25 août 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

8 octobre 2013

États-Unis: une reprise économique aux effets inégaux


Alexis Montambault Trudelle
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

novembre
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

septembre
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

juin
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

mars
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

janvier
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

octobre
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

décembre
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

septembre
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

novembre
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Le 16 septembre 2013, le classement des 400 plus grosses fortunes américaines a été publié par la revue Forbes. La publication de ce palmarès coïncide avec le cinquième anniversaire du début de la crise économique de 2008 avec la faillite de Lehman Brothers. Il nous apprend que l'écart entre riches et pauvres est toujours en pleine croissance aux États-Unis.

Le fossé se creuse

La fortune cumulée des 400 Américains les plus riches atteint un record de 2 000 milliards de dollars, soit 300 milliards de plus qu'en 2011. Il s'agit d'un sommet historique. Ce constat ravive le débat sur les inégalités sociales qui se creusent aux États-Unis. Pour certains, le 1 % des plus grosses fortunes des États-Unis sont les grands gagnants de la reprise économique(1).

En ce sens, le 3 septembre 2013, Emmanuel Saez, un économiste de l'université de la Californie à Berkeley, a publié une étude sur l'évolution des plus hauts revenus aux États-Unis(2). Pour ce dernier, les statistiques sont claires. La crise économique semble lointaine pour le 1 % des plus grosses fortunes américaines.

En 2012, ces derniers reçoivent un cinquième du revenu total de la nation(3). Une première depuis 1913, l'année qui marque l'instauration de l'impôt sur le revenu(4). D'ailleurs, ce même 1 % a vu son revenu tomber de 36 % pendant la récession de 2008, pour ensuite le voir augmenter en moyenne de 31 % durant la reprise(5). D'un autre côté, les 99 % restants ont vu leurs revenus chuter de 12 % lors de la récession, pour ensuite ne remonter que de 0,4 %.

En conséquence, de tous les gains provoqués par la relance de l'économie, 95 % sont allés directement au 1 % des plus fortunés(6). De surcroît, Saez affirme que 60 % des gains de cette même reprise ont été absorbés par seulement 0,01 % de la population américaine(7). Ainsi, pour la majorité des Américains, les conditions ne se sont guère améliorées depuis cinq ans, tandis que la fortune cumulée des 400 Américains les plus riches atteint un sommet de 2 000 milliards de dollars, soit l'équivalent du produit intérieur brut de la Russie(8).

Conjoncture ou structure ?

Selon certains analystes, un facteur de l'enrichissement des plus riches est la hausse du Dow Jones, qui a plus que doublé depuis 2009(9). Les marchés financiers ont connu une relance grâce à l'important flux de liquidités mis en circulation par les banques centrales(10). Ce rebond des marchés financiers est particulièrement favorable aux plus fortunés, car 90 % des actions aux États-Unis sont entre les mains du 10 % des plus riches(11).

Cependant, l'écart des inégalités se creuse depuis quelques décennies. Ainsi, des économistes affirment que la cause de ce phénomène serait plus structurelle que conjoncturelle. Par exemple, depuis les trente dernières années, le marché du travail n'a jamais causé autant d'inégalités(12). Pour certains, un des principaux facteurs de cet accroissement des inégalités aux États-Unis est le changement de paradigme qui survient à la fin des années 1970. On assiste alors au passage d'une vision interventionniste de l'État à une approche néo-libérale(13). Cette vague de déréglementation s'exprime aux États-Unis par le retrait de mesures développées avec le New Deal et durant la Deuxième Guerre mondiale comme les politiques progressives sur l'impôt(14).

Pour d'autres, la libéralisation des marchés aux États-Unis n'est pas la seule cause de l'accroissement de l'inégalité entre les revenus. Effectivement, le processus de la mondialisation est directement en lien avec la détérioration de la situation économique de certaines couches de la société(15). Une étude du Fonds monétaire international sur l'impact de la mondialisation sur les inégalités des revenus à l'échelle mondiale démontre que, durant la plus récente période de la mondialisation, les inégalités se sont accrues dans les pays à moyens et hauts revenus. Cependant, dans les États à faibles revenus, cette hausse est beaucoup plus faible. Cela marque donc une rupture avec la tendance au déclin des inégalités en marche depuis la première moitié du vingtième siècle(16).

Si le fossé entre riches et pauvres ne cesse de se creuser aux États-Unis depuis les années 70, il ne faut donc pas croire que ce phénomène n'existe que là. Néanmoins, le pays de l'oncle Sam est vraisemblablement un de ceux où, comme le démontre le palmarès de Forbes, les inégalités sont les plus évidentes.




Références:

1. LAUER, Stéphane, « Derrière les 400 américains les plus riches, les inégalités explosent », Le Monde, 16 septembre 2013, [En ligne], http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/09/16/... consulté le 4 octobre 2013

2. SAEZ, Emmanuel, « The evolution of top income in the United-States », University of California, 3 septembre 2013, [En ligne], http://elsa.berkeley.edu/~saez/saez-UStopincomes-2012.pdf? consulté le 4 octobre 2013

3. LAUER, Stéphane, Op. cit.

4.ZHANG, Moran, « IS income inequality at record high : top 1% earned a fifth of total income in 2012 », Internationa Buisness Times, 11 septembre 2013, [En ligne], http://www.ibtimes.com/us-income-inequality-record... consulté le 4 octobre 2013

5. BBC NEWS, « US income inequality at record high », BBC News, 10 septembre 2013, [En ligne], http://www.bbc.co.uk/news/world-us-canada-24039202? consulté le 4 octobre 2013

6. SAEZ, Emmanuel, Op. cit.

7. Ibid.

8. LAUER, Stéphane, Op. cit.

9. Ibid.

10. AGENCE FRANCE-PRESSE, « 2009 : récession, reprise et grandes manoeuvres », La Presse, 24 décembre 2009, [En ligne],http://affaires.lapresse.ca/economie/200912... consulté le 4 octobre 2013

11. LAUER, Stéphane, Op. cit.

12. SAEZ, Emmanuel, Op. cit.

13. ADNANE, Khalid, « Occupy Wall Street, Un blian partagé de la mondialisation », Le Devoir, 13 octobre 2011, [En ligne], http://www.ledevoir.com/economie/actualites-econom... consulté le 4 octobre 2013

14. SAEZ, Emmanuel, Op. cit.

15. ADNANE, Khalid, Op. cit.

16. FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL, « Globalization and Inequality », World Economic Outlook, octobre 2007, [En ligne], http://www.imf.org/external/pubs/ft/weo/2007/02/pdf/c4.pdf? consulté le 4 octobre 2013

Dernière modification: 2013-10-14 15:10:07

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'extrême gauche aux États-Unis à l'ère Trump? Plutôt marginale
>avril 2019


Les élections de mi-mandat, ou la ruée vers l'or au pays des droits et libertés
>mars 2019


Joe Biden comme antidote au syndrome McGovern
>mars 2019


Présidentielle américaine de 2020 : une nouvelle stratégie démocrate, la clé face à Trump ?
>mars 2019


La Californie brûle à petit feu, ou plutôt à grands feux!
>février 2019


Qui a tué le Weekly Standard?
>février 2019


Le président Trump frappe encore sur Twitter
>février 2019


La persistance du racisme aux États-Unis
>février 2019


For the land of the free...mais l'est-ce vraiment?
>février 2019


Fahrenheit 11/9 : Michael Moore manque de nouveau la cible avec son plus récent documentaire
>janvier 2019


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019