Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

27 mai 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

1 October 2013

Tournée africaine : Barack Obama à la quête de nouveaux partenariats


Fabrice Ntompa Ilunga
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

February
2018
Démission du président sud-africain Jacob Zuma

May
2014
Réélection du Congrès national africain de Jacob Zuma en Afrique du Sud

December
2013
Décès de l'ex-président sud-africain Nelson Mandela

June
2010
Présentation de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud

May
2009
Élection de Jacob Zuma à la présidence de l'Afrique du Sud

May
2008
Attaques xénophobes en Afrique du Sud

July
2007
Présentation de la journée Live Earth

August
2002
Ouverture d'un sommet sur le développement durable à Johannesburg

June
1995
Conquête de la Coupe du monde de rugby par l'Afrique du Sud

May
1994
Élection de Nelson Mandela à la présidence de l'Afrique du Sud

June
1991
Abolition des dernières lois ségrégationnistes en Afrique du Sud

March
1990
Proclamation d'indépendance de la Namibie

February
1990
Libération de Nelson Mandela en Afrique du Sud

December
1988
Signature à New York d'un traité sur le conflit en Angola

September
1984
Élection de Pieter Botha à la présidence de l'Afrique du Sud

June
1976
Émeutes à Soweto en Afrique du Sud

December
1967
Première greffe cardiaque de l'histoire

August
1962
Arrestation de Nelson Mandela

December
1959
Signature d'un traité international protégeant l'Antarctique

Dans le cadre de sa « stratégie pour l'Afrique » qu'il avait annoncée il y a deux ans, le président américain Barack Obama a entamé, le 26 juin 2013, une tournée africaine (1). Sept mois après sa réélection, il visite consécutivement le Sénégal, l'Afrique du Sud et la Tanzanie (2). Lors de son premier mandat (2009-2013), Obama, dont le défunt père était originaire du Kenya, s'était rendu en Égypte (4 juin 2009) et au Ghana pour une visite éclair en juillet 2009 (3).

Une coopération économique plus intense

Durant les dernières décennies, les États-Unis ont pris du retard, par rapport à la France et la Chine principalement, dans leur influence sur le continent africain. Un continent en mouvement et un marché en pleine expansion dont les grandes puissances de ce monde ne peuvent plus se passer. La visite d'une semaine du président américain Barack Obama en Afrique avait donc comme principal objectif, selon la Maison-Blanche, de favoriser « la croissance économique, l'investissement et le commerce, de renforcer les institutions démocratiques et d'investir dans une nouvelle génération de dirigeants africains (4) ».

Au Sénégal, Obama a tenu à souligner les progrès démocratiques qu'a connus ce pays de l'Afrique de l'Ouest. Selon lui, ces progrès sont un symbole du développement économique : « Les gouvernements plus ouverts attirent mieux les investissements pour créer des emplois et sortir les gens de la pauvreté (5). » Il en a profité également pour inviter certains pays africains à démocratiser leurs institutions afin de dynamiser l'essor économique. En ce qui concerne le volet économique, Obama a promis de reconduire le contrat de l'Africa Growth and Opportunity ACT (Agoa), qui facilite les exportations africaines vers les États-Unis; et a conclu un nouvel accord d'investissement avec la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao)(6).

Le président américain a aussi promis aux Sénégalais de les aider à construire de nouvelles infrastructures et de soutenir les agriculteurs à travers le développement de nouvelles semences et la mise en place de technologies modernes (7).

En Afrique du Sud, Obama s'est rendu au Cap, le 30 juin 2013. Devant une grande foule à l'université du Cap, il a tenu un discours dans lequel il a promis de débloquer un budget de 7 milliards de dollars afin d'aider certains pays africains à développer leurs réseaux électriques (8). Le secteur privé américain est censé contribuer également, mais à la hauteur de 9 milliards. Son projet, dénommé « Power Africa », est censé permettre aux pays africains de doubler l'accès à l'électricité dans les prochaines années. L'administration Obama veut ainsi apporter 10 000 mégawatts d'électricité supplémentaires à 20 millions de foyers et d'entreprises (9).

Si la visite de Barack Obama au Sénégal et en Afrique du Sud est motivée par les efforts fournis par l'un en matière de démocratie, et par l'autre pour ses enjeux économiques; la véritable raison de la visite du président américain en Tanzanie demeure difficile à cerner. Toutefois, les experts croient qu'elle s'expliquerait par les récentes découvertes de gisements de gaz colossaux au large des côtes tanzaniennes (10). En effet, la Tanzanie est un pays extrêmement riche en réserves de gaz et de pétrole. Elle regorge d'énormes ressources naturelles inexploitées qui intéressent les géants pétroliers américains (11).

Selon ces mêmes experts, Washington tente de contrer l'émergence de la Chine dans ce pays, mais également dans le continent africain en général (12). La Chine est plus que jamais intéressée à assurer son indépendance énergétique, mais également à développer un partenariat d'affaires « gagnant-gagnant» avec le plus vieux continent du monde. Rappelons ici que la visite d'Obama dans ces trois pays survient moins de quatre mois après la visite, dans ces mêmes pays, de l'actuel président chinois, Xi Jinping (13).

À la recherche d'une base militaire stratégique

Selon plusieurs analystes politiques, la recherche de nouveaux accords économiques avec les pays africains n'est pas la principale motivation du gouvernement américain. En effet, avec la montée des groupes « radicaux » anti-Américains, liés à Al Qaïda en Afrique (la situation récente au Mali et au Niger), Barack Obama veut assurer la sécurité de son pays hors de ses frontières (14). Le Sénégal, un État stable et fiable, paraît donc un bon choix pour le gouvernement américain pour y construire une base militaire afin de contrer la progression de ces groupes « terroristes ».

Cette initiative est une suite logique de la stratégie militaire américaine dans le Sahel, telle que présentée en février dernier par le sénateur américain Chris Coons, président de la sous-commission des Affaires étrangères du Sénat américain pour l'Afrique. Celui-ci avait annoncé à Bamako, la capitale du Mali, à la suite de l'invasion du Nord malien par des rebelles, que les États-Unis allaient s'impliquer militairement dans ce pays, mais qu'ils n'allaient pas coopérer avec l'armée malienne tant qu'un gouvernement légitime ne serait pas mis en place (15). Le Sénégal, pays limitrophe du Mali, devenait donc un choix de prédilection pour le gouvernement américain.

Visites historiques

Si la visite d'Obama en Afrique avait un caractère stratégique; la présence du premier président noir américain sur le continent de ses ancêtres avait également une très forte portée symbolique. Lors de son séjour au Sénégal, Barack Obama en a profité pour visiter, le 27 juin, l'île de Gorée, lieu historique de la traite négrière, devenu un symbole (16).

En Afrique du Sud, le président américain en a profité aussi pour visiter un centre d'accueil pour les jeunes séropositifs de la fondation Desmond Tutu en compagnie de ce dernier (17).

Barack Obama s'est rendu également à Robben Island, où Nelson Mandela, premier président noir de l'Afrique du Sud, avait été détenu pendant 18 ans lors de l'apartheid (18). D'ailleurs, une rencontre avec ce dernier avait été mise à l'agenda du président américain, mais a dû être annulée à cause de problèmes de santé de Mandela. Obama a toutefois rendu un hommage émouvant à ce dernier, devant le peuple sud-africain.

Enfin, en Tanzanie, Obama a visité la centrale électrique d'Ubungo et est allé déposer une gerbe au mémorial érigé à la mémoire des victimes de l'attentat contre l'ambassade américaine en Tanzanie, le 7 août 1998. Il avait tué 11 passants et en avait blessé 70 (19).




Références:

1) RFI, Fin juin 2013, M.Obama sera en Afrique pour un voyage historique, le 21 mai 2013, http://www.rfi.fr/afrique/20130521-barack-obama-af... (le 27 septembre 2013)

2) LALEIX, Gaëlle. Bilan de la tournée africaine de Barack Obama, RFI, le 7 juillet 2013, http://www.rfi.fr/emission/20130707-bilan-tournee-... (le 27 septembre 2013)

3) Loc. cit.

4) RFI, op. cit.

5) FRENK, Carine. Barack Obama au Sénégal, pays pivot de la stratégie américaine en Afrique. RFI, le 26 juin 2013, http://www.rfi.fr/afrique/20130626-barack-obama-vi... (le 27 septembre 2013)

6) BRUGNARD, Pascal. Barack Obama au Sénégal : les raisons d'une visite stratégique, Les Echos.fr, le 2 juillet 2013, http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/inter... (le 27 septembre 2013)

7) Loc. cit.

8) LALEIX, Gaëlle. Barack Obama peut-il vraiment multiplier par deux l'accès à l'électricité en Afrique?, RFI, le 01 juillet 2013, http://www.rfi.fr/afrique/20130701-barack-obama-et... (le 27 septembre 2013)

9) RFI, Obama en Afrique du Sud : l'économie et Nelson Mandela au c?ur de la visite, le 29 juin 2013, http://www.rfi.fr/afrique/20130629-obama-afrique-s... (le 28 septembre 2013)

10) LA VOIX DE L'AMÉRIQUE, La rivalité sino-américaine en Afrique, évoquée lors de la visite d'Obama, le 2 juillet 2013, http://www.lavoixdelamerique.com/content/la-rivali... (le 28 septembre 2013)

11) DIENG, Cheikh. Obama en Tanzanie : «les Américains s'intéressent aux ressources naturelles de ce pays», Afrik.com, le 01 juillet 2013, http://www.afrik.com/barack-obama-en-tanzanie-les-... (le 28 septembre 2013)

12) LA VOIX DE L'AMÉRIQUE, op. cit.

13) SÉRISIER, Pierre. Xi Jimping veut donner une nouvelle image de la Chine en Afrique, Le Nouvel Observateur, le 25 mars 2013, http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130325.REU0... (le 28 septembre 2013)

14) TISSOT, Pauline. Entretien avec Abdou Lô Khadre, docteur en sciences politiques à Dakar. TV5Monde, le 19 juin 2013, http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les... (le 29 septembre 2013)

15) STUDER, Elisabeth. Sénégal/USA : AFRICOM et USAID en atelier à Dakar sur la sécurité au Sahel, Leblogfinance, le 6 mai 2013, http://www.leblogfinance.com/2013/05/senegal-usa-a... (le 29 septembre 2013)

16) APANEWS, Une visite à l'île de Gorée, principale attraction du séjour de Barack Obama à Dakar, Seneweb.com, le 26 juin 2013, http://www.seneweb.com/news/Diplomatie/une-visite-... (le 30 septembre 2013)

17) AGENCE FRANÇAISE DÉVELOPPEMENT. Appuyer la fondation Desmond Tutu et ses actions de recherche sur le VIH, juin 2009, http://www.afd.fr/home/pays/afrique/geo-afr/afriqu... (le 30 septembre 2013)

18) EURONEWS, Obama se recueille avec "Humilité" à Robben Island, le 30 juin 2013, http://fr.euronews.com/2013/06/30/obama-se-recueil... (le 30 septembre 2013)

19) TRIBUNEDEGENÈVE, Obama en Tanzanie après une visite-hommage à Mandela, Le 01 juillet 2013, http://www.tdg.ch/monde/afrique/Obama-en-Tanzanie-... (le 30 septembre 2013)

Dernière modification: 2013-10-07 08:41:30

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016