Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

28 January 2014

La dispute sino-japonaise des îles Senkaku au coeur du voyage de Biden en Asie


Stéphane Junior Carroll
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Le 3 décembre 2013, le vice-président américain, Joe Biden, est parti en mission diplomatique en Asie orientale. Il s'agissait d'un second voyage en Chine pour Biden après celui d'août 2011 (1).

Un voyage à saveur orientale en trois étapes

Au cours du voyage, le représentant de la Maison-Blanche fut l'hôte du président chinois Xi Jinping, du premier ministre japonais Shinzo Abe et de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye.

Un évènement en particulier occupa une bonne partie des discussions durant l'ensemble de son séjour. En effet, le 23 novembre 2013, le gouvernement chinois prit la décision unilatérale d'instaurer une zone de défense aérienne au-dessus des mers chinoises. Le problème est que cette dernière surplombe également les îles japonaises de Senkaku qui sont revendiquées par la Chine, mais administrées par le Japon (2). De plus, la mise en application de cette zone pourrait compliquer, voire menacer, les vols civils (3).

Cela provoqua bien sûr l'ire des dirigeants japonais et sud-coréen qui exigèrent une réponse immédiate des États-Unis. Ces derniers, par l'entremise de Biden, affirment avoir l'intention de respecter les traités qui les obligent à défendre les îles japonaises, sans devoir cependant avoir recours à la force militaire(4). La Chine stipule néanmoins qu'elle ne fait qu'exercer son droit à la souveraineté « en établissant des nouvelles règles de contrôle aérien (5) ».

La visite du vice-président en Corée du Sud fut quant à elle centrée sur la menace nucléaire représentée par la Corée du Nord. Joe Biden s'assura d'être très clair dans la formulation de son discours lorsqu'il affirma qu'il n'y avait aucune possibilité d'enrichissement pour la Corée du Nord, si elle poursuivait dans cette lignée, et qu'il était hors de question que les États-Unis tolèrent ces tests nucléaires (6). Il affirme également être ouvert à un retour à la table des négociations avec les dirigeants nord-coréens s'ils se commettent en faveur d'une dénucléarisation complète, vérifiable et définitive (7).

Nécessité de renforcer les liens unissant la Chine aux États-Unis

D'après les mots exacts de Joe Biden, sa visite s'insère dans l'objectif avoué de nouer des liens diplomatiques solides entre les États-Unis et la Chine. Il va même jusqu'à souhaiter une relation qui servirait de « principe organisateur des relations internationales (8) ». Il a de plus souligné le fait qu'il croyait que le président chinois, Xi Jinping, était une personne candide et que cette facette de sa personnalité permettrait d'instaurer un climat de confiance dans la construction de nouvelles relations (9).

Un membre de l'administration du président Barack Obama a renchéri sur la question. Il a spécifié qu'il est très important que les alliés des États-Unis sachent qu'ils seront toujours là pour eux et qu'il est possible que les deux géants coexistent et bâtissent de toutes nouvelles relations en ce 21e siècle (10).

Lors de son passage à l'ambassade américaine à Beijing, Biden s'est adressé à la population chinoise et plus spécifiquement aux demandeurs de visas américains. Il a demandé à ces derniers de contredire à l'occasion les leaders politiques et religieux ainsi que leurs enseignants. De la confrontation vient la discussion et sans ces éléments, dit-il, une société ne peut pas grandir (11).

Il n'en reste pas moins que des experts ont exprimé certaines craintes quant à la réaction chinoise au sujet de la question des îles Senkaku. La visite de Biden est donc perçue comme un moyen de calmer les esprits et d'offrir des pistes de solution dans ce conflit territorial qui persiste depuis la Seconde Guerre mondiale (12). Toutefois, il y a peu de raisons de croire que la situation se règlera de sitôt.

En effet, tout comme la situation entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, il s'agit de conflits historiques, politiques et géographiques incrustés dans l'histoire qui ne cessent de refaire surface. Cette dispute semble à cet égard n'en être qu'une de plus parmi tant d'autres.




Références:

1) LIBERATION MONDE, « Joe Biden reçu à Pékin dans un contexte de tensions en Asie orientale », 4 décembre 2013, http://www.liberation.fr/monde/2013/12/04/joe-bide... (27 janvier 2014)

2) RADIO-CANADA, « Joe Biden accueilli avec méfiance à Pékin », 4 décembre 2013, http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... (27 janvier 2014)

3) WHITE, Stanley, LIES, Elaine, « Biden urges Japan, China to lower tensions over air defense zone », Reuters, 3 décembre 2013, http://www.reuters.com/article/2013/12/03/us-japan... (27 janvier 2014)

4) Ibid.

5) LIBERATION MONDE, op. cit.

6) PARK, Ju-min, « U.S VP Biden says no tolerance for nuclear arms in N. Korea », Reuters, 6 décembre 2013, http://www.reuters.com/article/2013/12/06/us-korea... (27 janvier 2014)

7) Ibid.

8) LIBERATION MONDE, op. cit.

9) MARTINA, Michael, « Biden says relations with China must be built on trust », Reuters, 4 décembre 2013, http://www.reuters.com/article/2013/12/04/us-china... (27 janvier 2014)

10) TAKENAKA, Kiyoshi, BRUNNSTROM, David, « Biden on delicate mission to defuse tensions en East Asia », Reuters, 2 décembre 2013, http://www.reuters.com/article/2013/12/02/us-japan... (27 janvier 2014)

11) BLANCHARD, Ben, « U.S vice president urges chinese to challenge their leaders», Reuters, 4 décembre 2013, http://www.reuters.com/article/2013/12/04/us-china... (27 janvier 2014)

12) TAKENAKA, Kiyoshi, BRUNNSTROM, op. cit.

Autres références

BLANCHARD, Ben, MARTINA, Michael, « Biden calls for trust with China amid airspace dispute », Reuters, 4 décembre 2013, http://www.reuters.com/article/2013/12/04/us-japan... (27 janvier 2014)

HOLLAND, Steve, « Biden, Japan PM Abe discuss East China Sea dispute », Reuters, 12 décembre 2013, http://www.reuters.com/article/2013/12/12/usa-japa... (27 janvier 2014)

HOLLAND, Steve, « U.S urges China to lower tensions in East China Sea », Reuters, 3 décembre 2013, http://www.reuters.com/article/2013/12/03/japan-ch... (27 janvier 2014)

Dernière modification: 2014-02-03 07:47:15

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016