16 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

4 février 2014

Légalisation du cannabis : un pas osé pour l'Uruguay


Ismaël Mokooy mwa Moleka
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
2013
Légalisation du cannabis en Uruguay

avril
1994
Signature d'une entente menant à la création de l'Organisation mondiale du commerce

mars
1991
Signature du traité menant à la création du Mercosur

mars
1985
Assermentation de Julio Maria Sanguinetti à la présidence de l'Uruguay

août
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

novembre
1975
Déclenchement de l'opération Condor

février
1973
Création d'un Conseil de Sécurité nationale en Uruguay

janvier
1962
Fondation du mouvement de guérilla Tupamaros en Uruguay

février
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

avril
1958
Début de la visite du vice-président américain Richard Nixon en Amérique latine

décembre
1951
Tenue d'un plébiscite sur la Constitution en Uruguay

mars
1948
Création de l'Organisation des États américains

septembre
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

L'Uruguay, un pays d'Amérique latine, vient de faire un pas décisif dans la réglementation concernant les stupéfiants. Après l'ouverture au mariage pour les conjoints de même sexe et la dépénalisation de l'avortement en 2012 (1), le gouvernement uruguayen s'attaque à la question des stupéfiants en légalisant le cannabis.

Depuis sa nomination en 2005, le président uruguayen, José Mujica, n'a pas cessé de surprendre. Celui qui a hérité du titre de « président des pauvres (2) » se démarque à la fois par sa personnalité et ses politiques progressistes. Depuis sa nomination, le président Mujica a réussi à faire passer plusieurs lois qui étaient adoptées pour la première fois en Amérique latine. C'est dans cette optique progressiste que s'inscrit cette nouvelle loi visant à légaliser la marijuana.

Légaliser tout en contrôlant

Selon le président Mujica, cette nouvelle loi vise principalement à combattre le trafic de drogue, d'une manière plus efficace que celle appliquée jusque-là et soutenue par les États-Unis (3). Cette décision, qualifiée de « rébellion » dans un article paru sur le site internet du Courrier international (4), ne se limite pas à la légalisation pure et simple du cannabis.

La loi uruguayenne tend, avant tout, à placer le marché du cannabis, de la production à la distribution, entre les mains du gouvernement (5). Elle prévoit notamment l'attribution de licences pour les consommateurs de cannabis (6). Ces derniers pourront, outre se procurer de la marijuana, en cultiver chez eux, à raison de 6 plants par famille, soit à peu près 480 grammes par an (7). De plus, les consommateurs le désirant pourront se regrouper en clubs de producteurs de 15 à 45 adhérents, avec comme limite la culture de 99 plants au maximum par année (8).

Le fait que la nouvelle ait été reprise par les journaux à travers le monde souligne l'importance de la décision du gouvernement uruguayen, ainsi que l'impact de celle-ci sur le plan international. On peut citer un article paru sur le site du Courrier international, qui titre : « Les vacances fumeuses des Argentins (9) ». Le problème soulevé ici, est celui de l'effet d'attraction que pourrait entraîner cette mesure auprès des consommateurs des pays voisins. C'est pour éviter ce problème que le gouvernement réserve le droit de consommer et d'acheter de la marijuana aux résidents permanents et aux citoyens uruguayens (10).

Il est également important de souligner l'appui affirmé du président guatémaltèque, qui a salué la décision du gouvernement uruguayen (11). Déjà, en janvier 2012, ce dernier avançait qu'il était nécessaire pour les pays d'Amérique latine de trouver une alternative à la politique de guerre contre les trafiquants de drogues que mènent les États-Unis dans la région depuis près de 40 ans maintenant (12).

Parmi les voix qui se sont élevées contre le projet de loi, on peut souligner celle de l'Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS). En effet, l'OICS avance que le gouvernement uruguayen enfreint la convention unique sur les stupéfiants de 1961, que l'Uruguay a signée (13).

Une faible opposition

Le projet de loi a été adopté au Parlement uruguayen avec un vote majoritaire à la Chambre basse, par 50 voix en faveur sur 90 (14). Même scénario, ou presque, au Sénat où le projet de loi a été adopté par un vote de 16 sénateurs en faveur sur les 29 que compte le Sénat. Ces 16 sénateurs sont tous issus du parti de gauche au pouvoir, le Frente amplio, ou « Front large » en français.

Les opposants à ce projet de loi ont notamment avancé que la légalisation aura comme effet d'augmenter la consommation de cannabis (15). Certains, comme la députée Veronica Alonso du Parti national, une formation de droite, avancent que l'État uruguayen ne dispose pas d'instances ou de moyens permettant de garantir le respect des mesures avancées, ni de moyens d'accompagnement pour les personnes qui tomberaient dans la dépendance (16).

Il apparaît donc que la décision du gouvernement uruguayen ne fait pas l'unanimité. Toutefois, bien que les sondages aient démontré que près de 60 % de la population était opposée au projet de loi, son adoption marque un tournant pour l'Uruguay. De fait, l'Uruguay devient le premier pays à légaliser et à contrôler la production et la vente de cannabis à des fins récréatives, industrielles et médicinales.




Références:

(1) Le Monde.FR et AFP, « En Uruguay, le parlement vote la dépénalisation de l'avortement », En ligne, le 17 Octobre 2012 http://abonnes.lemonde.fr/ameriques/article/2012/1... consulté le 30 janvier 2014.

(2) Aurore Lartige, « Uruguay : Pepe Mujica, président le plus atypique du monde ? », RFI, en ligne le 24 juillet 2013. http://www.rfi.fr/ameriques/20130724-uruguay-pepe-... consulté le 30 janvier 2014.

(3) Peter Hakim, « Cannabis : l'Uruguay un test continental », Los Angeles Times dans le Courrier international, en ligne, le 11 décembre 2013, http://www.courrierinternational.com/article/2013/... consulté le 30 janvier 2014.

(4) ibid.

(5) Le point. Fr, « Cannabis légal en Uruguay : la difficile application de la loi », en ligne le 14 décembre 2013, http://www.lepoint.fr/monde/cannabis-legal-en-urug... consulté le 30 janvier 2014

(6) Ibid.

(7) Ibid.

(8) Ibid.

(9) Fernando Massa, « Les vacances fumeuses des Argentins », La Nacion dans le Courrier international, en ligne le 19 janvier 2014, http://www.courrierinternational.com/article/2014/... consulté le 29 janvier 2014.

(10) Le Courrier international, « Uruguay : la marijuana bientôt légalisée ? », en ligne le 1 aout 2013, http://www.courrierinternational.com/breve/2013/08... consulté le 30 janvier 2014.

(11) AFP, « Guatemalan president applauds Uruguayan pot legizlation », The Tico Times, en ligne le 5 août 2013 http://www.ticotimes.net/2013/08/05/guatemalan-pre... consulté le 31 janvier 2014.

(12) Ibid.

(13) Le Monde.fr, « la législation du cannabis en Uruguay pourra-t-elle avoir lieu ? », en ligne le 12 décembre 2013, http://abonnes.lemonde.fr/ameriques/article/2013/1... consulté le 30 janvier 2014.

(14) Le Monde.FR AFP et Reuters, « L'Uruguay adopte la loi sur la légalisation du cannabis », Le Monde.fr, en ligne le 11 décembre 2013, http://abonnes.lemonde.fr/ameriques/article/2013/1... consulté le 30 janvier 2014.

(15) Courrier international, « Uruguay la marijuana bientôt...», op. cit.

(16) Le Point.Fr, op.cit.

Autres références

Courrier international, « Uruguay : le président Mujica vu par Kusturica », en ligne le 16 août 2013, http://www.courrierinternational.com/article/2013/... consulté le 30 janvier 2014.

Gonzalo Charquero, « El gobierno dio primer paso para legalizar venta de marihuana », El Observador, en ligne le 1 août 2013, http://www.elobservador.com.uy/noticia/256464/el-g... consulté le 29 janvier 2014.

Le Monde.FR et AFP, « la ville de Mexico envisage de légaliser le cannabis », Le Monde.fr en ligne le 8 août 2013, http://abonnes.lemonde.fr/ameriques/article/2013/0... consulté le 30 janvier 2014.

Reuters, « L'Uruguay premier pays à légaliser le commerce du cannabis », Ici Radio-Canada, en ligne le 10 décembre 2013 http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... consulté le 30 janvier 2014.

Dernière modification: 2014-02-27 15:40:57

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Quinzième année de croissance économique sans précédent en Uruguay
>novembre 2018


Uruguay : les élections générales annoncent les adieux d'un président coloré
>septembre 2014


Légalisation du cannabis : un pas osé pour l'Uruguay
>février 2014


Un pays dont on parle peu : l'Uruguay
>novembre 2013


Adoption d'un projet de loi sur l'avortement par le Sénat en Uruguay, prise 2
>janvier 2012


Le passé rattrape Bordaberry
>février 2010


Le Sénat accorde le droit à l'avortement en Uruguay
>novembre 2008


Argentine versus Uruguay : Non aux papetières, oui à la vie !
>novembre 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019