23 août 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

15 octobre 2013

Le parti des Démocrates de Suède : une réalité au Parlement suédois


Rodrigue Ngane
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

septembre
2018
Élections législatives en Suède

septembre
2014
Élections législatives en Suède

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

septembre
2003
Référendum en Suède sur l’adhésion à l’euro

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

janvier
1995
Entrée de l'Autriche, la Finlande et la Suède dans l'Union européenne

février
1986
Assassinat du premier ministre suédois Olof Palme

mars
1980
Tenue d'un référendum sur le programme nucléaire suédois

septembre
1976
Défaite des sociaux-démocrates aux élections législatives en Suède

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

février
1974
Adoption d'une nouvelle Constitution en Suède

juin
1972
Conférence des Nations unies sur l'environnement humain à Stockholm

novembre
1966
Session constituante du tribunal Russell sur les crimes de guerre au Viêt Nam

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

septembre
1961
Décès du secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, Dag Hammarskjöld

janvier
1960
Création de l'Association européenne de libre-échange

avril
1953
Entrée en fonction de Dag Hammarskjöld au poste de secrétaire général des Nations unies

Le parti des Démocrates de Suède (SD) s'inscrit dans la mouvance politique des partis d'extrême droite. Ces derniers s'appuient sur un nationalisme et un conservatisme très marqués, en formulant leurs idées de manière radicale, notamment à l'encontre des tendances politiques libérales ou socialistes (1). Certains mouvements d'extrême droite peuvent faire preuve de violence, voire de terrorisme, pour imposer leurs vues (2).

Comparés à ceux des partis d'extrême droite des pays voisins comme la Finlande, la Norvège ou le Danemark, les résultats du SD étaient restés modestes (3). En effet, ce parti créé en 1988 a attendu jusqu'en 2010 avant de faire son entrée au Parlement suédois avec 5,7% des voix et 20 sièges sur 349 (4).

Le champ d'action du SD

La plupart des partis d'extrême droite sont, à l'origine, populistes, anti-impôts et anti-social-démocratie. Quant à lui, le SD était un parti néonazi, véhiculant des idées xénophobes et violentes lors de sa création. Mais depuis un certain temps, il s'est efforcé de gommer cette image (5).

Pour y arriver, son leader Jimmie Aakesson n'a pas hésité à faire le ménage au sein du parti, quitte à en évincer ses membres les plus extrêmes (5). Le SD est en effet devenu un parti nationaliste, eurosceptique et populiste (7).

Cependant, on remarque depuis quelques années une montée des idées xénophobes qui se traduisent par des discours anti-immigration et une exacerbation des sentiments contre l'islam. Sans avoir un programme économique bien déterminé, le SD met surtout l'accent sur la lutte contre la délinquance, le contrôle des flux migratoires et la protection des personnes âgées (8).

Le SD, déjà bien ancré localement dans le sud de la Suède, notamment en Scanie, progresse aujourd'hui inégalement, mais de façon évidente. Dans le reste du pays, il obtient ou accroit sa représentation dans pas moins de 245 des 290 communes (9).

Après les élections de 2006, une étude a permis de cerner l'électorat des démocrates de Suède. Il s'agit dans près d'un cas sur deux (45 %) d'un adhérent à la confédération syndicale LO (Organisation nationale) qui est, en principe, liée au Parti social démocrate. Les électeurs sont fortement représentés dans les secteurs de l'industrie, des services, des transports, de l'hôtellerie et de la restauration (10).

Un avenir prometteur

Même si le parti des Démocrates de Suède ne fait pas partie du gouvernement actuel, il peut néanmoins peser sur les décisions du gouvernement, en tant que membre à part entière du Parlement. Pour ce parti, on pourrait penser que le meilleur est à venir. En effet, les émeutes de mai 2013 à Stockholm et dans ses banlieues lui ont fourni une importante tribune médiatique (11). La plupart des émeutiers sont immigrants, par conséquent ces incidents viennent alimenter les discours anti-immigration du SD.

De plus, les autres partis politiques suédois ont facilité, sans le vouloir, la tâche du SD, car le gouvernement de centre droit et les sociaux-démocrates ont déclaré que la cause de ces violences est ethnique, et que les Suédois n'agiraient pas de la sorte (12). Ces émeutes risquent donc de modifier le paysage politique du pays. D'ailleurs, de récents sondages créditent le SD de 7,8 % à 9,2 %, voire 12,5 %, des suffrages. Cette formation se hisse aujourd'hui à la troisième position des intentions de vote (13).

La montée du SD ces dernières années démontre un changement de mentalité dans la société suédoise (14). D'ailleurs, cette tendance s'observe dans plusieurs pays d'Europe (15). Même si les Démocrates de Suède ne sont pas encore représentés au Parlement européen, il faut néanmoins souligner que, lors des élections européennes de juin 2009, l'extrême droite a réalisé un score à deux chiffres dans sept États membres (Pays-Bas, Belgique, Danemark, Hongrie, Autriche, Bulgarie et Italie), et une performance entre 5 et 10% dans six autres États (Finlande, Roumanie, Grèce, France, Royaume-Uni et Slovaquie) (16).

La crise économique qui frappe l'Europe, la critique de l'Union européenne qui défend la libre circulation des citoyens européens, la liberté de religion et le multiculturalisme sont des facteurs qui expliquent en partie le regain de l'extrême droite en Europe (17).




Références:

1) LA TOUPIE, «Définition de l'extrême droite », [En ligne], http://www.toupie.org/Dictionnaire/Extreme_droite.htm, (page consultée le 10/10/2013)

2) PERSPECTIVE MONDE, « Extrême droite », [En ligne], http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... (page consultée le 09 octobre 2013)

3) TRUC, Olivier, « L'extrême droite suédoise en pleine ascension », LE MONDE, 25 janvier 2013, [En ligne], http://www.lemonde.fr/international/article/2013/0... (page consultée le 09/10/2013)

4) PRESSEUROP, « Suède : l'extrême droite s'invite au parlement », 20 septembre 2010, [En ligne], http://www.presseurop.eu/fr/content/article/342161... (page consultée le 09/10/2013)

5) TRUC, Olivier, Op. Cit.

6) GUIEN, Thomas, « Jimmie Aakesson, le leader décomplexé de l'extrême droite suédoise », L'EXPRESS, 22 septembre 2010, [En ligne], http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/jimm... (page consultée le 09/10/2013)

7) ELECTION EN EUROPE, « Partis politiques suédois », [En ligne], http://elections-en-europe.net/partis-politiques/p... (page consultée le 09/10/2013)

8) GYLDÉN, Axel, « La Suède se réveille avec 20 députés d'extrême droite », L'EXPRESS, 20 septembre 2010, [En ligne], http://www.lexpress.fr/actualite/monde/la-suede-se... (page consultée le 09/10/2013)

9) AUCANTE, Yohann, « La normalisation de la politique en Suède », LE MONDE, 22 septembre 2010, [En ligne], http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/09/22/la-... (page consultée le 09/10/2013)

10) COULET, Cyrile, « L'extrême droite suédois fait son entrée au parlement », BLOG, 10 septembre 2010, [En ligne], http://cyril-coulet.over-blog.com/article-l-extrem... (page consultée le 17/10/2013)

11) CURTET, Pauline, « Suède : l'extrême droite dopée par les émeutes », LE FIGARO, 28 mai 2013, [En ligne], http://www.lefigaro.fr/international/2013/05/27/01... (page consultée le 09/10/2013)

12) Loc. cit.

13) TRUC, Olivier, « L'extrême droite suédoise... », op. cit.

14) TRUC, Olivier, « La normalisation de la politique... », op. cit.

15) RADIO CANADA, « La montée de la droite populiste en Europe », 25 janvier 2011, [En ligne], http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... (page consultée le 09/10/2013)

16) JEAN-ROBERT, Alain, « La montée de la droite se confirme en Europe », LA PRESSE, 20 septembre 2010, [En ligne], http://www.lapresse.ca/international/201009/20/01-... (page consultée le 09/10/2013)

17) Loc. cit.

Dernière modification: 2013-10-24 15:40:13

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'extrême droite déstabilise l'échiquier politique suédois
>septembre 2018


Un récent partenariat entre la Suède et la Chine : le Start-up Forum
>janvier 2018


Le vent du nord dans les voiles de l'économie suédoise
>septembre 2016


La crise migratoire en Europe : situation tendue en Suède
>novembre 2015


Élections reportées en Suède : une coalition pour contrer le discours anti-immigration
>février 2015


Syndicalisme suédois : son héritage et ses limites
>novembre 2013


Le parti des Démocrates de Suède : une réalité au Parlement suédois
>octobre 2013


La Suède et la Finlande : en avance sur les énergies renouvelables!
>avril 2013


Germination d'un parti aux racines extrémistes en Suède
>mars 2011


La droite et la gauche au coude à coude en Suède
>septembre 2010


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019