge de 64 ans, Grillo traverse un tournant décisif en quittant sa vie de comédien et en passant à une étape plus sérieuse, celle de la politique. Connu pour ses expressions crues, il fut éjecté de la plateforme médiatique en 1993 à cause de certaines déclarations faites à l'égard de l'ancien président du Conseil, Bettino Craxi. Quelques années plus tard, il poursuit la lutte et exprime son désarroi face à la corruption, le non-respect de l'environnement et les inégalités sociales, à travers ses pièces théâtrales (4).

Le slogan associé à sa campagne électorale est : « Renvoyez-les à la maison », ce qui résume bien sa pensée électorale. On pourrait donc y comprendre qu'il aimerait mettre à la porte les hommes politiques illégitimes qui ont mal géré le gouvernement italien depuis plusieurs années. Beppe Grillo pense pouvoir redorer l'image politique de l'Italie en étant beaucoup plus honnête et moins corruptible (5).

Ce nouvel acteur politique prône une démocratie directe et totale en Italie. Selon ses dires, « il rêve de citoyens qui s'élisent entre eux grâce à son mouvement, un instrument au service des citoyens pour qu'ils puissent s'administrer eux-mêmes (6) ». Son mouvement politique a pris une ampleur plus importante grâce à la percée de Giancarlo Canceller, candidat et membre du Mouvement cinq étoiles, lors des dernières élections régionales du 27 et 28 octobre 2012. Cette victoire permettra au mouvement de devenir le parti dominant de la Sicile avec 18,2 % des voix (7).

Démagogue ou populiste?

Depuis le début de la campagne, Beppe Grillo n'était pas pris au sérieux, au point où on le surnommait le Coluche italien (référence au comédien français intéressé par la présidentielle française en 1981). Ses adversaires politiques le qualifient souvent de clown populiste à cause de ses meetings qui rassemblent des milliers de personnes et de son rapport direct avec le peuple. Ce dernier a profité de la récession économique et des divers scandales survenus récemment afin de se faire connaître et de donner une base à son Mouvement.

Ses discours sont considérés d'antisystème, c'est-à-dire qu'il se campe sur les failles de l'ancien gouvernement, notamment les années corrompues du gouvernement de Silvio Berlusconi, pour faire connaître sa pensée politique (8). On lui reproche ses expressions sévères, ses prises de position strictes de même que son absence de compromis (9).

Les nouveaux membres qui seront élus au Parlement par le truchement du Mouvement cinq étoiles sont considérés, pour le moment, comme des inexpérimentés. L'exercice du pouvoir politique par ces derniers manquerait, selon leurs critiques, de tact politique. Par exemple, le nouveau maire de Parme, Federico Pizzarotti, est considéré comme un novice dans l'arène politique à cause de son absence de notions en politique (10).

Selon ses opposants, Grillo risque d'effrayer les marchés et provoquer une nouvelle récession financière, en empêchant la formation d'une majorité absolue au Parlement. Ce qui pourrait engendrer une instabilité et un durcissement dans la mise en place des projets de loi (11).

La hardiesse de Grillo paye

Selon les dernières estimations, le Parti démocrate (PD) de Pier Luigi Bersani serait en avance avec une majorité de 34 %, suivi du Peuple de la liberté (PLD) de M. Berlusconi. La troisième position sera saisie par le Mouvement cinq étoiles de Beppe Grillo avec 17 % des intentions de vote. Ensuite, le parti de Mario Monti bénéficierait d'entre 10 et 12 % des voix. Malgré cette estimation, il est important de noter que près de 10 % des Italiens sont encore indécis et que 20 % n'iront pas honorer leur devoir de citoyen le 24 et le 25 février 2013. Ces nombreux indécis pourraient apporter des surprises auxquelles on ne s'attendrait point (12).

Depuis le début des législatives, le Mouvement de Beppe Grillo n'a pas vraiment été pris au sérieux. De ce fait, plusieurs critiques lui ont été adressées, les membres de son mouvement étaient considérés comme des inexpérimentés pour la gérance du gouvernement italien. Mais Grillo a surpassé les attentes de tous avec une avancée extraordinaire dans les sondages. Selon les estimations, son Mouvement pourrait se classer à la troisième position, devenant ainsi une des forces politiques italiennes. Le parti bénéficierait de 130 parlementaires, dont 80 à la Chambre et une cinquantaine au Sénat. Cette évolution s'expliquerait, entre autres, grâce aux réseaux sociaux, notamment à travers son blog très consulté (13).




Références:

(1) ÉLECTIONS EN EUROPE. Élections en Italie, [en ligne], http://elections-en-europe.net/institutions/electi... (page consultée le 22 février 2013).

(2) CARRASCO, CHARLES. Beppe Grillo, le Coluche italien?, Europe1, 7 février 2013, [en ligne], http://www.europe1.fr/International/Beppe-Grillo-l... (page consultée le 22 février 2013).

(3) LUTAUD, BENEDICTE. Beppe Grillo : qui est cet humoriste qui pourrait créer la surprise aux législatives italiennes ?, Quoi?, 18 février 2013, http://quoi.info/actualite-international/2013/02/1... (page consultée le 22 février 2013).

(4) LE NIR, ANNE. Beppe Grillo, le mégaphone de la colère, La Croix, 22 février 2013, [en ligne], http://www.la-croix.com/Actualite/Europe/Beppe-Gri... (page consultée le 22 février 2013).

(5) 20 MINUTES. Le «Tsunami Tour» de l'ex-comique Beppe Grillo submerge l'Italie, 21 février 2013, http://www.20minutes.fr/monde/1105499-legislatives... (page consultée le 22 février 2013).

(6) FRANCE INFO. Beppe Grillo, trublion de la politique italienne, 19 Février 2013, [en ligne], http://www.franceinfo.fr/europe/beppe-grillo-nouve... (page consultée le 22 février 2013).

(7) LA DEPÊCHE. Beppe Grillo : qui est cet humoriste engagé qui a obtenu un score historique en Sicile ?, 30 octobre 2013, [en ligne], http://www.ladepeche.fr/article/2012/10/30/1478288... (page consultée le 2 février 2013).

(8) LE PARISIEN. Législatives en Italie : Beppe Grillo, le Coluche italien, 24 février 2013, [en ligne]¸ http://www.leparisien.fr/international/legislative... ( page consultée le 24 février 2013).

(9) L'EXPRESS. Législatives en Italie: "Beppe Grillo, plus un Poujade qu'un Coluche", 22 FÉVRIER 2013, [en ligne] ¸ http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/legi... (page consultée le 24 février 2013).

(10) AUBERT, FRABRICE. Beppe Grillo, le "Coluche italien" qui bouleverse la politique, TF1, 25 mai 2012, [en ligne] ¸ http://lci.tf1.fr/monde/europe/beppe-grillo-le-col... (page consultée le 24 février 2013).

(11) RTBF. Italie: Beppe Grillo veut redonner le pouvoir aux citoyens, 23 février 2013, [en ligne] ¸ http://www.rtbf.be/info/monde/detail_italie-beppe-... (page consultée le 24 février 2013).

(12) LA PRESSE. Les Italiens appelés à choisir leurs dirigeants, 23 février 2013, [en ligne] ¸ http://www.lapresse.ca/international/europe/201302... (page consultée le 24 février 2013).

(13) DE GASQUET, PIERRE. Le M5S de Grillo menace de brouiller le jeu, Les Échos ,25 février, [en ligne], http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/ac... (page consultée le 24 février 2013).

Autres références

DEBERNARD, GILLES. Beppe Grillo séduit les foules : l'irrésistible ascension du Coluche italien, L'alsace, 18 février 2013, [en ligne], http://www.lalsace.fr/actualite/2013/02/18/beppe-g... (page consultée le 22 février 2013).

LE JDD. Grillo, le clown qui terrifie la classe politique, 17 février 2013, [en ligne], http://www.lejdd.fr/International/Europe/Actualite... (page consultée le 22 février 2013).

LES ECHOS. Élections parlementaires en Italie : "un scrutin à plusieurs inconnues", 29 janvier 2013, [en ligne], http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/inter... (page consultée le 23 février 2013).

OUEST FRANCE. Beppe Grillo, le Coluche hargneux qui agite l'Italie, 23 février 2013, [en ligne], http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Beppe-Gri... (page consultée le 24 février 2013).

PADOVANI, MARCELLE. Elections : Beppe Grillo ou la "Vaffan" attitude, Le Nouvel Observateur, 23 février 2013, [en ligne], http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130223.OBS9... (page consultée le 22 février 2013).

Dernière modification: 2013-03-14 13:44:56

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Les 60 ans du décès du pape Pie XII : se souvenir ou oublier?
>septembre 2018


L'Italie en voie de remonter la pente
>septembre 2018


Mort de Salvatore Riina : la perte d'une figure emblématique de la mafia sicilienne
>février 2018


Vatican : l'entrée au paradis du blanchiment d'argent
>février 2018


Saint-Marin : d'un paradis fiscal prospère à un État endetté
>février 2018


Victoire difficile pour le nouveau président du Parlement européen Antonio Tajani
>octobre 2017


Limogeage du grand maître de l'Ordre de Malte
>mars 2017


Crise de la dette publique : l'Italie rattrapée par les décisions du passé
>février 2017


Élection de Virginia Raggi : renouvellement des élites italiennes?
>octobre 2016


L'union civile sépare l'Italie
>septembre 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016