24 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

28 janvier 2014

Joyce Banda : la femme la plus influente d'Afrique selon Forbes


Marc-Olivier Grandmaître
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

mai
1994
Élection de Bakili Muluzi à la présidence du Malawi

juillet
1964
Proclamation d'indépendance du Malawi

Le magazine Forbes dévoilait le 22 mai 2013 son classement des cent femmes les plus influentes du monde pour l'année en cours (1). Une liste à tout le moins dominée par des femmes de nationalité américaine. Encore une fois cette année, la chancelière allemande Angela Merkel se hissait au sommet, se positionnant pour la troisième année consécutive comme la femme la plus puissante du monde (2). Une part des candidates, issue de la sphère politique, demeure importante à souligner. C'est notamment le cas d'Hillary Clinton (5e rang), ex-secrétaire d'État américaine, de Sonia Gandhi (21e rang), présidente du Parti du Congrès de l'Inde, et particulièrement de Joyce Banda (47e rang), présidente du Malawi.

Des critères de sélection distincts pour 2013

Joyce Banda s'est imposée comme la femme la plus influente d'Afrique. C'est parmi un groupe de 250 femmes, choisies en fonction de leurs ressources financières, de leur présence médiatique et de leur impact respectif, que la seconde femme à devenir présidente sur le continent africain s'est taillée une place de choix dans le palmarès (3). Le magazine prétend pour cette dixième édition avoir constitué sa liste selon des critères qui vont au-delà de la systématique classique. Par conséquent, la sélection aspire à mettre en valeur l'importance des agents du changement dans les sociétés modernes (4).

Par ailleurs, le choix des candidates est imprégné de l'influence de celles-ci sur plusieurs domaines, dont la culture, l'industrie et la sphère politique. En ce qui concerne la composante médiatique, on y inclut les apparitions télé et radio, tout en considérant la masse d'abonnés aux pages Facebook et Twitter des aspirantes (5).

Une femme d'exception

C'est en avril 2012, à la suite du décès du président Bingu wa Matharika, que Joyce Banda accède à la présidence. Déjà présente sur la scène politique malawite depuis fort longtemps, madame Banda est impliquée dans la cause des droits des femmes ainsi que dans le dossier de l'éducation (6). Dès ses premiers pas dans la fonction présidentielle, elle s'investit dans la relance économique du Malawi en insistant auprès des pays donateurs afin d'obtenir l'aide financière nécessaire à l'épanouissement de l'État. Aux prises avec une inflation problématique et une population exaspérée, elle tente de gérer la crise en dévaluant la monnaie afin de se soustraire aux exigences du Fonds monétaire international (7). Cette décision entraînera une hausse drastique du coût de la vie et, de ce fait, l'attisement du peuple.

Malgré le dur labeur de sa première année, elle se signale par la décriminalisation de l'homosexualité et par une lutte fervente contre la tuberculose et le sida au sein du pays (8). Du haut de ses 63 ans, elle entamera prochainement la troisième année de son mandat. En regard de son engagement quant à l'enraiement de la corruption au sein des instances publiques, évoqué depuis son arrivée aux rênes du gouvernement, Joyce Banda s'attire de vives critiques. Elle, qui n'a toujours pas tenu promesse, fait face à la suspension de l'aide octroyée par le gouvernement britannique qui représente un soutien de 140 millions d'euros (9).

En regard d'accusations de détournement de fonds et de corruption à l'endroit d'une majeure partie de son cabinet, la présidente a révoqué plus de vingt-cinq ministres. Cette action n'a toutefois pas été interprétée unanimement comme positive par les analystes. Soulignons à cet égard les propos de Z. Allan Ntata, post-doctorant spécialiste du domaine de la corruption et de la gouvernance politique africaine, qui demeure septique devant ce décret présidentiel (10). Ce dernier soulève la visée purement distractive de cette décision et rappelle que la corruption émerge de son entourage et que, de ce fait, elle est compromise et entachée.

Toujours est-il qu'au milieu d'une situation précaire, Joyce Banda est admise comme une femme d'exception, tant par son statut de femme au sein d'une arène politique africaine masculine que par les avancées socio-économiques qui lui sont attribuées. C'est sans aucun doute pourquoi elle figure au décompte des femmes les plus influentes du monde.




Références:

(1) HOWARD, Caroline. « The world's most powerful women 2013 », Forbes magazine, 22 mai 2013, [En ligne], http://www.forbes.com/sites/carolinehoward/2013/05... (Page consultée le 25 janvier 2014).

(2) FORBES MAGAZINE. « Angela Merkel», [En ligne],http://www.forbes.com/profile/angela-merkel/ (Page consultée le 25 janvier 2014).

(3) HOWARD, Caroline. « Ranking the world's 100 most powerful women 2013», Forbes Magazine, 22 mai 2013,[En ligne], http://www.forbes.com/sites/carolinehoward/2013/05... (Page consultée le 26 janvier 2014).

(4) HOWARD, Caroline. Op. cit.

(5) Ibid.

(6) SATHOUD, Ghislaine. « Deuxième femme présidente d'Afrique», À bâbord, no.46, novembre 2012, http://www.ababord.org/spip.php?article1526 (Page consultée le 25 janvier 2014).

(7) FORBES MAGAZINE. « Joyce Banda », [En ligne], http://www.forbes.com/profile/joyce-banda/ (Page consultée le 26 janvier 2014).

(8) Ibid.

(9) BOISSELET, Piere. « Malawi : grosse fatigue pour Joyce Banda », Jeune Afrique, 28 novembre 2013, [En ligne], http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2759p014.xml0/ (Page consultée le 26 janvier 2014).

(10) NTATA, Z. Allan. « President Banda : Corrupt President or Upright Citizen », The Maravi Post, 20 octobre 2013, [En ligne], http://www.maravipost.com/scope/op-ed/4771-preside... (Page consultée le 30 janvier 2014).

Dernière modification: 2014-02-03 08:06:20

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La résilience malawite mise à rude épreuve par Dame Nature
>septembre 2016


Élection au Malawi : la fin du règne tumultueux de Joyce Banda
>septembre 2014


Joyce Banda : la femme la plus influente d'Afrique selon Forbes
>janvier 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016