Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

18 February 2014

UE-MERCOSUR : un chemin parsemé d'obstacles


Khadissatou Aline Diatta
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

October
2018
Élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil

April
2018
Arrestation de l’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva

August
2016
Destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff

August
2016
Ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro

October
2014
Réélection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

June
2013
Manifestations d'envergure au Brésil

October
2010
Élection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

July
2007
Présentation de la journée Live Earth

October
2006
Réélection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

May
2006
Rébellion simultanée dans les prisons de Sao Paulo, au Brésil

October
2002
Élection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

January
2001
Ouverture du premier Forum social mondial à Porto Alegre

April
1993
Tenue d’un référendum sur le régime et le système politique au Brésil

December
1992
Démission du président brésilien Fernando Collor

October
1992
Émeute dans la prison Carandriu de Sao Paulo, au Brésil

June
1992
Ouverture du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro

March
1991
Signature du traité menant à la création du Mercosur

January
1985
Élection de Tancredo Neves à la présidence du Brésil

January
1984
Création du Mouvement des Sans terre au Brésil

Le Mercosur est un marché émergent qui représente le quatrième espace commercial du monde (1). Depuis quelques années, ses membres s'intéressent au potentiel qu'offrirait une entente économique avec l'Europe. Selon une étude obtenue par l'Agence France-Presse (AFP), la signature d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et les pays du Mercosur ferait accroître les exportations de l'industrie européenne, malgré des pertes pour le secteur agricole (2).

Des négociations interrompues à presque toutes les étapes

En 1995, l'Union européenne et le Mercosur ont signé un accord-cadre interrégional de coopération, qui est entré en vigueur en 1999 (3). En 2000, des négociations ont été entreprises en vue d'un accord d'association basé sur le dialogue politique, la coopération et le commerce (4). Les négociations ont été suspendues en 2004 en raison de divergences fondamentales sur le volet commercial (5). Néanmoins, la signature d'un «accord visant à élargir les relations à la science, aux technologies, aux infrastructures et aux énergies renouvelables (6) » s'est faite lors du sommet UE-Mercosur de Lima, en 2008.

En mai 2010, après une interruption de six années, les négociations sont relancées lors du sommet UE-ALC (Amérique latine et Caraïbes) de Madrid (7). Un accord d'association ambitieux était prévu. Le volet commercial concernerait non seulement les biens, mais aussi les services, les investissements, les marchés publics, la propriété intellectuelle, y compris les appellations géographiques, la facilitation des échanges, les mesures sanitaires et phytosanitaires, le commerce et le développement durable, la concurrence et les instruments de protection du commerce (8). Le processus de négociation a mis en lumière les nombreux obstacles qui empêchent la conclusion d'un accord d'association entre l'UE et le Mercosur.

L'agriculture, principal obstacle des négociations

Les obstacles rencontrés dans ces négociations sont multiples: il y a des divergences tant au sein de l'UE que du Mercosur. Un exemple est la suspension du Paraguay en juin 2012 comme membre de Mercosur, ce qui a provoqué l'invalidité des décisions déjà prises sur ces négociations (9). De plus, les diverses mesures protectionnistes prises par l'Argentine et l'entrée du Venezuela au Mercosur en tant qu'État membre, en juillet 2012, ont aussi été des obstacles dans ces négociations (10). La question de l'agriculture est néanmoins le principal point de discorde entre l'UE et le Mercosur, depuis l'échec des négociations de Doha en 2004. Le Mercosur reproche à l'Europe de protéger ses producteurs agricoles grâce à des aides économiques et des normes phytosanitaires empêchant l'entrée de produits sud-américains (11).

D'autres inquiétudes ont été perçues depuis la reprise officielle des négociations. Elles concernent des questions diverses telles que la propriété intellectuelle et les normes sanitaires (12). Les impacts négatifs sur les secteurs automobiles et de l'agriculture ont aussi été soulignés respectivement par le Mercosur et l'UE. Une étude d'impact de la Commission européenne de juillet 2011 permet d'éclairer ce dernier point. Elle fait état d'une balance européenne du commerce extérieur agricole déficitaire de 5,2 milliards d'euros vis-à-vis du Mercosur (13). De plus, elle souligne une diminution de 1,6% du revenu agricole européen moyen. Elle évoque enfin la menace pesant sur 33 000 emplois par an, soit environ 0,4% des emplois agricoles européens (14).

Une économie instable pour le Mercosur

Le Mercosur est la quatrième entité économique au monde derrière les États-Unis, la Chine et le Japon (15). De ces membres, le Brésil détient la plus importante économie avec 79% du PIB global du Mercosur; l'Argentine se retrouve avec 18%, l'Uruguay et le Paraguay ont respectivement 2 et 1% (16).

Depuis 2003, à la suite des crises financières et économiques de 2000 à 2002 qui ont touché le Mercosur, de nettes progressions ont été observées au niveau économique (17). Cela pour tous les pays du Mercosur.

Ceux-ci sont parmi les premiers pays émergents à qui profiterait une réforme du système financier international. Ils ont des marchés financiers rentables, mais vulnérables. L'endettement des pays du Mercosur reste un facteur d'instabilité (18). Malgré ces améliorations, leurs économies demeurent donc vulnérables.

En Argentine, on reste dans une certaine incertitude concernant les secteurs fiscaux, les services publics et les banques, car leurs progrès sont insuffisants et laissent à désirer sur le long terme (19). Quant à l'économie du Brésil, elle reste fragile. Les économies uruguayenne et paraguayenne, elles, sont tout aussi fragiles et subissent les conséquences de la crise qu'ont vécues leurs voisins (20). Ces pays du Mercosur restent vulnérables à toute augmentation au niveau économique qui aurait un impact négatif sur leur économie (21).

Les difficultés sont donc assez bien cernées. Du point de vue de l'UE, elles se concentrent surtout sur le secteur agroalimentaire des pays du Mercosur. Du point de vue du Mercosur, le point essentiel est également l'agriculture. À cet égard, la montée en puissance de la Chine constitue un élément de poids (22). L'UE doit soit soutenir son agriculture, ou en sacrifier certaines parties afin de faire des gains économiques plus élevés. Signer un tel accord offrirait donc à l'UE un avantage concurrentiel très important.




Références:

(1) LE MONDE DIPLOMATIQUE, «Le Mercosur», [En ligne], 2001, http://www.monde-diplomatique.fr/cahier/ameriquela... (Page consultée le 14 février 2014)

(2) LE FIGARO, «Les avantages d'un accord UE-Mercosur», [En ligne], 2011, http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/04/29/97002-... (Page consultée le 14 février 2014)

(3) LE MONDE DIPLOMATIQUE, op.cit.

(4) UNION EUROPÉENNE, «Mercosur (Marché commun du Sud)», [En ligne], http://eeas.europa.eu/mercosur/index_fr.htm, (Page consultée le 14 février 2014)

(5) L'ECONOMISTE, «Les négociations UE-MERCOSUR en veilleuse», [En ligne], 2004, http://www.leconomiste.com/article/65279les-negoci... (Page consultée le 14 février 2014)

(6) UNION EUROPÉENNE, op.cit.

(7) LE MONDE, «L'UE et le Mercosur relancent leurs négociations sur un accord de libre-échange», [En ligne], 2010, http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/05/17/... (Page consultée le 15 février 2014)

(8) COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN, «Vers un accord d'association UE-Mercosur : la contribution de la société civile organisée», [En ligne], 2011, http://www.europarl.europa.eu/meetdocs/2009_2014/d... (Page consultée le 15 février 2014)

(9) RENUART Caroline, «UE-Mercosur : négociations en cours», [En ligne], 2013, http://www.europarl.europa.eu/RegData/bibliotheque... (Page consultée le 15 février 2014)

(10) Loc.cit.

(11) TORRE DI BABEL, «Union Européenne, Mercosur des négociations sans fin», [En ligne], 2013, http://torredibabel.com/2013/12/07/union-europenne... (Page consultée le 16 février 2014)

(12) DIPLOWEB, op.cit.

(13) Loc.cit.

(14) L... COURRIER INTERNATIONAL, «MERCOSUR, Venezuela :le bloc régional va être considérablement renforcé», [En ligne], 2012, http://www.courrierinternational.com/article/2012/... (Page consultée le 17 février 2014)

(16) COMMISSION EUROPÉENNE, «MERCOSUR», [En ligne], 2007, http://eeas.europa.eu/mercosur/rsp/07_13_fr.pdf, (Page consultée le 17 février 2014)

(17) Loc.cit.

(18) ASSEMBLÉE NATONALE, «Rapport d'information sur les relations entre l'Union européenne et le Mercosur», [En ligne], 2000, http://www.assemblee-nationale.fr/europe/rap-info/i2269.pdf, (Page consultée le 17 février 2014)

(19) COMMISSION EUROPÉENNE, op.cit.

(20) Loc.cit.

(21) L... Caroline, op.cit.

Dernière modification: 2014-02-24 08:05:41

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016