19 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

11 février 2014

Élection présidentielle à saveur populiste en Indonésie


Guillaume Harcc-Boutin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

septembre
2018
Tremblement de terre et tsunami en Indonésie

décembre
2007
Ouverture de la Conférence de Bali sur les changements climatiques

octobre
1999
Élection d'Abdurrahman Wahid à la présidence de l'Indonésie

mai
1998
Démission du président indonésien Suharto

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

juillet
1979
Ouverture d'une conférence internationale sur les réfugiés de la mer en Asie du Sud-Est

juillet
1976
Annexion du Timor oriental par l'Indonésie

août
1967
Création de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est

septembre
1965
Tentative de coup d'État en Indonésie

septembre
1963
Proclamation de l'indépendance de la Malaisie

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

décembre
1949
Création des États-Unis d'Indonésie

L'année 2014 coïncide avec plus de 15 ans de retour de la démocratie en Indonésie. D'ailleurs, les Indonésiens devront se rendre aux urnes cet été afin d'élire un nouveau gouvernement. Le lourd passé autoritaire de l'archipel derrière eux, ceux-ci attendent ces élections avec impatience.

Démocratie balbutiante

L'année 1999 amorce un vent de changement politique en Indonésie. En effet, le 7 juin 1999 se sont tenues des élections législatives démocratiques, les premières depuis près de 25 ans.

Ce renouveau est rendu possible grâce à la démission de l'ancien président, Haji Muhammad Suharto, qui agissait en tant que chef d'État de 1967 à 1998. Aussitôt entré en fonction, son successeur, Jusuf Habibie, propose d'importantes réformes démocratiques. Parmi les avancées démocratiques, notons l'adoption du multipartisme ainsi que la limitation du nombre de mandats présidentiels à deux. La tenue d'élections a lieu l'année suivante, soit en 1999(1).

Lors de ces élections, le collège électoral, composé des membres de l'Assemblée législative, porte Abdurrahman Wahid à la présidence. Par ailleurs, cette méthode d'élection du chef de l'État ne durera que quelques années. Dès 2004, le président sera élu au suffrage universel direct, plutôt que par un collège électoral(2). Cette mesure vise à limiter l'influence du corps législatif sur l'exécutif, car dans un régime de type présidentiel, les pouvoirs doivent être indépendants.

En ce qui a trait au mode de suffrage à la Chambre basse de cet État unitaire, les candidats se soumettent à un mode de scrutin proportionnel de liste.

Depuis le renouveau démocratique, deux partis sont identifiables comme forces politiques de par leur nombre de sièges à la Chambre basse : le Parti des groupes fonctionnels et le Parti démocratique(3).

D'autre part, le Parti des groupes fonctionnels ne se démarque pas au niveau de la course à la présidence. En effet, depuis la tenue d'élections présidentielles, les candidats des Parti démocratique et du Parti démocratique indonésien en lutte se partagent la majorité des appuis populaires(4).

Candidat vedette à confirmer

Des élections se tiendront sur l'archipel asiatique en 2014. Plusieurs candidats tenteront d'obtenir la présidence dont, vraisemblablement, l'actuel gouverneur de Jakarta Joko Widodo.

Étant l'actuel gouverneur de la capitale indonésienne, ce politicien pourra s'appuyer sur les franges les plus pauvres de la population. En effet, son élection à la tête de la mégalopole a été rendue possible grâce aux nombreuses mesures sociales qu'il proposait. Parmi ses propositions, on comptait l'instauration d'un système de santé pour les plus démunis ainsi que du financement pour faciliter l'accessibilité aux écoles(5).

D'autres mesures qui contribuent à sa notoriété sont celles qui s'inscrivent dans l'esprit de la conférence de Bali sur les changements climatiques. Pour ce faire, il redémarra le projet de construction d'un métro afin d'inciter les automobilistes à recourir aux transports en commun, tout en visant à réduire les imposants bouchons de circulation quotidiens(6).

De plus, la transformation de la capitale en ville culturelle et artistique, combinée à la lutte qu'il mène contre la corruption, ont permis à Jidodo de s'attirer l'appui des classes moyennes (7). Le fait qu'il n'appartient ni à l'élite politique ou économique contribue grandement à sa popularité. De ce fait, l'actuel gouverneur de Jakarta se détache du lot des autres politiciens existants dans la jeune démocratie indonésienne(8).

Ancien directeur d'une petite entreprise de meubles, Joko Widodo occupait la mairie dans la petite ville de Soto avant de devenir gouverneur de Jakarta. À la suite du succès des mesures sociales qui ont permis son ascension à la tête de la capitale, le prétendant à la présidence pourrait étendre son régime d'assurance maladie au niveau national(9).

La table est mise pour Joko Widodo

Bien qu'il n'ait pas encore annoncé officiellement qu'il prendra part à la course à la présidence, le nom de Joko Widodo circule autant dans les médias que dans les sondages.

D'ailleurs, dès le mois de janvier 2013 celui-ci apparaît dans les sondages. Selon un sondage mené par le Centre for strategic and international studies, si Joko Widodo se présentait pour des élections ayant lieu à cette date, il serait élu avec plus de 28,6 % des intentions de vote, une avance de plus de 10 % sur son plus proche poursuivant(10).

Depuis le premier sondage incluant le gouverneur de Jakarta, il a occupé la pole position dans la grande majorité des enquêtes concernant l'élection présidentielle. Dans la plupart des sondages, son soutien se situe autour de 30 %, atteignant même 47 % au mois d'octobre 2013, selon un sondage effectué par Indikator politik (11). Pour illustrer sa suprématie, le sondage qui lui accordait le moins de pourcentage d'intentions de vote (18,1%) au cours de l'année 2013 le plaçait tout de même en tête du scrutin(12).

En ce qui concerne les plus proches poursuivants de Joko Widodo dans les sondages, Prabowo Subianto occupe, dans la quasi-totalité des cas, le deuxième rang. Enfin, plus souvent qu'autrement, Aburizal Bakrie arrive en troisième place dans ces mêmes sondages électoraux.

Reste à savoir si Joko Widodo acceptera de délaisser ses fonctions de gouverneur afin de se lancer dans une course à la présidence du pays. Advenant que ce soit le cas, les sondages avantageant de loin le gouverneur de la métropole se transposeront-ils dans la réalité?




Références:

(1) PERSPECTIVE MONDE. Indonésie, [En ligne], 2014, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... ,(page consultée le 11 février 2014).

(2) Ibid.

(3) NH. Seasite indonesia,[en ligne], 14 février 2012, http://www.seasite.niu.edu/Indonesian/Indonesian_E... , (page consultée le 11 février 2012).

(4) PERSPECTIVE MONDE. Indonésie, op. cit.

(5) ASHTON, James. « On the road to power? Meet Joko Widodo, Indonesia's very own Boris Johnson», the Independant, 26 janvier 2014, http://www.independent.co.uk/news/world/asia/on-th... ,(page consultée le 11 février 2014).

(6) HO, Yudith. «A Presidential Victory by Joko Could Spark Rupiah Rally», the Jakarta globe, 10 février 2014, http://www.thejakartaglobe.com/news/a-presidential... ,(page consultée le 11 février 2014).

(7) AGUSTINA, Widiarsi. «Le gouverneur de Jakarta célébré » , Courrier international, 31 janvier 2013, http://www.courrierinternational.com/article/2013/... , (page consultée le 11 février 2014).

(8) TEMPO. «INDONÉSIE : Le maire de Jakarta futur président ?», Courrier international, 8 août 2013, http://www.courrierinternational.com/une/2013/08/0... , (page consultée le 11 février 2014).

(9) COURRIER INTERNATIONAL. «Assurance maladie pour les pauvres : un test pour la présidentielle», Courrier international, 27 décembre 2013, (page consultée le 11 février 2014).

(10) MINGGU. «Assurance maladie pour les pauvres : un test pour la présidentielle» nasional Kompas, 26 mai 2013, http://nasional.kompas.com/read/2013/05/26/1638011... . (page consultée le 11 février 2014).

(11) DIAH,Lukman. «Hasil Survei Indikator: Jokowi Ungguli Semua Capres Lama», Metro tv news, 21 novembre 2013, http://www.metrotvnews.com/metronews/read/2013/11/... , (page consultée le 11 février 2014).

(12) MERDEKA. «Survei LSJ: Jokowi capres paling diidolakan», Merdeka, 19 février 2013, http://id.berita.yahoo.com/survei-lsj-jokowi-capre... , (page consultée le 11 février 2014).

Dernière modification: 2014-03-02 16:46:12

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Indonésie : élections présidentielle et législatives d'une démocratie fragile
>février 2019


Rassemblement international à Bali pour sauver les océans
>janvier 2019


La justice indonésienne progresse dans sa lutte à la corruption
>septembre 2018


Le coût du séparatisme en Indonésie
>avril 2018


Les Indonésiens dans la rue pour la condamnation d'Ahok
>janvier 2017


Remaniement ministériel en Indonésie : l'économie au coeur du changement
>octobre 2016


Déforestation en Indonésie : un pilier économique, mais un désastre écologique
>novembre 2014


Une élection indonésienne marquante
>octobre 2014


Élection présidentielle à saveur populiste en Indonésie
>février 2014


L'Indonésie : un essor économique impressionnant
>mars 2013


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016