21 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

29 octobre 2013

L'impasse économique du géant américain


Olivier Meunier
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

novembre
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

septembre
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

juin
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

mars
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

janvier
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

octobre
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

décembre
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

septembre
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

novembre
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

La crise du financement de la dette américaine a fait couler beaucoup d'encre à l'automne 2013. Tous les médias du monde attendaient avec impatience les prochaines décisions de la Maison-Blanche relatives à cette crise.

Au bord du précipice

C'est seulement 24 heures avant le 17 octobre 2013, date limite pour éviter un défaut de payement sur la dette américaine, que l'agence Fitch a placé la cote AAA des Américains sous surveillance à la négative (1). Cette action laisse croire que l'agence de notation pourrait réévaluer à la baisse cette cote de crédit des États-Unis.

Dans le cas où ceux-ci ne respecteraient pas cet échéancier, le Trésor américain n'aurait plus la possibilité d'emprunter. Cette situation aurait pour effet d'engendrer une baisse significative et immédiate des marchés financiers mondiaux, en plus des marchés des crédits, tout en déstabilisant les devises (2). Les répercussions auraient été à l'échelle planétaire.

Finalement, le mercredi 16 octobre 2013, le président Barack Obama a annoncé un important changement dans la façon de gouverner le pays afin de cesser de passer d'une crise à une autre (3). Mais, en fait, la Chambre des représentants ainsi que le Sénat ont donné le droit à l'État de continuer à emprunter jusqu'au 7 février 2014. Ce compromis a permis aux fonctionnaires fédéraux, au chômage depuis deux semaines, de retourner au travail et d'être payés rétroactivement. Il s'agit seulement d'une mesure temporaire permettant d'allonger le délai afin que républicains et démocrates s'entendent sur la question de la dette de la première puissance mondiale. Selon Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire international, le plafond de la dette doit être relevé de manière plus permanente pour limiter l'incertitude entourant la politique budgétaire américaine(4).

Vivre à crédit

Il est difficile d'avoir le consentement d'une majorité de citoyens pour augmenter leur fardeau fiscal (5). Par contre, la dette peut s'avérer une option moins ardue pour financer l'État. Il s'agit d'un contrat par lequel l'État en question s'engage à rendre la somme empruntée aux créanciers. En revanche, le simple fait de contracter une dette amène l'État emprunteur à délaisser une partie de sa souveraineté.

L'établissement de plafonds constitutionnels constitue, en 2013, l'une des méthodes les plus souvent utilisées pour gérer ou limiter la dette d'un pays (6). Le plafond constitutionnel peut être vu comme une limite de crédit que les décideurs politiques d'un État se sont fixée afin d'éviter les dérapages. Dans certains cas, les limites sont établies en fonction d'un pourcentage par rapport au PIB par habitant. Dans d'autres, comme aux États-Unis, le montant de la dette est fixé en dollars.

L'un des problèmes de ces systèmes de plafonnement est leur gestion en temps de crise économique. L'expérience européenne, incluant le cas de la Grèce, a démontré que c'est en temps de crise économique que les pays ont tendance a changer leurs règles en ce qui à trait aux limites de la dette d'État. Or, le ralentissement économique apporte un manque de liquidités que l'État doit combler pour continuer de maintenir ses activités (7).

Plus précisément, aux États-Unis, ce sont des engagements en faveur du maintien d'un faible taux d'imposition qui ont mené ce géant mondial à être dépendent du financement à crédit (8).

Lorsqu'un État est aux prises avec une dette démesurée, celui-ci a aussi comme option de ne rembourser que certains, ou l'ensemble de ses créanciers. En temps de crise, les États ont recours à cette mesure, communément appelée défaut souverain, plus souvent que l'on pourrait le croire. En fait, selon les économistes Carmen M. Reinhart et Kenneth S. Rogoff, entre 1975 et 2006, on pouvait dénombrer 75 crises de défaut souverain, dont deux importantes, en Russie (9) .

Des agences de recouvrement à l'international?

Lorsqu'un particulier ou une entreprise fait banqueroute, les créanciers prennent possession des biens de l'entité afin de les vendre pour rembourser une partie de la dette (10). Dans le cas d'une dette non remboursée de la part d'un État, il fut un temps où l'on pouvait parfois placer le pays en défaut de payement sous la tutelle de ses pays créanciers, comme en 1876 avec l'État égyptien. Aujourd'hui, il est rare de voir un pays perdre de sa souveraineté dans une situation pareille. Les répercussions se font davantage voir sur le plan économique, au niveau des marchés et des devises.

Les experts s'entendent sur le fait que l'impasse américaine n'est pas comparable à la crise de la dette de certains pays d'Europe, comme la Grèce, car le géant mondial n'est pas à court de liquidités pour rembourser sa dette et que les créanciers ne craignent pas son financement (11). Cela laisse donc croire que l'impasse économique du géant est plutôt le reflet d'une autre crise politique entre républicains et démocrates.




Références:

(1) MANDEVILLE, Laure. « Dette américaine: Fitch menace de dégrader la note des américain », Le Figaro,15 octobre 2013. |en ligne| http://www.lefigaro.fr/international/2013/... ( consulté le 26 oct 2013)

(2) Ibid.

(3) QUEMENEUR, Tangi et Ivan COURONNE. «Le Congrès américain relève le plafond de la dette» La Presse.ca, Agence France-Presse, 16 octobre 2015, | en ligne| http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/20... ( consulté le 26 oct 2013)

(4) Ibid.

(5) PISTOR, Katharina. «La dette contre la démocratie», Le Monde, 26 octobre 2013, p. 8.

(6) Ibid.

(7) Ibid.

(8) Ibid.

(9) BOISSEAU, Alexis. «Que signifie «faire défaut sur sa dette» pour un pays?», Slate. fr, 23 septembre 2001, | en ligne| http://www.slate.fr/story/43853/etat-defaut-dette ( consulté le 26 oct 2013)

(10) Ibid.

(11) ESTIOT, Alexandra et Inna MUFTEEVA. « Ce qui se passera si les États-Unis font défaut», Atlantico via Euréka, mercredi 16 octobre, |en ligne| http://biblio. eureka.cc.ezproxy.usherbrooke.ca/WebPages/Document/ ( consulté le 26 oct 2013)

Dernière modification: 2013-11-04 09:25:16

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'extrême gauche aux États-Unis à l'ère Trump? Plutôt marginale
>avril 2019


Les élections de mi-mandat, ou la ruée vers l'or au pays des droits et libertés
>mars 2019


Joe Biden comme antidote au syndrome McGovern
>mars 2019


Présidentielle américaine de 2020 : une nouvelle stratégie démocrate, la clé face à Trump ?
>mars 2019


La Californie brûle à petit feu, ou plutôt à grands feux!
>février 2019


Qui a tué le Weekly Standard?
>février 2019


Le président Trump frappe encore sur Twitter
>février 2019


La persistance du racisme aux États-Unis
>février 2019


For the land of the free...mais l'est-ce vraiment?
>février 2019


Fahrenheit 11/9 : Michael Moore manque de nouveau la cible avec son plus récent documentaire
>janvier 2019


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019