Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

9 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

21 January 2014

Les Knights Templar au Mexique : une bande criminalisée aux intérêts diversifiés


Bruno-Charles Proulx
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

July
2018
Élection d’Andrés Manuel Lopez Obrador à la présidence du Mexique

September
2017
Tremblement de terre dévastateur au Mexique

July
2012
Élection d'Enrique Pena Nieto à la présidence du Mexique

June
2009
Confirmation d'une pandémie de grippe A (H1N1) par l'OMS

July
2006
Élection de Felipe Calderon à la présidence du Mexique

July
2000
Élection de Vicente Fox à la présidence du Mexique

January
1994
Début du soulèvement des Indiens du Chiapas, au Mexique

December
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

July
1988
Élection de Carlos Salinas de Gortari à la présidence du Mexique

September
1985
Tremblement de terre meurtrier au Mexique

July
1982
Élection de Miguel de la Madrid Hurtado à la présidence du Mexique

August
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

June
1975
Ouverture d'une conférence internationale sur les femmes à Mexico

October
1968
Répression d'une manifestation étudiante sur la Place des trois cultures à Mexico

February
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

December
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

March
1948
Création de l'Organisation des États américains

September
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

La présence de groupes criminalisés au Mexique n'est pas un phénomène nouveau. Un autre de ces groupes, les Knights Templar, est apparu récemment. Celui-ci est particulièrement actif à l'ouest du pays, dans l'État fédéré du Michoacán(1).

Les Knights Templar : un nouveau cartel mexicain?

Bien qu'il soit possible de parler de l'apparition d'un nouveau cartel dans le cas des Knights Templar, il semble plus adéquat de parler de renaissance, ou plutôt de transfiguration. En effet, le cartel La Familia Michoacana, anciennement considéré comme : « l'un des sept principaux cartels actifs dans le pays (2) », y est allé d'une opération de relations publiques en adoptant le nom des Knights Templar. Selon le professeur George W. William: « The new name is nothing more than an attempt of the organization to re-emerge with a title that is typically associated with a charitable and benign group [...] (3)».

Une des particularités de ce groupe est liée à l'instrumentalisation qu'il fait de la mort présumée du narcotrafiquant Nazario Moreno. Ce dernier aurait été abattu en 2010, durant le mandat de l'ancien président Felipe Calderón (4). Dans les faits, Moreno est demeuré vivant jusqu'en 2014. Mais depuis l'annonce initiale de son décès, en 2010, celui-ci fait figure de martyr et de protecteur divin au sein de l'organisation des Knights Templar. Certains membres du groupe ont même créé une prière en son nom : « Give me holy protection, through Saint Nazario, Protector of the poorest, Knights of the people, Saint Nazario, give us life [...] (5)».

Bien qu'actif au niveau du trafic de drogue, le groupe ne se limite pas à celui-ci. Il étend ses activités à d'autres secteurs. Cette diversification permet au cartel de générer des profits dans l'économie légale, et, par le fait même, d'accroître son pouvoir. Un de ces secteurs d'activités est le commerce du minerai de fer avec la Chine. Le port de Lazaro Cardenas est le point de départ du minerai de fer ainsi que la porte d'entrée pour un nombre important de produits utiles au cartel : « [...] it became a big entry point for chemicals from China and other parts of Asia used to make methamphetamine (6) ».

Peña Nieto : changement ou continuité?

La tactique de l'ancien président Felipe Calderón pour combattre les cartels fut de pourchasser leurs dirigeants dans le but de mettre fin à leurs activités criminelles. Or, aux yeux du procureur général, Jesús Murillo Karam, cette façon de faire aurait eu pour résultat d'accroître le nombre de groupes criminels (7). Selon le ministre de l'Intérieur, Miguel Ángel Osorio Chong, cette dissémination aurait même rendu les cartels plus violents (8).

Le nouveau président, Enrique Peña Nieto, semble préconiser une approche différente de celle de son prédécesseur. En effet, il propose d'améliorer la sécurité en priorisant l'économie et les politiques sociales (9). Peña Nieto envisage également la création d'une nouvelle force de sécurité. Celle-ci serait composée de gendarmes: « [...] rural civilian police, to be trained by the army [...] (10) ».

Il semble toutefois qu'il y ait certaines critiques liées à l'approche du président actuel. Pour le directeur national du parti de l'ancien président, Peña Nieto n'aurait pas réellement adopté une nouvelle stratégie dans la lutte aux cartels. Selon lui, l'arrestation de Miguel Angel Treviño Morales, l'ancien dirigeant du cartel des Zetas, serait un signe que le nouveau président agit en continuité avec l'ancienne administration en s'attaquant aux chefs des groupes criminels (11).




Références:

1) CAVE, Damien. « Mexican president refocuses on drug kingpins, Arrests of cartel bosses suggest government has reverted to old strategy », International Herald Tribune, The New York Times, 20 août 2013, p. 5.

2) MACHEREL, Cathy. « Le Mexique, un narco-État? », 24 Heures, 9 novembre 2010, p. 9.

3) ORTIZ, Ildefonso. « Mexican cartel renames itself 'Knights Templar' », The Monitor, 11 mars 2011, [En ligne], http://www.themonitor.com/news/local/article_41c32... (page consultée le 12 janvier 2014)

4) GRILLO, Ioan. « Saint, Knights and crystal meth; Mexico's bizarre cartel », Reuters, 18 juillet 2012, [En ligne], http://www.reuters.com/article/2012/07/18/us-mexic... (page consultée le 12 janvier 2014)

5) Ibid.

6) GRAHAM, Dave. « Chinese iron trade fuels port clash with Mexican drug cartel », Reuteurs, 1 janvier 2014, [En ligne], http://www.reuters.com/article/2014/01/01/us-mexic... (page consultée le 12 janvier 2014)

7) FAUSSET, Richard. « Peña Nieto team decries past drug cartel strategy-and keeps it », Los Angeles Times, 21 décembre 2012, [En ligne], http://articles.latimes.com/2012/dec/21/world/la-f... (page consultée le 12 janvier 2014)

8) Ibid.

9) ECONOMIST INTELL. UNIT. « Mexico politics: New security policy not so new », The Economist, 23 juillet 2013, [En ligne], Via www.eureka.cc, (page consultée le 12 janvier 2014)

10) STEVENSON, Mark. « Mexico's vigilantes attack local police, take arms », The Associated Press, 27 août 2013, [En ligne], http://bigstory.ap.org/article/mexicos-vigilantes-... (page consultée le 12 janvier 2014)

11) AINSLIE, Ricardo. « Mexico's 'new' drug war », Los Angeles Times, 26 juillet 2013, [En ligne], http://www.latimes.com/news/opinion/opinionla/la-o... (page consultée le 12 janvier 2014)

Dernière modification: 2014-03-24 07:48:40

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016