Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

18 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

29 October 2013

Débat de société au Brésil sur l'avenir prometteur du pétrole


Michel Cornillon Brixeno
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

October
2018
Élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil

April
2018
Arrestation de l’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva

August
2016
Destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff

August
2016
Ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro

October
2014
Réélection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

June
2013
Manifestations d'envergure au Brésil

October
2010
Élection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

July
2007
Présentation de la journée Live Earth

October
2006
Réélection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

May
2006
Rébellion simultanée dans les prisons de Sao Paulo, au Brésil

October
2002
Élection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

January
2001
Ouverture du premier Forum social mondial à Porto Alegre

April
1993
Tenue d’un référendum sur le régime et le système politique au Brésil

December
1992
Démission du président brésilien Fernando Collor

October
1992
Émeute dans la prison Carandriu de Sao Paulo, au Brésil

June
1992
Ouverture du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro

March
1991
Signature du traité menant à la création du Mercosur

January
1985
Élection de Tancredo Neves à la présidence du Brésil

January
1984
Création du Mouvement des Sans terre au Brésil

Dans un climat de contestation sans précédent depuis la fin de la dictature en 1985 - inégalités croissantes, ralentissement économique, etc. - , l'annonce de la mise aux enchères de l'une des plus grandes réserves de pétrole du pays a causé tout un émoi auprès de l'opinion publique brésilienne.

Un projet d'envergure

Le gisement Libra, situé à quelques 180 km des côtes brésiliennes, a été l'objet d'une acquisition, le 21 octobre 2013, par un consortium d'entreprises pétrolières composé du groupe français Total, de l'anglo-néerlandais Shell et de deux géants chinois, la CNPC et la CNOOC (1). Le tout est orchestré obligatoirement par la société d'État brésilienne Petrobras (Petroleo Brasileiro).

Un investissement colossal de 180 milliards de dollars est requis afin de pouvoir exploiter le gisement off-shore évalué à 50 milliards de barils (2). En effet, le projet est coûteux, car, difficiles à exploiter, les gisements en question sont situés à des profondeurs considérables de l'ordre de 3 000 à 5 000 mètres. L'expertise et les moyens de la société d'État seuls n'ont pas suffi à mettre en branle l'exploitation de l'or noir, d'où l'enchère.

Gronde populaire

Impopulaire depuis des mois, cette annonce vient entacher un peu plus la popularité du gouvernement en place. Après les scandales de corruption, l'avortement de la réforme du financement des partis politiques promise par la présidente Dilma Rousseff et les violences perpétrées par l'armée dans les favelas en vue du mondial de soccer, la vente de gisements pétroliers importants à des intérêts étrangers est reçue comme un affront par la population (3).

En effet, l'opération est contestée, entre autres, par la Fédération unique des travailleurs du pétrole (FUP), à laquelle est affiliée la majorité des salariés de Petrobras. Ceux-ci ont d'ailleurs appelé, le 17 octobre 2013, au déclenchement d'une grève illimitée (4). Ces derniers assimilent ce contrat à une privatisation du pétrole brésilien et à « la perte de souveraineté (5)» du Brésil sur ses ressources naturelles.

D'autres sont sceptiques à propos des retombées promises aux Brésiliens par les autorités. Effectivement, la venue de cerveaux de l'étranger sous l'impulsion du gouvernement, qui offre des emplois fortement rémunérés dans le domaine pétrolier, se fait au détriment de bon nombre de Brésiliens qui vivent près du seuil de la pauvreté (6). Des manifestations ont d'ailleurs eu lieu à Rio devant le luxueux hôtel Windsor où se réglait la transaction, sous l'oeil de centaines de militaires et de policiers déployés pour l'occasion (7).

Recettes importantes pour les coffres de l'État

En réponse aux critiques virulentes à l'égard de la décision du gouvernement, le ministre brésilien de l'Énergie et des Mines a assuré que le fondement premier de la concession est non pas de brader les matières premières du pays, mais d'en tirer profit. « Nous ne sommes pas en train de privatiser le pétrole pré-salifère enfoui sous une épaisse couche de sel, au contraire, nous nous approprions cette richesse immense (8) », a-t-il déclaré.

En effet, à terme, l'investissement du consortium dans ces gisements devrait rapporter à l'État pas moins de 138 milliards de dollars US en dividendes, en plus de 300 milliards « d'excédent brut d'exploitation sur 30 ans (9) », a affirmé Magda Chambriard, directrice de l'Agence nationale du pétrole (ANP). Sans compter les 7 milliards de dollars versés immédiatement à l'État par les « majors », lors de la signature du contrat. « C'est de l'argent qui entre directement dans le budget brésilien et c'est très positif (10) », explique l'expert Alexandre Szklo de l'Université fédérale de Rio.

Pour Brasilia, c'est un pas important dans la relance de l'économie brésilienne, en plus de créer une rupture dans la géopolitique régionale avec la création d'alliances stratégiques relatives à l'énergie sans les auspices des États-Unis, allié historique du Brésil (11).

Outre les dimensions socioéconomiques, il s'avère aussi opportun de souligner le contexte de négociations comme un exemple patent de « l'empowerment (12) » des femmes sur la scène politique latino-américaine. Avec Dilma Rousseff à la tête de la plus grande puissance sud-américaine, c'est à Maria Graças Foster qu'il revient, depuis 2012, de diriger la compagnie pétrolière étatique brésilienne (13). Elle est par ailleurs désignée comme étant « la femme la plus puissante du monde des affaires, hors États-Unis (14) » par le magazine Forbes.




Références:

(1) LE FIGARO. « Total obtient 20% dans Libra, l'immense champ pétrolier du Brésil », 21 octobre 2013, http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/10/21/97002-... (page consultée le 25 octobre 2013).

(2) HUFFINGTON POST. « Un consortium remporte l'exploitation du plus grand champ pétrolier du Brésil », 21 octobre 2013, http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/10/21/un-cons... (page consultée le 25 octobre 2013).

(3) BOURCIER, Nicolas. « Au Brésil, Dilma Rousseff empêtrée dans le malaise social », Le Monde, 25 octobre 2013, http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2013/10/25... (page consulté le 25 octobre 2013).

(4) FEITZ, Anne. « Pétrole : enchères stratégiques au Brésil », Les Échos, 21 octobre 2013, http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energi... (page consultée le 26 octobre 2013).

(5) LE MONDE. « Un consortium incluant Total remporte un immense gisement pétrolier au Brésil », 21 octobre 2013, http://abonnes.lemonde.fr/ameriques/article/2013/1... (page consultée le 27 octobre 2013).

(6) COURRIER INTERNATIONAL. « BRÉSIL-Objectif : attirer des cerveaux », 23 janvier 2013, http://www.courrierinternational.com/article/2012/... (page consultée le 27 octobre 2013).

(7) BOURCIER, Nicolas. « Qui remportera l'immense gisement pétrolier de Libra au Brésil ? », Le Monde, 21 octobre 2013, http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2013/10... (page consulté le 25 octobre 2013).

(8) DUFOUR, Audrey. « Brésil: mise en vente du gisement pétrolier de Libra », BMF Business, 21 octobre 2013, http://www.bfmtv.com/economie/bresil-mise-vente-gi... (page consultée le 26 octobre 2013).

(9) LA TRIBUNE. FR, « Total va exploiter le plus grand gisement pétrolier du Brésil », 22 octobre 2013, http://www.latribune.fr/entreprises-finance/indust... (page consulté le 25 octobre 2013).

(10) LIBÉRATION. « Le Brésil soulagé par le résultat de l'enchère de sa plus grande réserve de brut », 22 octobre 2013, http://www.liberation.fr/monde/2013/10/21/bresil-h... (page consultée le 26 octobre 2013).

(11) Ibid.

(12) CALVÈS, Anne-Emmanuèle. « « Empowerment » : généalogie d'un concept clé du discours contemporain sur le développement », Revue Tiers Monde, 2009, no. 200, pp. 735-749.

(13) COURRIER INTERNATIONAL. Graça Foster : la dame de fer du pétrole brésilien », 1 mars 2012, http://www.courrierinternational.com/article/2012/... (page consultée le 28 octobre 2013).

(14) LA TRIBUNE.FR, « "Les plus puissantes" femmes du monde sont plutôt tendance... high tech », 18 octobre 2013, http://www.latribune.fr/actualites/economie/intern... (page consultée le 27 octobre 2013).

Autres références

BEZAT, Jean-Michel et PARIS, Gilles. « A l'époque où l'OPEP faisait peur », Le Monde, 15 octobre 2013, http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2013/10... (page consultée le 26 octobre 2013).

BACQUÉ, Marie-Hélène et BIEWENER, Carole. « L'empowerment, un nouveau vocabulaire pour parler de participation ? », Idées économiques et sociales, 2013, no. 173, pp. 25-32.

BLOUNT, Jeb et LORENZI, Sabrina. « Total obtient 20% du gisement brésilien Libra », Challenges, 21 octobre 2013, http://www.challenges.fr/economie/20131021.REU4919... (page consultée le 27 octobre 2013).

COURRIER INTERNATIONAL. « BRÉSIL : Sans concurrence, un consortium remporte le champ de pétrole Libra », 22 octobre 2013, http://www.courrierinternational.com/breve/2013/10... (page consultée le 26 octobre 2013).

HAUSMANN, Ricardo. « Pays émergents : la fête est finie », 6 septembre 2013, http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2013/09... (page consultée le 25 octobre 2013).

LAUZE, Isabelle et MATIAS, Daniel. « Brésil ? Les États-Unis du XXIe siècle ? », Le Courrier internationale, 19 juin 2013, http://www.courrierinternational.com/article/2013/... (page consultée le 25 octobre 2013).

LE DEVOIR. « Pétrole - Shell et Total remportent la mise au Brésil », 22 octobre 2013, http://www.ledevoir.com/economie/actualites-econom... (page consultée le 26 octobre 2013).

MENDELL, Marguerite. « L'empowerment au Canada et au Québec : enjeux et opportunités », Géographie, économie, société, 2006, vol. 8, pp. 63-85.

OGIER, Thierry. « Total investit dans un méga gisement offshore au Brésil », Les Échos, 21 octobre 2013, http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energi... (page consultée le 26 octobre 2013).

RFI. « Brésil: les enchères du pétrole de Libra provoquent une crise à Petrobas », 21 octobre 2013, http://www.rfi.fr/ameriques/20131021-bresil-encher... (page consultée le 26 octobre 2013).

SALIBA, Frédéric. « Le groupe mexicain Pemex fait figure d'exception en Amérique latine », 22 aout 2013, http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2013/08... (page consultée le 25 octobre 2013).

Dernière modification: 2013-11-04 08:34:48

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016